Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La grande colère des milliers de survivants du séisme


de : Chili
lundi 1er mars 2010 - 11h48 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

La grande colère des milliers de survivants du séisme

Chili dimanche28 février 2010 Par Claire Martin, Santiago

Samedi, à 7h 34 du matin, heure suisse, un tremblement de terre d’une extrême violence a provoqué des dégâts estimés entre 15 et 30 milliards de dollars. Il a provoqué de nombreuses alertes au tsunami

Le Chili s’est réveillé dimanche matin traumatisé. L’un des cinq séismes les plus violents au monde venait de le secouer pendant de longues secondes samedi dans la nuit.

Au total, les autorités dénombraient dimanche plus de 700 morts et de nombreux disparus frappés par le tremblement de terre et un tsunami.

Les Chiliens sont encore sous le choc. « J’ai cru que je vivais mes derniers instants, que la maison allait s’écrouler sur moi, le séisme m’a paru durer une éternité », explique Mario, 34 ans, un habitant du centre de la capitale. La population a cependant conservé son calme.

Concepción très touchée

Yerko et Omar, la vingtaine, ont descendu tranquillement les escaliers de leur immeuble, dans le noir, quelques secondes après le tremblement de terre, qui a atteint la magnitude de 7 degrés dans la capitale. « J’ai crié quand j’ai senti que c’était vraiment sérieux, explique Omar, qui vit à Providencia, un quartier aisé de Santiago. J’avais peur pour ma sœur. Elle vit seule avec ses deux enfants au vingt-septième étage d’un immeuble de très mauvaise qualité près du mien. »

Dans certains quartiers populaires de Santiago, les maisons se sont effondrées. Les gens ont dormi sur les affaires qu’ils ont réussi à sauver des décombres, de crainte de se les faire voler. « Le plus angoissant pour moi, c’est de ne pas avoir de nouvelles de ma famille qui vit à Talca », murmure Patricia, 24 ans, au bord des larmes. Ses proches sont portés disparus.

La zone la plus touchée par le séisme se trouve à 400-500 kilomètres au sud de la capitale, dans la région de Concepción, la deuxième agglomération la plus importante du Chili, avec près d’un million d’habitants. Pendant plus d’une dizaine d’heures, cette région a été isolée du monde. Des poteaux électriques sont tombés, coupant les télécommunications. Les routes ont été aussi coupées en plusieurs endroits. De nombreux ponts se sont écroulés, les voitures tombant dans le vide.

Parvenues samedi, les premières images de la ville de Concepción ont saisi le pays. Cette ville côtière, construite en grande partie selon des normes parasismiques, a été deux fois ravagée par le séisme, mais aussi par une montée de la marée. Un immeuble de 14 étages, tout neuf, occupé seulement depuis quelques mois à 55%, s’est effondré. Avec ses 150 habitants. Dimanche, les secours travaillaient toujours à essayer de les en extraire.

Scènes de pillage

Les survivants du tremblement de terre, après une nuit passée dans des gymnases ou à ciel ouvert, sont animés par une grande colère. Ils manquent de tout : eau potable, essence, électricité, chauffage. Désespérés, des centaines de gens ont pillé les supermarchés et les pharmacies, fermés par peur de répliques pouvant causer de nouveaux dégâts aux bâtiments. « Je suis allée chercher du lait pour mes enfants, explique Felicidad, 45 ans. Je vis sous une tente et je n’ai rien à leur donner. Il n’y avait plus de lait normal, j’ai pris du lait concentré et 2 kilos de sucre aussi. » Ces débordements sont dénoncés par les autorités. La maire de Concepción Jacqueline Van Rysselberghe a exigé que les forces armées viennent garantir la sécurité de la population : « Les épiciers commencent à sortir leurs armes pour protéger leurs biens, la situation peut rapidement dégénérer », a-t-elle souligné dans une interview à la radio nationale Bio Bio. A Chillan, plus au nord-est, 200 prisonniers se sont échappés de leur prison en feu. La population vit depuis lors dans la peur des vols et des agressions.

C’est dans ce contexte critique que la présidente Michelle Bachelet a demandé dimanche une aide internationale d’urgence. Elle a aussi décrété l’état d’exception dans deux régions du pays. La terre tremble toujours, agitée par des répliques du séisme, et le pays compte, en plus de ses quelque 700 morts, des milliers de disparus.

Quant aux alertes au tsunami, elles se sont multipliées. Plusieurs centaines de milliers de personnes ont ainsi été évacuées dimanche des côtes du nord du Japon où plusieurs raz de marée de plus d’un mètre de haut ont déferlé sur sa façade Pacifique. Dans la journée de dimanche, les alertes lancées dans les pays riverains du Pacifique ont toutes été levées.

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/96c...

« 1000 fois plus d’énergie libérée qu’en Haïti »

Par Olivier Dessibourg

séisme au chili lundi1 mars 2010

L’épicentre du séisme est situé sur la « ceinture de feu du Pacifique »

Ce n’est pas que les Chiliens l’attendaient, mais la survenue de ce séisme de 8,8, l’un des plus puissants de l’histoire, n’est pas une surprise pour eux. Et, comme toujours, plusieurs répliques ont été ressenties : durant les deux heures et demie qui ont suivi l’événement de 90 secondes, le service géologique américain (USGS) en avait déjà répertorié 11, dont cinq de magnitude 6 ou plus.

L’épicentre du séisme est situé sur la « ceinture de feu du Pacifique », un alignement de 452 volcans qui entoure le grand océan, et coïncide avec les limites de plaques tectoniques. Au Chili, c’est la plaque marine « Nasca », s’étendant à l’ouest du continent, qui glisse sous la plaque « Amérique du Sud », les deux se rapprochant de 8 cm par an. C’est ce que les géologues nomment une « zone de subduction ». « Ce sont les régions les plus exposées aux risques sismiques et aux tsunamis », explique Rolando Armijo, de l’Institut de physique du globe, à Paris.

Aucun changement global

Depuis 1973, le Chili a connu 13 tremblements de magnitude 7 ou plus, selon l’USGS. « La zone connaît un séisme de 8 tous les dix ans », estime Rolando Armijo. Mais celui qui reste dans toutes les mémoires date de 1960. Un tremblement de terre de magnitude 9,5, le plus important jamais mesuré, rompt plus de 1000 km de contact entre ces deux mêmes plaques, causant 1600 morts ; il avait généré un tsunami qui avait atteint Hawaï, le Japon et les Philippines, tuant 61 personnes. Samedi, une alerte au tsunami a aussi été lancée dans les pays bordant le Pacifique ; elle a été levée dimanche.

L’échelle de mesures étant logarithmique, le récent séisme a relâché une énergie environ 1000 fois plus grande que celui qui a atteint Haïti le 12 janvier, de magnitude 7 à 7,3. D’aucuns tentent même d’établir un lien : « En comparaison avec la période 1970-1990, la Terre a été plus active durant les 15 dernières années, remarque Stephen Gao, géophysicien à l’Université du Missouri, sur le site LiveScience . Nous n’avons pour l’instant pas d’explication. Peut-être s’agit-il simplement d’une variation temporelle du champ de stress dans la lithosphère », la croûte de la Terre. Ramon Arrowsmith (Université d’Arizona) estime qu’« avec nos moyens de communication, nous entendons plus parler des séismes, qui nous semblent donc plus fréquents. Mais ce n’est probablement pas l’indication d’un changement global. »

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/94e...

Pas d’alerte au tsunami suffisamment tot ,faute reconnue de la marine chilienne :

Chile s navy committed an error in not alerting the tsunami sooner after quake defense minister says

SANTIAGO, Chile – Chile’s defense minister said Sunday that the navy made a mistake by not immediately issuing a tsunami warning after a mammoth earthquake, a step that could have helped coastal villagers flee to higher ground sooner.

Francisco Vidal said, however, that an alarm was later sounded by port captains. He said that saved hundreds if not thousands of lives. "The navy committed an error in not alerting the tsunami," Vidal said at a news conference.....

http://news.yahoo.com/s/ap/20100301...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La grande colère des milliers de survivants du séisme
1er mars 2010 - 18h02

enigme scientifique :

que penser de cette lumiere vue pendant le tremblement de terre au Chili

http://elcomercio.pe/noticia/421013...



La grande colère des milliers de survivants du séisme
1er mars 2010 - 19h06

Une simulation juste avant le seisme,coincidence ?

Les tempêtes solaires pourraient etre des catastrophes type Katrina a l’echelle de la planéte

par Jon Hamilton

26 février 2010

Une tempête solaire massive pourrait laisser des millions de personnes dans le monde sans électricité, eau courante, ou d’un service de téléphone, des représentants du gouvernement disent.

Telle était leur conclusion après avoir participé à un exercice de simulation qui s’est penché sur ce qui pourrait arriver aujourd’hui si la Terre était frappé par une tempête solaire aussi intense que d’énormes tempêtes qui ont eu lieu en 1921 et 1859.

Les tempêtes solaires se produisent quand une éruption ou une explosion sur la surface du soleil envoie des radiations ou des particules chargées électriquement vers la Terre.

Tempêtes mineures sont fréquentes et peuvent illuminer le ciel du Nord de la Terre et interférer avec les signaux radio.

Toutes les quelques décennies, cependant, le soleil subit une tempête particulièrement importante. Ce qui peut libérer autant d’énergie que 1 milliard de bombes à hydrogène.

À quel point pouvons-nous survivre à l’orage solaire ?

L’exercice, qui s’est tenu à Boulder, Colorado, était destiné à enquêter sur "ce que nous pensons être proches d’un scénario du pire », déclare Tom Bogdan, qui dirige le Space Weather Prediction Center à Boulder.

Le Centre est une partie de la National Oceanic and Atmospheric Administration.

« Il est important de comprendre que, avec d’autres types de risques naturels (solaire), les orages peuvent causer des impacts », explique Craig Fugate, administrateur de la Federal Emergency Management Agency (FEMA), qui a également pris part à l’exercice de simulation.

Bogdan et Fugate disent que finalement il y aura une autre tempête aussi grosse que ceux de 1921 et 1859 - une sorte d’énergie solaire Katrina.

Mais l’impact est susceptible d’être bien pire que dans les précédentes tempêtes solaires en raison de notre dépendance croissante aux satellites et autres appareils électroniques qui sont vulnérables aux rayonnements électromagnétiques.

Dans l’exercice de simulation, le premier signe d’ennuis ont commencé lorsque le rayonnement est venu perturber les signaux radio et les appareils GPS, Bogdan dit.

Dix ou 20 minutes plus tard, les particules chargées électriquement "fondamentalement sortit" la plupart des satellites commerciaux qui transmettent des conversations téléphoniques, des émissions TV et d’énormes quantités de données dont nous dépendons dans notre vie quotidienne, Bogdan dit.

Quand vous entrez dans une station d’essence et de mettre votre carte de crédit et de trouver du gaz", dit-il, « c’est une transaction par satellite."

Satellites handicapés ne sont qu’un début

Les dégâts les plus importants sont venu près d’un jour plus tard, lorsque la tempête solaire a commencé à induire des courants électriques dans les lignes à haute tension. Les courants étaient assez forts pour détruire les transformateurs autour du globe ", Bogdan dit, laissant des millions de personnes dans les latitudes nordiques, sans pouvoir.

Sans électricité, de nombreuses personnes ont également perdu l’eau courante, chauffage, la climatisation et le téléphone. Et les endroits comme les hôpitaux ont recours à des générateurs de secours avec le carburant que pour deux ou trois jours, Bogdan dit.

À bien des égards, l’impact d’une tempête solaire majeure ressemble à celle d’un ouragan ou un tremblement de terre, dit Fugate.

Mais un Katrina solaire pourrait causer des dommages dans une zone beaucoup plus vaste que n’importe quelle catastrophe naturelle, Fugate dit.

Par exemple, le pouvoir pourrait être éliminé presque simultanément dans les pays de la Suède au Canada et aux États-Unis, dit-il. Donc beaucoup plus de gens dans des endroits beaucoup plus aurait besoin d’aide.

Les particuliers n’ont pas besoin de faire une préparation spéciale pour une tempête solaire, Fugate dit. La trousse d’urgence standard d’eau et de nourriture et de fournitures de premiers soins fonctionnera très bien.

"Si vous avez votre plan catastrophe de la famille ensemble, vous avez pris les mesures, qu’il s’agisse d’une tempête de l’espace, qu’il s’agisse d’une défaillance du système, qu’il s’agisse d’une autre catastrophe naturelle qui frappe The Power Out", Fugate dit.

http://www.npr.org/templates/story/...



La grande colère des milliers de survivants du séisme
2 mars 2010 - 11h35 - Posté par D-Lyre

L’homme ne mérite pas plus qu’une autre espèce de survivre. Pourquoi psychoter à l’idée de ce qu’il nous arrivera demain. Je suis d’accord pour lutter contre les injustices, contre ces banques qui se nourrissent de la misère du peuple, mais au moins face à la fin du monde, nous serons tous égaux !


La grande colère des milliers de survivants du séisme
2 mars 2010 - 11h57 - Posté par

Face à la vérole aussi





Badges, signes : brève position syndicale
vendredi 25 - 15h46
de : Christian Delarue
5 commentaires
Action-fête de soutien aux grévistes de l’Hôtel Ibis Batignolles
vendredi 25 - 14h41
de : Alain Collet
1 commentaire
COVID 19 : Des Municipalités sous l’oeil haineux de la macronnie !
jeudi 24 - 16h24
de : joclaude
1 commentaire
L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
6 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite