Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Ocsena (906 articles)
A la Une de la presse : Aujourd’hui, le tourisme (pas zaz)
de : ocsena - 6 août 2005
************ (Cf. Le Monde. Cf. Libération) Sommaire Dans un contexte économique singulièrement "contrasté" Un ministre part à la plage s’occuper du tourisme Ce qu’il convient d’en tirer vite fait à propos de l’homo economicus 1° Un contexte économique singulièrement "contrasté" Le moins qu’on puisse dire c’est qu’en ce début de mois d’août, on peut à la lecture de la presse constater sans trop forcer que le contexte économique est (...)
Lire la suite, les commentaires...
A la Une : La presse nationale "estive" jusqu’au 1er septembre, mais (zaz)
de : ocsena - 28 juillet 2005
1° Platitudes potentielles de l’été, moment privilégié Cherchez pas trop les journalistes dans les colonnes, la presse s’est mise fortement dans son état de non-activité d’été. En conséquence, tous les journaux sortent -pour meubler- des considérations diverses, limitées, préparées à l’avance, historiques, poétiques, le plus souvent assez vaseuses pour tout dire, mais qui noircissent de la page pour ceux qui s’ennuieraient sans lire ou qui craignent le (...)
Lire la suite, les commentaires...
JO 2012 : La France n’a pas les Jeux, mais elle a des idées (zaz)
de : ocsena - 19 juillet 2005
************ 1° Grand chapeau intello La France sait avoir objectivement aujourd’hui deux grands ennemis intérieurs (que le gros du Peuple hait conjointement avec une ferme certitude) : ses politiques qui supposément la représentent (mais ne représentent en fait qu’eux), et ses journaux qui soi-disant l’informent par leur simple et constant soliloque. Un mécanisme coiffe cette doublette maudite : Les journaux fonctionnent comme hommes de main des politiques, mais sans (...)
Lire la suite, les commentaires...
JO 2012. On a perdu. Vive Paris sans les Jeux ! (zaz)
de : ocsena - 15 juillet 2005
******************** 1° Rappel des précédents épisodes : D’après les péquins organisateurs, les péquins de la presse et quelques péquins ailleurs, il paraît que tout le monde voulait de ces maudits JO. Nous, non ! Nous avons antérieurement expliqué toutes les excellentes raisons que nous avions de nous y opposer. Nos préventions ont été entendues, ce fut l’échec, le plat, le plâtre, le splatch ! Conséquence toutefois de ce grand bide, Bertrand Delanoë voit contre toute (...)
Lire la suite, les commentaires...
JO 2012. C’est parti, on s’est jamais tant marré à Paris (zaz)
de : Ocsena - 13 juillet 2005
************* Rappel préliminaire : Delanoë, face au lourd échec de Paris, dit assumer les erreurs stratégiques commises s’il y en a eu, et met en doute la régularité du lobbying anglais à Singapour. Aussitôt la droite UMP lui vole dans les plumes au motif que Delanoë serait mauvais joueur, mauvais perdant, ce qui est extrêmement vilain comme chacun a appris étant enfant. Héros -hérauts plus exactement- de cette contre-offensive hautement éthique et lyrique : Sarkozy, Fillon, (...)
Lire la suite, les commentaires...
JO 2012 : Delanoë assume. La presse française non
de : ocsena - 12 juillet 2005
4 commentaires
******************* Résumé : Delanoë assume la pleine responsabilité de la stratégie menée et de l’échec au JO 1. Le pire en France, c’est d’être soutenu par la presse. 2. Double détestation de la presse et des politiques. ************************* La presse française affiche toujours l’opinion qu’elle croit bien, c’est un point. Evidemment ce n’est jamais celle du peuple ou pour la cause du Peuple ou rarement , c’est toujours (...)
Lire la suite, les commentaires...

... | 720 | 740 | 760 | 780 | 800 | 820 | 840 | 860 | 880 | 900



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Notre pouvoir scientifique a dépassé notre pouvoir spirituel. Nous savons guider des missiles mais nous détournons l'homme de sa voie. Martin Luther King
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite