Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité Marée populaire le samedi 26 mai
jeudi 17 mai
1 commentaire
Un constat s’impose, Emmanuel Macron, son gouvernement et le Medef sont décidés à imposer coûte que coûte une restructuration en profondeur de la société française : politique d’austérité, destruction des droits des salarié.es, introduction de la sélection à l’entrée de l’université, casse des services publics, aggravation du sort des sans emplois, réorganisation aggravant les inégalités en matière d’accès à la justice, réforme fiscale favorable aux plus (...)
Lire la suite, commenter l'article...

DES LEGISLATIONS D’EXCEPTION AUX TENTATIONS TOTALITAIRES : TARNAC, LA REALITE D’UNE DERIVE
samedi 11 avril 2009 - 15h53 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 197.1 ko

Le Monde du 26 mars 2009 : « Sept mois d’enquête préliminaire, quatre mois d’instruction, neuf mis en examen pour terrorisme, dont l’un Julien COUPAT, toujours incarcéré, et une polémique…Le Monde a pu consulter le dossier - près de mille pièces et procès-verbaux – qui ne contient ni preuves matérielles ni aveux. »

Le 18 avril une soirée projection suivie d’un débat autour des législations d’exception en France aura lieu au cinéma de Neuvic.

Nombre de corréziens, après le déferlante politico-médiatico-policière de novembre dernier à Tarnac, s’interrogent encore sur les fondements d’un tel déploiement. Quels sont donc les mécanismes juridiques qui permettent d’inculper sous des chefs d’inculpation « d’association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste » des personnes qui, au pire, auraient pu être poursuivies pour vandalisme ?

Nombre de Corréziens n’ont pas oublié par et pour qui avaient été utilisée cette qualification de « terroristes », dans une époque somme toute pas si lointaine, des Gorges de la Dordogne au Plateau de Millevaches.

Aujourd’hui les avocats des neufs inculpés dénoncent une procédure « toxique pour les libertés publiques », « une sorte de traque ».

Une question se pose donc avec pertinence : existe-t-il actuellement une dérive totalitaire, et si oui les législations d’exception en sont elles la cause ou la conséquence ?

Les entretiens filmés de Laurent BONELLI, Eric HAZAN et Miguel BENASAYAG apporteront des points de vue avisés sur la question, Pierre TARTAKOWSKY, vice président de la Ligue des Droits de l’Homme introduira ensuite le débat.

CINEMA DE NEUVIC (19) – 18 avril – à 20h30



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
DES LEGISLATIONS D’EXCEPTION AUX TENTATIONS TOTALITAIRES : TARNAC, LA REALITE D’UNE DERIVE
11 avril 2009 - 16h27 - Posté par Chris D

La montée des procédures d’exception au service des dominants.

Suite de :
La sécurité n’est pas le sécuritarisme. C Delarue

http://amitie-entre-les-peuples.org...

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

La montée des procédures d’exception sous l’égide des USA a participé dans un premier temps à l’institution du « sécuritarisme européen » puis, cette montée en puissance se maintenant, au renforcement de l’atlantisme et de l’OTAN.

1) La vision policière du monde qui nous vient de l’Ouest.

La coopération policière a été dit Jean-Claude Paye le cheval de Troie des USA en Europe et dans le monde (1). Une coopération justifiée par « la guerre contre le terrorisme ». Parallèlement, l’administration BUSH engageait un rapport de force victorieux contre le droit international en accusant le Tribunal pénal international - TPI - de porter atteint à la souveraineté nationale des USA lorsqu’elle jugeait les exactions de ses soldats. La « guerre contre le terrorisme » qui implique d’unifier opérations de police intérieures et opérations de guerre à l’extérieur est la matrice idéologique et matérielle du sécuritarisme qui a permis ensuite la collusion du « droit policier » et du « droit de la guerre », le tout au bénéfice de la classe dominante des USA et secondairement des classes dominantes occidentales et des pays membres de l’OCDE.

