Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

CRISE ET SUICIDE DU LIBERALISME... la grande crise mondiale est en marche dès septembre octobre 2010 !

mercredi 4 août 2010 - Contacter l'auteur - 6 coms

Depuis mon article CRISE ET SUICIDE DU LIBERALISME paru sur Bellaciao, le 6 mai 2010, j’ai publié un ouvrage qui porte le même titre : "CRISE ET SUICIDE DU LIBERALISME", André-Jean Locussol-Mascardi, Mon petit éditeur, 07/2010.

Cet ouvrage explique pourquoi une très grande crise mondiale se prépare car le capitalisme et son bras armé le libéralisme est devenu fou, ivre de profit, où l’argent a tout pourri et surtout nos élites et nos hypermanagers qui sont prêts aux pires extrémités pour l’appât du gain et du POUVOIR !!!

Mots clés : Economie-budget / Littérature-Philo-Livres /

Messages

  • c ’est cool mais a part en achetant ton bouquin, comment tu nous le prouve ? Des faits concrets, un peu plus de précision ? il y a pas un an on croyait qu’au moment ou j’écris, il allait y avoir des émeutes de partout, une véritable crise du pétrole, et des tas de banques en faillite.
    Moi j’ai plutot l’impression qu’il nous font passer la crise a petit feu, soit que c’est a l’echelle de plusieurs années qu’on va entrer en dictature pas en l’echelle de deux misérables mois. Il descende cette société de maniére trés douce pour éviter qu’elle se casse la gueule . On va revenir tout en bas, soit a l’époque d’émile zola mais en 20 -30 ans je pense.

    Il ne se passera rien si on ne renverse pas nous meme le systeme.
    Ou sinon, il attendent de voir comment se porte la gréce sous dictature capitaliste pour ensuite l’inculquer a l’ensemble de l’europe.

    Le probléme avec les dirigeants c’est qu’ils savent faire cuire a petit feu le peuple. Sarko en est le roi. Il nous ronge peu a peu mais sans etre trop brutal pour pas qu’on se rebelle.

    Puis si jamais on se rebelle au pire y a le plan vigipirate niveau écarlate qui nous mettra sous un fascisme d’un nouveau genre. Le vrai visage des démocratie capitaliste. Le parti unique d’extreme ploutocratie the marketslawcratie a son plus haut degrés d’extremisme. La gréce trace notre avenir.

    Sauf si on fait quelques chose avant mais bon soulever un peuple, c’est pas soulever sarko, Il faut déclancher le déclic , l’éteincelle . Il faut éviter les saut de flotte que nous envoie les politiques pour empecher le peuple de se soulever.

  • Alors ?

    Tu proposes toi aussi de réguler ce Capitalisme et son libéralisme "fou" ?

    La crise se"prépare" ?

    Ah bon ?

    T’es sur ??

     :)))

    J’ai relu attentivement ton article publié sur B.Ciao
    La crise du capital voilà à quoi tu le résumes et les causes et responsabilités que tu cibles.., c’est dans le style DSK

    Même du sarko quand il joue à l’"antilibéral" qui va se farcir les Banquiers ; il balance tes arguments..

    Cela ne met nullement en cause ta sincérité, ton honneteté intellectuelle.

    Mais ici, tu es d’accord, j’espère : on est pas là pour des bisous entre complices de talents en économisme..

    Tu nous assènes :(tu vois je rappelle ton article, sympa , non ?)

    http://bellaciao.org/fr/spip.php?article101924

    C’’est la faute aux spéculateurs, tricheurs, magouilleurs en tous genre avec à leur tête la plus grosse banque d’affaires américaine GOLDMAN SACHS qui a réalisé des profits colossaux en 2009.

    Puisque -c’est fort respectable-tu fais de la pub pour ton livre qui enchantera la social démocratie qui se propose de nous éviter le tsunami libéral sans OSER l’expropriation des possédants, puisque tu vois une "annonce de crise " dans tel ou tel aspect financier de la crise GLOBALE puis je à mon tour insister pour te proposer un un peu de lecture de vacances ?

    Marx par exemple ;voilà un mec qui m’a aidé.. à réfléchirr sur l’accumulation capitaliste.., le besoin pour l’ennemi de classe de contrecarrer la baisse tendancielle du profit etc etc..

    .
    ..

    -Jusqu’au 15 Aôut essaie..


    LŒuvres I - Économie I ( 1963 - nouvelle édition 1965 ) :

    * Discours sur le libre-échange (1848)

    * Le Manifeste Communiste (1848)
    traduction par M. Rubel et L. Évrard

    * Travail salarié et Capital (1849)
    traduction par M. Rubel et L. Évrard

    * Introduction générale à la critique de l’économie politiqu
    e (1857)
    traduction par M. Rubel et L. Évrard


    * Salaire, prix et plus-value (1865)

    traduction par L. Évrard

    * Le Capital - Livre premier (1867)
    traduction par Joseph Roy, revue par M. Rubel

    Après le 15Aôut....entre deux bronzettes..ingurgite..

    - 

    * Principes d’une Critique de l’Économie Politique (1857-1858)
    traduction par J. Malaquais et M. Rubel

    * Matériaux pour l’ « Économie » (1861-1865)
    traduction par J. Malaquais et M. Rubel

    * Matériaux pour le deuxième volume du Capital
    o Livre deuxième : le processus de circulation du capital (1869-1879)
    traduction par M. Rubel
    o Livre troisième : le processus d’ensemble du capital (1864-1875)
    traduction par M. Jacob, M. Rubel et S. Voute

    Pardon ?

    OUI..je reconnais que je "chambre".

    Mais je suis assez consterné en me rendant compte que se les stratèges du Capitalisme, EUX, ont compris toute l’actualité du MARXISME !Alors que de bons bougres-tu dois en être pour écrire sur BC-eux répêtent des arguments à faire se tordre les Capitalistes !

    L’ami Lucien SEVE-que j’aime bien "consulter" a publié dans le Monde Diplo un article interessant que je conseille vivement..

    Il passe à la moulinette toutes les "vielles lunes" qui consistent à user de jargon tel qu’"ultra libéralisme" qui serait à maitriser par la camisole de force qu’on devrait appliquer à cette" folie".!

    mais non mon AMI, le Capital n’est pas devenu FOU..

    Fous ceux qui persistent à croire que sans ABOLIR ce sytème pourri, en s’attaquant aux RACINES, pas aux seules branches pourries de la finance., on porrait "s’en sortir"..

    "..

    Merci pour ton article qui me permet de rappeler ce texte..

    http://www.monde-diplomatique.fr/2008/12/SEVE/16612

    extrait

    Marx contre-attaque

    Dédaignés par les partis socialistes européens comme de « vieilles lunes simplistes » avec lesquelles il serait urgent de rompre, démonétisés à l’université où ils furent longtemps enseignés comme une base de l’analyse économique, les travaux de Karl Marx suscitent à nouveau l’intérêt. Le philosophe allemand n’a-t-il pas disséqué la mécanique du capitalisme dont les soubresauts déboussolent les experts ? Alors que les illusionnistes prétendent « moraliser » la finance, Marx s’est employé à dénuder les rapports sociaux.

    Sans rancune j’espère..

    Mais que veux tu..c’est un sujet si important que, de lire et relire des diagnostics et des théraîes .. que rabachent ceux qui veulent nous persuader que le Bonheur ne serait pas à portée de LUTTES.,. ça me rend pas très tolérant.

    Même avec des gens comme toi...

    Pourtant je fais des efforts...

     :)

    Amitiés

    AC

Derniers articles sur Bellaciao :