Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Communisme : le débat (311 articles)
La dernière esclave (Kollontaï, 1921)
de : Charles - 5 novembre 2011
4 commentaires
Article paru dans le Bulletin communiste n°11 du 17 mars 1921. Depuis des siècles, la femme orientale était silencieuse ; il a fallu le puissant tocsin de la révolution prolétarienne en Russie pour la faire sortir de sa torpeur séculaire. L’annonce du communisme, du travail et de la camaraderie universels, de l’égalité des sexes et de la solidarité générale, a pénétré comme un appel irrésistible l’Orient lointain, a réveillé les masses aux couleurs vives et bigarrées. (...)
Lire la suite, les commentaires...
Entre le marteau et l’enclume - I - (sur l’€ et l’Union Européenne)
de : La Louve - 27 septembre 2011
43 commentaires
Entre le marteau et l’enclume - I - (sur l’€ et l’Union Européenne). On constate depuis plusieurs mois que la gauche dite radicale, voire une partie de l’extrême-gauche, se passionne pour un sujet précis qui est l’euro et l’Union Européenne : y rester. Ou pas. En sortir ou pas. C’est même devenu le passage obligé du discours "d’une certaine gauche". Pas un rassemblement, pas une "fête", sans que X ou Y y aille de son couplet sur (...)
Lire la suite, les commentaires...
Lénine - Lettre à Sylvia Pankhurst (1919) [sur les élections, la révolution...]
de : via LL - 25 septembre 2011
A la camarade Sylvia Pankhurst à Londres 28 août 1919 Chère Camarade ! Je n’ai reçu qu’hier votre lettre du 16 Juillet dernier. Je vous suis infiniment reconnaissant pour les renseignements que vous me donnez concernant l’Angleterre et je vais tacher de satisfaire votre désir en répondant à votre question. Je ne doute pas que, parmi les représen­tants du prolétariat, un grand nombre d’ou­vriers, les meilleurs, les plus honnêtes, les plus sincèrement (...)
Lire la suite, les commentaires...
Communisme et franc-maçonnerie, par Léon Trotsky
de : 11 septembre 2011
6 commentaires
25 novembre 1922 Le dévéloppement du capitalisme a toujours approfondi et approfondit sans cesse les antagonismes sociaux. Les efforts de la bourgeoisie ont toujours tendu à émousser ces antagonismes en politique. L’histoire du siècle dernier nous présente une extrême diversité de moyens employés par la bourgeoisie à cet effet. La répression pure et simple est son argument ultime, elle n’entre en scène que dans les moments critiques. En temps « normal », l’art (...)
Lire la suite, les commentaires...
LEUR MORALE ET LA NOTRE ?
de : La Louve - 1er septembre 2011
28 commentaires
Il est désolant de constater à quel point même les luttes pour les libertés (notamment collectives) dites "fondamentales," pour ces libertés politiques, comme la liberté d’expression, la liberté d’information, la liberté de réunion ou de manifestation... ne soient pas menées ni même évoquées par l’ensemble de ce que d’aucuns appellent encore "la gauche". Il est pourtant assez évident, me semble-t-il, que la bourgeoisie dans son ensemble, opère depuis plusieurs (...)
Lire la suite, les commentaires...
LENINE... "MARXISTE" ?? : ça se discute !
de : Anton Pannekoek via A.C - 30 juillet 2011
11 commentaires
j’ai logé sur le comptoir de mon deb cette appréciation http://sanseprendrelechou.forumacti... Mon correspondant précise : ." Elle date de 1938. Elle concerne « Lénine philosophe », titre qu’il donne à un article conséquent par lequel il s’exprime successivement sur le marxisme, le matérialisme bourgeois, Dietzgen, Mach, Avenarius, et enfin Lénine, comme annoncé." Comme Rosa Luxembourg, il critique Lénine en se réclamant d’un communisme conseilliste qui lui (...)
Lire la suite, les commentaires...
La comédie c’est s’appuyer sur des forces dont le processus est un processus du passé sans s’apercevoir que l’apparence des choses nous y a poussé souvent et nous pousse encore à ça.
de : Pierre Assante - 11 juin 2011
2 commentaires
Le capital monopoliste-financier s’appuie sur la puissance de l’Etat National et ses institutions de cohérence mondiale. L’Etat National et ses institutions de cohérence mondiale, pour dominer, s’appuient au XX° siècle et aujourd’hui encore, sur les couches moyennes des pays développés, comme les Légitimistes et les Orléanistes s’appuyaient politiquement sur la propriété foncière ou le capital « de libre concurrence » début XIX°, comme le capital (...)
Lire la suite, les commentaires...
Querelles dans le mouvement communiste des années 30 - A. BRETON "Position politique du surréalisme"
de : théorie / via LL - 18 avril 2011
47 commentaires
Quelques pages de 1935, trouvées récemment et dont je vous recommande la lecture. ------------------ "POSITION POLITIQUE DU SURRÉALISME", par André BRETON, extraits, (Livre de Poche) 1934/1935 "(...) Un système n’est vivant que tant qu’il ne se donne pas pour infaillible, pour définitif, mais qu’il fait au contraire grand cas de ce que les évènements successifs paraissent lui opposer de plus contradictoire, soit pour surmonter cette contradiction, soit pour se (...)
Lire la suite, les commentaires...
Antonio Gramsci , « Je hais les indifférents »
de : Roberto Ferrario - 14 avril 2011
13 commentaires
« Je hais les indifférents. Pour moi, vivre veut dire prendre parti. Qui vit vraiment ne peut ne pas être citoyen et parti prenant. L’indifférence est apathie, elle est parasitisme, elle est lâcheté, elle n’est pas vie. C’est pourquoi je hais les indifférents. L’indifférence est le poids mort de l’histoire. C’est la boule de plomb pour le novateur, c’est la matière inerte dans laquelle souvent se noient les enthousiasmes les plus radieux, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Loin des polémiques électorales, si ON PARLAIT de COMMUNISME ?
de : Alain Chancogne - 2 avril 2011
15 commentaires
Avant PROPOS : Beaucoup de nos lecteurs connaissent et apprécient la façon dont mon ami Michel Peyret, ex député et ex complice de Fédé 33 du P.C.F alimente ici et là( sur "Rouge midi "notamment) le débat théorique, en marxiste qui continue à réfléchir sur ce que fut une aventure passionnante, un engagement d’une vie ou Michel peut s’enorgueillir d’avoir "formé" théoriquement..et sur le terrain toute une génération de cadres du mouvement ouvrier. Je suis de ceux là. (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les classes sociales en France aujourd’hui, les partis politiques et l’avenir du "mouvement" communiste
de : La Louve - 23 février 2011
51 commentaires
1. On ne parlera pas ici de "2012", de "droite" et de "gauche" ni de "sarkozysme", ou alors pas sans aborder la question de la représentation des classes et de la défense de leurs intérêts Je préviens d’emblée celles et ceux qui voudraient me voir aborder la question de la présidentielle et des législatives de 2012 sur le mode convenu et électoraliste de passer leur chemin, ils ne trouveront pas cela dans ce papier. Ils y trouveront en revanche peut être des pistes de réflexions, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Engels, communisme et nature
de : 10 février 2011
1 commentaire
Extrait d’un texte de Engels intitulé « Le rôle du travail dans la transformation du singe en homme » (1876) : [L]’animal utilise seulement la nature extérieure et provoque en elle des modifications par sa seule présence ; par les changements qu’il y apporte, l’homme l’amène à servir à ses fins, il la domine. Et c’est en cela que consiste la dernière différence essentielle entre l’homme et le reste des animaux, et cette différence, c’est (...)
Lire la suite, les commentaires...
Lénine, sur la dialectique marxiste et ce qu’elle n’est pas.
de : Actuel - 30 janvier 2011
"(...)Mais la grande dialectique de Hegel, que le marxisme a faite sienne après l’avoir remise sur ses pieds, ne doit jamais être confondue avec le procédé vulgaire consistant à justifier les zigzags des hommes politiques qui, dans le Parti, passent de l’aile révolutionnaire à l’aile opportuniste, ou avec la manière vulgaire de mettre dans le même sac telles déclarations, telles étapes du développement des divers stades d’un même processus. La véritable dialectique (...)
Lire la suite, les commentaires...
LENINE -1916 : "L’opportunisme et la faillite de la II° Internationale" - Extraits
de : via LL - 25 janvier 2011
6 commentaires
"(...)Il serait absurde d’envisager toute cette question comme une question de personnes. Quel rapport cela peut il avoir avec l’opportunisme, si des hommes comme Plekhanov et Guesde, etc. ? - interrogeait Kautsky (Neue Zeit du 18 mai 1915). « Quel rapport cela peut il avoir avec l’opportunisme, si Kautsky, etc ? répondait Axelrod au nom des opportunistes de l’Entente (Die Krise der Sozialdemokratie, Zürich 1915, p. 21). Tout cela n’est que comédie. Pour (...)
Lire la suite, les commentaires...
Quelle stratégie ?
de : yapadaxan - 5 décembre 2010
Où en sommes-nous, du socialisme ? Au jour d’aujourd’hui, on constate l’existence de 2 types de partis communistes : ceux de la gauche européenne ceux de l’héritage de la IIIème Internationale. Les premiers fondent leur stratégie sur l’alliance avec la social-démocratie libérale. Les seconds ne jettent pas le bébé socialiste avec l’eau du bain stalinien. Les premiers sont prudes et c’est offusqués qu’ils évoquent l’URSS, "pressés" (...)
Lire la suite, les commentaires...
NOTRE LANGAGE N’EST PLUS UN INSTRUMENT DE LIBERATION
de : himalove - 23 novembre 2010
7 commentaires
de HIMALOVE En 1968, un philosophe, aujourd’hui, oublié, Herbert MARCUSE, nous mettait en garde : nous ne pourrons bientôt plus critiquer le capitalisme, parce que nous n’aurons plus, dans notre « arsenal », les mots pour le désigner négativement. Trente plus tard, la prophétie se révèle juste : le capitalisme se nomme, « développement » (les réformistes proposent l’adjectif « durable » pour signifier la chose irréversible voire désirable). L’exploitation de (...)
Lire la suite, les commentaires...
De la nécessité du parti révolutionnaire
de : yapadaxan - 25 octobre 2010
28 commentaires
de yapadaxan Un parti politique est un outil. Un parti révolutionnaire est l’outil indispensable au changement social et politique. Il n’est pas la fin du mouvement social, mais son instrument. Les couches sociales intéressées par le changement se dotent de cet instrument au moyen duquel elles oeuvrent à ce changement. Elles dialoguent par lui, échangent, s’informent et s’organisent. Elles analysent les situations, envisagent les étapes, organisent les luttes, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Retraites – 20 propositions pour construire le projet politique qui nous fait défaut pour gagner vraiment.
de : La Louve - 3 octobre 2010
60 commentaires
+ doc word à la fin. NB : Pour celles et ceux qui ne veulent pas lire ma « bafouille » du début, les propositions (déjà évoquées il y a 2 ans...) sont en page 5. de La Louve Nous ne sortirons pas du piège dans lequel nous sommes actuellement (les retraites ne seront qu’un apéritif, je le crains) si nous ne reprenons pas à bras le corps le travail de construire en même temps qu’un mouvement social, un projet politique nouveau qui offre des perspectives enthousiasmantes et (...)
Lire la suite, les commentaires...
Face à la guerre que nous livre le capitalisme, organisons une riposte démocratique de masse !
de : Jean-Paul LEGRAND - 24 septembre 2010
6 commentaires
de Jean-Paul Legrand * Le directeur de Goss International à Montataire a expliqué au personnel de cette entreprise que le plan de 311 licenciements qu’il vient d’annoncer est un bien pour l’entreprise. On est vraiment au summum du cynisme capitaliste. Autrement dit " On vous fout à la porte, et il faut nous dire merci !". Merci car en vous jetant à la rue, ce que nous cherchons c’est un taux de rentabilité qui permettra de maintenir les dividendes des (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’affrontement des contraires
de : 21 septembre 2010
1 commentaire
Les militants pour la justice sociale sont présentement dans une phase particulièrement aigue du combat contre les forces bourgeoises dirigeantes. Et lorsque l’on y réfléchit bien, les priorités des deux groupes sont tellement opposées qu’elles semblent irréconciliables. Alors que les militants pour la justice sociale critiquent constamment les politiques des riches et des bourgeois et réclament une meilleure vie pour les plus démunis de la société, les bourgeois pour leur (...)
Lire la suite, les commentaires...

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 |...



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite