Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Sortir du nucléaire : trop de rejets chimiques dans la Loire

de : Sortir du nucléaire
jeudi 5 août 2004 - 18h11 - Signaler aux modérateurs

de Caroline de Malet

Le réseau associatif Sortir du nucléaire a réclamé hier la fermeture des deux centrales de Belleville (Cher) et Saint-Laurent (Loir-et-Cher), en infraction pour dépassement des limites légales de rejets chimiques. L’une et l’autre ont été, à la suite d’une inspection (respectivement en janvier 2002 et en novembre 2003) mises en demeure par l’Autorité de sûreté nucléaire de se conformer à la réglementation. Elles avaient alors, au choix, l’obligation de s’y conformer dans les deux mois suivants, ou de déposer une demande de modification de l’arrêté les concernant. C’est pour cette deuxième option que ces deux centrales ont opté, mais le nouvel arrêté n’est pas encore paru. Or en attendant, rappelle le gendarme du nucléaire, « tant que cet arrêté n’est pas accordé, EDF est tenu de respecter la réglementation ». Et pourtant, Sortir du nucléaire pointe du doigt des dépassements réguliers, jusqu’à quatre fois supérieurs aux limites légales. C’est le cas par exemple des rejets en zinc dans la Loire, qui atteignent certains jours un flux de 82,4 kg pour une limite de 30 kg à Belleville. Les dépassements concernent également le sodium, le phosphore, les chlorures, le cuivre et la morpholine. « Les mesures de l’ASN sont prises en aval de la rivière, sans tenir compte de la concentration existant déjà en amont avant l’arrivée de l’eau dans la centrale », rétorque-t-on chez EDF.

En attendant, sur la Loire, dans laquelle on puise l’eau potable, on compte pas moins de quatre centrales, dont les deux concernées par ces dépassements. « Le problème prend une dimension plus grave en période de chaleur, car le niveau de l’eau étant bas dans les rivières, la concentration de ces substances est supérieure », explique Stéphane Lhomme, porte-parole de Sortir du nucléaire.

C’est aussi la température élevée de l’eau qui est à l’origine d’un autre problème, également dénoncé par l’organisation écologiste. Des arrêtés interministériels publiés au Journal officiel du 28 mai viennent d’accorder à cinq centrales des autorisations de « chloration massive ». Ces opérations, qui interviennent environ quatre fois par an, ont pour but de limiter la prolifération d’amibes occasionnée par les rejets d’eau chaude des centrales. Mais les amibes sont des micro-organismes nocifs pour l’environnement et la santé.

Par ailleurs, Sortir du nucléaire réclame aussi la fermeture de la centrale de Golfech qui prélève de l’eau dans la Garonne concernée depuis mardi par des mesures de restriction. Comme l’été dernier, trois centrales viennent d’être autorisées à rejeter de l’eau chaude d’une température supérieure aux normes en vigueur.

http://www.lefigaro.fr/sciences/200...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite