Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Sciences - Recherche (325 articles)
La demande de déchargement des 5000 directeurs d’unités vise d’abord à gripper le système.
de : Corinne BENSIMON - 9 mars 2004
Une lettre pour des milliers de démissions « Monsieur le directeur général, depuis de longues semaines, la communauté scientifique a tenté d’attirer l’attention des autorités politiques sur le sort indigne qui était fait à la recherche publique dans notre pays. (...) La suppression récente de 550 postes dans la recherche sonne comme une trahison (...). En conséquence, je vous demande de me décharger de la responsabilité de directeur d’unité que vous m’aviez confiée. (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le Parti communiste français réclame un "plan d’urgence"
de : Paris - 9 mars 2004
Réagissant aux démissions de chercheurs, la secrétaire nationale du Parti communiste Marie-George Buffet réclame un "plan d’urgence" pour la recherche dans un communiqué publié mardi. Ce mouvement "défend notre intérêt à toutes et tous : la recherche, le progrès scientifique et technique sont au coeur du développement et de la richesse d’un pays", souligne-t-elle. "Quand on brade la recherche, c’est les médicaments de demain que l’on brade, c’est notre avenir (...)
Lire la suite, les commentaires...
La démission des chercheurs est "la conséquence directe des fausses promesses" de M. Chirac...
de : Paris - 9 mars 2004
Le Parti socialiste : La démission des chercheurs est "la conséquence directe des fausses promesses" de M. Chirac. Annick Lepetit, porte-parole du Parti socialiste, a estimé mardi que la démission de plus de deux mille directeurs de laboratoire "est la conséquence directe des fausses promesses de Jacques Chirac". "En refusant d’ouvrir la porte aux chercheurs, Jean-Pierre Raffarin met en cause gravement l’avenir de la France", ajoute-t-elle dans un communiqué en notant que (...)
Lire la suite, les commentaires...
Forte mobilisation
de : MONTPELLIER - 9 mars 2004
Les chercheurs se sont mobilisés massivement mardi après-midi dans les rues de Montpellier. Ils étaient 5.000, selon Jean-Philippe Pin du collectif Sauvons la recherche, et 2.500, selon la police. Il faut dire que le cortège comprenait outre les chercheurs, des étudiants en éducation physique et sportive, ainsi que certains autres services universitaires. Après avoir traversé le centre-ville, les chercheurs ont été reçus à la préfecture de région. Parmi eux, de nombreux jeunes, doctorants (...)
Lire la suite, les commentaires...
Bordeaux : Entre 700 et 1.000 de manifestants
de : Bordeaux - 9 mars 2004
Entre 700, selon la police, et 2.000 chercheurs, selon les organisateurs, ont manifesté mardi après-midi à Bordeaux. Deux urnes avaient au préalable été installées sur les marches de la faculté de Bordeaux II, place de la Victoire, pour recevoir les démissions écrites des directeurs de laboratoire, et les soutiens des personnels des labos. Soixante-seize directeurs de laboratoire et chefs d’équipes de recherche sur 130 que compte l’agglomération sont venus annoncer leur (...)
Lire la suite, les commentaires...
Rennes : Plus de 700 de manifestants
de : Rennes - 9 mars 2004
Plusieurs centaines de chercheurs -1.000 selon les organisateurs et 750 selon les Renseignements généraux- défilaient mardi après-midi derrière la banderole "Sauvons ensemble la recherche et l’université". Partis à 14h30 de la place de la Mairie, ils scandaient "Non à la précarité" pour dénoncer le manque de moyens. Les chercheurs étaient venus des universités Rennes 1 et Rennes 2, de l’INRA (Institut national de la recherche agronomique), du CEMAGREF (Centre national (...)
Lire la suite, les commentaires...
Un millier de manifestants
de : Lyon - 9 mars 2004
Un millier de chercheurs, selon la police, se sont rassemblés mardi à la mi-journée devant l’Hôtel de Ville de Lyon, place des Terreaux, pour soutenir leurs directeurs de laboratoires montés en assemblée générale à Paris. Sous les banderoles "Claudie en orbite, la recherche en faillite" ou encore "Science en berne, retour aux cavernes", les manifestants ont été rejoints par plusieurs élus de gauche. Le maire PS de la ville, Gérard Colomb, et Jean Jack Queyranne, tête de liste (...)
Lire la suite, les commentaires...
Paris : Plus de 2.000 directeurs et chefs d’équipe de laboratoire confirment leur démission...
de : Paris - 9 mars 2004
Paris : Plus de 2.000 directeurs et chefs d’équipe de laboratoire confirment leur démission, selon "Sauvons la recherche" Pas moins de 2.086 directeurs et chefs d’équipe de laboratoire ont confirmé leur décision de démissionner de leurs fonctions administratives, a annoncé le collectif "Sauvons la recherche" mardi en milieu d’après-midi après un décompte précis des votes exprimés quelques heures auparavant lors d’une assemblée générale à l’Hôtel de ville de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Lettre-type de démission des directeurs de laboratoires et chefs d’équipe
de : Recherche en danger - 9 mars 2004
Ceci est une lettre-type : elle n’est en rien exhaustive, et vous êtes invités à la modifier à votre convenance pour mettre l’accent sur vos difficultés spécifiques. Pour les directeurs de laboratoire : Monsieur le Directeur Général/Monsieur le Président d’Université, Depuis de longues semaines, la communauté scientifique a tenté d’attirer l’attention des autorités politiques sur le sort indigne qui était fait à la recherche publique dans notre pays. En (...)
Lire la suite, les commentaires...
" Si j’étais directeur de laboratoire, je démissionnerais aussi très certainement "
de : Recherche en danger - 9 mars 2004
( Christophe Prieur, 30 ans, chercheur ) Portrait d’un jeune chercheur un peu désenchanté "Je passe un quart de mon temps à remplir des dossiers pour obtenir des financements". Christophe Prieur, 30 ans, chercheur en automatique à Cachan (Val-de-Marne), a signé -comme plus de 63.000 de ses collègues- la pétition "Sauvons la recherche". Il dénonce le "double discours" du gouvernement et assure que s’il était directeur de laboratoire, il démissionnerait lui aussi. Marié, père (...)
Lire la suite, les commentaires...
VOUS AVEZ DIT RECHERCHE PUBLIQUE ?
de : CNT-AIT Toulouse - 6 mars 2004
Les chercheurs sont en colère. Le petit monde de la recherche dite publique s’agite en pétitions, motions, débats et manifestations au nom de la "défense du service public" et de la "recherche pour tous". Des directeurs d’unité (caporaux - chercheurs) menaceraient même de démissionner de leur fonction pour redevenir de simples chercheurs, c’est dire l’ampleur de la gronde. De quoi s’agit il ? L’État bloque les crédits de dépense des laboratoires, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Programme de la journee parisienne " Sciences en berne " du 3 mars
de : SAUVONS LA RECHERCHE - 1er mars 2004
Le collectif Sauvons la recherche a prevu plusieurs actions pour la journee "science en berne" du 3 mars. En voici le programme provisoire. Programme de la journee parisienne " Sciences en berne " du 3 mars Actions communes : 7h00 a 09h00 : " L’avenir est entre nos mains !. " Encore faut-il se lever tot ! ! Rendez vous Gare d’Austerlitz et Gare St Lazare. Distribution de tracts et collecte de signatures Pour tous les laboratoires et institutions du quartier latin, il est (...)
Lire la suite, les commentaires...
9 mars, mode d’emploi - Les objectifs d’une démission collective
de : " Sauvons la Recherche " - 28 février 2004
Les directeurs d’unité signataires de l’appel ont déclaré solennellement qu’ils considéraient de leur responsabilité d’agir collectivement contre une destruction programmée de l’appareil de recherche français. En conséquence ils ont formulé deux demandes immédiates concernant les moyens et les postes, et ont réclamé la mise en chantier d’une réflexion à plus long terme pour une refondation de la politique de recherche conservant à notre pays ses chances (...)
Lire la suite, les commentaires...
La gauche solidaire des chercheurs
de : Christophe Jakubyszyn - 17 février 2004
Une déclaration commune pour la défense de "la recherche et l’innovation" a été signée, lundi 16 février, à l’appel du PCF, par le PS, le Parti radical de gauche (PRG), les Alternatifs (écologistes de gauche), le Mouvement républicain et citoyen (MRC, chevénementistes) et l’Association pour une gauche républicaine (AGR, chevénementistes dissidents). Déplorant que, "depuis plusieurs années, les différents gouvernements n’ont pas fait de la recherche une véritable (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les demolisseurs de la recherche
de : Alain Trautmann - 4 février 2004
Il y a six mois est paru un rapport de la Cour des Comptes sur le CNRS. La direction du CNRS a immediatement mis en chantier toute une serie de mesures pour prendre en compte les recommandations de ce rapport. Sans en attendre les resultats, un autre rapport etait commande a l’Inspection Generale des Finances. Ce 2e rapport devrait etre rendu public ce printemps, mais uniquement une fois que la direction du CNRS en aura pris connaissance et y aura repondu. Une fuite vient (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les chercheurs en colère sortent des labos
de : Paris - 29 janvier 2004
Après les pétitions et les lettres ouvertes, les manifs. Les syndicats de la recherche et de l’enseignement supérieur appellent à une journée de grève et de manifestations jeudi à Paris et dans la plupart des grandes villes de France pour protester contre les gels de crédits dans leur secteur et réclamer des moyens supplémentaires. A Paris, les manifestants se rassembleront devant la Faculté de Jussieu à partir de 14h, puis défileront jusqu’à l’hôtel Matignon. Des (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les chercheur(ses) manifesteront le 29 janvier 2004
de : Recherche en danger - 28 janvier 2004
1 commentaire
Appel interprofessionnel des chercheur(ses) à manifester Contre le démantèlement la gestion comptable et annoncée de la recherche Contre la privatisation marchandisation de celle-ci Soyons nombreux(ses) à participer une journée nationale d’action jeudi 29 janvier 2004 MANIFESTATION à PARIS à 14 heures de Jussieu à l’hôtel Matignon RASSEMBLEMENTS en province également prévus signataires CGT-INRA, CGT-IFREMER, CFDT-INRA, CFTC-INRA, SNCS-FSU, SNESup-FSU, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le 29 janvier, les travailleurs de la recherche scientifique manifesteront...
de : La CGT - 27 janvier 2004
5 commentaires
Le 29 janvier, les travailleurs de la recherche scientifique manifesteront dans une très large unité syndicale. CGT : Pour la Recherche scientifique La politique de restrictions budgétaires qui frappe directement ou indirectement tous les travailleurs se heurte à un mouvement de résistance sans précédent au sein des institutions de recherche publique. Le 29 janvier, les travailleurs de la recherche scientifique manifesteront dans une très large unité syndicale, pour des mesures (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le mouvement "Sauvons la recherche" réclame un collectif budgétaire
de : PARIS - 16 janvier 2004
Le mouvement "Sauvons la recherche", reçu vendredi par la ministre déléguée à la Recherche Claudie Haigneré, a demandé au gouvernement l’inscription d’un collectif budgétaire afin de rétablir les 550 postes de recherche supprimés dans le budget 2004 et de créer un nombre significatif de postes d’enseignants-chercheurs en université. Ce collectif devra être proposé avant la fin février, selon les délais prévus par la loi. La satisfaction de cette exigence "constituera le (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les chercheurs démissionneront si le gouvernement "reste sourd" à leurs demandes...
de : PARIS - 15 janvier 2004
Les chercheurs démissionneront si le gouvernement "reste sourd" à leurs demandes, prévient le Pr Trautmann Si les représentants du mouvement "Sauvons la recherche" n’obtiennent pas gain de cause vendredi à l’occasion de leur rencontre avec la ministre déléguée à la Recherche Claudie Haigneré, les chercheurs démissionneront, a annoncé jeudi Alain Trautmann, co-directeur du département de biologie de l’Institut Cochin. "Nous assistons à un événement historique pour la (...)
Lire la suite, les commentaires...

... | 140 | 160 | 180 | 200 | 220 | 240 | 260 | 280 | 300 | 320



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite