Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Cahier de doléances 2005 : écrire nos rêves, nos souhaits pour une vraie europe des peuples

samedi 23 avril 2005 - 195 coms

Trés maladroitement peut-être, je voudrais que l’on prenne un peut de temps pour noter chacun ce que nous voulons comme Europe.

c’est peut-être un coup dans l’eau, mais si nous faisions avant même que ce projet soit soumis à référundum, un vrai cahier de doléances un peu à l’image de 1789 ?

c’est peut-être naïf. Bon jessaye :

je souhaite une Europe laïque.

je souhaite que les femmes y soit réprésentées avec leur différences même si elles sont l’égal de l’homme en droit. Cette différence necessite le droit à l’avortement.

je souhaite que la pensée, et tous les savoirs, soient notre bien commun. Ces biens de l’humanité appartiennent aux Peuples Européens et sont non marchandables et inaliénables.

je souhaite que les discriminations quelles quelles soient, de races, de sexes, d’identité de genre, de classe sociale, soient interdites.

voila c’est un début, c’est amendable, à vous de compléter selon vos désirs si vous en avez envi et à exprimer une vision qui soit directement la notre, et pas celle des pouvoirs en place.

Messages

    • 1er amendement :
      pour la non discrimination que soit noté aussi l’orientation sexuelle.

      2eme amandement :
      les biens communs de la pensée et des savoirs appartiennent aux peuples, sont non marchandables et inaliénables.

    • Remplacer la "concurrence libre et non faussée" par une "concurrence loyale pouvant être régulée par des décisions politiques déterminées par l’intérêt général", (notion inconnue du TCE) en revanche exiger un débat démocratique "libre et non faussé" déjà à propos du débat sur le référendum lequel est largement mis en tutelle et outrageusement faussé.

    • Pour une europe unit dans la paix ! je crains que nous en sommes loin !

      avec ce OUI nos dirigants veulent une europe pour sauver leur capital ! alors non !

      Je voterais oui le jour ou nous seront tous égaux !

    • Remplacer la "concurrence libre et non faussée" par une "concurrence loyale pouvant être régulée par des décisions politiques déterminées dans l’intérêt général par des gens élus démocratiquement et qui feraient du bon boulot dans un monde merveilleux où les pauvres seraient riches et où il n’y aurait pas de problèmes et où il n’y aurait pas besoin de travailler pour avoir l’Europe qu’on voudrait"

    • Je rêve d’une union européenne forte en coopération et solidaire avec l’ensemble de ses concitoyens. C’est pourquoi je souhaite carrément suprimer du Traité la notion de concurrence à l’intérieur de l’Union. Le traité n’est pas encore ratifié (et personnellement je ne souhaite pas qu’il le soit en l’état) que déjà on entend "les portugais ceci..." "les polonais cela..."
      En axant nos relations sur une base concurrencielle, sans accepter une Harmonisation (et ce traité l’interdit explicitement) on va dresser les travailleurs d’un pays contre ceux d’un autre, renforcer les communautarismes et les sentiments nationalistes et donner du grain à moudre à Lepen et autres. Voilà comment une belle idée sera complètement gâchée et fera ressurgir des sentiments belliqueux en Europe.
      Si nous travaillons à une harmonisation européenne (salaire, niveau de vie, droit du travail et du citoyen... par le haut bien sûr !!) je ne serais plus en concurrence avec mes amis polonais ou portugais et le patronat ne pourra plus exercer son chantage odieux. Alors on pourra à loisir parler de coopération, partenariat... et se concentrer sur nos problèmes communs de mondialisation à outrance. En tout cas ce sera la grantie d’une paix durable en Europe.

      Nat’cha

    • Une vraie politique de prévention et d’anticipation face au réchauffement climatique PRENANT ENFIN EN COMPTE LA REALITE AVANT LES INTERETS ECONOMIQUES

      Une vraie politique de sauvegarde du patrimoine naturel des générations futures (biodiversité, air , eau ) et garantie de sa gratuité et de son libre accés pour tous.

      De sévères et réelles sanctions économiques des industries mettant en péril ce patrimoine ( industries chimiques... )

    • invitation dans toutes les régions d’europe à la mise en place de collectifs régionaux chargés de recueillir les cahiers de doléances et d’organiser les futurs états génaraux de l’Europe

      ne nous laissons pas voler notre victoire du NON par les négationistes de l’europe, en route pour l’europe des peuples...

      appel de mosset (pyrénnées orientales) à la constitution de collectifs dans toute l’europe, en présence des anti ogms, de sortir du nucléaire, des droits des animaux et de l’environnement,...en présence de représentants anglais et hollandais ....appel repris pour le sommet méditérannéen de barcelone en espagne du mois de juin 2005... faites connaître vos cahiers de doléances régionaux ... n’est ce pas ?

    • J’aimerai simplement que l’on consulte les europeens quelques soit leur origines ou leur appartenances religieuses, pour bâtir enfin une Europe viable et au service de ses habitants et non le contraire, afin de creer une véritable constitution. Vive une Europe enfin vraiment solidaire et ouverte vers les autres.

    • JE REVE D’UNE OCCITANIE RECONNUE EN FRANCE, QUE L’ON ARRETE DE NOUS MARGINALISER. QUE LES PEUPLES D’EUROPE SOIENT TOUS RECONNUS...ET EN FRANCE YA DU BOULOT, C’EST LE PAYS OU L’HISTOIRE ENSEIGNEE DANS LES ECOLES EST LA PLUS TRUQUEE ET OU LES MINORITES CULTURELLES (OCCITANES, BRETONNES, CORSES, CATALANES, ALSACIENNES, BASQUES) N’ONT AUCUNE LIBERTE D’EXPRESSION. APAREM NOSTRE POBLE FRAIRES OCCITANS

    • merci à toi !
      je défends moi aussi les droits des peuples minoritaires, de leurs langues et de leurs cultures ! Je demande l’enseignement des langues minoritaires proposé à tous les enfants de chaque région ! Qu’on arrête de nous enseigner l’histoire de l’état qui nous a colonisés au lieu de celle de notre peuple ! La France est une construction faite de plein de peuples riches et complémentaires, pas une ville-caserne et un territoire plein de péquenots autour !
      Vive la Bretagne, vive l’Occitanie, la Corse, la Catalogne, l’Alsace, le Pays Basque !
      Je rêve d’une Europe où j’aurais le droit d’exister en parlant Breton à mes enfants, d’une école où on ne m’imposerait pas les valeurs de l’état qui colonise mon pays et oppresse mon peuple, d’un continent vraiment "uni dans la diversité" !
      merci à tous les militants de toutes les minorités

    • oui l’europe ,mais une europe modéle de sociéte de l’homme fini ( amême de métriser la périnité de son environement quelqu’ils soit).pensons ensemble et agisons intéligament de maniére éxister ,merde abusons du pouvoir de ne pas faire.

    • bonjour je me reve etre professeur de langue francaise a sarbon . je serai plus jolie et sportive , j aurai une grande maison sur la plage de paris et j aurai une belle voiture .

      merci .

    • c dans la bonne voie...votez Sarkozy alors, c le chantre du modèle ségrégationiste que vous proposez (à l’échelle de régions...en attendant les villes etc.).

      quel pourcentage "d’occitanitude" proposez vous pour avoir le droit d’obtenir la régionalité (en attendant nationalité) occitane ? Hitler avec fixé moins de 30% de "sang juif" pour être "de sang allemand"...

      "vive la Bretagne, vive l’Occitanie, la Corse, la Catalogne, l’Alsace, le Pays Basque !"

      et vive l’etnocentrisme des imbéciles heureux qui sont nés quelque part !

    • Qu’on comprenne que l’économie a été faite pour l’homme, et non l’homme pour l’économie.
      Que l’univers nous est DONNE, alors qui a interêt à le monnayer ?
      Que le citoyen est utile à la cité, mais l’homme libre l’est à l’humanité.
      Que si personne ne m’a donné la vie, personne n’a à me dire ce que je dois en faire.
      Que la liberté est entrain de devenir un loisir de riche
      Que ce qui n’est pas bon pour chacun est mauvais pour tous
      Qu’il ne s’agit pas de gouverner mais de servir
      Que les nombres sont des fictions
      Que le rôle de la culture est de cultiver
      Qu’être docile dans un systeme corrompu est antisocial
      Que les insultes attirent la violence
      Que tuer l’innocent à cause du coupable ne peut être le fait d’un quelquonque "axe du bien"
      Que la mesure de l’empathie est la mesure du bonheur...

      Et tant tant d’autres évidences enfantines qui, oubliées, nous tuent...

    • bonjour
      paris plage en scaphandrier anti-rayons gamma ... t’es trop jolie avec tes lunettes de soleil.. faudra enco’ qu’il y ai de l’eau ?
      abat l’europe viv’ ment la planète !!!

  • Pour interdire les discriminations entre classes sociales, la meilleure voie n’est-elle pas la recherche de l’abolition des classes sociales plutôt que le voeu pieux exprimé par "pas de nom " ? La constitution de 1793, les écrits marxistes, les choix effectués par la Commune de Paris, les idéaux exprimés par la Révolution d’Octobre avant qu’ils soient trahis par les Staliniens donnent de meilleures pistes que les prises de position altermondialistes dont l’objectif n’est pas la destruction du capitalisme mais son aménagement.

  • (L’auteur(e) de cet article ne tient pas à mettre son nom pour faire comme giscard. Cette proposition appartient à toutes et tous.)

  • les critiques sont necessaires, mais bien plus efficasse si elle sont accompagnées également d’une proposition.

  • suppression de l’ensemble des lois liberticides instaurées grâce aux attentats du 11 septembre

    • OUAIS ! on est passé à côté du symbole : 1905 : eglisé et état 2005 : état et entreprise. trop con on est en 2006...ceci dit ça n’arrivera peut etre qu’en 2105 vu comme c parti. pas pour moi :)

    • Salut

      Interdire la concentration des médias.

      Interdire aux industrie de l’armement de posséder des médias de mass.

      Interdire la concentration des laboratoire pharmaceutiques.

      Interdire l’influence de ses laboratoires dans les universités de medecines

      Entretenir les connaissances de nos medecins, par exemple en les envoyants régulièrement en milieu hospitalier.

      Suprimer les numerus clausus, suprimer les ordres medecin et pharmaciens.

      Suprimer l’anonymat des entreprises, et le fait de leur accorder des droits humains.

      Eviter le lobbying des TRUST au niveau de l’europe et dans ses régions.

      Avoir une réelle transparence sur le lobying en europe.

      Permettre aux associations et à la société civile de faire du contre-lobbying.

      Interdire aux entreprises TRUST TRANS NATIONAUX d’exister, ou de venir vendre en europe.

      Lois anti-trust pour une vraie libre concurence.

      Multiplier par 10 le prix des carburants fossiles.

      Autoriser les réseaux internets sans fils (ou avec) alternatifs.

      Autoriser le cryptage fort.

      Interdire les DRM, MDP qui nuisent à l’interropabilité et à la libre conurence et viole l’espace privé.

      Suprimer les attaques jurédiques pour manque à gagner, utilisés par des monopôles concervateurs.

      Suprimer la propriété intelletuelle du droit des marques et des brevets, ils frènent la liberté d’expression et la recherche.

      Favoriser les licences d’utilisation libres qui assurent la sécurité jurédique à tous, et protègent la parternité intellectuel des petits

      Interdire la dévolution automatique des droist d’auteurs à son entreprise, en informatique comme en art ou en jouranlisme.

      Avoir un minimum vitale pour tous : eau + electricité/gaz + logement salubre + nourriture.

      Interdire à des particuliers ou des entreprises de posséder plus de 3 biens immobiliers habitables.

