Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
196979419 IP
222880494 pages
(depuis le 10/02/2002)
234 connectés

Fañch Ar Ruz

Placide
Señal en Vivo
VIDEO

RADIO

radio campusradio montreal
RADIO TETARD

The Run
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
La loi Macron ? Du cousu main pour les patrons !
samedi 24 janvier
de Le SNJ-CGT
2 commentaires
Faisons du lundi 26 , jour de la présentation du projet Macron à l’Assemblée nationale, une grande journée d’action, de luttes et de manifestations . Rendez-vous à 13 heures à Chaussée-d’Antin Ecrite en fonction des desiderata du patronat, la loi Macron contient des dispositions très dangereuses pour le monde du travail. Elle prévoit notamment : 1) Un recours facilité, pour les patrons, aux licenciements économiques. L’annulation d’ un PSE par un tribunal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

IRAN : Le poids obsédant de l’histoire
de : Le Monde Diplomatique
lundi 15 juin 2009 - 15h17 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 30.7 ko

Paru en 2007 dans le numéro spécial du magazine du monde diplomatique "Manières de voir" sur l’Iran...A lire absolument intégralement si on veut comprendre un peu l’Iran et les Iraniens.

de Alain Gresh

"Il est difficile d’imaginer qu’un événement survenu il y a si longtemps pèse encore sur les mémoires. Pourtant, le coup d’Etat organisé par la CIA contre le régime de Mohammad Mossadegh en Iran en 1953, et qui mit fin à ses tentatives de contrôler les ressources pétrolières, a profondément ébranlé le pays, a marqué au fer rouge ses habitants et, surtout, a changé le cours de l’histoire en bloquant toute évolution graduelle et démocratique. Il s’inscrivait dans la lignée d’une longue série d’ingérences étrangères — ingérences qui aiguisèrent un nationalisme bafoué, lequel plongeait ses racines dans un passé glorieux.

Le régime du chah, remis sur pied par Londres et par Washington, lança le pays dans une occidentalisation en trompe-l’œil, dans un développement capitaliste non maîtrisé, fondé avant tout sur la manne pétrolière, marqué par la corruption et la gabegie et par une indifférence aveugle aux aspirations de la société.

Ce « développement » s’accompagna de l’écrasement de la moindre forme de contestation et d’une toute-puissance de la police politique.

D’autre part, le chah prétendit restaurer la grandeur de l’Empire perse en s’appuyant sur trente mille conseillers américains dont la présence constituait une insulte aux sentiments nationaux.

L’Iran tenta, sur le plan régional, de jouer le rôle de « gendarme du Golfe » en remplacement du Royaume-Uni, qui, au début des années 1970, s’était retiré de toutes ses bases situées à l’est de Suez.

Mais, sous l’apparente normalité, la crise couvait. Alors que l’opposition laïque, marxiste et de gauche, très puissante dans les années 1950, était marginalisée, des religieux réussirent, à travers les mosquées et les réseaux de solidarité chiites, à incarner la résistance à l’oppression du chah et à la domination étrangère.

Ils élaborèrent une nouvelle lecture de la doctrine chiite pour lui donner un contenu politique plus engagé.

La révolte grondait, alimentée par les souvenirs du gouvernement de Mossadegh, mais aussi par les contestations régionales qui avaient vu, en 1946, la constitution de Républiques autonomes dans l’Azerbaïdjan et le Kurdistan iraniens.

II. Une révolution à nulle autre pareille

De nombreuses révolutions ont marqué le XXe siècle, de la révolution bolchevique en Russie à la révolution cubaine, en passant par la révolution mexicaine. Pourtant, la vague populaire qui balaya le régime du chah en 1978-1979, qualifiée de « révolution islamique », se distingua non seulement par une participation populaire exceptionnelle, mais aussi par un discours religieux qui surprit tous les observateurs et semblait ne rien devoir aux doctrines qui avaient marqué les révoltes à travers le monde.

Le chiisme, religion officielle du pays, fut l’objet d’une interprétation nouvelle, notamment par l’ayatollah Ruhollah Khomeiny. Les manifestants opposés au chah découvrirent de quoi nourrir leur ressentiment contre la dictature, mais aussi un langage pour formuler leurs aspirations à une société différente, fondée sur la tradition et l’histoire nationale.

