Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Charles HOAREAU (CGT - Chômeurs- Marseille) en garde à vue sur plainte de la direction d’ADOMA


de : La Louve
mardi 19 mai 2009 - 14h38 - Signaler aux modérateurs
13 commentaires

de La Louve

JPEG - 27 ko

Les rafles de syndicalistes continuent !

C’est avec stupeur et colère que nous apprenions la mise en garde à vue de notre camarade Charles Hoareau ce matin, suite à une convocation pour plainte déposée par la direction d’ADOMA.

Charles et la CGT de Marseille soutiennent la lutte des travailleurs de l’entreprise ADOMA depuis des mois.

Leur dernière action a permis d’obtenir des prudhommes des décisions de justice favorables aux salariés contre les patrons d’ADOMA.

Convoqué ce mardi matin au commissariat de Noailles à Marseille, suite à une action militante collective s’étant déroulée il y a un peu plus d’un mois, Charles Hoareau a donc finalement été placé en garde à vue ce matin.

Pourquoi ? A quel motif ? On l’ignore encore.

Mais c’est sans nul doute bien en relation avec son action syndicale au côté des salariés de cette entreprise privés de salaire et de travail depuis novembre dernier qu’il a droit à ce traitement de faveur.

Hélas, la police nationale voit ses attributions étendues et semble de plus en plus utilisée par le gouvernement et les potentats locaux pour intervenir dans les conflits patrons/salariés, en théorie strictement privés et relevant d’un droit spécifique, le droit du travail, et bien sûr, toujours en faveur du patronat.

On n’a pas encore vu un seul patron pourri en garde à vue et pourtant, nous, des noms de directeurs et actionnaires verreux, on en a, qui pratiquent les "montages exotiques", le "dumping social" la "délocalisation de l’intérieur", ne respectent pas les règles sur les horaires de travail, le travail le dimanche etc.

C’est la situation que décriait Pier Paolo Pasolini aux étudiants italiens il y a 40 ans, qui se retourne : les flics sont des prolos, et des enfants de prolos, certes, mais cela ne les empêche toujours pas, hélas, de faire de la sale besogne contre leurs frères exploités.

Toute notre solidarité et notre soutien à Charles Hoareau, et aux camarades de Marseille, aux salariés d’ADOMA , qui luttent côte à côte.

Un rassemblement est en cours devant le commissariat.

Photo : Charles Hoareau à son entrée ce matin (photo F. Leblanc) - source



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Ch. HOAREAU (CGT - Chômeurs- Marseille) en garde à vue sur plainte de la direction d’ADOMA
19 mai 2009 - 14h45 - Posté par momo11

A plusieurs reprises déja,le patronat a tenté de faire condamner Charles.A nouveau ,Charles est sur la sellette,hors de question que nous abandonnions notre ami et camarade de lutte.Fraternellement .momo11



Charles HOAREAU (CGT - Chômeurs- Marseille) en garde à vue sur plainte de la direction d’ADOMA
19 mai 2009 - 14h58 - Posté par iiiii

TOUS UNIS DERRIERE CHARLES HOAREAU ET LES SALARIES D’ADOMA CONTRE LE PATRONAT CONTRE LES VOYOUS DU CAPITAL !



Charles HOAREAU (CGT - Chômeurs- Marseille) en garde à vue sur plainte de la direction d’ADOMA
19 mai 2009 - 18h49

A l’origine de la CGT-Chômeurs en 1988, Charles HOAREAU est une figure emblématique de la lutte des privés d’emploi & des précaires, et de la défense des plus démunis.

Il suffit d’aller sur Google pour voir combien il est dangereusement célèbre !

Humaniste et engagé, ce Marseillais de 52 ans a choisi de consacrer son existence à la lutte contre l’injustice sociale.



Charles HOAREAU (CGT - Chômeurs- Marseille) en garde à vue sur plainte de la direction d’ADOMA
19 mai 2009 - 21h10 - Posté par lettrerouge

Charles , au combien tes combats dérangent cette sacro sainte société basée sur Ce Capitalisme pourvoyeur de misère dans l’Humanité ; que tes défenses des honnêtes gênent ; et que comme seule réponse il n’y ait que répression , basique solution des plus lâches qui ne veulent pas prendre leur responsabilités humaines et sociétales pour une meilleure vie de Tous. Charles de toute humanité avec toi et saches que d’autres de plus en plus nombreux emboitent ton pas .



Charles HOAREAU (CGT - Chômeurs- Marseille) en garde à vue sur plainte de la direction d’ADOMA
19 mai 2009 - 21h32 - Posté par Patrice Bardet

le patronat, avec le gouvernement à son service, est entré en guerre contre les syndicalistes.