      Favoriser les SCOP.

      Interdire les SSII.

      Contrôler la finance et l’évasion fiscale.

      Faire de vraies banques mutualistes, et apprendre aux membres citoyens à les contrôler.

      Arrêter d’épparpiller les travailleurs avec 30 milles catégories.

      Pouvoir retourner à la fac pour 2 ans dès qu’on est au chômage.

      Avoir des lieux de rencontre/télé travail/solidatrité pour les chômeurs-étudiants-créateurs d’entreprise balbutiante.

      Permettre aus jeunes femmes/couples qui le désir d’avoir des enfants pendants leurs études (crèches à la fac, chambre d’étudiant en conséquance, duré du cycle allongés en conséquence)

      Obligation de 6 mois d’arrêts pour les papa comme pour les maman après une naissance.

      Contrôler les abus d’actes lors des accouchements.

      Aider les femmes qui le désir à allaiter et foutre dehors des maternités les lobbys pro-lait materniser.

      Mieux contrôler la police.

      Lancer une campagne d’"alpahbétisation" pour apprendre aux gens à communiquer sans violence et à faire d’autres
      travaux de développement personnel et de maîtrise de nos devoirs de citoyens.

      Plus d’autogestion à l’école, arrêter de noter les enfants.

      Plus de langues étrangères à l’école, esperanto, arabe, chinois, portugais, russe ..etc

      Mieux répartir les ressources entre FAC - Grandes école - Ecole d’ingénieur.

      Supprimer les notaires, simplifier les lois.

      Permettre d’autres systèmes que le crédits pour acheter sa maison ... genre tontine.

      lucile fievet

    • Bravo Lucile....Vous avez tout lu dans mes pensées. Vous êtes une grande voyante et je votrais pour vous aux prochaines élections pour la nomination du chef de la républic térrestre, ayant Jerusalem comme capitale mondiale ou tout les peuples du monde viendront prendre un Thé aux collines des oliviers, avec une belle vue sur le complexe des Nations Unies, sur lequel, un seul drapeau mondial flotte......Oh mon Dieu...Quel rêve.
      Zakaria

  • Bravo pour cette initiative qui arrive à propos et au bon moment. Je donnerai ultérieurement d’autres souhaits ou pistes de propositions, mais dès à présent je livre ce qui me vient à l’esprit.
    Que des valeurs universelles soient inscrites dans la constitution, parmi lesquelles celle de solidarité, comme base des systèmes de protection sociale, que soit définis les rôles de l’Etat, comme garantissant que le politique oriente l’économique et non l’inverse, que les pouvoirs soient complètement séparés, qu’aucun pouvoir ne s’exerce s’il n’émane du peuple souverain et s’il ne reflète la volonté majoritaire, que tout élu, tout fonctionnaire, tout commissaire, soit responsable et ait des comptes à rendre devant les citoyens, que la Banque Centrale Européenne ait des comptes à rendre au politique et que ces décisions soient rendues publiques et consultables par les citoyens, qu’une liste soit établie de tous les domaines qui doivent restés à l’abri de la simple logique marchande (santé, éducation, patrimone, certains services etc..)
    Que soit défini ce que sont les services publics et reconnaître qu’ils n’ont pas vocation à se soumettre à des critères de rentabilité......

    • Abolition à la plus brève échéance des Institutions anti-démocratiques de la Vème République en France. Non ratification du projet de traité constitutionnel européen ( NON au referendum en France, Aux Pays-Bas, au Danemark, en Grande Bretagne, en Pologne et en République Tchèque). Abrogation des Traités de Maastricht, d’Amsterdam et de Nice. Pour une Constituante souveraine des peuples d’Europe féférés en Républiques démocratiques et sociales. Pour des états-généraux constituants dans toutes les régions et nations d’Europe, sur la base des Communes. Droit de vote pour tous les résidents, quelque soient leurs nationalités d’origine, sans discriminations, ni de sexe, ni d’âge, ni de religion, ni de lieux de naissance, ni de langues parlées.

  • L’Europe s’interdit à tout jamais de donner des leçons aux autres peuples. Elle est respectueuse des peuples et de leur différence.
    Elle est fondée sur l’égalité de touTEs ses membres qui forment le Peuple souverain, sur la fraternité, la solidarité et la liberté. Les européenNEs chercheront à acquérir un esprit libertaire.
    L’Europe est laique et les institutions que le peuple européen lui donnera seront séparés des églises, des croyances et de tout système de pensée. Mais elle est libre de ne point lui en donner.
    Elle s’interdit le recours à la force et donc à la guerre. Mais il sera peut être utile de prévoir une période de transition.

    Quelques idées en vrac :
    - Les entreprises n’ont vocation qu’à développer des activités économiques où sera recherchée l’utilité sociale,
    - les firmes multinationales européennes sont interdites, et les FMN extra - européennes aussi,
    - La bourse sera interdite et toutes les activités financières ne générant qu’un profit immédiat et pour un nombre réduit sera prohibée.
    - La concurrence, libre est parfaite est définitivement proscrite.
    - La culture et la commercialisation des OGM, sauf en milieu confinée et pour la recherche publique est interdite.
    - l’énergie nucléaire est proscrite. Il lui est préférée la production d’énergies renouvelables,
    - dans l’attente de nouvelles institutions européennes librement définies par le peuple européen, le Conseil Européen, la commission, le Parlement sont dissous. Notre appartenance aux organisations internationales (sauf l’ONU qu’il faudra réformer) et les accords internationaux existants ou en négociation sont remis en question ou deviennent caduques. Sont concernés de suite tous les accords prévus dans le cadre de l’OMC comme l’AGCS.
    - le service de la non - violence est fortement encouragé dans toute l’Europe,
    - les militaires seront recyclés et leurs matériels aussi. Il sera pris le plus grand soin dans le recyclage des matériels militaires qui devront être récupérés afin de fabriquer des objets utiles à touTEs,
    - la recherche de la décroissance soutenable sera privilégiée,
    - la recherche du bien être pour touTEs, maintenant et demain, pour les jeunes et les aînés, les femmes et les hommes est l’objectif premier que l’Europe se donnera. Aussi, il est nécessaire de prévoir un système de prévoyance pour touTEs
    - la durée du travail devra se réduire de façon considérable dans les 15 ans à venir et le droit à la paresse sera promulgué,
    - l’organisation politique de l’Europe est à construire,
    - les communes et les regroupements, sont l’échelon de gestion "premier". Elles seront gérées par un système de démocratie directe,
    - la société Airbus industrie est dissoute et les 1ers A 380 construits serviront de logements aux plus précaires (ce, dans une phase transitoire),

    - et puis la suite un peu plus tard.

  • le droit de flaner
    le droit de rever
    le droit de penser librement
    le droit d’avoir du temps pour sois

  • Donner une priorité à la lutte contre la corruption. Donner les moyens à une justice indépendante d’y mettre fin. Les sommes détournées des budgets publics depuis trop longtemps par les politiques corrompus, à tous les niveaux, sont énormes (et pendant ce temps les salariés se serrent la ceinture et les prestations sociales se réduisent à cause de la dette publique).

  • je souhaite que dans les dictionnaires de la langue française ne soit plus mentionné : "le masculin l’emporte sur le féminin"

  • les références révolutionnaires fleurissent en ce printemps ... c’est pittoresque ... est - ce vraiment dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes ... ? retour vers un passé rêvé ou idéalisé ... cahiers de doléances, à bas toutes les classes ! certains trucs me refroidissent un peu ... j’ai pas la mémoire courte ... ne vaudrait - il pas mieux "capitaliser" sur ce passé, reprendre le flambeau de cette vieille lutte pour plus de justice ? mais en écoutant les leçons de l’histoire et avec nos moyens à nous, à inventer. je sais, y’a rien de nouveau sous le soleil, sur l’établi cent fois tu remettras ton ouvrage, ce qui est gagné un jour sera repris le lendemain ... alors ... "De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace !"

  • Embryon de constitution européenne
    Titre I
    Article 1er :
    L’Europe est (à débattre)
    - un pays multiéthnique, multiculturel, laïque, démocratique, social, solidaire.
    ou - une union de pays souverains (?) multiéthnique, multiculturel, laïque, démocratique, social, solidaire, décentralisé (organisé en régions ?).
    ou - une fédération d’états (?) multiéthnique, multiculturel, laïque, démocratique, social, solidaire.
    Titre II
    LES DROITS FONDAMENTAUX
    L’Europe (? les pays qui la composent, qui en font partie...) s’engagent à respecter et faire respecter partout les Droits de l’Homme et du Citoyen (à développer).
    L’Europe affirme clairement son caractère social en garantissant les droits fondamentaux suivants :
    - droit à l’énergie, à l’eau, dans les meilleures conditions de production, de respect de l’environnement, de la péréquation tarifaire ; Pour parvenir à cet engagement, elle maintiendra, améliorera ou créera les services publics nécessaires.
    - adroit à l’éducation obligatoire et gratuite pour tous. Le service public sera garant d’un haut niveau d’exigence en la matière.
    - droit à un travail. Tout citoyen européen a doit à travail rémunéré, rémunération qui doit lui permettre de satisfaire ses besoins fondamentaux : se loger, se nourrir, se vêtir, partir en vacances, se cultiver, élever ses enfants.... A défaut de pouvoir fournir ce travail, le salarié percevra une compensation (comment formuler cela ?). Obligation égalité homme-femme.
    - droit à la santé avec création et/ou amélioration des systèmes de protection sociale existants. Le système est solidaire et financé par la création des richesses.
    - droit à une retraite dès l’âge de 60 ans, moins si travail pénible. Le système par répartition est le système de calcul des retraites.
    - droit à un environnement de qualité (générations futures), recherche fondamentale sur des modes de production économes en énergie, en eau. (à développer).
    - droit de choisir son mode de relations amoureuses (mariage, concubinage, pacs, que sais-je ?). Donc le droit de dissoudre ces contrats affectifs !
    - droit de décider d’avoir des enfants quand on veut (droit à l’avortement)
    Titre III
    Organisation des pouvoirs de l’Europe
    Article 1 : le pouvoir législatif
    Il propose et vote les lois. Il contrôle la Banque Européenne.
    Définir le Parlement (un habitant = une voix). Le suffrage universel, le scrutin proportionnel intégral. Article 2 : le pouvoir exécutif
    Définition. Devant qui est-il responsable et sous quelle forme ?
    Article 3 : le pouvoir judiciaire
    Définition, compétences, indépendance.

    Je sais il manque beaucoup de choses, tout n’est pas clair. Mais il faut vraiment construire L’Europe, car il reste tout à faire. Après la victoire du NON, il faudra bien se mobiliser pour mettre en place, avec tous les autres peuples intéressés, une assemblée constituante.

  • Séparation des pouvoirs : ajouter le pouvoir médiatique. Plus de propagande (plus de femme de ministre qui officie au journal télévisé d’une chaine publique non pus). Des vraies informations par des journalistes indépendants, une télévision au service du progrès, au service des populations. Pas de pub sur les chaines publiques. Interdire la concentration des titres de presse entre les mains de gros industriels de l’armement ou autres comme mantenant.

  • encouragement pour continuer notre cahier de doléance :

    Alain Lecourieux

    * Pour l’ouverture de Cahiers de doléances dans les villes et villages de France... sur l’Union européenne actuelle et l’Union européenne solidaire future (pdf 34 Ko)
    http://appel200.chalon.free.fr/page.php?id_page=15

  • pour une europe musicale et festive
    pour qu’on ait encore envie de rire en se levant le matin
    pour qu’aujourd’hui, un gars sans diplome, sans fric et sans attache ait lui aussi un avenir ( pareil pour les nanas faut pas déconner)
    pour qu’on arrête de vouloir à tout prix donner des noms aux choses
    pour que le rêve reste un art de vivre et pas un droit
    pour l’exposition des panneaux "propriété privée défense d’entrer" dans la galerie de l’évolution

    *** Hop c’est parti ! ***
  • pour que tout le monde accordeau féminin si besoin est... et plus encore !

    *** Pour unE Europe colorée ***
  • Parce que l’archéologie n’est pas une marchandise, pour que nos vestiges soient tous patrimoine de l’humanité

    *** pour que la Terre tourne aussi dans l’autre sens ***
  • pour une europe qui puissent vraiment aider les pays sous-developpés victime d’une mondialisation liberale
    pour une europe qui gagne la guerre interne en occident et qui impose un modele social et non marchand et liberale
    une europe des peuples faites par les peuple et qui menent des politiquyes pour les peuples
    une europe garante du droit internationale et puissance monddial qui puissent imposer une vision social et ecologique des choses
    pour une europe solidaire et juste

  • BONJOUR CITOYEN !
    TON REVE EST INCLUS DANS LE PROJET ALTERNATIF DU NON AU TRAITE EUROPEEN
    (VOIR CYBERTRIBUNE LIBRE...) MIS EN LIGNE RECEMMENT ET SOUMIS A DEBAT...
    SI TU LE SOUHAITES JE T’ADRESSERAI TOUS LES DOC UTILES...
    AMITIES ALTERMONDIALISTES.
    CITOYENNE DE BASE SOPHIE - FRANCE/NORMANDIE
    P.S. : NON-2005/APPELSDES200...

  • interdiction du droit depropriété lucratif (tout ce qui n’est pas le droit de propriété d’usage,pour faire simple ma maison,je l’habite,propriété d’usage,je la loue ,droit de prpopriété lucratif,)et instauration généralisation du salaire socialisé des 18 ans j’usqu’à la fin de la vie pour en finir avec le chomage,les délocalisations,la pression sur les salaires .....
    Bernard N

  • Bon déjà c’est utopiste, m’enfin faire tomber les murs ca se passe d’abord dans les têtes, il n’a pas fallu longtemps pour casser le mur de Berlin. Bon le contexte était différent mais c’est toujours comme ca que ca se passe dans une révolution. voici ma doléance.

    - > garder la charte des droits fondamentaux, qui est un bon compromis entre tous les peuples d’europe, à ma connaissance aucunes constitutions d’un état menbre n’ont été révisées sauvagement depuis le traité de Nice.

    - > Enlever la partie III, les politiques pourront toujours s’en inspirer pour reconstruire un marché économique européenne.

    - > réformer le mécanisme de "démocratie représentative" de L’Union :
    Le parlement européenne élu par les citoyens européens : pour voter les lois.
    Un gouvernement européen élu par les citoyens : pour proposer les lois.
    Un conseil des "sages" (philosophes, écrivains, artistes... adhérent à aucuns partis qui se présentent) élu par les citoyens : pour arbitrer les "bloquages" du parlement s’il y a coalition "droite-gauche" si le gouvernement fait appel.
    Un conseil constitutionnel évidemment.

    - > là le plus dur commence :
    Déterminer clairement les domaines de compétence mais aussi des limites clair de champs d’application soumis au principe de subsidiarité à chaques état menbre, pour que 1. le gouvernement européen définisse un programme politique et qu’il est la possibilité le mettre en application tout en laissant respirer "la démocratie au plus proche des citoyens" pour chaque Etat.
    Bref un Etat européenne fédéraliste si yen a qui n’avait compris.

    Parenthése.
    Là franchement cela veut dire qu’il va falloir accepter de jouer carte sur table et redistribuer les cartes. Inimaginable à 25. MAis déjà à 2, à 4 ou 6, cela dépendra du "non" citoyen en europe. et déjà du "non" francais.
    Dommage pour l’allemagne, le débat se déroulera à leur parlement, cela semble compromis pour que le "non" soit dans les têtes des allemands. Peut être par contre le Danemark, L’irlande, la pologne...mais bon là franchement ce sont des "petits" pays qui n’ont que trés peu de vision fédéraliste, quasi-impossible . Quand à l’anglettre : mission impossible.
    Plan B impossible, il ne faudra pas compter sur les chefs de gouvernement ni sur un soulévement citoyen. A moins que si le "non" citoyen l’emporte en france (ou pas d’ailleurs) on se tourne vers les citoyens allemand pour leurs expliquer que ce TCE c’est la gouvernance économique légitimer par une "constitution". D’ailleurs au passage, les Anglais trés pragmatique garde le controle politique de leur monnaie, le droit de véto sur la fiscalité, et profite de la zone de libre échange... a méditer quand on sait que la banque centrale européenne est totalement indépendante et son objectif principal c’est la luttre contre l’inflation. C’est pas nouveau mais demain la BCE aura la personnalité juridique (ca c’est nouveau !) . A lire si y en a un qui a des doutes
    fin de parenthése

    fin de doléance.

    • Dans ton intervention, juste une chose me chagrine. C’est le conseil des sages. C’est quoi être un sage ? Parmi tes exemples, je ne vois guère de prolétaires, d’ouvriers, employés comme moi.
      Or, un homme, une femme, quel que soit son rôle dans la société doit avoir le même pouvoir ! Il ne peut, selon moi, y avoir des "qui savent" et des "qui suivent". En fait tous acteurs de notre vie, de la société dans laquelle nous voulons vivre.
      En quoi, un artiste saurait-il plus que moi ce qu’est la culture ? En quoi un philosophe, saurait-il plus que moi ce que le concept de liberté signifie ? En quoi un intellectuel saurait-il plus que moi ce qui est bon pour moi ?
      Tu vois le conseil des sages, ça me fait penser au conseil constitutionnel, à l’Académie française. Que des stars de la politique (comme VGE, tiens celui-là, je connais et pas qu’en bien !). J’en ai un peu marre que l’on pense à ma place. J’ai le même nombre de neurones que mon voisin, que Jospin ou Chirac. Je ne suis qu’une petite secrétaire, un peu défraîchie (55 ans), et je deviens susceptible à force d’entendre que ceux qui disent NON au TCE sont des petits - petit fonctionnaire, petit prolétaire, petit propriétaire, et petite bite aussi ? Je sais, c’est très vulgaire et mes enfants n’apprécieront pas mes écarts de langage. Mais zut, je veux pouvoir décider aussi sans qu’on me tienne la main.
      Clo

    • bon bah laisse tomber mon conseil des sages j’aurais pas du donner d’exemples.

      Dans un démocratie représentative j’aime bien l’idée d’avoir un contre-pouvoir non-politique pour débattre et arbriter sur les points sensibles, en cas de statu-quo parlement/gouvernement.
      Et bon si tu veux y mettre des prolétaires, des employés comme toi allons-y qu’ils se présentent au "conseil des sages", c’est ça la démocratie.
      Mais je sens que non, dans ta tête le prolétaire le "petit" on ne l’écoute pas, on ne lui donne pas de pouvoir de s’exprimer.
      Alors il te reste la "démocratie directe", on vote tous lois et les décisions. Quel bordel, mais bon pourquoi pas.

    • non ton conseil des sages , cela devrais plutot etre
      toutes personne qui a des responsabilite averé legislative executive ou judisciere doit etre choisis par le peuple dans un motion de sagesse

      la motion de sagesse s’applique a une personne que le peuple reconnais moteur de la politique et de son opinion !

      et apres on peut lui affecter des roles

      bien sur on pourrais faire une motion de censure quand on veut contre un sage

      l’avantage c une politique stable et savatrice qui peut reagir vite au probleme , un sage se foue de nous , hop motion de censure il degage
      probleme les citoyens prenne une mauvaise decision , il peuvent y revenir quand il veulent par la democratie directe

      la democratie directe doit etre organisée pour la coherence du debat et sont efficacité a legifaire et agir

      definir les ordres du jour, separe en 4 principalement , demande du peuple, demande du parlement, demande des minorité (pour evite quelle ne soit pas entendu ) ,demande de l’executif et du judiciaire en cas de probleme de mise en ouvres des politique

      debat , tous les point de vue doit etre exposée , leurs compatiblité definir de facon purrement formelle et comprehensible , ensuite les citoyen vote , on peut resortir de cette facon de faire l’opinion qui va donner les direction de politique general !

      le peuple legifere avec les sages parlementaire , et atribue des pouvoir executif et judicaire a d’aute sage

      ensuite a une politique on assigne une comission ou un un sage suivant la fonction , genre il faut un secret d’etat , donc il faut bien des gens qualifie et de confiance , il faut un sage atache a la politique exterieur (definie par le peuple), une pour le commerce
      mais il doit etre choisis par le peuple et controller par des commission , et aussi de suite
      donc on a une democratie largement plus capable de ce prendre en main a la condiction que les peuples reprenne le pouvoir politique

      la politique c la vie de la cité , la democratie c le pouvoir du peuple , le peuple fait la vite de la cite
      la democratie politique ou .... demopolicratie .... ;-) le pouvoir et la politique du peuple, je veux vivre en demopolicratie :-)

  • J’ai fait un rêve. J’ai rêvé d’une Europe fédérale, le résultat de la fusion de différents pays : un seul peuple, une seule langue, un seul état , un président, un gouvernement ... Une Europe qui possèderait des institutions vraiment démocratiques, au sens où l’entend Montesquieu. Une Europe puissance dans laquelle l’action publique (politique si j’ose dire) aurait tout son sens. Une Europe ayant un projet collectif : celui de vivre mieux ensemble, l’envie et la volonté de rayonner dans le monde et de promouvoir ses valeurs. Une Europe dotée d’un grand marché ou s’exercerait une libre concurrence réglementée et encadrée davantage orientée vers la coopération que vers la compétition entre les différentes industries nationales.

    En un mot comme en cent une Europe dotée d’une âme, faite pour et par le peuple européen.

    La première pierre de cette Europe aurait pu être l’adoption d’une vraie constitution établissant les règles de vie commune entre nous tous, sans préjuger de l’orientation des politiques économiques. Cette constitution serait adoptée lors d’un grand référendum européen, acte symbolique vraiment fondateur d’un projet collectif.

    Peute être n’est ce qu’un songe d’une nuit de printemps qui disparaîtra avec le départ des muses qui l’ont inspiré ?

    • Europe fédérale, pourquoi pas ? Mais je suis pour la diversité en toute chose ! Alors pas un seul peuple, mais des peuples. Pas une seule langue, mais des langues. Le projet collectif de mieux vivre ensemble d’accord ! promouvoir des valeurs (à préciser tout de même ! parce que pour la capital, la concurrence libre et non faussée, c’est une valeur !). L’humain doit être au centre du projet.
      Et puis soyons fous ! l’Europe c’est petit ! pourquoi pas le monde ? Nous sommes terriens après tout !
      Ce qu’il faut abolir c’est l’idée même qu’un homme puisse en exploiter un autre ! Je sais, ça fait prolétaire, ringard... ça rappelle des souvenirs parfois douloureux à certains peuples de l’Est ou d’ailleurs ... mais l’idée me semble toujours aussi nécessaire !
      Clo

  • Moi, je souhaite que l’Europe reconnaisse l’urgente nécessité de partager les richesses avec les peuples même pas européens que nous exploitons depuis si longtemps pour nous construire... et qui crèvent dans l’indifférence des politiques. Utopique ? Et alors...