Le clergé, ou au moins la fraction dominante, y trouvera une justification pour l’instauration d’un pouvoir autoritaire et pour l’écrasement de toute opposition, écrasement rendu plus facile par la sanglante guerre contre l’Irak de Saddam Hussein (1980-1988) qui allait alimenter le nationalisme iranien.

La République islamique a transformé le pays de fond en comble. De nouvelles aspirations se sont exprimées, loin du discours officiel. Les femmes et les jeunes en particulier se sont montrés actifs dans la société civile, mais aussi sur le plan politique.

C’est à eux que l’on doit l’élection-surprise, en 1997, du réformateur Mohammad Khatami à la présidence de la République. Ce scrutin exprimait d’ailleurs bien les contradictions au sein même du régime et les difficultés de celui-ci à maintenir un contrôle de la société, celle-ci s’exprimant par mille et une voix, des magazines féminins au cinéma, en passant par les matchs de football.

III. A l’ombre du nucléaire

L’élection de M. Mahmoud Ahmadinejad à la présidence de la République a marqué l’échec de la tentative réformiste de M. Mohammad Khatami.

Elle a confirmé l’aspiration des Iraniens à plus de justice sociale dans un pays à l’économie ravagée et où la corruption frappe les plus hauts dignitaires du régime. Elle n’exprime pourtant aucune volonté populaire de retour en arrière, notamment dans le domaine des libertés individuelles.

Incapable d’honorer ses promesses électorales, le président a fait du dossier nucléaire un élément essentiel de sa politique, jouant sur la corde du nationalisme et de l’opposition à l’Occident. Il a trouvé, en M. George W. Bush, un partenaire idéal : en diabolisant l’Iran, en l’inscrivant dans la courte liste des pays de l’« axe du Mal », en n’écartant pas une option militaire contre le programme nucléaire, le président américain renforce les courants les plus durs à Téhéran.

En agitant la menace d’un prétendu « croissant chiite » qui, de l’Irak au Liban, menacerait la stabilité de la région, le président américain introduit les ingrédients d’une guerre confessionnelle aux conséquences incalculables.

L’enjeu de la non-prolifération nucléaire est certes important.

Mais il semble n’être, dans ce cas, qu’un prétexte à une politique américaine agressive qui a recueilli le soutien de l’Europe et, de manière beaucoup plus ambiguë, de la Russie et de la Chine.

Si Washington peut s’entendre avec la Corée du Nord, pourquoi un accord serait-il impossible avec Téhéran ?

Pourtant, la société iranienne reste traversée par des courants divers, par ses contradictions. Les plus hauts échelons de l’Etat sont divisés, et une seule chose peut les unir et bloquer les évolutions du pays : une attaque américaine.

"

