Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

l’italie de berlusconi celle du racisme institutionel
de : Sakho Jimbira Cheikh
samedi 9 mai 2009 - 06h12 - Signaler aux modérateurs

Quand la xénophobie devient institutionnalisée.

« Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger » ! L’Italie actuelle semble ignorer cette belle exhortation de l’auteur du roman « Les eaux mêlées », lauréat du prix Goncourt 1955.

Il faut dire que, depuis quelques années en Europe, la tendance est à la radicalisation des discours sur l’immigration. Après l’Autriche et la Russie, entre autres pays européens, il ne fait plus bon d’être immigré en Italie. Surtout en ces temps de crise mondiale.

La chambre des députés italienne est en train de discuter le « paquet sécurité » du gouvernement Berlusconi, déjà adopté le 5 février par le sénat. Cette nouvelle loi, maintes fois annoncée à coup de propositions provocatrices aussitôt démenties, et dont l’alibi serait de traiter de « dispositions en matière de sécurité publique », présente une série de mesures controversées. En particulier, en ce qui concerne la lutte contre l’immigration. Car, suite à la campagne de diabolisation de la Ligue du Nord et des médias, l’Italie d’aujourd’hui semble mener une lutte acharnée contre l’immigration et les immigrés, boucs émissaires désignés pour exorciser tous les maux qui affligent le pays.

Il suffit d’un minimum de clairvoyance, pour comprendre que cette loi est un retour d’ascenseur de Berlusconi à la Ligue du Nord, après le soutien décisif de ces extrémistes de droite lors des dernières élections. D’ailleurs, un des premiers actes du chef du gouvernement italien, a été de nommer M. Roberto Maroni -un des hommes forts de la Ligue du Nord- comme ministre de l’Intérieur. Une belle manière de récompenser M. Umberto Bossi –le chef de ce parti d’extrême droite- et de lui permettre ainsi d’étendre son influence bien au-delà de la plaine padane, son fief traditionnel, pour toucher tout le pays.

Cette loi instaure une peine de prison de six mois à quatre ans, pour les personnes en situation irrégulière qui resteront sur le territoire italien malgré un mandat d’expulsion. Elle prévoit également de considérer l’immigration clandestine comme un délit, passible de 5 000 à 10 000 euros d’amende.

Les immigrés devront également obligatoirement présenter le permis de séjour pour tous les actes d’état-civil comme les mariages ou la reconnaissance d’un enfant. Mais, surtout, cette procédure sera obligatoire pour utiliser les services internationaux de transfert d’argent, ce qui aura des conséquences désastreuses pour certains pays africains, qui trouvent là une importante manne financière. Surtout que les gérants de ces services devront systématiquement dénoncer les usagers en situation irrégulière.

Le gouvernement italien assume entièrement cette institutionnalisation de la délation, et invite les populations à dénoncer les « sans papiers ». Le plus grave a été l’adoption par le sénat d’une clause levant l’immunité des médecins et des personnels hospitaliers qui leur permettait -après une levée de boucliers de la gauche- de ne pas signaler d’éventuels patients en situation irrégulière. Fort heureusement, cette décision a été très critiquée, jusque dans les rangs de la majorité et finalement, 101 députés du Peuple de la liberté -le parti majoritaire de M. Silvio Berlusconi- ont adressé, en mars dernier, une lettre de protestation au président du Conseil, pour s’opposer à cette idée de « médecins-espions », provoquant ainsi le retrait de l’article de loi.

La nouvelle loi propose également l’introduction d’un permis de séjour à point, qui impose à chaque étranger une connaissance de la langue et des lois italiennes. L’étranger devra également souscrire à la « Charte des valeurs de la citoyenneté et de l’intégration », procédure qui lui donne droit à un crédit de départ de dix points, qu’il pourra augmenter à chaque fois qu’il renouvelle ses papiers, donnant ainsi la preuve de son intégration. Par contre, les points se verront retirés si l’étranger commet des délits non passibles d’expulsion ou encore des délits administratifs ou fiscaux.

On peut sérieusement douter de l’efficacité de telles mesures, qui partout où elles ont été appliquées, ont abouti à des échecs. Au demeurant, elles ne font que creuser la différence de traitement entre les étrangers ressortissants de l’Union Européenne, qui sont des populations blanches, et ceux qui viennent des pays du Sud, qui sont généralement des Noirs ou des Arabes.

Par contre, deux autres amendements de la Ligue du Nord, rejetés plusieurs fois par le Parlement, devraient être reproposés au vote. Il s’agit de mesures prévoyant la possibilité de maintenir les immigrés en situation irrégulière dans les centres de rétention jusqu’à six mois, au lieu des deux mois appliqués actuellement.

Mais, ils comportent surtout l’institutionnalisation de « rondes », qui doivent être effectuées par des milices citadines, non-armées, qui sont déjà actives depuis plusieurs années dans les villes du Nord. Plusieurs partis se sont mobilisés pour organiser ces rondes, car, outre la Ligue du Nord qui les a créées dès 1997- il y a Fiamma Tricolore, Forza Nuova et La Destra, toutes des formations de l’extrême-droite néofasciste, dont le programme est fondé sur la chasse à l’immigré, participent à ces « rondes ».

D’ailleurs, rien que la dénomination de ces chasses à l’homme suffisent à donner un frisson dans le dos, car rappelant les pages les plus sombres de l’histoire récente. En particulier, celle de l’Italie fasciste du siècle passé. En l’occurrence, à Massa (Toscane), La Destra qui organise ces rondes les a baptisées « SSS » –i.e. « Soccorso-Sicurezza-Sociale » (Secours-sécurité-social)- rappelant la terrible police meurtrière d’Hitler.

Les « sans-papiers » ne sont pas les seuls menacés par cette loi, qui concerne également les immigrés en situation régulière, dont la procédure d’obtention ou de renouvellement du permis de séjour, est une nouvelle fois modifiée et rendue plus compliquée. Dans sa forme antérieure, il s’agissait déjà d’un interminable parcours du combattant au niveau de l’administration, avec des queues commencées avant l’aube. Les frais du permis de séjour sont augmentés de 80 à 200 euros, et il faut en moyenne attendre 291 jours avant d’obtenir son titre de séjour, qui peut, des fois, expirer avant même de parvenir à son destinataire.

Avec ces nouvelles lois scélérates, qui rappellent la période obscure du fascisme de Mussolini, l’Italie marque un dangereux ancrage à droite, voire à l’extrême droite. Bien entendu, personne ne s’y trompe, les premiers visés sont évidemment les étrangers d’origine africaine. Nous avons commencé ce propos par un mot de sagesse de Roger Ikor, sur le sort à réserver à l’étranger.

Terminons-le par cette exhortation du Deutéronome (1 : 16-17) sur le même sujet : « (…) et jugez selon la justice les différends de chacun avec son frère ou avec l’étranger. Vous n’aurez point égard à l’apparence des personnes dans vos jugements ; vous écouterez le petit comme le grand ; vous ne craindrez aucun homme, car c’est Dieu qui rend la justice. (…) » !

Sakho Jimbira Cheikh
 http://www.sudonline.sn/spip.php?ar...



Imprimer cet article





(video) Le capitalisme porte en lui la guerre, la violence !
vendredi 13 - 11h07
de : JO
3 commentaires
Prévision théatrale
jeudi 12 - 21h50
de : jean1
L’ Acentrale Radio de la grève
jeudi 12 - 16h55
de : jean1
R.N. la place à la tête de l’état est déjà occupée
jeudi 12 - 10h06
de : jean1
bourgeois, tremblez, ça n’fait que commencer ! C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 11 - 22h34
de : Hdm
1 commentaire
TOTAL en Ouganda Rendez-vous au Tribunal ce jeudi 12 décembre
mercredi 11 - 19h21
de : SURVIE
BOLIVIE : La dictature auto-proclamée en appelle à Israël !
mercredi 11 - 17h16
de : JO
1 commentaire
COP 25 : supercherie capitaliste
mercredi 11 - 16h13
de : jean1
Retraites : Édouard Philippe confirme les mauvais coups du rapport Delevoye
mercredi 11 - 15h41
2 commentaires
Les régimes sociaux coûtent un pognon de dingue ? No coment !
mercredi 11 - 09h57
de : JO
2 commentaires
Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.
mardi 10 - 23h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Deuxième journée de grève : le nombre de manifestants dans 50 villes
mardi 10 - 17h50
3 commentaires
Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
5 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
6 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
2 commentaires
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Nier la religion, ce bonheur illusoire du peuple, c'est exiger son bonheur réel. Exiger qu'il abandonne toute illusion sur son état, c'est exiger qu'il renonce à un état qui a besoin d'illusions. La critique de la religion contient en germe la critique de la vallée de larmes dont la religion est l'auréole. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite