Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
191637412 IP
217143552 pages
(depuis le 10/02/2002)
162 connectés
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

IRAN : Le poids obsédant de l’histoire
de : Le Monde Diplomatique
lundi 15 juin 2009 - 15h17 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 30.7 ko

Paru en 2007 dans le numéro spécial du magazine du monde diplomatique "Manières de voir" sur l’Iran...A lire absolument intégralement si on veut comprendre un peu l’Iran et les Iraniens.

de Alain Gresh

"Il est difficile d’imaginer qu’un événement survenu il y a si longtemps pèse encore sur les mémoires. Pourtant, le coup d’Etat organisé par la CIA contre le régime de Mohammad Mossadegh en Iran en 1953, et qui mit fin à ses tentatives de contrôler les ressources pétrolières, a profondément ébranlé le pays, a marqué au fer rouge ses habitants et, surtout, a changé le cours de l’histoire en bloquant toute évolution graduelle et démocratique. Il s’inscrivait dans la lignée d’une longue série d’ingérences étrangères — ingérences qui aiguisèrent un nationalisme bafoué, lequel plongeait ses racines dans un passé glorieux.

Le régime du chah, remis sur pied par Londres et par Washington, lança le pays dans une occidentalisation en trompe-l’œil, dans un développement capitaliste non maîtrisé, fondé avant tout sur la manne pétrolière, marqué par la corruption et la gabegie et par une indifférence aveugle aux aspirations de la société.

Ce « développement » s’accompagna de l’écrasement de la moindre forme de contestation et d’une toute-puissance de la police politique.

D’autre part, le chah prétendit restaurer la grandeur de l’Empire perse en s’appuyant sur trente mille conseillers américains dont la présence constituait une insulte aux sentiments nationaux.

L’Iran tenta, sur le plan régional, de jouer le rôle de « gendarme du Golfe » en remplacement du Royaume-Uni, qui, au début des années 1970, s’était retiré de toutes ses bases situées à l’est de Suez.

Mais, sous l’apparente normalité, la crise couvait. Alors que l’opposition laïque, marxiste et de gauche, très puissante dans les années 1950, était marginalisée, des religieux réussirent, à travers les mosquées et les réseaux de solidarité chiites, à incarner la résistance à l’oppression du chah et à la domination étrangère.

Ils élaborèrent une nouvelle lecture de la doctrine chiite pour lui donner un contenu politique plus engagé.

La révolte grondait, alimentée par les souvenirs du gouvernement de Mossadegh, mais aussi par les contestations régionales qui avaient vu, en 1946, la constitution de Républiques autonomes dans l’Azerbaïdjan et le Kurdistan iraniens.

II. Une révolution à nulle autre pareille

De nombreuses révolutions ont marqué le XXe siècle, de la révolution bolchevique en Russie à la révolution cubaine, en passant par la révolution mexicaine. Pourtant, la vague populaire qui balaya le régime du chah en 1978-1979, qualifiée de « révolution islamique », se distingua non seulement par une participation populaire exceptionnelle, mais aussi par un discours religieux qui surprit tous les observateurs et semblait ne rien devoir aux doctrines qui avaient marqué les révoltes à travers le monde.

Le chiisme, religion officielle du pays, fut l’objet d’une interprétation nouvelle, notamment par l’ayatollah Ruhollah Khomeiny. Les manifestants opposés au chah découvrirent de quoi nourrir leur ressentiment contre la dictature, mais aussi un langage pour formuler leurs aspirations à une société différente, fondée sur la tradition et l’histoire nationale.

Le clergé, ou au moins la fraction dominante, y trouvera une justification pour l’instauration d’un pouvoir autoritaire et pour l’écrasement de toute opposition, écrasement rendu plus facile par la sanglante guerre contre l’Irak de Saddam Hussein (1980-1988) qui allait alimenter le nationalisme iranien.

La République islamique a transformé le pays de fond en comble. De nouvelles aspirations se sont exprimées, loin du discours officiel. Les femmes et les jeunes en particulier se sont montrés actifs dans la société civile, mais aussi sur le plan politique.

C’est à eux que l’on doit l’élection-surprise, en 1997, du réformateur Mohammad Khatami à la présidence de la République. Ce scrutin exprimait d’ailleurs bien les contradictions au sein même du régime et les difficultés de celui-ci à maintenir un contrôle de la société, celle-ci s’exprimant par mille et une voix, des magazines féminins au cinéma, en passant par les matchs de football.

III. A l’ombre du nucléaire

L’élection de M. Mahmoud Ahmadinejad à la présidence de la République a marqué l’échec de la tentative réformiste de M. Mohammad Khatami.

Elle a confirmé l’aspiration des Iraniens à plus de justice sociale dans un pays à l’économie ravagée et où la corruption frappe les plus hauts dignitaires du régime. Elle n’exprime pourtant aucune volonté populaire de retour en arrière, notamment dans le domaine des libertés individuelles.

Incapable d’honorer ses promesses électorales, le président a fait du dossier nucléaire un élément essentiel de sa politique, jouant sur la corde du nationalisme et de l’opposition à l’Occident. Il a trouvé, en M. George W. Bush, un partenaire idéal : en diabolisant l’Iran, en l’inscrivant dans la courte liste des pays de l’« axe du Mal », en n’écartant pas une option militaire contre le programme nucléaire, le président américain renforce les courants les plus durs à Téhéran.

En agitant la menace d’un prétendu « croissant chiite » qui, de l’Irak au Liban, menacerait la stabilité de la région, le président américain introduit les ingrédients d’une guerre confessionnelle aux conséquences incalculables.

L’enjeu de la non-prolifération nucléaire est certes important.

Mais il semble n’être, dans ce cas, qu’un prétexte à une politique américaine agressive qui a recueilli le soutien de l’Europe et, de manière beaucoup plus ambiguë, de la Russie et de la Chine.

Si Washington peut s’entendre avec la Corée du Nord, pourquoi un accord serait-il impossible avec Téhéran ?

Pourtant, la société iranienne reste traversée par des courants divers, par ses contradictions. Les plus hauts échelons de l’Etat sont divisés, et une seule chose peut les unir et bloquer les évolutions du pays : une attaque américaine.

"

http://www.monde-diplomatique.fr/mav/93/

Ici, tous les articles de MDV spécial Iran

COMPTE A REBOURS : LA GUERRE CONTRE L’IRAN A COMMENCE EN 2003



Imprimer cet article





Et vous ? Vous manifestez où ce samedi ?
samedi 22 - 07h28
de : LBL
vidéo répression Mexico 20 novembre disparus d’Ayotzinapa
samedi 22 - 06h51
de : Occitània internacionalista
L’EUROPE, PARADIS DE … L’EVASION FISCALE !
vendredi 21 - 19h52
de : Jean PEUPLUS
1 commentaire
Une top model porte plainte contre Alain Soral : si les faits sont avérés, il risque gros
vendredi 21 - 18h57
de : Anthony Bem
2 commentaires
Ultra-droite : Yvan Benedetti mis en examen pour reconstitution de ligue dissoute
vendredi 21 - 18h48
L’extrême-droite tente de s’infiltrer dans les combats écologistes
vendredi 21 - 18h40
de : Marie Astier
Action : Fermeture surprise de la gendarmerie de Sautron (44)
vendredi 21 - 14h33
3 commentaires
Aux médias : Manif du 22 nov- Anticipation sur les erreurs qui pourraient se glisser malencontreusement dans vos articles
vendredi 21 - 14h29
Macron et les esclaves
vendredi 21 - 13h20
de : l’Humanité
1 commentaire
VENEZUELA : Parce que la vérité est Révolutionnaire ! (LENINE)
vendredi 21 - 10h36
de : JO
5 commentaires
La France doit reconnaître l’Etat de Palestine
vendredi 21 - 08h36
de : Le MRAP
CONTRE LE SCANDALE DE LA BAISSE DES DROITS À L’ASSURANCE CHÔMAGE, LA LUTTE CONTINUE !
vendredi 21 - 08h32
de : La Cgt Spectacle
Situation internationale et dette, au Sud et au Nord, de 2000 à 2014
vendredi 21 - 08h29
de : Eric Toussaint
On n’éteint pas le soleil en tirant dessus - Strategias
jeudi 20 - 21h21
de : Jean-Yves Peillard
1 commentaire
PONTIVY L’UMP FERME UNE ECOLE PUBLIQUE !
jeudi 20 - 20h48
4 commentaires
Préfèrence du numérique au détriment de l’humain
jeudi 20 - 20h41
de : stafed
Combattre le FN, ce parti antisocial qui tire profit des politiques ... antisociales du PS et de l’UMP !
jeudi 20 - 20h32
de : antoine (Montpellier)
3 commentaires
Reprivatisation du gaz
jeudi 20 - 17h38
de : Fald
6 commentaires
enseignants : des bons alimentaires en guise de salaire !
jeudi 20 - 15h37
de : iTELE.
TOUS AUX MANIFS DU 22 NOVEMBRE !
jeudi 20 - 15h18
de : taratata
1 commentaire
Lettre ouverte au président de la Fédération Française du Bâtiment
jeudi 20 - 14h23
de : arthur
Qui met les mains dans le cambouis ? Qd d’autres syndicats regardent pudiquement ailleurs...
jeudi 20 - 13h02
Quand le Monde met en garde les non militaristes !
jeudi 20 - 11h45
de : Aspaar
4 commentaires
LA CAMPAGNE ALI ET SES PARTENAIRES SE MOBILISENT POUR LES PERSONNES ARRÊTÉES LORS DES MANIFESTATIONS POUR GAZA
jeudi 20 - 11h06
2 commentaires
Capitalisme , Fascisme et Ku Klux Klan
jeudi 20 - 10h44
les méthodes de voyous avec les seniors
jeudi 20 - 01h42
de : MARTINE LOZANO
2 commentaires
Apres le Traité Transatlantique (TTIP), voici le TPP (Traité Transpacifique) ...
mercredi 19 - 22h41
de : RIA
"J’ai assisté à des tortures. Et participé à des crimes de guerre".
mercredi 19 - 19h51
de : Polémix et la Voix Off
Les familles des 43 étudiants disparus s’invitent au Chiapas Zapatiste
mercredi 19 - 19h37
de : Espoir Chiapas
La Stratégie du PCF ! Bonne ou Mauvaise ???
mercredi 19 - 17h37
de : Bernard SARTON
31 commentaires
L’ère des leurres
mercredi 19 - 15h58
de : sergio
2 commentaires
Les deux visages d’Alep
mercredi 19 - 15h44
de : Orient le jour
4 commentaires
BVA est RAPETOU EN CHEF de novembre 2014
mercredi 19 - 14h55
de : patrons-voyous
Sur l’Ukraine et la lutte des Républiques Populaires du Donbass
mercredi 19 - 10h03
de : TML
1 commentaire
AREVA plonge mais on en connait qui ont déjà commencé à payer la douloureuse
mercredi 19 - 09h02
de : Jean Yves Peillard
Serge Dassault... 53 millions d’euros remis en liquide à l’ex maire de Corbeil Essonnes
mercredi 19 - 04h07
17 commentaires
Véolia : îles du Morbihan, DSP VOTEE !
mercredi 19 - 02h57
de : Ile-de-Groix.info
2 commentaires
Le dangereux délire de Etienne Chouard : "Pour moi, Soral est à gauche"...
mardi 18 - 22h41
22 commentaires
Affichage à Amiens : la droite choisit la répression comme le PS.
mardi 18 - 22h09
de : CED
A Limoges, boycottons le basket de l’apartheid israélien !
mardi 18 - 21h48
de : barou

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si notre condition était véritablement heureuse, il ne faudrait pas nous divertir d'y penser. Blaise PASCAL
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Le dangereux délire de Etienne Chouard : "Pour moi, Soral est à gauche"...
mardi 18 novembre
22 commentaires
Le discours trouble d’Etienne Chouard contre les "1% qui se gavent" Par Adrien Sénécat Cet enseignant, figure du "non" au référendum de 2005, est l’auteur d’une tirade anti-élites vue par des millions d’internautes ces dernières semaines. Où classer ce militant pour une VIe république, qui voit en Alain Soral un "résistant" ? "Le fait de désigner des maîtres au lieu de voter des lois est une imposture politique. Nous ne sommes pas en démocratie." C’est (...)
Lire la suite
Italie : 12 mai 1977, l’assassinat de Giorgiana Masi
lundi 12 mai
de Roberto Ferrario
A Giogiana ...si la révolution d’octobre avait été en mai si tu vivais encore, si je n’étais pas impuissant face à ton assassinat, si ma plume était une arme gagnante, si ma peur explosait sur la place, courage né de la rage étranglée dans la gorge, si t’avoir connue devenait notre force, si les fleurs que nous avons offertes à ta vie courageuse, dans notre mort devenaient des guirlandes de la lutte de nous toutes, femmes, si... ce ne serait pas (...)
Lire la suite
9 mai 1978 : PEPPINO IMPASTATO et sa lutte contre la mafia (videos)
samedi 10 mai
de Roberto Ferrario
L’histoire de "Les Cent pas" Années 60. Peppino Impastato, jeune garçon issu d’une famille étroitement liée à la mafia, vit à Cinisi, une bourgade sicilienne. Sa maison se situe à cent pas de la demeure de Tano Badalamenti, le parrain local. Son père espère faire de lui un personnage influent de la pègre. Mais en grandissant, Peppino devient un adolescent rebelle et idéaliste. Bientôt attiré par le communisme, il s’emploie à lutter ouvertement contre les pratiques de la (...)
Lire la suite
L’HISTOIRE DU 1er MAI, JOURNEE INTERNATIONALE DE CELEBRATION DES LUTTES DES TRAVAILLEURS
jeudi 1er mai
de Roberto Ferrario
4 commentaires
Le XIXe siècle voit la naissance de la classe ouvrière. La prolétarisation du travail se développe au fur et à mesure que la mecanisation industriel vient remplacer les anciennes formes de production. Les employeurs sont les maîtres absolus des entreprises et les conditions de travail sont misérables. Les (...)
Lire la suite
JEUDI 17 AVRIL A LIEU LA JOURNÉE DES PRISONNIERS PALESTINIENS – À PARIS , RASSEMBLEMENT DE 17 HEURES À 19 HEURES PLACE DE LA FONTAINE SAINT-MICHEL (M° SAINT-MICHEL, LIGNE 4)
mercredi 16 avril
1 commentaire
La détention de milliers de Palestiniens n’est pas la seule arme utilisée par l’occupant israélien pour venir à bout de la résistance de tout un peuple, mais c’est l’une des plus cruelles. Pas un jour, pas une nuit ne se passent sans que la soldatesque israélienne fasse irruption dans les villes et villages de Palestine occupée, et prenne en otage la jeunesse de ce pays. Il y a actuellement plus de 5.000 Palestiniens détenus par Israël, dont plusieurs centaines en (...)
Lire la suite
Mercredi 9 avril 2014 à 16h : extradition de Mario Sandoval
mardi 1er avril
de Collectif Argentin pour la Mémoire
Nous vous convions à nous accompagner à l’audience qui aura lieu le Mercredi 9 avril à 16h à la Chambre de l’Instruction (Pole 7-Chambre 5) au Palais de Justice de Paris , dans laquelle l’Argentine demande l’extradition de Mario Sandoval pour "privation illégale de la liberté suivie de la mort de la victime". Memo : M. Sandoval, qui vit actuellement en France, est poursuivi en Argentine pour crimes contre l’humanité commis pendant la dictature. Les autorités (...)
Lire la suite
Milan : 18 mars 1978 Fausto et Iaio tués par les fascistes (video)
mercredi 19 mars
de Roberto Ferrario
Je ne peux cacher que j’ai la gorge serrée et que cela me fait mal quand je me souviens de ces évènements. Je suis originaire de Milan et j’ai connu le centre Leoncavallo (à cette époque, j’habitais à 5 minutes de là) : je me souviens que deux heures après l’assassinat des camarades, informé par "Radio Popolare", je me trouvai sur place, participant à une manifestation improvisée qui a rassemblé 5000 personnes et qui s’est terminée à une heure du matin... (...)
Lire la suite