Ce n’est pas une première, mais qu’il ose taper judiciairement sur des militants aussi connus que Charles en dit long sur sa détermination.

Ce qui se passe en Guadeloupe Appel de L’UGTG au mouvement ouvrier est l’avant gout de ce que nous allons subir les uns après les autres si nos centrales syndicales continuent à ne pas mobiliser, à faire leurs appels tous les deux mois, alors que nous sommes collectivement dos au mur.

On cherchera désespérément un patron voyou (redondance !), même de la pire espèce, qui serait en prison -malgré les promesses du "Grand Sarkozy", sauf en cas de "règlement de compte" à l’intérieur de la mafia patronale.

Même les assassins ( il n’y a pas d’autre mot pour ceux qui causent la mort des ouvriers, la "justice" leur trouve toujours de quoi les innocenter, et au besoin un lampiste) courent toujours.

Que dire de ceux qui broient les vies de milliers de familles : c’est de la "bonne gestion capitaliste" !

Solidarité avec Charles ! Révolte !

il ne faudrait pas oublier non plus Gérard Filoche, Inspecteur du Travail mis en examen dans l’exercice de ses missions

Solidarité avec Gérard Filoche



Charles HOAREAU (CGT - Chômeurs- Marseille) en garde à vue sur plainte de la direction d’ADOMA
19 mai 2009 - 22h34

Charles c’est le seul dans le 13 qui a réussi a ne JAMAIS se compromettre avec le Pouvoir.

Et ceci depuis la lutte pour les Chantiers à la Ciotat. Et les nombreuses pressions de tous bords.

Soutient inconditionnel à Charles.

G.L.



Charles HOAREAU (CGT - Chômeurs- Marseille) en garde à vue sur plainte de la direction d’ADOMA
19 mai 2009 - 23h40 - Posté par BELLACIAO SOUTIENT CHARLES HOAREAU

Notre camarade Charles passera cette nuit au poste en garde à vue, comme s’il était un dangereux délinquant, jusqu’à demain au moins.

C’est absolument inacceptable !

Hélas , nous devons nous a attendre à connaître de plus en plus ce genre d’attaques contre les nôtres.

Il y a eu , l’an dernier, les attaques contre les camarades kanaks, en janvier, les inculpés de Saint Nazaire, en mars, les 49 de la place de la Nation, il y a quelques jours, les 74 syndicalistes d’EDF/GDF, des profs, il y a celles et ceux qui "aident" les sans -papiers... nous-mêmes, il y a 2 ans de cela, poursuivis par les chantiers- navals...comme une "avant-première"...

Et maintenant, Charles, figure historique du syndicalisme marseillais, et au-delà, unanimement apprécié par les plus exploités, les "sans grade", reconnu par tous pour son honnêteté, sa loyauté, son refus des compromissions...redouté, comme tel, par les patrons du cru.

Tous, nous sommes TOUS concernés par ce qui arrive à Charles Hoareau.

Le collectif Bellaciao se joint à moi pour apporter, à nouveau, à ce camarade, notre soutien inconditionnel - nous ne pouvons pas être à Marseille demain physiquement, mais le cœur y est, et il sera ROUGE.

A L’APPEL DE L’UNION DÉPARTEMENTALE CGT BOUCHES-DU-RHONE, UN NOUVEAU RASSEMBLEMENT EST PRÉVU DEMAIN MERCREDI 20 MAI A 7 HEURES DEVANT LE COMMISSARIAT DE NOAILLES.

POUR LA DÉFENSE DU DROIT SYNDICAL, POUR RÉCLAMER LA LIBÉRATION IMMÉDIATE DE CHARLES, SOYONS NOMBREUX !

Continuez, messieurs, mesdames les bourgeois, les patrons, les exploiteurs, et vous nous trouverez de plus en plus nombreux et unis sur votre route.

Avanti popolo !