http://www.monde-diplomatique.fr/mav/93/

Ici, tous les articles de MDV spécial Iran

COMPTE A REBOURS : LA GUERRE CONTRE L’IRAN A COMMENCE EN 2003



Imprimer cet article





Non aux récupérateurs fascistes de l’Agence Info libre dans les réunions pro Syriza
lundi 26 - 13h04
de : Alerta Antifascista
4 commentaires
Sans (trop de) commentaires
lundi 26 - 12h00
de : V13
1 commentaire
Quand Marcela Iacub... ...quitte le registre des boutons de braguettes.
lundi 26 - 11h56
de : arthur
Comment dit-on BELLACIAO en Grec ? (videos)
lundi 26 - 11h25
de : Claude Deloume
2 commentaires
"Je suis GREC"et "je suis COMMUNISTE"
lundi 26 - 10h37
de : Alain Chancogne
22 commentaires
Face à 15 000 licenciement...une pétition
lundi 26 - 10h36
de : arthur
Pegida, Lucide, Identitaires, même combat
lundi 26 - 09h51
de : La Horde
Je suis Syriza ! - Amitié entre les peuples
lundi 26 - 09h44
de : AELP
Eric Brunet sur BFM : révoltant analyse sur le résultat de Syriza
lundi 26 - 00h27
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
Je suis grec, je suis grecque !!!
dimanche 25 - 22h31
de : via F.R.
5 commentaires
Code pénal en Alsace-Moselle, Guyane, Mayotte : pas Charlie non plus...
dimanche 25 - 22h27
de : Marianne Lamiral
1 commentaire
La victoire de Syriza est une bonne nouvelle pour tous les peuples d’Europe !
dimanche 25 - 22h20
de : Arnaud MOUILLARD
Article de mediapart : Syriza et Podemos
dimanche 25 - 18h06
Vive syriza ! vive le peuple grec
dimanche 25 - 17h58
de : star
13 commentaires
Egypte : Shaima al-Sabbagh ….On ne se tait pas ! Impossible ! (videos et photos)
dimanche 25 - 15h56
de : Chiheb Boughedir via F.R.
CGT : la position de Jean Lévy, pour un congrès en 2015
dimanche 25 - 14h10
de : Cyril LAZARO
3 commentaires
Lille : une figure d’extrême droite soupçonnée de trafic d’armes
dimanche 25 - 13h33
Pour Christine Lagarde, le roi Abdallah "était un grand défenseur des femmes" (video)
dimanche 25 - 13h29
4 commentaires
Pierre Gosnat : Ivry est en deuil
dimanche 25 - 12h55
de : via Roberto Ferrario
2 commentaires
VERS LA VI è REPUBLIQUE
dimanche 25 - 11h17
de : GRAUX Allain
1 commentaire
Chasse aux sorcières : prof qui « n’a pas respecté la minute de silence », suspendu
dimanche 25 - 11h09
de : chb
5 commentaires
CGT : l’Union Fédérale de la santé privée et Jean Pierre Page pour un congrès en 2015
samedi 24 - 23h08
de : Cyril LAZARO
3 commentaires
L’ALLEMAGNE NE PAYE PAS CES DETTES … mais critique la Grece !
samedi 24 - 17h09
de : 2ccr
1 commentaire
Le MNLA annonce la suspension de toute coordination sécuritaire avec les forces de l’ONU
samedi 24 - 17h04
de : MNLA
La cour européenne juge recevable la requête déposée par Yvan Colonna
samedi 24 - 16h00
de : T7c
Lettre ouverte à Yves Métaireau, Maire de la Baule
samedi 24 - 15h06
de : La section nazairienne de la Ligue des Droits de l’Homme
La loi Macron ? Du cousu main pour les patrons !
samedi 24 - 14h59
de : Le SNJ-CGT
2 commentaires
Pour les retraités français la méthode administrative finale en expérimentation en région Nord et Languedoc-Rousssillon
samedi 24 - 11h05
de : EulBCE
6 commentaires
Fluide glacial va tirer à 1 milliard d’exemplaires !
vendredi 23 - 22h53
3 commentaires
Grèce le système de santé vole en éclat
vendredi 23 - 16h24
de : MARTINE LOZANO
7 commentaires
L’INEGALITE ET L’ISLAMOPHOBIE … créent les conditions du djihadisme !
vendredi 23 - 15h03
de : Samir Ghezlaoui
14 commentaires
Jean Sarkozy : un job chez papa
vendredi 23 - 14h20
« Cette école est exemplaire » : Lula visite l’école des Sans Terre et défend l’action des mouvements sociaux
vendredi 23 - 13h54
de : Thierry Deronne
Médias : François Hollande pratique les effets d’annonce sans lendemain
vendredi 23 - 13h48
de : Le SNJ-CGT
Nuit de la pleine lune
vendredi 23 - 13h41
de : Norbert Gabriel
Conférence de presse et rencontre débat : la répression et la guerre en Ukraine, rencontre avec deux militantes d’Odessa
vendredi 23 - 13h19
de : Monika Karbowska Féministes pour une autre Europe
2 commentaires
Bande annonce du nouveau film de Yannis Youlountas
vendredi 23 - 12h25
de : nadia
3 commentaires
Groison (FSU), toujours plus jaune : "Nous n’avons pas à hausser le ton"
vendredi 23 - 12h23
de : Front unique
11 commentaires
"JE SUIS SAÏD"
vendredi 23 - 11h43
de : alain chancogne
5 commentaires
Des formes de l’autorité
vendredi 23 - 10h16
de : Ramon Vila Capdevila

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches. Victor Hugo
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Antonio Gramsci (22 janvier 1891 - 27 avril 1937) La révolution contre "Le Capital" (videos)
jeudi 22 janvier
de Roberto Ferrario
5 commentaires
Le dossier de Gramsci ici : http://www.bellaciao.org/fr/spip.ph... Dans un article écrit avant son emprisonnement et intitulé « La Révolution contre le Capital », Gramsci affirmait que la Révolution russe en Russie invalidait l’idée que la révolution socialiste ne pouvait se faire avant le développement total des forces capitalistes de production. Cela renvoyait à cette conception par Gramsci du marxisme comme une philosophie non-déterministe. Gramsci insistait sur le fait (...)
Lire la suite
Vladimir Ilitch Lénine 8 novembre 1917 – 21 janvier 1924
mercredi 21 janvier
de Roberto Ferrario
4 commentaires
Le « testament » de Lénine. 24 décembre 1922  : «  Le point essentiel dans le problème de la cohésion, c’est l’existence de membres du Comité central tels que Staline et Trotski. (…) Le camarade Staline, devenu secrétaire général, a concentré entre ses mains un pouvoir illimité, et je ne suis pas sûr qu’il puisse toujours s’en servir avec assez de circonspection. D’autre part, le camarade Trotski, comme l’a déjà montré sa lutte (...)
Lire la suite
L’arrivée du cercueil de Charb (sur les notes de l’Internationale) au hall Saint-Martin à Pontoise (videos)
vendredi 16 janvier
de Roberto Ferrario
13 commentaires
Charb, dessinateur et patron de Charlie Hebdo, est enterré ce vendredi matin au hall Saint-Martin à Pontoise dans le Val-d’Oise d’où il était originaire. C’est dans un calme absolu que le cercueil s’est engouffré dans la salle. Des poings étaient levés dans l’assistance en signe d’hommage au caricaturiste, qui avait pour habitude de faire ce signe dans les interviews pour montrer la résistance du journal aux critiques. La désinformation et (...)
Lire la suite
Tignous : l’hommage de Christophe Alévêque "Bella Ciao" (video)
jeudi 15 janvier
de Roberto Ferrario
19 commentaires
S’exprimant lors de l’hommage à Tignous, à l’Hôtel de ville de Montreuil, son ami Christophe Alévêque a lancé "aujourd’hui nous avons un genou à terre. Mais l’essentiel c’est de ne pas avoir les deux. On ne sait jamais on pourrait se mettre à prier", avant d’entonner "Bella Ciao", le chant des communistes italiens. La désinformation et l’ignorance volontaire de BFM n’a pas de limite sur leur page écrive : "Bella Ciao", le chant des (...)
Lire la suite
Blankass "Bella Ciao" - Hommage à Tignous (video)
jeudi 15 janvier
Guillaume Ledoux et Cédric Milard reprennent "Bella Ciao" "Ils ont réussi nos frères. Ils l’ont payé de leur vie, mais ils ont réussi à faire ce qu’ils ont toujours voulu : Réunir le monde entier au-delà de la haine. Merci les frangins. MERCI." Guillaume.
Lire la suite
Message aux ennemis de la liberté d’expression (video)
vendredi 9 janvier
de Anonymous
Le 7 janvier 2015, la liberté d’expression a subit un assaut inhumain. Des terroristes ont fait irruption dans les locaux de ce journal et ont abattu froidement plusieurs dessinateurs et journalistes ainsi que deux policiers. Les assassins sont toujours en fuite. Ecoeurés, choqués, nous ne pouvons tomber à terre. Il est de notre devoir de réagir. Nous tenons tout d’abord à exprimer nos condoléances aux familles des victimes de cet acte lâche et abject. Nous sommes tous (...)
Lire la suite
(videos) Horreur à « Charlie Hebdo » : 12 morts, dont Charb, Cabu, Wolinski, Tignous, Honoré, Bernard Maris...
mercredi 7 janvier
50 commentaires
La fusillade à Charlie Hebdo a fait 12 morts, dont deux policiers, 4 blessés graves et au moins 20 blessés supplémentaires. Selon nos informations, le journaliste et dessinateur Charb, directeur de la publication, ainsi que les dessinateurs Cabu, Wolinski et Tignous ont été tués. Selon Le Figaro, Wolinski serait aussi décédé. François Hollande a évoqué sur place un "attentat terroriste". "Nous punirons les agresseurs", a déclaré le chef de l’État. Selon nos informations, il y avait (...)
Lire la suite