Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
193809557 IP
219506282 pages
(depuis le 10/02/2002)
157 connectés
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

IRAN : Le poids obsédant de l’histoire
de : Le Monde Diplomatique
lundi 15 juin 2009 - 15h17 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 30.7 ko

Paru en 2007 dans le numéro spécial du magazine du monde diplomatique "Manières de voir" sur l’Iran...A lire absolument intégralement si on veut comprendre un peu l’Iran et les Iraniens.

de Alain Gresh

"Il est difficile d’imaginer qu’un événement survenu il y a si longtemps pèse encore sur les mémoires. Pourtant, le coup d’Etat organisé par la CIA contre le régime de Mohammad Mossadegh en Iran en 1953, et qui mit fin à ses tentatives de contrôler les ressources pétrolières, a profondément ébranlé le pays, a marqué au fer rouge ses habitants et, surtout, a changé le cours de l’histoire en bloquant toute évolution graduelle et démocratique. Il s’inscrivait dans la lignée d’une longue série d’ingérences étrangères — ingérences qui aiguisèrent un nationalisme bafoué, lequel plongeait ses racines dans un passé glorieux.

Le régime du chah, remis sur pied par Londres et par Washington, lança le pays dans une occidentalisation en trompe-l’œil, dans un développement capitaliste non maîtrisé, fondé avant tout sur la manne pétrolière, marqué par la corruption et la gabegie et par une indifférence aveugle aux aspirations de la société.

Ce « développement » s’accompagna de l’écrasement de la moindre forme de contestation et d’une toute-puissance de la police politique.

D’autre part, le chah prétendit restaurer la grandeur de l’Empire perse en s’appuyant sur trente mille conseillers américains dont la présence constituait une insulte aux sentiments nationaux.

L’Iran tenta, sur le plan régional, de jouer le rôle de « gendarme du Golfe » en remplacement du Royaume-Uni, qui, au début des années 1970, s’était retiré de toutes ses bases situées à l’est de Suez.

Mais, sous l’apparente normalité, la crise couvait. Alors que l’opposition laïque, marxiste et de gauche, très puissante dans les années 1950, était marginalisée, des religieux réussirent, à travers les mosquées et les réseaux de solidarité chiites, à incarner la résistance à l’oppression du chah et à la domination étrangère.

Ils élaborèrent une nouvelle lecture de la doctrine chiite pour lui donner un contenu politique plus engagé.

La révolte grondait, alimentée par les souvenirs du gouvernement de Mossadegh, mais aussi par les contestations régionales qui avaient vu, en 1946, la constitution de Républiques autonomes dans l’Azerbaïdjan et le Kurdistan iraniens.

II. Une révolution à nulle autre pareille

De nombreuses révolutions ont marqué le XXe siècle, de la révolution bolchevique en Russie à la révolution cubaine, en passant par la révolution mexicaine. Pourtant, la vague populaire qui balaya le régime du chah en 1978-1979, qualifiée de « révolution islamique », se distingua non seulement par une participation populaire exceptionnelle, mais aussi par un discours religieux qui surprit tous les observateurs et semblait ne rien devoir aux doctrines qui avaient marqué les révoltes à travers le monde.

Le chiisme, religion officielle du pays, fut l’objet d’une interprétation nouvelle, notamment par l’ayatollah Ruhollah Khomeiny. Les manifestants opposés au chah découvrirent de quoi nourrir leur ressentiment contre la dictature, mais aussi un langage pour formuler leurs aspirations à une société différente, fondée sur la tradition et l’histoire nationale.

Le clergé, ou au moins la fraction dominante, y trouvera une justification pour l’instauration d’un pouvoir autoritaire et pour l’écrasement de toute opposition, écrasement rendu plus facile par la sanglante guerre contre l’Irak de Saddam Hussein (1980-1988) qui allait alimenter le nationalisme iranien.

La République islamique a transformé le pays de fond en comble. De nouvelles aspirations se sont exprimées, loin du discours officiel. Les femmes et les jeunes en particulier se sont montrés actifs dans la société civile, mais aussi sur le plan politique.

C’est à eux que l’on doit l’élection-surprise, en 1997, du réformateur Mohammad Khatami à la présidence de la République. Ce scrutin exprimait d’ailleurs bien les contradictions au sein même du régime et les difficultés de celui-ci à maintenir un contrôle de la société, celle-ci s’exprimant par mille et une voix, des magazines féminins au cinéma, en passant par les matchs de football.

III. A l’ombre du nucléaire

L’élection de M. Mahmoud Ahmadinejad à la présidence de la République a marqué l’échec de la tentative réformiste de M. Mohammad Khatami.

Elle a confirmé l’aspiration des Iraniens à plus de justice sociale dans un pays à l’économie ravagée et où la corruption frappe les plus hauts dignitaires du régime. Elle n’exprime pourtant aucune volonté populaire de retour en arrière, notamment dans le domaine des libertés individuelles.

Incapable d’honorer ses promesses électorales, le président a fait du dossier nucléaire un élément essentiel de sa politique, jouant sur la corde du nationalisme et de l’opposition à l’Occident. Il a trouvé, en M. George W. Bush, un partenaire idéal : en diabolisant l’Iran, en l’inscrivant dans la courte liste des pays de l’« axe du Mal », en n’écartant pas une option militaire contre le programme nucléaire, le président américain renforce les courants les plus durs à Téhéran.

En agitant la menace d’un prétendu « croissant chiite » qui, de l’Irak au Liban, menacerait la stabilité de la région, le président américain introduit les ingrédients d’une guerre confessionnelle aux conséquences incalculables.

L’enjeu de la non-prolifération nucléaire est certes important.

Mais il semble n’être, dans ce cas, qu’un prétexte à une politique américaine agressive qui a recueilli le soutien de l’Europe et, de manière beaucoup plus ambiguë, de la Russie et de la Chine.

Si Washington peut s’entendre avec la Corée du Nord, pourquoi un accord serait-il impossible avec Téhéran ?

Pourtant, la société iranienne reste traversée par des courants divers, par ses contradictions. Les plus hauts échelons de l’Etat sont divisés, et une seule chose peut les unir et bloquer les évolutions du pays : une attaque américaine.

"

http://www.monde-diplomatique.fr/mav/93/

Ici, tous les articles de MDV spécial Iran

COMPTE A REBOURS : LA GUERRE CONTRE L’IRAN A COMMENCE EN 2003



Imprimer cet article





La CGT-e de Catalogne dénonce la répression des mouvements sociaux
vendredi 19 - 00h43
de : CNT66
La CGT s’enfonce dans la crise, Lepaon s’accroche à son fauteuil
jeudi 18 - 23h23
5 commentaires
CGT : offensive médiatique de Thierry Lepaon pour sauver son poste
jeudi 18 - 23h00
de : Leïla de Comarmond
9 commentaires
Sarajevo : l’espoir et la rébellion sociale de l’année 2014
jeudi 18 - 22h42
de : Eric Toussaint
BIENTOT LA FIN DE LA CONCERTATION ... ET APRES ?
jeudi 18 - 22h36
de : La CGT spectacle
4 ANS d’inaction délibérée du Parquet de Bordeaux
jeudi 18 - 22h31
de : Stéphane Lhomme
NON A LA FERMETURE DE L’INTERNAT FAVRE !
jeudi 18 - 22h27
de : La CGT et l’UGICT CGT de la Ville de LYON
Le 18 décembre, Reconnaître enfin les droits universels et indivisibles des migrants
jeudi 18 - 22h20
de : L’AEDH
MANIFS. AUX ETATS-UNIS !
jeudi 18 - 20h46
de : JO
La CGT doit redevenir un syndicat de classe et de masse !
jeudi 18 - 19h43
de : Jo Hernandez, ancien syndicaliste CGT
La France en déclin ...A cause du réformisme , Pourquoi ?
jeudi 18 - 19h11
de : Bernard SARTON
2 commentaires
Eric Zemmour, l’incarnation de la pensée raciste et xénophobe
jeudi 18 - 18h36
de : Fabienne Haloui
Plusieurs associations annoncent des plaintes contre Zemmour
jeudi 18 - 18h32
2 commentaires
Lepaon et ses amis du Medef et de l’UMP...
jeudi 18 - 18h17
TVA : la chasse aux mauvais payeurs a commencé
jeudi 18 - 17h28
de : Françoise Caron
CGT : Lepaon jusqu’à quand ?
jeudi 18 - 17h02
de : Lila Vermer
La section CNT-SUB-EAL électoralement représentative à la DRIHL Île-de-France (1)
jeudi 18 - 16h33
de : arthur
1 commentaire
Budget du Conseil Général ! Un vote contre pour stopper la régression sociale
jeudi 18 - 15h49
de : Jean Jacques karman
Après le réchauffement des relations Cuba-US, l’inéluctable levée de l’embargo
jeudi 18 - 15h46
de : Lahcen SENHAJI
2 commentaires
CGT : un proche de Louis Viannet appelle Thierry Lepaon à démissionner
jeudi 18 - 15h42
de : Leïla de Comarmond
2 commentaires
En pleine crise majeure, la CGT signe un accord
jeudi 18 - 15h36
de : Michel Noblecourt
le smic augmente ?
jeudi 18 - 15h24
Lettre CGT PSA Mulhouse sur l’affaire Lepaon et pour mobiliser contre la loi Macron
jeudi 18 - 15h16
de : primp
2 commentaires
Infos Sivens, manif des pro-barrages, risques pour les Zadistes...
jeudi 18 - 13h53
de : Testet liure
1 commentaire
Zaz –136, La France c’est Stalingrad, suivi de l’Hymne à la joie
jeudi 18 - 11h49
de : Ocséna, contre le système-ENA
1 commentaire
L’impérialisme et la crise du rouble
jeudi 18 - 09h35
de : azert
5 commentaires
40ème anniversaire de la création du FPLP en images à travers le monde
jeudi 18 - 08h50
de : FPLP
Nous condamnons la relève de la MINUSMA aux Militaires Maliens à Ménaka
jeudi 18 - 08h39
de : MNLA
Réconciliation Cuba / USA
jeudi 18 - 07h36
de : Placide
5 commentaires
C’est ici qu’on bétonne... Le Testet (audio)
jeudi 18 - 02h00
de : Vos Gueules les Mouettes
Aux racines de la crise de la CGT
jeudi 18 - 01h46
de : Lesage Jean-Yves
7 commentaires
L’élection présidentielle anticipée bouleversera-t-elle la situation en Grèce et en Europe ?
mercredi 17 - 21h04
de : Philippe Alcoy
Coup de filet policier en espagne contre "le terrorisme anarchiste"
mercredi 17 - 20h20
de : jean 1
1 commentaire
La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat !
mercredi 17 - 20h17
de : H. Krasucki
11 commentaires
Lepaon divise la CGT pour tenter de rester en place
mercredi 17 - 18h35
de : Leïla de Comarmond
2 commentaires
A vomir !!! La CGT signe le contrat de sécurisation professionnelle
mercredi 17 - 17h41
2 commentaires
L’ultime stratagème de Thierry Lepaon
mercredi 17 - 17h07
de : arnold
9 commentaires
CUBA : LIBERATION DES 5
mercredi 17 - 17h06
de : JO
3 commentaires
La CGT signe un accord révolutionnaire sur le chômage dixit le figaro
mercredi 17 - 15h48
1 commentaire
Oxylane (Décathlon) à Montpellier Nord. Oxygène met le cap sur la mobilisation...
mercredi 17 - 14h31
de : antoine (Montpellier)

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Tout ce que les hommes ont fait de beau et de bien, ils l'ont construit avec leurs rêves. Bernard Moitessier
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Thierry Lepaon répond aux syndiqués, militants, sur les attaques faites contre la CGT et sa personne
mercredi 17 décembre
de Allombert Etienne
112 commentaires
Commission exécutive confédérale du 9 décembre 2004 Intervention de Thierry LEPAON A la suite du rapport d’Alain Alphon-Layre et avant de passer la parole à Michel Faivre-Picon pour la CFC, je souhaite m’exprimer personnellement devant vous. Dans cette période de crise aigüe que nous traversons, la première étape est de pouvoir partager les informations, les ressentis personnels et les analyses. C’est l’objet de cette intervention. Je vais redire un certain (...)
Lire la suite
Une provocation fasciste inutile et ridicule sur notre site...
dimanche 14 décembre
de Collectif Bellaciao
2 commentaires
En réponse à la publication d’un article sur notre site, depuis effacée... ;-), de Jean-Yves Le Gallou PS : "remolo" l’auteur de la publication, grand courageux, utilise un proxy situé en Suisse pffffffffff Jean-Yves Le Gallou lance un Acrimed d’extrême droite par Abel Mestre et Caroline Monnot Samedi 13 octobre, la fondation Polémia organise sa cinquième journée de la réinformation. Son directeur, Jean-Yves Le Gallou estime que le moment est venu de lancer "un grand (...)
Lire la suite
Chouard : les "gentils virus" sont-ils si gentils ?
lundi 1er décembre
de Robin Andraca
12 commentaires
Le site des Inrocks consacre un papier aux "Gentils virus", cette communauté de fans d’Etienne Chouard, professeur d’économie et blogueur controversé que nous étions allés rencontrer en 2012. Et s’interroge sur les méthodes et les dérives de ce nouveau groupe, bien décidé à innonder le web avec les idées de Chouard. Mais qui sont les "gentils virus" ? En 2012, au cours d’une conférence exhumée aujourd’hui par Les Inrocks, Chouard tenait les propos suivants : (...)
Lire la suite
Bella Ciao - ZANIBONI - Gemmes Two
jeudi 27 novembre
de Le Diamant Noir
ZANIBONI - Gemmes Two inclus "Bella Ciao" ZANIBONI a glissé dans son nouvel album "GEMMES TWO" une version bien à elle, de "BELLA CIAO"… retrouvez le clip ici : https://www.youtube.com/watch?v=_t8...
Lire la suite
Chouard parle de Soral, perd son "flegme" et s’enfonce... la cata ! (vidéo)
dimanche 23 novembre
7 commentaires
"Le Front National n’est pas anti-communiste, ni anti-syndicats" etc etc etc... http://etienne.chouard.free.fr/Euro...
Lire la suite
Le dangereux délire de Etienne Chouard : "Pour moi, Soral est à gauche"...
mardi 18 novembre
24 commentaires
Le discours trouble d’Etienne Chouard contre les "1% qui se gavent" Par Adrien Sénécat Cet enseignant, figure du "non" au référendum de 2005, est l’auteur d’une tirade anti-élites vue par des millions d’internautes ces dernières semaines. Où classer ce militant pour une VIe république, qui voit en Alain Soral un "résistant" ? "Le fait de désigner des maîtres au lieu de voter des lois est une imposture politique. Nous ne sommes pas en démocratie." C’est (...)
Lire la suite
Italie : 12 mai 1977, l’assassinat de Giorgiana Masi
lundi 12 mai
de Roberto Ferrario
A Giogiana ...si la révolution d’octobre avait été en mai si tu vivais encore, si je n’étais pas impuissant face à ton assassinat, si ma plume était une arme gagnante, si ma peur explosait sur la place, courage né de la rage étranglée dans la gorge, si t’avoir connue devenait notre force, si les fleurs que nous avons offertes à ta vie courageuse, dans notre mort devenaient des guirlandes de la lutte de nous toutes, femmes, si... ce ne serait pas (...)
Lire la suite