  • tout le programme du Christ, quoi ! , pas de l’Eglise, pour sûr, mais ne voulant pas m’embarquer dans des critiques sur les religions, je me limiterais à dire que, toutes, elles ne proposent que des codes civils désuets, s’abandonnant aux dictatures de la ploutocratie, spécialement la libérale.
    Oui, il faut une Europe laïque ; mais comme ça ne tombera pas du ciel, et qu’on ne peut pas compter sur les députés pour le faire, il faut que nous la mettions nous-mêmes en place.
    Oui, il faut que les femmes qui, comme les hommes sont la moitié de l’entité humaine, soient présentes et enrichissent comme les hommes, grâce à leurs moyens commun et différenciables, la création du monde.
    La femme, l’égale de l’homme ? Ca me choque de toujours vouloir comparer ! Je pense que l’idéal est que la Femme et l’Homme puissent l’une comme l’un, être TOTALEMENT libres. Je dirai donc "l’Etre Humain respecté quel que soit son sexe".
    Pour cela il nous faudra arriver à mettre en place une autre cohérence économique que la libérale et machiste actuelle ; celle d’Inoppression Active me paraît l’idéal. Ca arrivera Quand ? Quand les électeurs auront décidé de mettre au pouvoir leurs représentants engagés à mettre en place, quoiqu’il arrive, une cohérence économique humaniste.

    • la femme est l’égal de l’homme...mais en droit ! et ensuite toutes les différences doivent être prises en compte !
      et la 1er des différences avec les hommes c’est que le corps de la femme enfante, que son corps doit lui appartenir, et que l’avortement puisse donner le choix entre garder le foetus ou non. c’est son corps quand même ! si elle ne veut pas enfanter, c’est son choix, et il doit être respecté tout comme celui de vouloir garder le foetus. on ne peut pas forcer une femme à garder un foetus, et vis et versa. le principal étant d’avoir ce choix.
      Toutes législations doit aller dans le sens d’une autodétermination de la femme par rapport à son corps et non pas de réduire son corps à un utilitaire de pondeuse de gosses pour la nation, ou de marchandise pour vendre une bagnolle ou du yaourt.
      les enrichissement mutuels ente les hommes et les femmes sont le fait de leurs différences.
      c’était le sens du texte écrit au départ.

    • Alors oui il faut qu’elle est le choix :
      - pas derapports imposés
      - un vrai accés et sensibilisaton aux méthodes de contraception
      - une autonomie de vie, enceinte, avec enfant ou pas
      - avec de vraie opportunitées : pouvoir fair edes études ou une carriere si elle est enceinte
      - pas d’humiliation genre PONDEUSE, VACHE LAITIERE, ou VENTRE
      ni PROSTITUEE, EGOISTE VIEILLE FILLES, FILLE MERE, COINCEE.

      La femme doit être libre d’enfanter ou pas et d’y prendre plaisir ou pas sans avoir à y perdre
      ses études sa carrière ou sa digintée.

      Le droit d’avorter doit être inalienable, le droit de ne pas avorter aussi et pour l’instant ne pas
      avorter peut être lourd de conséquence pour l’avenir d’une jeune fille ou d’une femme.

      Le travail quand il est oppressant tue les foetus, les femmes doivent pouvoir se protéger du travail ...
      et les hommes aussi d’ailleur.

      Il faut un travail pour tous, mais un travail moins oppressant - et des vrais solidarités pour
      les inter-contrats.

      En fait je suis pour mettre tous le monde à mi-temps. Interdiction de cumuler deux emplois dans
      la même entreprise ou le même secteur, priorité au non cumulars.

      Des crèches ou boulo, des crèches à la fac, des accès à la contraception facilité pour les ados-

      lucile

  • dépénalisation de toutes les drogues et, DONC, création d’une vraie structure d’information-prévention sur les risques et l’histoire de ces substances

    fin de l’hypocrisie officielle de la guerre contre la drogue et de la figure médiatique du drogué-aliéné-criminel

    introduction d’un programme d’utilisation de ces substances pour les personnes en fin de vie pour les accompagner (il y a déjà eu des tentatives aux EU dans les années 50)

  • Je souhaite que chaque être humain sur la planète parle : sa langue maternelle + l’ESPERANTO.
    C’est une langue neutre, qui n’appartient à aucun pays et que l’on n’apprend pas pour le fric.
    Une langue grâce à laquelle on pourrait ENFIN se comprendre partout et surtout dans toutes les circonstances.
    LANGUE MATERNELLE + ESPERANTO = COMMUNIQUER D’EGAL A EGAL

  • Je souhaite :

    Substituer à la notion de "concurrence libre et non faussée" celle de "commerce équitable"

    Restaurer la notion de "services publics"

    Un vrai droit à l’accès à des soins médicaux de la même qualité pour tous

  • Oui un cahier de doléance .. je veux bien mais ... ce que nous souhaitons tous est un peu utopique ....
    Alors est ce bien nécessaire de décoller les pieds du sol un instant alors que pertinament nous savons que ce n’est pas aussi simple ....?

    • si à l’inverse un système aussi absurde que le néo-libéralisme se réalise, cela prouve qu’il suffit de se donner les moyens, encore faut il le vouloir vraiment et ne pas faire preuve de défaitisme, définir la bonne direction et les bonnes priorités, c’est le débat démocratique qui s’exprime comme il peut

    • Salut à toutes les Européennes et tous les Européens de ce thread.

      Ce que je vois comme commentaires sous-tend souvent que le mode économique devrait changer, car il ne sera jamais possible de faire revenir les services publics, l’éducation gratuite de qualité, la santé et la justice pour tous dans un monde dominé par la rareté (artificielle) de la monnaie et le profit obligatoire pour toute entreprise (privée ou publique).

      Par conséquent, j’invite tous les intervenants à rejoindre les groupes de réflexions sociétalistes, qui veulent mettre en oeuvre une résitance citoyenne à l’oppression économique libérale, en proposant un nouveau système économique solidaire et durable (durable aussi bien pour la société que pour la planète), qui ne soit ni capitaliste, ni communiste (l’un et l’autre ont fait la preuve de leurs limitations).

      Vous trouverez tout ce qui est déjà pensé sur http://www.societal.org

      Le site est sans doute un peu aride, car nous avons essentiellement pensé aux aspects économiques (techniques), mais nous avons maintenant besoin de rêve et d’idées plus philosophiques et ésotériques pour développer, tous ensemble, un modèle de société démocratique pour accompagner le système économique sociétal. Et cela, c’est vous, amis utopistes et rêveurs, qui pouvez nous l’apporter.

      Si vous avez du mal à comprendre au début, n’hésitez pas à nous contacter, et à poser des questions ou à faire des suggestions. Notre forum (VOTRE forum :-) http://forum.societal.org) est là pour ça, et il y a même une page "questions" qui ne nécessite pas d’enregistrement des intervenants.

      Venez nous aider, nous en avons besoin ! Et pour tous, ce sera l’occasion de poursuivre sur un mode plus facile les embryons de discussion qui se nouent ici (j’ai vu passer ici une demande ou proposition de création d’un tel forum : ne cherchez plus, il existe et n’attend que vous !)

      Vous me trouverez sur les sites sociétaux sous le pseudo de brieuclef

      à bientôt,

      brieuclef

      P.S. : nous ne sommes pas un parti politique, ni une secte, ni un groupe dogmatique ou autre. Nous sommes simplement une poignée de citoyennes/citoyens qui cherchent à mettre en commun leurs réflexions et leurs idées pour résister, tous ensemble, au libéralisme, sur un mode de respect des autres et de collaboration constructive. Mais seuls, nous n’arriverons à rien, et c’est pourquoi je passe cet appel à nous rejoindre, car plus nous serons nombreux à être informés du mouvement de résistance, plus nous aurons de chance de le faire connaître, croître et embellir. J’espère qu’en plaçant cette annonce ici, je ne choque ni n’indispose personne.

    • Vous écrivez qu’il faut mettre en place "un nouveau système économique [...] qui ne soit ni capitaliste, ni communiste (puisque l’un et l’autre ont fait la preuve de leurs limitations)"...

      Evidemment, c’est louable de chercher une alternative, une sorte de troisième voie, mais je pense que vous faites une erreur en mettant ainsi le capitalisme et le communisme sur le même plan historique ; contrairement à ce que la propagande anti-communiste martèle partout et à longueur de temps, l’URSS, les républiques populaires ou la Chine sont des dictatures qui n’ont rien de "communistes"... Je pense qu’il n’y a jamais eu d’expérience réellement communiste.
      Le marxisme doit conduire à une démocratie directe et horizontale, à l’abolition de toute domination et donc de tout rapport hiérarchique. Or dans tous les systèmes qualifiés de "communistes", il existait clairement une structure pyramidale avec un homme qui concentrait tous les pouvoirs. La tentation de se doter d’un leader (au lieu de portes-paroles) a à chaque fois annoncé une dérive dictatoriale, qui nous discrédite encore aujourd’hui. Mais je crois que c’est plutôt la corruption humaine et l’usurpation de l’idéal marxiste que le marxisme lui-même qu’il faut blâmer ici.
      Au contraire, le capitalisme n’a jamais été dénaturé, il a toujours montré son vrai visage et il continue de le faire... Domination, inégalité, misère : 25 000 personnes qui meurent de faim tous les jours, 1 milliard d’enfants sous le seuil de pauvreté, les 200 hommes les plus riches du monde qui possèdent autant que les 2 milliards 300 millions les plus pauvres,...

      Alors, s’il vous plaît, ne mettez plus le capitalisme et le marxisme sur le même plan. Le communisme est une idée, pas encore une Histoire...

    • Joli blabla pour se dédouaner de l’Histoire. On pourrait également dire que le fascisme est par essence louable puisqu’il veut le bien de la communauté ! Et puis quoi encore ! Le Communisme a fait ses preuves : uniformisation nécessaire donc absence de diversité, donc pas de réelle démocratie possible.

    • Pour créer une Europe des peuples, mis à part le côté politique, religieux, économique, il faut aussi penser à une base indispensable à laquelle peu de messages font allusion. Voir http://www.uea.org/

    • Il n’est pas question de se "dédouaner de l’Histoire" ici... Tout ce que je dis, c’est que le communisme a été dénaturé pour assouvir l’avidité de pouvoir d’une poignée de dictateurs. Votre raisonnement en trois points ne tient pas debout ; où avez-vous vu que Marx prônait l’uniformisation de la société ou même des pensées ? Dans les livres scolaires au chapitre sur Staline ? A moins que ce soit au 20h de TF1... La seule uniformisation réclamée, c’est celle des richesses ; vous êtes contre l’égalité ? Si la diversité, c’est la domination sociale, alors oui les communistes sont des méchants antidémocrates !

      C’est facile de simplifier l’Histoire à ce point... Déjà, je trouve le parallèle communisme/capitalisme stupide, mais alors celui avec le fascisme est aberrant ! D’un côté, une idéologie sectaire qui prône la domination d’un peuple sur les autres, de l’autre, une volonté internationaliste de mettre fin à l’exploitation d’une classe minoritaire sur les autres. Où est le point commun ?! Vous voyez beaucoup de skin-heads renier l’héritage de Hitler ? Et vous connaissez beaucoup de communistes qui se réfèrent encore à Staline aujourd’hui ? Non, parce que Hitler a bien appliqué son "programme" meurtrier alors que Staline a trahi la soif de liberté et d’égalité de tout un peuple ; il n’a rien d’un marxiste.

      che remy

    • C’est ce qu’on appelle les limites du communisme...une répartition à part égale des richesses c aussi cela qu’on peut appeler uniformisation, anihilation de tout esprit d’entreprise, de volonté d’aller plus loin, de dépassement de soi...à l’encontre de tout ce qui fait le propre de l’homme, cad sa diversité et sa volonté constante de se dépasser. A quoi bon se dépasser si au final le résultat est le même pour tous ?
      C’est important que le fossé entre très riches et très pauvres ne s’élargisse pas mais pas au prix d’un uniformisation poussée.
      Il est plus importnat de parler d’égalité des chances face à une réussite professionnelle par exemple qu’une égalité constante des richesses.

    • Ah bon, l’homme doit "se depasser" ... fais attention aux radars !

      que les gens fassent deja ce qu’ils peuvent, sans se ruiner la santé, à leur rythme, ca serait dejà bien...

    • Non, le propre de l’homme n’est pas de se dépasser aux dépens de ses semblables (dans une société où "un gagnant est forcément un fabricant de perdants") ; ca, c’est le propre du capitaliste.
      Au pire, votre méritocratie pourrait être valable à l’échelle d’une vie, mais l’accumulation des richesses se transmettant de génération en génération, au bout de quelques décennies, on se retrouve dans un système dans lequel on naît riche ou on naît pauvre... C’est à dire le droit de la naissance de l’Ancien-Régime (qui perdure malgré tout aujourd’hui).
      Vous dites : "C’est important que le fossé entre très riches et très pauvres NE S’ELARGISSE PAS"... Non, ce qui est PRIMORDIAL, c’est que ce fossé soit réduit au maximum (voire qu’il disparaisse). Désolé, mais vous êtes à la limite de l’indécence avec de tels propos ; c’est facile de taper ca sur votre petit clavier quand il y a un milliard de gamins qui crèvent de faim...
      Vous votez pour la constitution, non ?...

      che remy

    • ba alors que fais tu ici sur internet ? pars en afrique aider les autres...facile de donner des conseils.
      Des richesses bien mieux réparties ça parait logique au vue des terribles inégalités qui perdurent dans le monde...
      Si si l’homme aime se dépasser...sinon je crois bien qu’on serait resté à l’age de pierre...

    • à son rythme, snas se ruiner la santé...on dirait un ptit vieux...faut avoir qq ambitions dans la vie tout de meme.

    • je crois que c’est assez facile de sortir des théories fumeuses tranquillement assis confortablement derrière son écran...
      je ne dis rien d’indécent, il est important de réduire les inégalités.
      Ce qui est indécent c’est de déblatérer de long en large sur des théories et rester confortablement chez soi (ce qui est la cas de tout le monde ici). Arrive un moment ou il faut passer à l’action. Les projets en afrique ne manque pas..micro crédit, aide humanitaire. Je ne fais rien de mon coté, tu ne fais rien de ton côté...on est finalement assez semblable dans notre comportement...on est tous les deux "indécents" comme tu dis mais chacun à notre façon.

    • Ce que je fais ici ? J’essaie de faire partager mon point de vue et de prendre 2-3 idées intéressantes pour mieux comprendre la réalité du monde et la facon dont les gens la concoive. Et ce pour un jour essayer de changer cet ordre établi que je trouve inacceptable par une bonne grosse Révolution guevariste (quand j’aurai avancé dans mes études et que je serai absolument sûr de mes choix).

      Une petite différence tout de même entre vous et moi : devant mon petit clavier, je ne tiens pas un discours méprisant pour la moitié de l’Humanité...

      che remy

    • d’accord t’es un marrant avec ta révolution de paillette. Finis d’abord tes études comme tu dis et va la faire ta révolution...
      Le plus méprisant c’est de parler et de ne pas agir...un peu le cas de toi et moi non ?

    • Bon allez temps mort comme on dit...tu fais des études de quoi ?
      ( de toute façon on ne sera jamais mais alors jamais du même avis...)

    • Socio, mais là j’crois qu’on est en train de leur niquer leur cahier de doléances avec notre petite discussion personnalisée...

    • eh bien que l’homme se depasse dans l’interet general et pas chacun pour sa petite gueule

    • je voudrai seulement vous dire qu’il faut lire marx avant de critiquer le communisme. on le sait bien, que celui-ci a été pris par des dictacteurs qui l’on discredité. pensez vous reellement qu’en france les communistes revent d’un communisme à la staline ? dans communisme il y a commun . la même égalité des chanses pour tous.
      amicalement : isa

    • Dans communisme il y a aussi Commune de Paris voir le sort qui lui a été fait. Alors a la veille de ce referandum et bientot anniversaire de la Révolution de 1789. Un NON est très juste pour tous les enfants des patries d’Europe, et pour cette France dont tous les rois voisins a l’époque
      voulaient nous exterminés.OUI,OUI a l’Europe NON NON a ce projet de constitution.JCK

    • Sans vouloir te détourner de l’histoire, lis "La Société bureaucratique" en 2 tomes : "Les Rapports de production en Russie" et "La Révolution contre la bureaucratie" (1973) de Cornélius CASTORIADIS ...

      il te parlera du capitalisme bureaucratique fragmenté (notre capitalisme) et du capitalisme bureaucratique total (capitalisme russe qui accapare tout le capital en faveur de la bureaucratie). Il te parlera d’autonomie, de système auti-intitué qui se ressent comme tel et de représentant de la société révocables à tout moment garants du controle du peuple sur ses représentants et peut-etre y croiras-tu...

      Les arguments disant que marx n’uniformise pas est faux :il ne voit que deux classes... détenteurs du capital et autres... chose qui n’existe que dans son ideologie, son dogme, auquel il cherche à faire correspondre la réalité : c’est une ideologie pas un système politique

  • souhait faussement anecdotique :

    ABOLITION DE LA TORTURE ANIMALE ! pratiquée encore dans trois pays européens : l’Espagne , la France et le Portugal , torture animale que certains nomment pudiquement courses de taureaux ou corridas .

  • Je propose que tous les députés Européens soient désignés par tirage au sort parmis tous les citoyens candidats volontaires, membres de l’Union, âgés de 25 à 65 ans.
    Chaque candidat député, s’il est tiré au sort, recevrait une formation complète - juridique, sociale, économique... d’une année, puis recevrait le mandat de député pour une durée de cinq ans, non renouvelable.
    Chaque année, un cinquième du Parlement serait renouvelé par rotation.
    La représentation nationale des Etats membres étant assurée par une règle de proportionalité.
    Ainsi, la population serait égalitairement représentée, sociologiquement et politiquement, et les luttes politiciennes et partisannes effacées.
    Le Parlement devrait avoir bien sûr l’initiative des lois, le vote des ressources et des dépenses budgétaires et la faculté de renverser l’exécutif, comme tout Parlement digne de ce nom (voir Montesquieu).

  • Je souhaite qu’enfin les gouvernants et décideurs de cette planète s’intéressent davantage à leurs populations qui leur font confiance (par leur vote), qu’à eux-même !...

    Le BIEN-ÊTRE des INDIVIDUS et le RESPECT de leurs DROITS FONDAMENTAUX devrait primer avant tout, à savoir :

    Etre en bonne santé,
    Avoir un emploi bien rémunéré,
    Avoir un logement décent et confortable,
    Se nourrir sainement chaque jour,
    Se vêtir de façon décente,
    Avoir un environnement sain (l’air, l’eau, la mer, les lacs, etc), sans pollution d’aucune sorte,
    Et surtout, Vivre dans un monde en PAIX.

    VIVRE DECEMMENT, DIGNEMENT et SAINEMENT devrait être L’OBJECTIF PRIMORDIAL de nos dirigeants !

    Le monde nous appartient à TOUS, SANS EXCEPTION ! S’il vous plaît, n’en faites pas une POUBELLE, ni une MARCHANDISE !

    Quel avenir pour les GENERATIONS FUTURES !...

    L’EUROPE CALQUEE SUR LE MODELE "AMERICAIN", NE LAISSE PRESAGER RIEN DE BON DANS CE SENS !

    L’EUROPE QUI NOUS EST PROPOSEE, NOUS MET TOUS EN PERIL, ET CE, A TOUS LES NIVEAUX FONDAMENTAUX DE NOTRE EXISTENCE !

    SOYONS ATENTIFS ET VIGILANTS !

    SOS D’UN CITOYEN EN DANGER !

  • Ca devient illisible !
    Y en a trop !

    Au moins, la constitution CNPF Giscard OTAN tient sur 300 pages !
    et elle suffira à faire notre bonheur, c’est promis !

    Le chômage a déjà disparu depuis qu’on a voté oui à Maastricht !

    • ah bon, le chomage a disparu depuis Maastricht ? Sur quelle planète est -tu qu’on y aille nous aussi !! Parce que sur la nôtre, la Terre, les belles promesses faites au moment de maastricht (diminution du chomage, une vie meilleure , etc.), n’ont pas été tenues : on nous a roulés dans la farine ! C pourquoi beaucoup de gens le 29 mai ont très envie de voter non, car ils n’aiment pas qu’on les prenne pour des c... mais tu nous prends aussi pour des imbécils en prétendant que maastricht a réglé le problème du chômage. Tu ferais bien de redescendre sur terre .

    • on va regrouper la semaine prochaine...

  • je souhaite voir dignement les femmes assistantes maternelles agrer etre respecté et etre rémunéré comme tous les salariées de france :plus que le smig compris ;les responsabilités...ou les métier dite de santé comme les infirmiéres les aides auxiliaires de vie ?
    car vous ne savez pas" tout le domicile de ses salariés sont à leur disposition" ??????ou est la vie privé et intimes , des femmes ????un pére de famille tres tristes en ce moment ,le 24/05/2005,
    qui à élevés ces enfant ds la dignités :"voudrait une Europe juste sans difficultés pour la vie de nos jeunes enfants ?"

  • c’est vrai qu’il est question de temps, et prendre le temps de dénoncer, de revoir et corriger tout ce qui est indigne d’une vraie DEMOCRATIE dans ce traité constitutionnel, n’est assurément pas à l’éffigie d’un coup d’épée dans l’eau !

    En lieu et place d’un cahier de doléances, je dirais qu’il faut plutôt et tout simplement revoir le vieu cahier des charges ; revenir à des choses ou des situations plus simples, plus claires, est essentiel.

    Une Europe laïque n’est pas forcément la bonne, les chrétiens existent, les musulmans existent, et tous les autres existent aussi ! La meilleure europe sera celle de TOUS LES EUROPEENS, avec leur spécificité, leur différence, leur religion. Cette europe, nous la voulons, limpide et forte, gérée par une assemblée constitutionnelle élue et mandatée pour voter les lois qui la régissent.

    A PROPOS DE LOIS, j’aime assez les paroles d’une chanson de BALLAVOINE, qui dit, "ce n’est plus les lois qui font l’homme mais l’homme qui fait la lois" . Si nous n’avions pas autant perdu de l’esprit que la nature et l’existance humaine sont intimement liés, nous n’en serions pas ou nous en sommes aujourd’hui.

    L’homme est capable et doit arriver un jour, faute de comprendre ou de savoir, à apprendre réellement à cohabiter, avec toute l’humanité que chacun recelle en lui ou en elle, dans le respect de l’autre et la tolérence, ce qui n’est pas si évident !!! Il faut apprendre, et le meilleur moyen d’apprendre c’est de se fier d’abord à son coeur et ensuite sa tête.

    A BON ENTENDEUR
    MarieKarmen du 01

    • une europe des peuples devrait d’abord s’ouvrir au monde entier ! remiser les contraintes idéologiques de territoires sans gommer les richesses culturelles des diverses communautés.

      une europe véritablement humaniste doit réabiliter la primauté du travail et des besoins donc n’accepter aucune régulation par la finance ou l’accaparement : la concurrence n’est pas un concept viable et doit être remplacée par la notion d’efficacité sociale et doit amener à l’élaboration de critères adéquats incuant les dimensions de santé individuelle (y compris psychique/travail) et d’écologie au sens large

  • Créer le délit : de communication illicite de fichier nominatif : 10 000 000 euros

    Interdiction Formelle et absolue d’utilisation de données nominatives et personnelles, sans l’accord explicite du donné. (fichier croisés, listes sécu, Impots, assurances, cartes grises, maladies, carte vitale, tribunaux, CV travail etc...) :
    La liberté n’est pas à Vendre.
    L’égalité c’est d’abord dans la liberté égale pour tous.

