Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Bateau pour Gaza, halte au harcèlement du gouvernement grec

vendredi 8 juillet 2011 , par Le MRAP - Contacter l'auteur - 1 com

Les autorités grecques, sans fondement juridique, continuent de retenir
le Dignité Al Karama en Crète. Leur harcèlement administratif est
continu depuis ce matin. La campagne « Un bateau français pour Gaza »
condamne une nouvelle fois la complicité grecque avec le gouvernement
israélien et en appelle à la France.

Lors d’une étape technique en Crète le 7 juillet, obligatoire pour
pouvoir se rendre à Gaza, le « Dignité Al Karama », a été interpellé par
les gardes côtes grecs et escorté vers le port de Sitia. La raison
officielle était le non paiement d’une taxe liée à l’entrée du port de
ravitaillement.

Après plusieurs heures de vérification, tous les papiers du bateau sont
en règle et la taxe payée. Les obstacles administratifs se succèdent
alors les uns aux autres, compromettant un départ vers Gaza ce soir. La
campagne « Un bateau français pour Gaza » dénonce fermement la bataille
administrative engagée par le gouvernement grec dont l’objectif est
clair : l’arrêt définitif de la Flottille de la Liberté.

Les passagers du Dignité Al Karama sont déterminés à briser le blocus de
Gaza. L’ensemble des organisations de la campagne les soutiennent et au
delà, les milliers de citoyens en France qui ont donné pour que les deux
bateaux français voient le jour. La Flottille de la liberté n’est pas
morte, ce bateau la représente.

Nous demandons au gouvernement français de faire valoir auprès du
gouvernement grec le droit des passagers du Dignité Al Karama de
naviguer librement. Nous lui demandons qu’il intervienne afin que cesse
ce harcèlement administratif aux objectifs politiques. Les heures qui
viennent seront décisives.

Mots clés : Europe / Proche & Moyen Orient /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :