Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
201181829 IP
227359775 pages
(depuis le 10/02/2002)
64 connectés

Fañch Ar Ruz

Placide
Señal en Vivo
VIDEO

RADIO

radio campusradio montreal
RADIO TETARD

The Run
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
"Une jeunesse parisienne en résistance", un documentaire nécessaire
dimanche 29 mars
de Lulu d’Aubrac
Ce documentaire propose de revenir sur l’histoire de la MOI parisienne et son engagement dans la Résistance. A travers, de nombreux témoignages et archives dont certaines inédites, ce film révèle ces parcours exceptionnels et met en lumière la culture, le courage, l’intégrité et la force de ces jeunes gens. Il aborde l’espoir et la volonté de toute cette jeunesse parisienne, souvent étrangère et issue du monde ouvrier, avide de faire vivre les valeurs humaines par-delà (...)
Lire la suite, commenter l'article...

IRAN : Le poids obsédant de l’histoire
de : Le Monde Diplomatique
lundi 15 juin 2009 - 15h17 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 30.7 ko

Paru en 2007 dans le numéro spécial du magazine du monde diplomatique "Manières de voir" sur l’Iran...A lire absolument intégralement si on veut comprendre un peu l’Iran et les Iraniens.

de Alain Gresh

"Il est difficile d’imaginer qu’un événement survenu il y a si longtemps pèse encore sur les mémoires. Pourtant, le coup d’Etat organisé par la CIA contre le régime de Mohammad Mossadegh en Iran en 1953, et qui mit fin à ses tentatives de contrôler les ressources pétrolières, a profondément ébranlé le pays, a marqué au fer rouge ses habitants et, surtout, a changé le cours de l’histoire en bloquant toute évolution graduelle et démocratique. Il s’inscrivait dans la lignée d’une longue série d’ingérences étrangères — ingérences qui aiguisèrent un nationalisme bafoué, lequel plongeait ses racines dans un passé glorieux.

Le régime du chah, remis sur pied par Londres et par Washington, lança le pays dans une occidentalisation en trompe-l’œil, dans un développement capitaliste non maîtrisé, fondé avant tout sur la manne pétrolière, marqué par la corruption et la gabegie et par une indifférence aveugle aux aspirations de la société.

Ce « développement » s’accompagna de l’écrasement de la moindre forme de contestation et d’une toute-puissance de la police politique.

D’autre part, le chah prétendit restaurer la grandeur de l’Empire perse en s’appuyant sur trente mille conseillers américains dont la présence constituait une insulte aux sentiments nationaux.

L’Iran tenta, sur le plan régional, de jouer le rôle de « gendarme du Golfe » en remplacement du Royaume-Uni, qui, au début des années 1970, s’était retiré de toutes ses bases situées à l’est de Suez.

Mais, sous l’apparente normalité, la crise couvait. Alors que l’opposition laïque, marxiste et de gauche, très puissante dans les années 1950, était marginalisée, des religieux réussirent, à travers les mosquées et les réseaux de solidarité chiites, à incarner la résistance à l’oppression du chah et à la domination étrangère.

Ils élaborèrent une nouvelle lecture de la doctrine chiite pour lui donner un contenu politique plus engagé.

La révolte grondait, alimentée par les souvenirs du gouvernement de Mossadegh, mais aussi par les contestations régionales qui avaient vu, en 1946, la constitution de Républiques autonomes dans l’Azerbaïdjan et le Kurdistan iraniens.

II. Une révolution à nulle autre pareille

De nombreuses révolutions ont marqué le XXe siècle, de la révolution bolchevique en Russie à la révolution cubaine, en passant par la révolution mexicaine. Pourtant, la vague populaire qui balaya le régime du chah en 1978-1979, qualifiée de « révolution islamique », se distingua non seulement par une participation populaire exceptionnelle, mais aussi par un discours religieux qui surprit tous les observateurs et semblait ne rien devoir aux doctrines qui avaient marqué les révoltes à travers le monde.

Le chiisme, religion officielle du pays, fut l’objet d’une interprétation nouvelle, notamment par l’ayatollah Ruhollah Khomeiny. Les manifestants opposés au chah découvrirent de quoi nourrir leur ressentiment contre la dictature, mais aussi un langage pour formuler leurs aspirations à une société différente, fondée sur la tradition et l’histoire nationale.

Le clergé, ou au moins la fraction dominante, y trouvera une justification pour l’instauration d’un pouvoir autoritaire et pour l’écrasement de toute opposition, écrasement rendu plus facile par la sanglante guerre contre l’Irak de Saddam Hussein (1980-1988) qui allait alimenter le nationalisme iranien.

La République islamique a transformé le pays de fond en comble. De nouvelles aspirations se sont exprimées, loin du discours officiel. Les femmes et les jeunes en particulier se sont montrés actifs dans la société civile, mais aussi sur le plan politique.

C’est à eux que l’on doit l’élection-surprise, en 1997, du réformateur Mohammad Khatami à la présidence de la République. Ce scrutin exprimait d’ailleurs bien les contradictions au sein même du régime et les difficultés de celui-ci à maintenir un contrôle de la société, celle-ci s’exprimant par mille et une voix, des magazines féminins au cinéma, en passant par les matchs de football.

III. A l’ombre du nucléaire

L’élection de M. Mahmoud Ahmadinejad à la présidence de la République a marqué l’échec de la tentative réformiste de M. Mohammad Khatami.

Elle a confirmé l’aspiration des Iraniens à plus de justice sociale dans un pays à l’économie ravagée et où la corruption frappe les plus hauts dignitaires du régime. Elle n’exprime pourtant aucune volonté populaire de retour en arrière, notamment dans le domaine des libertés individuelles.

Incapable d’honorer ses promesses électorales, le président a fait du dossier nucléaire un élément essentiel de sa politique, jouant sur la corde du nationalisme et de l’opposition à l’Occident. Il a trouvé, en M. George W. Bush, un partenaire idéal : en diabolisant l’Iran, en l’inscrivant dans la courte liste des pays de l’« axe du Mal », en n’écartant pas une option militaire contre le programme nucléaire, le président américain renforce les courants les plus durs à Téhéran.

En agitant la menace d’un prétendu « croissant chiite » qui, de l’Irak au Liban, menacerait la stabilité de la région, le président américain introduit les ingrédients d’une guerre confessionnelle aux conséquences incalculables.

L’enjeu de la non-prolifération nucléaire est certes important.

Mais il semble n’être, dans ce cas, qu’un prétexte à une politique américaine agressive qui a recueilli le soutien de l’Europe et, de manière beaucoup plus ambiguë, de la Russie et de la Chine.

Si Washington peut s’entendre avec la Corée du Nord, pourquoi un accord serait-il impossible avec Téhéran ?

Pourtant, la société iranienne reste traversée par des courants divers, par ses contradictions. Les plus hauts échelons de l’Etat sont divisés, et une seule chose peut les unir et bloquer les évolutions du pays : une attaque américaine.

"