La Louve



Charles HOAREAU (CGT - Chômeurs- Marseille) en garde à vue sur plainte de la direction d’ADOMA
20 mai 2009 - 07h37 - Posté par Linsay

Charles Hoareau par son courage et sa droiture, subit des attaques injustifiées.
Sommes tous avec lui et fiers de ses actions
Linsay


Charles HOAREAU (CGT - Chômeurs- Marseille) en garde à vue sur plainte de la direction d’ADOMA
19 mai 2009 - 23h46 - Posté par iiiii

Signez et faites signez la pétition en soutien aux 49 inculpés de la Nation et contre la répression et la criminalisation du mouvement social ICI



Charles HOAREAU (CGT - Chômeurs- Marseille) en garde à vue sur plainte de la direction d’ADOMA
20 mai 2009 - 00h56

Mais on va où là ? On va où ?
Ecoeurée ? Non, bien, bien au-delà de ça !
Réclamer juste l’application du droit devient répréhensible, si je comprends bien !
Tu te fais virer en contradiction totale avec une convention collective, on te paie pas, ton patron (et quel patron !) est condamné, les décisions de justice il s’en fout, il ne les appliquera pas, de toute façon il est sûr de retourner la justice comme une crêpe, tu appelles à l’aide, et c’est le mec qui vient t’aider qui est en garde à vue ?
pourquoi pas la détention provisoire tant qu’on y est ?
le code du travail ou une convention collective, ce sont des armes de quelle catégorie ?
Mais jusqu’à quand va-t-on tolérer ça ?



Charles HOAREAU (CGT - Chômeurs- Marseille) en garde à vue sur plainte de la direction d’ADOMA
20 mai 2009 - 11h36 - Posté par guevarrec

Hé oui ! Police nationale milice du capital !



Charles HOAREAU (CGT - Chômeurs- Marseille) en garde à vue sur plainte de la direction d’ADOMA
20 mai 2009 - 14h33

Collectif National pour un Front Syndical de Classe

mis en place par les initiateurs CGT et FSU de la « lettre ouverte aux Etats-majors syndicaux »

Solidarité avec Charles Hoareau !

Charles Hoareau, responsable syndical CGT dans les Bouches du Rhône, a été placé en garde à vue mardi 19 au matin. Convoqué au commissariat de Noailles à Marseille, sur plainte de la direction d’ADOMA, Charles Hoareau a été arrêté pour son action syndicale au côté des salariés de cette entreprise en lutte sans salaire ni allocation depuis novembre dernier. C’est une action collective visant à obtenir l’application des décisions de justice en faveur des salariés d’ADOMA, qui est à l’origine de la convocation de Charles.

Te voilà embastillé, Charles, pour le combat de légitime défense que tu mènes en solidarité de ceux qui sont victimes de violence sociale par un patronat qui empoche profit, cadeaux fiscaux, mais multiplie les licenciements et les délocalisations en saccageant un pays tout entier que les travailleurs ont construit de leur main.

En tout état de cause, alors que les luttes continuent de se développer dans de nombreux secteurs face à la crise et à la politique anti-sociale du gouvernement aux ordres du Medef et de l’UE, celui-ci a bien choisi d’accompagner la répression patronale des travailleurs en lutte, qu’il s’agisse des étudiants bloqueurs matraqués, des ouvriers de nombreux sites industriels confrontés aux vigiles du patronat, aux CRS et aux poursuites judiciaires, des syndicalistes d’EDF et GDF ou aujourd’hui de Charles Hoareau.

Contre ce pouvoir décidé à passer en force et à criminaliser toute résistance déterminée, il est nécessaire d’affirmer haut et fort notre solidarité avec l’ensemble des militants arrêtes et traînés en justice dans tout le pays. Et de construire le « tous ensemble en même temps » créant un rapport de force de haut niveau permettant à la fois de gagner sur les revendications et de rendre impossible l’acharnement policier et judiciaire contre les travailleurs en lutte.

Un rassemblement de protestation s’était formé à l’arrivée de Charles devant le commissariat. Il s’est maintenu toute la journée. A 18 heures 30 on apprenait que Charles Hoareau était en garde à vue et passerait la nuit au commissariat.

Ce matin à 7 heures un rasssemblement plus important encore avait lieu devant le commissariat à l’appel de l’Union départementale CGT. Les manifestants, qui ont bloqué le carrefour, dénonçaient les tentatives d’intimidations à l’égard de ceux qui agissent légitimement pour la défense des travailleurs.

"Liberté pour Charles Hoareau", pouvait-on lire sur les tracts, "liberté et justice pour les Caterpilars, pour les Conti, pour les agents EDF et GDF, pour les salariés qui défendent la réparation navale".

On apprenait vers 9 heures que tous les témoins entendus avaient confirmé : Charles n’a commis aucun délit et son intervention n’avait pour but que d’éviter une confrontation entre les salariés d’ADOMA et leurs employeurs. On attend la décision du procureur.



Charles HOAREAU (CGT - Chômeurs- Marseille) en garde à vue sur plainte de la direction d’ADOMA
20 mai 2009 - 14h40

Charles Hoareau a été libéré à 14 heures toute à l’heure.

Nous attendons la suit et notamment la décision des flics et du procureur.






Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
4 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite