Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

5,6 millions d’enfants dans le monde meurent chaque année de dénutrition (Unicef)

vendredi 5 mai 2006 - Contacter l'auteur - 4 coms

Quelque 5,6 millions d’enfants meurent chaque année parce qu’ils ne reçoivent pas une nutrition adéquate tandis que 146 millions d’enfants risquent de mourir en bas âge d’insuffisance pondérale, a indiqué l’Unicef dans une nouvelle étude publiée mardi.

Le rapport intitulé "Progrès pour les enfants : un bilan de la nutrition" montre que, dans les pays en développement, plus d’un quart des enfants de moins de cinq ans présente une insuffisance pondérale, mettant leur vie en danger.

La dénutrition contribue à plus de la moitié des décès d’enfants, soit environ 5,6 millions par an, affirme le rapport.

Cette étude montre aussi que le pourcentage d’enfants de moins de cinq ans qui présentent une insuffisance pondérale n’a que très légèrement baissé depuis 1990.

"C’est la preuve que le monde ne respecte pas ses engagements envers les enfants", a déploré l’Unicef, rappelant que la communauté internationale a promis de faire baisser de moitié le nombre d’enfants pré sentant une insuffisance pondérale d’ici à 2015.

http://fr.chinabroadcast.cn/181/2006/05/03/81@97310.htm

Mots clés : Alimentation / Social /

Messages

  • CE QUI EST VRAIEMENT CURIEUX DANS CE MONDE , C’EST QUE LE SORT PEU ENVIABLE DES ANIMAUX DE CIRQUE , SOIT COMMENTE PAR CINQ INTERNAUTES , ET QUE LE TEXTE CI DESSUS NE RECOIVE AUCUN COMMENTAIRE , POURTANT : "Quelque 5,6 millions d’enfants meurent chaque année parce qu’ils ne reçoivent pas une nutrition adéquate tandis que 146 millions d’enfants risquent de mourir en bas âge d’insuffisance pondérale, a indiqué l’Unicef dans une nouvelle étude publiée mardi." CE N’EST PAS RIEN QUAND MEME ! AU MOINS AUSSI INTERESSANT QUE LA MORT D’UN ELEPHANT ! NON ??

    claude de toulouse .

    • Que dire, si ce n’est des platitudes sur la cruauté qui habite la Planète entière ?

      Hier soir, j’ai vu sur Thalassa un reportage sur des enfants esclaves. C’était insoutenable. Que faire d’autre que pleurer d’impuissance devant ce que les Hommes font subir à plus faibles qu’eux ?

      Même si nous militons activement contre tous ces abus, nous sommes cernés de toutes parts.

      Les Pays Occidentaux, qui s’indignent des exactions commises en dehors de leur territoire, en sont, au "mieux", complices et, au pire, les maîtres d’oeuvre.

      Ne sont-ils pas depuis toujours prêts à renvoyer chez eux les "mauvais" immigrés, quelles que soient les conditions qui les aient amenés à se jeter sur nos rivages, et à choisir ceux qu’ils pourront presser comme des citrons afin de mieux asservir leurs propres citoyens ?

      Ne contribuent-ils point, également, à la déchéance de ceux qui tentent de survivre dans leur propre pays ?

      Hélas, il y a une majorité de serfs qui braille avec les loups pour condamner les sous-serfs.

      Valens.

  • A chaque fois qu’on nous présente les chiffres catastrophiques de la misère du monde on reçoit cette infos en nous disant à nous même que c’est une fatalité, c’est malheureux mais c’est comme ça. Même les politiciens se permettent de parler du tiers monde s’en avoir trop de gêne.

    Si il existe de l’extrême pauvreté c’est que c’est voulu, l’ultra libéralisme est un génocide planétaire, les morts liés à l’économie sont plus nombreux que ceux qui ont subis la sauvagerie des épurations ethniques.Est ce que cela voudrai dire que ceux qui prônent cette vision de l’économie sont des criminels contre l’humanité.

    Et si on allait plus loin dans les resposabilités, que faisons nous simples citoyens ? Oui on rale de temps en temps c’est pas mal, mais surtout on se vautre dans la consomation de cette économie capitaliste sans pensé une seconde aux dégats que ça entrainent.

    Et si le monde était comme un viol collectif ou personne est innocent ?
    Scarhua

Derniers articles sur Bellaciao :