Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

C’est la Marche des Sans Papiers de Lille à Paris : 27 et 28/4

mercredi 30 avril 2008

Compte-rendu de la neuvième journée des Chtis Sans Papiers.
Dimanche 27 avril 2008

ARRAS – BAPAUME - ARRAS

Ce dimanche matin les marcheurs sans papiers ont quitté Arras en voiture pour être déposés quelques kilomètres avant Bapaume. Ils ont donc rejoint cette ville en manifestant et aux sons de leurs slogans de revendication. Sur place ils ont été accueillis par le conseiller général PS et maire de Beaulencourt, Jean Jacques Cottel, ainsi que par Marie Paule Sauvage de la Confédération Paysanne et des camarades de la CGT.

Ils ont ensuite rejoint une salle où était organisé un débat suivi d’un repas offert par la FSU est confectionné par la confédération paysanne. A la fin de ce dernier les marcheurs et les soutiens ont passé un moment très agréable de discussion, d’amusement et de danse. Cette petite fête était organisée par un couple de soutien Sylvie et Vincent Leleu, c’est grâce à eux que ces échanges ont pu être réalisés.

Vers 16h ils ont repris la direction d’Arras en bus pour loger dans les mêmes lieux que la veille à l’auberge de jeunesse, soirée marquée par des temps calmes et un peu de repos.

La marche continue Camarades…

Demain les marcheurs rejoindront la ville d’Amiens


Compte-rendu de la dixième journée des Chtis Sans Papiers.
Lundi 28 avril 2008

ARRAS – BAPAUME – DURY / AMIENS

Aujourd’hui les courageux marcheurs ch’tis sans papiers ont poursuivi leur périple en marchant pour leur dixième journée. Ils ont quitté Arras en bus pour être déposé à Bapaume ville départ de l’étape.

Ils ont rejoint la ville d’Albert, où le collectif de soutien à la marche composé de RESF, SUD Education, la CGT MEAULTE, l’UL CGT d’ALBERT, la FSU, l’Union des Africains, le Collectif des sans papiers d’Amiens a organisé leur accueil.

Sur place ils ont été reçus à la MAISON DU PEUPLE par des camarades de la CGT (UL et Méaulte-Airbus), Gisèle Vaillant (CPH), Dominique Monchy (UL CGT), par Alain Vaillant (LDH et CGT), et par Marcel Dekervel (RESF et Sud-Education). Ces soutiens les ont accueillis en leur offrant une collation. Ce fut surtout un moment de discussion, de prise de parole sur la situation des marcheurs mais aussi des sans papiers en général.

Ils ont par la suite rejoint la ville de Dury (proche d’Amiens) grâce aux soutiens motorisés qui les ont transportés. A Dury, les ch’tis sans papiers ont été reçus par Marcel Dekervel et Catherine Tettiravou du Collectif Amiénois des sans papiers et de RESF. Ils ont comme à leur habitude partagé des prises de parole sur leurs motivations Ils ont été logés dans le Château de Dury (château utilisé habituellement comme centre de loisirs et d’accueil) où ils ont dîné d’un repas chaud.

La marche continue Camarades…

Demain les marcheurs rejoindront la ville d’Amiens où ils rencontrerons les étudiants de la faculté d’Amiens, puis seront accueillis par le maire d’Amiens à l’hôtel de ville où se tiendra une conférence de presse. Les sans papiers marcheurs rejoindront les élèves et les enseignants qui manifesteront contre les suppressions de postes d’enseignants.

La lutte continue !


Comité des Sans Papiers 59 (CSP59), 42 rue Bernos- Lille- 59800- tél : 06.80.57.50. 61-e-mail : csp59@wanadoo. fr

APPEL DU CSP59 POUR UNE MANIFESTATION UNIQUE ET UNITAIRE LE SAMEDI 10 MAI A PARIS,

A L’ARRIVEE DES CH’TIS SANS PAPIERS MARCHEURS, DEDIEE A FEU AIME CESAIRE, DE TOUS LES ANTILLAIS, DE TOUS LES AFRICAINS, DE TOUTE L’IMMIGRATION, DE TOUTES LES ASSOCIATIONS ANTI-RACISTES, DE TOUS LES SNYDICATS, DE TOUS LES SANS PAPIERS !

Le samedi 10 mai 2008 les ch’tis sans papiers partis de Lille le 19 avril à pieds arrivent à Paris.

Le CSP59 demande à tous les collectifs de sans papiers, à toutes les associations, à tous les syndicats, à l’UCIJ, au RESF, qu’à l’arrivée de la marche à Paris, les manifestations prévues à cette occasion fusionnent en une SEULE, UNIQUE et UNITAIRE MANIFESTATION NATIONALE.

Cette demande s’adresse aussi aux associations et mouvements antillais, africains et anti-racistes qui appellent à manifester le 10 mai, journée dédiée à la commémoration de la traite et l’esclavage des noirs, crime contre l’humanité.

Le CSP59 et les 35 Ch’tis marcheurs demandent seulement que cette manifestation unique et unitaire mette en tête de cortège les Ch’tis sans papiers marcheurs et les sans papiers de la restauration en grève avec occupation de leurs restaurants en région parisienne.

Le CSP59 demande aux sans papiers en grève avec occupation de la région parisienne et leurs syndicats et associations, la CGT et Droits devant, soutiennent cette démarche unitaire.

Le CSP59 propose que cette manifestation unitaire du 10 mai de cette année que nous proposons soit dédiée à la mémoire de feu Aimé CESAIRE, combattant émérite de la cause des esclaves, des colonisés, de l’anti-raciste et pour l’égalité entre les humains et les peuples.

Le CSP59 saisi par la présente toutes les associations antillaises, africaines, toutes les associations anti-racistes et soutiens aux sans papiers, tous les syndicats pour faire du 10 mai 2008 une mobilisation sans précédent pour le respect du principe fondamental selon lequel les « humains naissent libres et égaux en droit et en dignité », pour la reconnaissance dans les faits et dans la société du crime contre l’humanité qu’ont été la traite et l’esclavage des noirs, pour le respect du droit d’asile et pour la régularisation de tous les sans papiers.

Fait à Lille le 25/04/08