Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

As long you are a black man

vendredi 2 juin 2017 , par red1917 - Contacter l'auteur

J’écoutais cette chanson reggae et je me suis dis :

Si on remplace black par blanc, cela donne quoi ?

Qu’importe d’où tu viens, pourvu que tu es un homme blanc, tu es un ? .

J’ai bloqué sur le point d’interrogation.

Il est sûr que des hommes noirs venus d’Afrique ont été vendus comme des marchandises pour la croissance économique de la France et de la Grande Bretagne.

Bien sûr, des bretons blancs sont partis au canada, mais ils n’avaient pas de chaînes et même s’ils étaient misérables, personne ne les a forcé à partir.

Alors quand on est un homme blanc, on est quoi ?

Européen, bien sûr, suis-je con.

Donc :

Qu’importe d’où tu viens, si tu es un homme blanc, tu es un Européen.

Ça fonctionne bien : par exemple un ingénieur nucléaire du Niger peut le dire.

Mais seulement, la nature insurrectionnelle de cette phrase est moyenne.

L’homme blanc s’est bien exporté en Afrique, mais on ne peut que difficilement dire que les firmes pétrolières, nucléaires, minières, ont capturé des petits hommes blancs pour les obliger à exploiter le sol Africain.

Par conséquent, je ne me permet d’écrire ce petit refrain sur un ton accordéoniste :

Qu’importe d’où tu viens, si tu es un homme blanc, tu es bien content.

Ma parole, aux USA, cela fera un succès d’enfer !

Mots clés : jy.D / Red1917 /

Portfolio

Derniers articles sur Bellaciao :