2) Le droit pénal « policier », droit montant !

Le « droit policier » c’est l’ensemble du droit pénal étatique qui évolue en pièce maîtresse du droit global fondé sur la sécurité pour assurer prioritairement des fonctions répressives à la fois judiciaires et policières dans le cadre étatique puis, par généralisation, dans le cadre continental européen . Il s’agit d’un droit d’exception car en contradiction avec le droit constitutionnel qui durant la seconde moitié du vingtième siècle a visé la garantie des droits fondamentaux et de nombreux droits sociaux. Ce qui suppose une évolution du droit pénal constitutionnel.

De façon lapidaire il convient de relever par un emprunt (2) quelques caractéristiques à l’appui de notre propos :
Le champ du droit pénal constitutionnel est triplement intéressant :
 en lui-même il a une importance majeure dans la définition de l’Etat de droit
 dans le cadre de la jurisprudence constitutionnel il est un champ d’innovation et d’audace techniques
 les conséquences sur la hiérarchie des normes de cette jurisprudence sont à double tranchant. : elle rend le bloc de constitutionnalité toujours plus large et plus souple - c’est à dire moins "constituant" - mais aussi toujours plus adaptable dans un contexte d’émergence du droit international. (fin de citation).

3) Droit d’exception, Etat de droit, Etat politique.

Avec ce droit d’exception mis en place pour la sécurité des puissants on passe ainsi progressivement de l’Etat de droit à l’Etat politique mais par en-bas, avec une forme dégradée de l’Etat qui favorise l’autoritarisme, la xenophobie d’Etat, la domination du capital sur la société.

Pour autant, il ne faudrait pas voir l’Etat de droit comme constituant la « fin de l’histoire » des sociétés. La République sous la forme de et l’universalité du droit n’est pas le nec plus uiltra du progrès humain. L’avènement d’un Etat politique favorisant la souveraineté des peuples-classe est et reste concevable comme étape supérieur de l’Etat de droit ayant existé et ayant fait l’objet de débat chez les juristes à partir des années 80.

Passer de l’Etat de droit à un Etat politique (2) du peuple-classe, c’est possible. Cela ne peut se faire que par un grand mouvement de démocratisation et de démarchandisation de la Société. Il y a un peu plus de vingt ans, au moment ou l’Etat-Providence laissait place à l’Etat modeste pour le peuple-classe et à l’Etat de restructuration du capital défaillant pour les entreprises, on étudiait "Le retour de l’Etat de Droit" (3) qui en conciliant liberté et autorité devait être l’arme anti-Léviathan. En fait ce droit néolibéral a permis l’installation de l’Etat autoritaire/sécuritaire tant aux USA quand France et en Europe.

Le droit néolibéral ne développe qu’assez peu les pouvoirs du "sujet de droit" comme citoyen comparativement aux droits accordés aux groupes humains constitués en sociétés et notamment la société anonyme faisant appel public à l’épargne. Parallèlement il réduit les droits sociaux et les institutions spécifiques du salariat telle la Sécurité sociale. Les conquêtes démocratiques reculent, sous le nom de gouvernance, et nous fait rappeler ce qu’écrivait Lénine que "tout Etat démocratique reste encore une dictature". Combien d’hommes disposent de pouvoirs économiques très importants dans plusieurs pays sans être élus ? Quand aux élus, ils se font manipuler par les lobbies et abandonnent d’autant plus aisément les citoyens que la conception molle du mandat le permet ainsi que la professionnalisation de la fonction .

L’avenir des peuples-classe est d’aller vers l’alterdémocratie, vers le socialisme. Mais ce n’est pas gagné puisque la pente nous mène vers la barbarie.

Christian Delarue

1) Contribution de Jean-Claude PAYE « Une construction impériale : la coopération policière et judicière entre les Etas-Unis et et l’Union Européenne ». dans Variations du printemps 2005 intitulé « Barbaries, résurgences, résistances ».