http://www.monde-diplomatique.fr/mav/93/

Ici, tous les articles de MDV spécial Iran

COMPTE A REBOURS : LA GUERRE CONTRE L’IRAN A COMMENCE EN 2003



Imprimer cet article





Départementale J+1. "Election piège à cons !" fredonne Macron...
mardi 31 - 00h58
de : antoine (Montpellier)
Occupation des locaux du PS rue Solférino
lundi 30 - 17h21
de : arnold
Réponse à Thalheimer
lundi 30 - 15h52
de : dzeff
Appel à la constitution d’une AG interpro le 3 avril à Paris
lundi 30 - 15h13
de : 14-n
176 conseillers départementaux Front de gauche, dont 167 PCF et apparentés
lundi 30 - 14h21
de : Communiqué du Parti Communiste Français (PCF)
8 commentaires
Le Val de Marne reste rouge ! Le PCF remporte les départementales
lundi 30 - 12h11
de : Nicolas Maury
3 commentaires
SOUTIEN A LA LUTTE DES SALARIES DE RADIO FRANCE !
lundi 30 - 11h41
de : La SNJ-CGT
Manifeste : Unissons-nous contre l’islamophobie et les dérives sécuritaires
lundi 30 - 11h39
6 commentaires
Le Venezuela, An II après Chavez
lundi 30 - 11h37
de : Alejandro Fierro
LES SALARIES DE MORY GLOBAL TRANSPORTS ROUTIERS FRET / "OPERATION ESCARGOT" à LYON
lundi 30 - 11h36
de : ETELLIN
2 commentaires
Azawad : Note sur violations des droits des l’Homme et des Accords de cessez-le-feu
lundi 30 - 11h29
de : MNLA
Les Etats-Unis forment la garde nationale ukrainienne
lundi 30 - 10h04
MUNICIPALES : VENISSIEUX RESTE UN BASTION OUVRIER
lundi 30 - 09h21
de : RP
4 commentaires
Un matin de permanence syndicale pour le BTP à Paris
lundi 30 - 08h12
de : arthur
Les grèves pour les salaires franchissent une marche
dimanche 29 - 20h32
de : jack
2 commentaires
rapport d actualité sur QVT
dimanche 29 - 20h15
de : Faustine
2 commentaires
"Une jeunesse parisienne en résistance", un documentaire nécessaire
dimanche 29 - 18h44
de : Lulu d’Aubrac
CongrèsFédération Santé : Une secrétaire générale à la légitimité relative
dimanche 29 - 18h01
de : Faustine
13 commentaires
FÊTE DU LIVRE SAMEDI 4 AVRIL
dimanche 29 - 17h54
de : Frank Mintz
Petits textes voyageurs...
dimanche 29 - 11h50
de : Ladia
1 commentaire
Montpellier Nord. Succès du grand pique-nique du Non à Oxylane (Décathlon) !
samedi 28 - 22h57
de : antoine (Montpellier)
1 commentaire
Andreas Lubitz : quelques réflexions à propos de son cas
samedi 28 - 21h46
de : Marie
12 commentaires
Et les « boîtes noires » des centrales nucléaires ?
samedi 28 - 20h23
1 commentaire
Thomas Cluzel ou l’interdiction d’informer sur France Culture
samedi 28 - 19h39
de : Thierry Deronne
Le MNLA a allumé les projecteurs sur le Sahel
samedi 28 - 17h07
de : MNLA
Vous êtes de gauche ? Votez raciste, votez socialiste
samedi 28 - 11h29
6 commentaires
Rififi à la fédération de la santé CGT
samedi 28 - 08h41
de : Michel Noblecourt via Arnold
32 commentaires
Appel à la solidarité financière des grévistes de TFN
samedi 28 - 08h39
de : CGT FP 75
Qu’entend-t-on pas fascisme ?
samedi 28 - 07h17
de : dzeff
8 commentaires
MORY DUCROS TRANSPORTS puis MORY GLOBAL puis FERMETURE !
vendredi 27 - 16h47
de : ETELLIN
3 commentaires
sécurité routière où la machine à cash des radars
vendredi 27 - 08h58
10 commentaires
Mobilisation générale en Guadeloupe
vendredi 27 - 08h53
de : Jean-Pierre Anselme
2 commentaires
L’abstention est politique...mobilisons-la comme un puissant déconstructeur des opérations politiciennes...
vendredi 27 - 02h46
de : antoine (Montpellier)
13 commentaires
[Vidéo]"Vétérante" - O.P.A rend hommage aux victimes de crimes policiers
vendredi 27 - 02h08
de : O.P.A
1 commentaire
Tunisie - Procès de 4 activistes
vendredi 27 - 02h00
de : O.P.A
Après le premier tour des élections départementales...
jeudi 26 - 14h11
de : Tendance Claire du NPA
4 commentaires
Débâcle du PS
jeudi 26 - 09h20
de : Aspaar
3 commentaires
Leïla Shahid :« Forcer Israël à respecter le droit international : c’est urgent »
jeudi 26 - 06h28
de : l’Humanité
3 commentaires
Le blogueur palestinien Waleed Al-Husseini, revient sur son parcours, de l’emprisonnement à l’exil, dans son livre
mercredi 25 - 20h24
RACISME ORDINAIRE EN GUADELOUPE
mercredi 25 - 19h40
de : Liyannaj Kont Pwofitasyon (LKP)
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il ne faut pas confondre la critique utile contre les choses avec les jérémiades répétitives contre les gens. Foucault
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
"Une jeunesse parisienne en résistance", un documentaire nécessaire
dimanche 29 mars
de Lulu d’Aubrac
Ce documentaire propose de revenir sur l’histoire de la MOI parisienne et son engagement dans la Résistance. A travers, de nombreux témoignages et archives dont certaines inédites, ce film révèle ces parcours exceptionnels et met en lumière la culture, le courage, l’intégrité et la force de ces jeunes gens. Il aborde l’espoir et la volonté de toute cette jeunesse parisienne, souvent étrangère et issue du monde ouvrier, avide de faire vivre les valeurs humaines par-delà (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
dimanche 8 mars
de Roberto Ferrario
2 commentaires
de Roberto Ferrarlo A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Au Brésil, une juge fédérale demande l’expulsion de Cesare Battisti
jeudi 5 mars
de Nicolas Bourcier
2 commentaires
Une juge fédérale a ordonné l’expulsion de l’ancien militant italien d’extrême gauche et écrivain Cesare Battisti, condamné pour meurtres dans son pays. Cette sentence remet en question une décision de la Cour suprême qui avait rejeté une première demande d’extradition en juin 2010. Il s’agit « d’un étranger en situation irrégulière au Brésil et qui, en tant que criminel condamné dans son pays pour meurtre, n’a pas le droit de rester » au Brésil, a (...)
Lire la suite
Podemos contre la Révolution bolivarienne au Venezuela ?
mercredi 25 février
de Nico Maury
15 commentaires
Plusieurs dirigeants de Podemos ont pris position, ces derniers jours, contre le gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela. Ils reprochent à Nicolas Maduro d’avoir fait arrêter le Maire de Caracas, Antonio Ledezma, suite à la tentative de coup d’Etat déjoué ces dernier jours - article et traduction Nico Maury. Tania González, députée européenne de Podemos, lors d’une conférence de presse (que l’on peut retrouver ici)a condamné l’arrestation du (...)
Lire la suite
Pierre Gosnat : les obsèques, se dérouleront samedi 31 janvier
jeudi 29 janvier
de Roberto Ferrario
4 commentaires
Décès de Pierre Gosnat le 25 Janvier 2015 Pierre Gosnat, maire PCF d’Ivry-sur-Seine et président de la Communauté d’agglomération Seine Amont, est décédé dans la nuit du 24 au 25 janvier à l’âge de 66 ans. Atteint d’un cancer qu’il avait annoncé dès la fin 2013, l’ancien député avait réduit son activité politique depuis le mois d’octobre afin de lutter contre la maladie. Pierre Gosnat, fils de Georges Gosnat, ancien sous-secrétaire d’Etat à (...)
Lire la suite
Egypte : Shaima al-Sabbagh… On ne se tait pas ! Impossible ! (videos et photos)
dimanche 25 janvier
de Chiheb Boughedir via F.R.
1 commentaire
A quoi ça peut tenir le destin d’un peuple ! Silence, on tue ! Avec Sissi c’est silence, on verrouille et on massacre son peuple dans un silence quasi général. Je ne parle pas, en l’occurrence, des seuls pays occidentaux, si pressés d’intervenir en Libye, mais de tous les États qui ne mouftent miette sur le drame qui s’y déroule, alors que pour la Libye ces mêmes états avaient voté en faveur de la résolution de l’ONU qui avait conduit à (...)
Lire la suite
Pierre Gosnat : Ivry est en deuil
dimanche 25 janvier
de via Roberto Ferrario
2 commentaires
Au terme d’un long combat contre la maladie, Pierre Gosnat s’est éteint brusquement le 25 janvier 2015. Notre peine est immense. Nos premières pensées sont pour Alice, son épouse, pour ses enfants et toute sa famille à qui nous adressons nos plus sincères condoléances. La disparition de Pierre est aussi une grande perte pour notre ville et ses habitants tant il aura consacré toute sa vie à leur service. Très jeune, il s’est engagé dans la poursuite des combats menés (...)
Lire la suite