2) http://www.oboulo.com/droit-penal-c...

3) "De l’Etat de droit à l’Etat politique" est le titre de la contribution de Dominique ROUSSEAU dans l’ouvrage L’Etat de droit (PUF 1987 ) Travaux de la mission sur la Modernisation de l’Etat. sous la direction de Dominique COLAS

I - Une affirmation contrariée : "l’extraordinaire valorisation du droit de l’Etat politique.

A) La supraconstitutionnalité, aveu explicite de la dévalorisation du texte constitutionnel
 La dévalorisation du caractère organisateur du texte constitutionnel
 La dévalorisation du caractère écrit du texte constitutionnel

B) La supraconstitutionnalité, contradiction majeure de la "théorie de l’Etat de droit"
 La logique d’invention de la supraconstitutionnalité ("coup d’Etat permanent" en deux temps)

 La logique "meurtrière" de la supraconstitutionnalité (contre les droit créances de 1946)

II - Une affirmation hâtive : L’impossible dépassement de l’Etat de droit

A) Une proposition erronée : le droit, principe de l’Etat
B) Une proposition impensée : la possibilité de l’Etat politique.

Ce qui suppose une reconnaissance des conflits d’intérêts entre les classes et les médiations sociales et politiques qui dessinent un autre Etat, un Etat qui fait dépérir les vecteurs de la domination de classe.

4) Dans le même ouvrage "De l’Etat de droit à l’Etat politique", lire : "Le retour de l’Etat de Droit" de Michel MIALLE



DES LEGISLATIONS D’EXCEPTION AUX TENTATIONS TOTALITAIRES : TARNAC, LA REALITE D’UNE DERIVE
11 avril 2009 - 18h26 - Posté par bluboux

Co-voiturage pour se rendre à Neuvic, en partant du Lot, voire de Toulouse.
Rendez-vous sur le site et ouvrez un post sur le Forum.
Le Lot en Action : http://boux.e-monsite.com/accueil.html



DES LEGISLATIONS D’EXCEPTION AUX TENTATIONS TOTALITAIRES : TARNAC, LA REALITE D’UNE DERIVE
11 avril 2009 - 18h55

FILOUTERIES
Retour sur la traque de l’ultra-gauche

L’arrestation de neuf anars présentés comme « ennemis de la société », accusés d’avoir saboté les TGV, leur mise en examen et en détention ce week-end, pour cinq d’entre eux, est une histoire complexe.

Il se trouve que Julien Coupat, présenté par le procureur Jean-Claude Marin et une partie de la presse, comme « le cerveau de la cellule invisible », est une cible du FBI.

Comme les flics de ce service « mythique » ont beaucoup œuvré pour collecter un maximum d’éléments sur Hassan Diab, un Palestinien qui a longtemps vécu aux Etats-Unis (voir encadré), il y a dans l’arrestation de Coupat et consort un synchronisme magique : on vous aide sur Coupat, aidez-nous sur Diab. Il s’agit de recueillir des traces, ADN, empreintes, adresses, écrits, relevés téléphoniques, listes des amis du palestinien aujourd’hui prof de socio lors de son séjour aux USA. Outre une éventuelle embuscade tendue à nos fiers TGV, les anars sont aussi victimes d’un renvoi d’ascenseur qui marche de mieux en mieux entre Washington et Paris.

Hassan Diab et l’attentat de la rue Copernic

Hassan Diab, depuis que des policiers allemands ont retrouvé son nom sur une liste de militants, membres du Front de Libération de la Palestine Organisation Spéciale (FPLP-OS dirigé par Wadi Haddad), liste achetée à un informateur inconnu, a été élevé au statut « d’ennemi public ». Et la France, 28 ans après l’attentat contre la synagogue de la rue Copernic à Paris (4 morts de confession juive, mais aucun « Français innocents » avait alors proclamé le premier Ministre Raymond Barre) réclame l’extradition de Diab au Canada, pays où il vit et enseigne la sociologie.

Mais que fait donc Julien Coupat, diplômé de l’ESSEC, 34 ans dans un dossier du FBI ? Lui qui, après avoir renoncé à l’immense bonheur d’une vie bourgeoise vit discrètement entre une ferme en Corrèze et un appartement à Paris ? Si l’histoire de l’intello relève d’un épisode de New York Police Blues, c’est parce que le camarade Coupat, outre la Corrèze, aime voyager. Ainsi, avec sa fiancée Yldune, il a, à la fin 2007, effectué un voyage un aux Etats-Unis. Mais, incorrigible, Coupat a choisit de fréquenter des anars, ces ennemis de l’ordre qui existent encore au paradis de Bush.

Lire la suite :

http://www.bakchich.info/Retour-sur...


Paru dans "métro" le 1er avril 2009

Un juge canadien a remis hier en liberté sous conditions un Libano-Canadien, Hassan Diab, auteur présumé d’un attentat qui avait fait 4 morts près de la synagogue de la rue Copernic à Paris en attendant son éventuelle extradition vers la France



DES LEGISLATIONS D’EXCEPTION AUX TENTATIONS TOTALITAIRES : TARNAC, LA REALITE D’UNE DERIVE
11 avril 2009 - 22h42 - Posté par Patrice Bardet



Chasse aux sorcières au Ministère dit "de la justice" alerte l’UD-CGT 31
jeudi 24 - 14h35
de : JO
Habiter la zad, rencontres et échanges les 26 et 27 mai
jeudi 24 - 13h58
de : jean 1
Vote-Action : 94,97% des cheminots contre la réforme
jeudi 24 - 12h02
UNE VIE SANS ÉTAT NI ARGENT NI AUTORITÉ AU-DESSUS DE NOS TÊTES ?
jeudi 24 - 12h00
de : jean 1
Il n’y a pas d’autre alternative que les alternatives
jeudi 24 - 01h19
de : ZaD via JYP
1 commentaire
AGRICULTURE : Intervention hier de J.LUC Mélenchon à l’A.N.
mercredi 23 - 20h50
de : JO
[Vidéo] Manifestation du 22 mai : la fonction publique sens dessus dessous
mercredi 23 - 18h43
Liberté pour notre camarade Kadir Cinar
mercredi 23 - 18h19
de : Sébastien
Médias officiels : une INFO sur le dictionnaire qui pourrait passer inaperçue ?
mercredi 23 - 14h30
de : JO
FÊTE DE SOUTIEN AUX GRÉVISTES POSTIERS ET DES CATACOMBES
mercredi 23 - 09h41
2 commentaires
MACRON AU PIED DU MUR...
mercredi 23 - 03h52
1 commentaire
Intervention militaire sur la ZAD NDDL : suivi du 22 mai 2018
mardi 22 - 12h50
de : nazairien
2 commentaires
Aude Lancelin répond à RSF (video)
mardi 22 - 10h42
de : La Luciole Mélenchantée
La Lega italienne, laboratoire politique de la droite d’après ?
mardi 22 - 09h46
de : Jan Bediat
SYRIE : L’armée aurait fait 300 prisonniers Français+des Officiers de l’OTAN !
lundi 21 - 22h11
de : JO
Il est urgent de faire basculer le rapport de force – n° 20 – mai 2018
lundi 21 - 17h32
de : jodez
Venezuela : La couverture des élections présidentielles par les médias
lundi 21 - 17h20
de : jodez
VENEZUELA : Seuls Washington et ses alliés s’opposent au Peuple Venezuelien !
lundi 21 - 16h50
de : JO
Le Sacré Choeur raisonne au rythme de la Fanfare Invisible, afin que refleurisse la Commune
lundi 21 - 14h55
de : nazairien
5 commentaires
Services publics : les agents malmenés par la perte de sens et la souffrance au travail
lundi 21 - 10h25
Nicolas Maduro est réélu Président de la République avec 68 % des voix (photos)
lundi 21 - 08h46
de : Thierry Deronne
2 commentaires
Nous demandons l’annulation de la saison France-Israël
lundi 21 - 05h00
Selom, Matisse, Fives : Un maximum de bruit - Témoignages
dimanche 20 - 22h08
de : André
MANIFESTATION NATIONALE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES IBRAHIM ABDALLAH - PARIS, SAMEDI 23 JUIN, 15h00,
dimanche 20 - 20h05
Espagne. Vers une gauche "d’adaptation" soluble dans le régime...
dimanche 20 - 14h31
de : Antoine (Montpellier)
Caméra, pourquoi sans répit m’épies-tu ?
dimanche 20 - 14h14
de : jean 1
Le syndicat contre l’affichage religieux identitaire ostensible
dimanche 20 - 11h52
de : Christian DELARUE
4 commentaires
L’ONU vote l’envoi d’une mission Internationale à GAZA ! Enfin !
dimanche 20 - 11h36
de : JO
1 commentaire
Après les destructions, les matraques et les lacrymos, sur la ZAD de NDDLon ne manque pas d’humour
dimanche 20 - 01h12
de : nazairien
4 commentaires
Entretien avec Laurent BRUN, secrétaire général de la CGT Cheminots #greveSNCF #jesoutienslagrevedescheminots
samedi 19 - 18h59
de : Jodez
Migrants : une fillette kurde de deux ans tuée par balle par la police belge
samedi 19 - 08h21
2 commentaires
Internationalisation du voile crypto-fasciste, drapeau de l’islamisme et plus largement de l’intégrisme musulman.
vendredi 18 - 21h22
de : Christian DELARUE
2 commentaires
SUR LE FRONT DES GREVES : Les agents de l’ONF face aux mauvais coups Macron !
vendredi 18 - 18h11
de : JO
Assemblée Générale anti-autoritaire, illégitime et sauvage
vendredi 18 - 16h30
de : jean 1
Ils sont fiers,sur la manche du Gal Lizurey, commandat l’opération de destruction sur la Zad
vendredi 18 - 12h10
de : nazairien
6 commentaires
Le MRAP condamne l’ignominieux message publié sur les réseaux sociaux du CRIF le 15 mai 2018
vendredi 18 - 11h28
de : MRAP
L’ÉQUIPE : La répression patronale en marche ! Rassemblement vendredi 18 mai 14 heures
vendredi 18 - 07h47
de : Info’Com-CGT
1 commentaire
VENEZUELA : Enfin , une vrai décision Révolutionnaire !
jeudi 17 - 16h01
de : JO
SYRIE : 60 militaires Français capturés !
jeudi 17 - 15h07
de : JO
1 commentaire
Pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité Marée populaire le samedi 26 mai
jeudi 17 - 13h49
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Nul n'est plus esclave que celui qui croit à tort être libre. Goethe
LE JOURNAL DU MEDIA de 20H
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris dans la salle de la Coupole. C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris dans la salle de la Coupole. Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris dans la salle de la Coupole. C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite
SOIXANTE DIX SEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT
mardi 13 mars
de Roberto Ferrario
NOUS NOUS RETROUVONS COMME CHAQUE ANNEE POUR NOUS RAPPELER CE JOUR OU FRANCESCO LORUSSO MOURUT... LE JOUR OU LE POUVOIR FICHA UN PIQUET DE FRÊNE DANS LE CŒUR ROUGE D’UN RÊVE... LE RÊVE D’UNE SOCIETE EN COULEURS... FAIBLE FLAMME QUI COUVE SOUS LA CENDRE !!! SOIXANTE DIXSEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT sous la direction de Sergio Bianchi et Lanfranco Caminiti 432 pp -20,00 euros 88-88738-57-6 En Italie, le mouvement politique, social, culturel, existentiel de 1977 n’a (...)
Lire la suite