  • Avant tout, je souhaite, si le NON passe, qu’on nous donne l’occasion de présenter nos idées, nos souhaits, nos envies sur cette europe qui pourrait être magnifique.
    Ce que j’aimerai :
    - une europe solidaire où les habitants des pays de l’est (principalement) puissent prétendre a la même qualité de vie que nous (salaire, sécurité sociale, logement, équipement collectif, loisir...)
    - une europe qui mette la personne en priorité (et non pas le capital)
    - une europe qui répande la paix dans le monde en donnant l’exemple du désarmement
    - une europe laïque mais où chacun peut exercer sa religion (ou ne pas en exercer) quelle quel soit en toute liberté
    - une europe qui soit un contre poid du modèle américain (et non pas une pâle copie) pour faire avancer les progrès sociaux partout dans le monde
    - une europe où le sexe, l’origine (réelle ou supposée), le physique, la sexualité, la religion, les idées (...) ne soit pas une barrière à l’emploie, au logement (mais ça, ça me parrait plus difficile à réaliser, mais nous devons nous batte pour arriver à diminuer ces discriminations et à faire évoluer les mentalité)
    - une europe belle où il fait bon vivre en résumé
    Maintenant, si on nous demande réellement notre avis après le référendum, je structurerai mieu mes idées.
    Merci de m’avoir lu

  • je propose que toute personne touche 1500 euros minimum par mois, qu’elle ait trouvé du travail ou pas, et une durée légale du temps de travail de 30 heures par semaine

  • je propose que comme au danemark les écarts de salaire soient limités .là bas elle est de 1 a 5. le salarié gagne beaucoup , le patron jusqu’à 5 fois plus mais tt le monde paie des impots ,beaucoup d’impots ce qui fait que les richesses étant mieux réparties et tt l’argent rentrant dans las poches de l’état , le profit sert au bien être des citoyens au lieu de servir à engraisser les banques pour qu’elle mutiplie ce profit pour faire plus de profit , ce qui est totalement stupide ,non ?
    je ne crois pas que ce rêve soit irréalisable . mais pas avec cette constitution en tout cas .
    aliénor.

  • Salut à tous,et bravo pour cette première grande victoire contre le capitalisme depuis....et bien depuis...
    Bon,moi,dans ma constitution idéale,je souhaite que les travailleurs ne se fassent plus concurrence...En effet,c’est contre-productif pour nous,et celà sert uniquement les forces de l’argent,celles-là mêmes auxquelles on a foutu un grand coup de pied au cul le 29Mai...
    Je ne suis en concurrence avec personne,surtout pas avec le plombier de Bolkenstein...
    Je souhaite une constitution qui non seulement protège du pouvoir des puissants,mais qui empêche quiconque de devenir plus puissant que son voisin...Interdiction de faire des profits sur le dos des travailleurs,appropriation par ceux-ci de leurs entreprises(nous les faisons tourner,elles sont à nous !!!)...
    Enfin,il serait normal que l’on envoie tous ces richards (et leurs valets des médias) dans le premier charter venu(bien sûr avec fouilles au corps+application tout ce qu’il y a plus d’humain de pied sur le visage:ce sont des solutions pronées par eux...)direction une île déserte,qu’ils découvrent les vertues du travail....
    A bas le capitalisme,Unité de toutes les forces réellement de gauche,non aux traîtres de tous poils...No Pasaran !!!

    • Bravo et merci à tous les gens de bien qui ont eu le cran de ne pas se laisser intimider par Chirac et consorts dans la dernière ligne droite. Cela dit, il me semble qu’avec une information bien menée, le "NON" aurait dû remporter 80% des votes exprimés. Cela indique bien qu’il reste du travail à faire

      Mon rêve à moi pour l’Europe (et le monde) de demain ? Remplacer enfin compétition/concurrence/profit personnel par coopération/émulation/profit collectif.

      A chaque fois que je lis les messages vus ici, je constate que les idées vont presque toutes dans le sens de ce que propose le sociétalisme (http://www.societal.org). Convergence évolutive des vues ?

      BLF

  • Bonan tagon, dans la même optique que le site, nous, un autre collectif de citoyen
    proposons aussi la rédaction de nouveaux cahiers de doléances
    http://appelnvxcahiers.free.fr

    Dans la même otpique que cette page pour que les peuples de l’Union ecrivent eux-même
    leur constitution et leur avenir. Pour une cohérence globale, il serait bon, à notre sens
    de coordonner les actions citoyennes du même type vers un support, un site commun
    merci.

  • Je propose une loi contre le (néo)libéralisme.

    Pas de responsabilité politique pour les (néo)libéraux, ( peut-être même interdire l’apologie du (néo)libéralisme au nom d’atteinte à l’intégrité des peuples, et des travailleurs.)

    Les doctrines économiques ne doivent pas décider en matière politique surtout quand elles sont contraires à l’intérêt général. (C’est pas normal d’être obligé de le préciser).

    Vu que les (néo)libéraux se vantent de réduire les droits des peuples et le rôle de l’Etat en matière d’interêt public, se vantent de tout faire pour augmenter les bénéfices des actionnaires aux détriment des autres, c’est tout à fait logique et justifié de les empêcher de continuer à nous donner des ordres et vouloir nous diriger contre nos intérêts les plus évidents comme ils le disent eux-mêmes (style : il faut s’adapter, faire des sacrfices, des réformes etc), car faisant cela ils détruisent la société.

    Si ils sont contre le public pour le privé, qu’ils le pensent, si ils veulent, mais refusons qu’ils nous dépouillent, en accord avec leur doctrine, en utilisant et noyautant l’Etat qui nous appartient, et qui est pour nous protéger et organiser notre vie du mieux possible, qui est au service de tous et pas seulement des intérêts de profit ou autres contraire aux notres (qu’ils aillent dans le privé c’est plus logique).

    Donc je propose une loi contre (néo)libéralisme.

    • Et interdire l’héritage, c’est pas une bonne idée ?On exclut la petite cabane durement acquise à la sueur de son front. C’est bien l’héritage, notamment des moyens de production et du capital, qui permet l’hypertrophie de la puissance des dominants. Peut-on envisager un monde plus juste seulement avec de la redistribution de richesses à minima ? Comment faire pour que la dominance soit considérée comme nuisible (et commencer dans nos têtes) à tous les niveaux : croissance (du fric et des déchets) d’où écologique...Les dominants ne peuvent exister que par la création de pauvres. Et l’héritage dans tout ça ? Seillère né sur son tas d’or ? N’est-ce pas notre boulot d’humains que de lutter contre cette tendance trop "naturelle" ?

  • Il y a dans le tce un article qui interdit le peine de mort et les condamnations à mort. On devrait donc enlever la référence au "droit à le vie" qui ne peut viser que l’interdiction de l’avortement.

  • Que l’ECOLOGIE soit PRONEE pour ce siecle car il est plus qu’important de preserver une Terre convable comme nos ne savons pas le faire (plus ou moins)... Que le Communisme montre sa véritable idéntité faussée par Staline et consor !

  • bonjour,

    Ce n’est pas tellement dans la perspective de l’Europe mais du monde et plus précisemment de celui qui vous est le plus proche, le monde local, celui de votre famille, de votre entourage, que je voudrais situer mon intervention.

    C’est la phrase, je souhaite une europe laïque qui m’a interpelé.
    moi aussi je souhaite un monde délivré des fausses promesses et des violences religieuses. Religions qui tout en prêchant le bien, l’amour et en promettant le paradis n’ont apporté que désolations et désunions.

    Dieu n’existe pas mais une certaine idée de dieu, le doudou qu’un enfant tiens dans sa main et auquel il pense et auquel il donne vie et personnalité, ce dieu là existe.
    j’aimerais que chacun ait un doudou, et chacun en a un. Et même si votre doudou s’apelle jesus, il ne peut et ne sera pas le même que le doudou-jesus d’un autre.

    J’aimerais, pour être plus clair, que chacun aime la figure qu’il désire, (animée, inanimée, réelle ou imaginaire) et qui semble lui apporter aide et réconfort, mais que cette personne puisse relativiser sa vision et surtout, surtout, propager et partager l’amour autour d’elle.
    En un mot, j’aimerais qu’on fasse vivre qu’on nous laisse vivre cet inconnu, ce mystère en nous.
    C’est vrai qu’on en parle pas beaucoup de cette part de lumière en nous et que nous sommes en totalité, politicien, voyou, abbé ou saint, ouvrier ou chomeur, quel qu’il soit.
    j’aimerais que nous nous raprochions tous plus près les uns des autres et que nous vivions des petites communautés d’entraide et d’amour.

    Si vous trouvez mon intervention un peu guimauve, alors je peux nous faire revenir à la réalité économique. Voici un texte que j’ai traduit pour un média américain. vous le trouverez en anglais à : http://www.globalpublicmedia.com/articles/416
    Peak Oil, Energy, and Local Solutions : Reports from Recent Conferences

    En bref : L’économie mondiale va trébucher et s’effondrer quand la production mondiale de pétrole va atteindre son sommet et entrer dans un déclin permanent de pétrole. Ce fut le message délivré à 300 participants de la 4ème conférence sur le déclin du pétrole, organisée par l’ASPO, l’association sur l’étude du pic pétrolier. Une grande variété d’intervenants qui comprenait des géologues pétroliers, des analystes de l’industrie pétrolière, des scientifiques universitaires, des banquiers investisseurs, des membres de gouvernement et des parlementaires en fonction et sans mandat.

    Rapport de Megan Quinn de www.communitysolution.org sur trois récentes conférences.

    L’économie mondiale va trébucher et s’effondrer quand la production mondiale de pétrole va atteindre son sommet et entrer dans un déclin permanent de pétrole.
    Ce fut le message délivré à 300 participants de la 4ème conférence sur le déclin du pétrole, à Lisbonne, en mai. 2 semaines plus tard à Cleveland (USA), à la conférence nationale sur l’énergie qui a attiré plus de 800 participants, ni le déclin économique, ni le pic imminent du pétrole n’étaient à l’ordre du jour. Les orateurs se sont fait les défenseurs de leurs propres et quelques fois lointaines, rustines technologiques, comme solutions à nos vœux énergétiques. Entre ces deux conférences, il y a eu une réunion de 25 personnes pour un séminaire de formation sur la construction d’économies locales viables à la E.F. Schumacher Society, Great Barrington Massachusetts. La-bas, les participants ont discuté du moyen de se préparer à monde en déclin pétrolier et d’aborder d’autres sujets sociaux à travers le développement économique local, les monnaies locales et les groupements de terres communautaires.

    " Nous avons commencé la formation en imaginant un système économique basé sur les valeurs de coopération, de distribution égale des richesses, une aide mutuelle, une responsabilité écologique, un devoir social, un respect pour les différences culturelles, une taille humaine, et une production et consommation locale " dit Susan Witt, directrice de la Schumacher Society. A la conférence de Lisbonne, un tel sujet économique a été annoncé comme un moyen de faire face à cette ère nouvelle de pétrole rare et cher.

    Le 4ème atelier sur le déclin pétrolier était présenté par l’association pour l’étude du pic pétrolier (ASPO), un groupe de scientifiques et savants européens. Une grande variété d’intervenants qui comprenait des géologues pétroliers, des analystes de l’industrie pétrolière, des scientifiques universitaires, des banquiers investisseurs, des membres de gouvernement et des parlementaires en fonction et sans mandat.

    Dans son discours d’introduction, le fondateur de l’ASPO, le géologue pétrolier Colin Campbell a dit " Nous sommes à la fin de la première moitié de l’age du pétrole. Nous avons commencé à en manquer dès le premier baril, et le dernier baril se trouve loin dans le futur. Mais la production commence à décliner quand la moitié est épuisée et c’est le sujet du jour. " Campbell a expliqué que le déclin de l’énergie équivaut au déclin de l’économie car la croissance économique est établie sur des approvisionnements bon marché et abondants en énergie.

    La position de Campbell fut répétée tout au long des deux jours de la conférence. Manuel Collares-Perreira, un physicien de l’université de Lisbonne, a fait ressortir que la fin du pétrole pas cher signifie la fin de l’économie mondiale telle que nous la connaissons, et le début de la démondialisation. Charles Hall et Robert Ayes, tous deux scientifiques, ont analysé les fondations de la croissance économique et ont montré le besoin en énergie pour un système basé sur des réalités biophysiques.

    Mais quand se produira ce pic pétrolier ? Le scientifique de la NASA Marcel Schoppers, a étudié l’incertitude des différents modèles, et en fin de compte le situe vers 2009 avec plus ou moins 6 ans d’écart. D’autres conférenciers l’ont situé en 2007. Le consensus général était que le pic est imminent.

    Afin de déterminer la date, l’organisation a pris en compte la vitesse du déclin des pays qui avaient déjà atteint le pic, les prévisions des pics de productions imminents et la demande mondiale. La production des Etats Unis a atteint son pic en 1970 à un rythme de plus de 9,4 millions de barils par jour et n’a pas cessé de baisser depuis. La production des pays comme la Grande Bretagne, l’Indonésie et le Venezuela baisse de 7 à 9%. La production pétrolière Russe, qui représentait entre 50 et 95% de la croissance non-OPEC dans la période 2001 à 2004, est maintenant ralentie. Et pendant ce temps la demande mondiale de pétrole augmente.

    Beaucoup de présentateurs ont mentionné l’appétit grandissant en pétrole des pays en voie de développement, spécialement la Chine et l’Inde. L’année dernière, la demande mondiale de pétrole était de 3,5% avec une vitesse moyenne d’augmentation de 1 à 2% par an. Cette nouvelle demande pourrait avoir l’effet de rapprocher le pic pétrolier.

    En plus, des pays comme l’Arabie Saoudite pourraient ne pas avoir les réserves abondantes que leurs gouvernements ont fréquemment proclamé. Deux présentations ont révélé l’incertitude pour l’Arabie Saoudite de continuer à maintenir de tels niveaux élevés de production. Avec un quart des réserves mondiales restantes et en tant que l’unique pays avec une capacité de production supplémentaire disponible, l’Arabie Saoudite est le point d’appui sur lequel repose la production de pétrole et l’économie mondiale.

    Jack Zagar, un consultant pétrolier du Colorado, a affirmé que la compagnie d’état saoudienne Saudi Aramco, a surestimé ses réserves et ses derniers taux de récupération. Il doute qu’ils puissent augmenter la production pour faire face à la demande mondiale en augmentation, comme l’a promis le Prince Saoudien Abdallâh au Président Bush le mois dernier.

    Mattew Simmons, un banquier qui investit dans le pétrole, conseiller du président Bush sur les problèmes énergétiques durant sa campagne en l’an 2000, a donné une prévision sombre sur la future production Saoudienne. Il a dit que les 5 puits très développés qui produisent 90% du pétrole Saoudien portent le risque d’un effondrement imprévu de leur production. Simmons a expliqué que ces puits sont surexploités avec des injections d’eau de mer et de vapeur afin de maintenir leurs niveaux de production. Il vient juste de publier un livre " crépuscule dans le désert - le prochain choc pétrolier Saoudien et l’économie mondiale " qui se concentre sur son inquiétude profonde.

    Le pétrole n’est pas renouvelable et il va décliner " a continué Simmons. " Découvrir la date de son déclin est la seule question sans réponse. Les estimations de l’Association pour l’étude du pétrole (ASPO) sont souvent jugées pessimistes par les gouvernements et les compagnies pétrolières. Bien que d’autres dans ces secteurs commencent à reconnaître l’imminence d’un pic de production.

    T. Bonne Pickens, ancien président de Mesa Petroleum, a dit le mois dernier " Le pétrole mondial représente 84 millions de barils par jour. Je ne crois pas que nous puissions dépasser les 84 millions de barils. " Le sénateur républicain Roscoe Bartlett a fait quatre discours à la chambre des représentants du congrès américain sur le pic pétrolier. A la conférence de l’ASPO, des membres de gouvernements en fonction et sans mandat étaient assis à une place spéciale. En faisaient parti, un ancien gouverneur canadien, un ancien ministre anglais de l’environnement, un député suisse et un de France.

    Edward Schreyer, l’ancien gouverneur canadien, a dit " le déclin pétrolier est maintenant connu de tous " un sentiment partagé par plusieurs membres de l’ASPO. Ce n’était pas tant prédire la date exacte du pic pétrolier qui était le sujet de la conférence de cette année, mais bien plus les discussions sur ses implications et les alternatives à trouver. " Le mouvement est en train d’évoluer " a expliqué Colin Campbell dans son discours final. " Le sujet du pic pétrolier est connu et les médias en parlent " a ajouté Campbell. " ce n’est pas le pic qui est si important mais bien plus le long déclin qui s’en suit "

    Cependant, à la conférence nationale sur l’énergie à Cleveland le 2 juin, les sujets du pic pétrolier et du déclin économique n’ont pas été abordés. Les présentateurs ont vanté le rôle de la technologie, des forces économiques, et des dollars de recherche supplémentaires pour faire de l’hydrogène, du charbon propre, du nucléaire et des piles à combustible, viables dans le futur et donc la solution à nos problèmes énergétiques.

    " L’énergie, une perspective du 21ème siècle " était sponsorisée par l’Académie nationale d’engineering et comprenait des présentations du Gouverneur de l’Ohio Bob Taft, un scientifique de haut rang de BP et un directeur du ministère de l’énergie. Contrastant avec le ton d’urgence et de péril de l’ASPO, l’humeur était gaie et enjouée, pour que le public soit rassuré que ces scientifiques pourraient résoudre tous leurs problèmes énergétiques.

    Les défis majeurs identifiés incluaient la menace d’un changement climatique mondial, le besoin de croissance rapide dans les pays en voie de développement, et la dépendance au pétrole venu de l’étranger. Paul Portney, président de " Ressources pour le Futur " un groupe de réflexion de Washington, a aussi insisté sur le fait que les Etats Unis se sont construits grâce à une énergie bon marché, et que tout, depuis nos voitures, nos maisons et la distance à laquelle nous vivons de notre lieu de travail était basé sur ce modèle. Bien que le pic pétrolier fut abordé par deux conférenciers, il fut jugé pessimiste et rapidement abandonné.

    Les présentateurs ont admis que leurs solutions proposées prendraient des années, voir des dizaines d’années avant de devenir une partie significative de notre fourniture énergétique. Le professeur Joan Ogden, de l’Université Davis de Californie, a fait remarquer que cela prendrait de 30 à 70 ans pour se convertir à de nouvelles infrastructures de transport et qu’il était nécessaire de faire évoluer la technologie à hydrogène pour voir les premières commercialisations disponibles. Le Dr Roger McKain de l’Ohio Fuel Cell Coalition, a dit que le prix des piles à combustible devait être réduit de manière importante, avant qu’elles ne puissent devenir répandues. L’avocat du nucléaire le Dr Lawrence Papay, qui était sceptique quant à la possibilité d’avoir un stockage des déchets garanti pendant 10 000 ans, a montré le long processus de recherche, de conception et de construction d’une nouvelle race de réacteurs qui pourrait retraiter le combustible usé pour éviter de tels déchets.

    Alors que la réflexion économique conventionnelle continue à ce type de conférence, la E.F. Schumacher Society est en train de créer un nouveau modèle économique basé sur la démondialisation et la revitalisation communautaire. La Schumacher Society, qui tire son nom de l’auteur de " petit c’est beau : l’économie à taille humaine " (Small is beautiful : economics as if people mattered), organise des séminaires annuels sur ces sujets, avec une focalisation sur la formation aux initiatives locales par les dirigeants de communautés.

    Les participants au séminaire de cette année ont découvert les stratégies de conduites citoyennes à succès, la terre et la communauté, et comment les communautés peuvent regagner de leur pouvoir économique et créer des économies locales énergiques. Michael Shuman, auteur de " faisons local : création de communautés indépendantes dans un age mondial " (Going local : Creating self-reliant communities in a global age) a analysé les zones de fuite de capital dans les économies locales et a décrit les méthodes mises en place et à venir, pour stopper ces fuites, créer un " remplacement des importations " et développer des économies locales fortes.

    Bien que le pic pétrolier ne soit pas au premier plan du message de la Schumacher Society, ils partagent bien sûr, avec le groupe " Community Solution " une vision commune pour le futur d’un monde plus juste et équitable de petites communautés locales.

    Plusieurs présentateurs de l’ASPO partagent aussi cette vision. Collares-Perreira, le physicien de l’université de Lisbonne a décrit les avantages d’une ère post pétrole " plus de temps, de loisir, de culture, d’air propre, et moins de stress. " Campbell, le fondateur de ASPO, a noté quelques filons à exploiter de la crise du pic pétrolier, comme des gens " qui redécouvriront la vie rurale, le régionalisme, la diversité et les marchés locaux, arriver à vivre en meilleure harmonie avec eux-mêmes, avec les autres et avec l’environnement dans lequel la nature les a destiné à vivre. "

    Megan Quinn est directrice de The Community Solution, un programme de Community service inc. , une organisation à but non lucratif de Yellow Spring dans l’Ohio. Quinn peut être jointe à megan@communitysolution.org

    Voila ! pour ceux qui veulent lire les autre articles que j’ai traduit allez sur
    http://www.globalpublicmedia.com/topics/foriegn_language_transcripts

    et maintenant votre vision s’est élargie pour se focaliser sur votre vie locale et beaucoup d’amour, d’humilité et d’endurance à avoir.

    Patrick

  • Bonjour,
    Pourquoi ne pas proposer aux comités du non de gauche qui sont encore très actifs de développer la rédaction de tels cahiers auprès de la population. Ces cahiers pourraient être par la suite communiquer aux députés européens, aux députés nationaux des pays de l’UE.
    Ces aspirations pourraient être couchés sur papier dans des cahiers, ou comme ici sur internet.
    Il y aurait alors éclosion d’une véritable et authentique citoyenneté européenne qui ne rejette pas l’Union Européenne, mais souhaitent jeter de nouvelles bases.
    Il s’agit aujourd’hui de prendre la démocratie au sérieux, de réhabiliter le peuple.

    • appel au comité de non de gauche de se constituer en nouveau collectf pour organiser les états généraux de l’europe avec comme tâche de recueillir les cahiers de doléances

    • Qu’il ne soit aujourd’hui dans l’Europe plus question de Concurrence,performance,travail,economie,propriété...
      Que les besoins réél de l’homme en société soit repenser. Que l’on ne decline plus la politique par le clivage capitalisme/communisme. Je crois que les 2 systeme on montré leurs limites.Qu’enfin chacun de nous ai un toit sur la tete et de quoi manger a chaque repas.
      Repensons notre vie en société autour de l’humanisme,la culture,l’education,l’art...
      Il faut eduquer et cultiver les gens. Ils me semblent que les Enarques sont capable de nous pondre de meilleures choses si le peuple les poussait un peu au cul. Sinon,virons les.
      Nous sommes aujourd’hui suffisament evoluer pour repenser tout ceci,et remettre tout en cause.
      Ils faut arreter de courir.

      Satolas

    • Les amis,
      tout ceci ne doit pas rester lettre morte ou pure littérature, il faut travailler à imposer cette idée de cahier de doléances dans les comités du non de gauche.
      Sans quoi, nous ne nous contenterions de formuler ici que des voeux pieux.
      Soyons exigeants et ambitieux. L’Europe des peuples ne peut se faire sans ce genre d’initiatives.Le peuple doit s’emparer du débat et formuler ces aspirations.

      Fraternellement,

      Un bonjour des Antilles.

    • Je decouvre votre collectif,et j’adhere totalement aux reves que vous partagés.
      Je me sentais un peu isolé a vrai dire dans une société individualiste, ou les
      gens,et meme mes amis ne se reconnaissent plus,ne revent plus,et se doivent de magouiller,mentir et ecraser les autres pour survivre. Ce n’est meme pas de l’exageration. Le systeme D est de rigueur,et profiter des autres devient une necessité pour retrouver un semblant de liberté. Il faut continuer a rever d’un monde meilleur,et arreter de subir.
      Il faut lutter,et votre collectif me redonne du courage pour le faire. Ré-eduquons le peuple pour
      qu’il reapprenne a atteindre ces reves.
      Luttons contre l’intolerance,les inegalités,le profit individuel qui destabilise la société et laisse
      les moins "requins" d’entre nous sur le bas coté. Ne reflechissons plus a court termes,mais a long terme. Cultivons et eduquons le peuple pour qu’il change les chose et realise ce dont nous avons revé pour notre planete. L’education est le pouvoir du peuple contre les riches. Nous sommes terriens, habitons la meme planete. Contre un repas a une personne demunie, l’echange que je fais avec lui est qu’il lise un livre. Progressons par la culture et non par l’economie. Les livres,les livres.

      Nous ne somme ni blanc,ni noir,ni juif,ni catholique,ni musulman,ni francais,ni polonais,ni chinois, nous sommes avant tout terriens, habitons la meme planete.

      Merci a vous tous pour votre courage.

      Satolas

    • surtout pas aux députés dont les récents évènements ont montré qu’ils n’étaient pas représentatifs de leurs peuples (la démocratie confiquée).
      Mais bien plutot aux collectifs citoyens (ou toute autre forme participative démocratique, je ne suis pas sectaire) de toute l’Europe car c’est tout de même d’Europe qu’il s’agit.
      Il est grand temps que les êtres humains se prennent en charge eux mêmes (s’ils en ont la volonté et le courage) et cessent de déléguer leur vie et leur pouvoir a de soit disant représentants qui ne font que les trahir au profit des nègriers des temps modernes.

    • Justement, NON. Nous sommes tous juifs, noirs, communistes et anti capitalistes à la mémoire de nos frères qui ont versé leur sang pendant deux siècles pour qu’un jour nous soient donnée la possibilité de dire une fois "non" au projet militaro-industrialo-capitalistique...
      Que leur mémoire demeure dans nos cœurs...

  • Créons des services publiques européens qui auront en charge les énergies (electricité, gaz, pétroles), les transports, l’eau et assurrons aux pays membres la perennité des services publiques ayant trait à l’éducation, la santé et la justice.

  • Je rêve d’une Europe et aussi d’un monde où l’humain serait au centre de ses préoccupations ainsi que l’environnement. Que le bonheur humain soit la priorité et non l’économique... avec une éducation digne de ce nom rendant les êtres libres, exigeants, philosophes, pacifistes, écolo et créatifs, avec un système de santé progressif et égalitaire évitant la souffrance et l’acharnement ! avec une culture accessible à tous et pour finir par une ultime utopie une télé participant au projet ci-dessus où serait bannie la pub ... Hyppo

  • Pour commencer, il faut que soit organisée l’élection d’une véritable assemblée constituante européenne, qui aurait pour charge d’élaborer une constitution et dont les membres devraient être en contact étroit avec leurs électeurs avec pour mission de transmettre leurs aspirations.
    Il faudrait ensuite que dans cette constitution le parlement européen ait plus de pouvoir car ce doit être là et seulement là qu’on prend des décisions et qu’on propose des lois.
    Ce pourrait être un début pour une vraie Europe démocratique...

  • Tu a raison dans ta démarche le peuple doit dire ce dont il a envie pour qu’on puisse y réfléchir tous ensemble et que l’on comprenne les avantage et les inconvéniant de l’idée de l’autre puis que l’on fasse comprendre le pourquoi du comment.

    Moi j’adhère a ta démarche pour dire que quelque chose me choque en europe,surtout en france puisque c le pays ou je vie.La france dit etre une terre d’accueil et je ne suis pas d’accord avec ce fait cela me rend meme en colère d’en parler. J’ai peut etre mal compris mais d’après moi l’union européene a été crée avec l’un de ces but qui etai de facilité les possibilité de travail a l’étranger. Je pense que ce but n’est pas respecter !

    J’ai 18 ans je suis Martiniquaise et cela fait 14 ans que je suis en france et 2 ans que je suis avec un Lituanien, celui ci est maintenant en prison depuis 1 semaine pourquoi ? Parce que cela fait 4 ans qu’il cour chercher du travail partout et que a cause de nos lois le patron le rejette après le passage a la prefecture.
    Quand un étranger veu travailler en france c’est comme ça que ça se déroule ; il doit tout d’abord trouver un contrat de travail, aller a la prefecture faire une carte de séjour, mais c’est a ce moment la que ça se complique la prefecture donne a cet étranger un papier qu’il doit faire signer a son patron ce papier est un contrat, sur ce contrat il y a de marquer ;
    « Je soussigner...patron de l’entreprise... accepte de régler les frai de dossier de la carte de séjours de mon futur employer...cette somme s’elève a (dans le quas de mon amie à 850 euro) que je ne pourais pas réclamer a mon employer sous peine de poursuite. »
    Voici ce qui est ecrit a quelque mots près. Pensez vous vraiment qu’un patron accepterai de faire autant de démarche s’achant que la carte de séjour peut etre refuser dans certain quas et que de plus embaucher une personne de nationnalité française serai plus simple !?

    Du coup les seul solutions pour mon amis était ;
    - Soit de rentrer en lituanie travailler plus de 50h par semaine pour 150 euro par mois
    - Rester en france mais travailler au noir
    - Devenir trafiquant

    Je trouve que le monde joue avec la vie et la santé des gens et J AIMERAIS QUE L UNION EUROPEENNE SOIT LES PREMIER A ARRETER CE JEU STUPIDE !!!

  • Ben dit’ donc, ça en fait des gens "j’suis pas content, faut tout changer, mais dans quel monde on vit !". A croire que l’Europe a été créé par des extra-terrestres et pas par des européens.

    • L’Europe a été créée par des européens, certes, mais pas par les gens du Peuple. Pour mieux comprendre tous ces "j’suis pas content, faut tout changer" il faut peut-être se poser la question : pourquoi donc, expliquez-moi, le livre "Le petit Prince de Saint-Exupéry" a-t-il toujours autant de lecteurs dans le monde entier. Peut-être parce que chacun, au fonds de lui-même recherche le monde du Petit Prince. Et, donc, l’Europe n’a certainement pas été créée par des extra-terrestres !
      Une terrienne.

    • Y en a qui ont essayé de faire des europes des gens du peuple.....
      Ils ont fini populistes et dictateurs. Quand on parle de speuples ou d’un peuple il faut faire extrêmement attention et il faut être prudent sur les dérives que ces notions donnent comme droit aux papistes, aux paternalistes et aux pouvoirs droitiers en général. NON, NON, une Europe tout simplement, uen Europe tout court, come elle est sur la carte et non pas comme les pouvoirs financiers essayeraient de se la dessiner en laissant à la pauvreté les trous du gruyère qui l’engraissent........

    • Je souhaite surtout que l’on réduise sérieusement et véritablement les inégalités et injustices (véritables causes de la criminalité) qui créent des frustrations graves, je souhaite que l’on donne au peuple les "outils" pour résister à ce monde mercantile ou tout est proposé presque imposé, je souhaite que les citoyens soient traités tous de la même façon que l’on soit nanti ou pas, je souhaite une meilleure éducation (écoles) pour essayer de rendre véritablement les citoyens libres et responsables et capables de se défendre, je souhaite que l’école ne soit pas un lieu ou l’on apprend à être un futur employé ou cadre mais plutôt un homme libre et juste....

      Hugo

  • nous avons eu la même idée http://contrat.social.free.fr/

    Nous voudrions créer un réseau des Démocrates, en seriez-vous ?

    Jean Liroquois

  • Je Voudrais qu’il soit inscrit dans la constitution que le système ainsi constitué vise à donner la liberté (de mouvement, d’expression , de croyances, de rythme de vie, d’installation...en cette énumération me semble tres limitante, disons La Liberté) et non le bonheur de chacun (qui est une affaire privée et purement subjective et peut porter de très nombreuses atteintes à cette Liberté au nom de ce soi-disant bonheur...)
    Merci de votre compréhension.
    Un libertaire qui attache beaucoup d’importance à la liberté de disposer de soi-même sans se faire expliquer ou est le chemin vers le bonheur...

  • Je vous informe qu’il existe une organisation rassemblant les partis et mouvements de gauche des régions et peuples dans "Régions et Peuples solidaires", qui vient de tenir son Université d’été à Brignogan, ces 21-22-23 août 2005. Sont adhérents notamment Alsaciens, Parti Nationaliste basque, Parti Occitan, Union Démocratique bretonne, Frankiz Breizh, Savoie, Catalans, ...Ce Mouvement est représenté auprès de la Communauté Européenne.
    Bretagne Presse Services - BPS. YduTerch@free.fr

  • Je souhaite aussi une Europe laïque.
    Je souhaite une Europe où les femmes soient réprésentées avec leur différences même si elles sont l’égal de l’homme en droit. Cette différence necessite notamment le droit à l’avortement inscrit dans la constitution européenne si un jour il doit y en avoir une.
    Je souhaite que la pensée, et tous les savoirs, soient notre bien commun.
    Pour cela il faut une Europe fédérale avec des régions autonomes, ce qui implique la disparition des nations telles que nous les connaissons actuellement. De nombreux pays d’Europe ont déjà franchi la moitié du chemin en accordant beaucoup d’autonomie à leurs régions : Allemagne, Royaume-Unis, Italie, Espagne, etc.
    De ce point de vue, les régions françaises ne répondent dans la plupart des cas à aucune réalité géographique, historique, culturelle. Le Centre est-il une région ? Pourquoi deux Normandie ? Etc.
    La future Europe doit avoir un président véritable patron de cet ensemble de régions. Avec un parlement comme elle en a déjà un, aux pouvoirs élargis.
    Il faut dès maintenant unifier tout ce qui peut l’être comme nous avons une monnaie unique : plaques minéralogiques uniques, calendrier commun des jours fériés, programme scolaire harmonisés notamment pour l’histoire et la géographie, réglementation européenne dans tous les secteurs où cela s’avère possible, etc.

  • quand les hommes vivront d’amour
    Il n’y aura plus de misère
    Les soldats seront troubadours............

    Mais nous on sera vieux

  • Il faut une Europe communiste, anticapitaliste et antilibérale, basée sur la démocratie directe.

  • Saut à tous,

    Je suis tout à fait d’accord avec vous cher(e) ami(e), seulement, j’aimerais bien que ce soit à titre mondial et pas seulement européen. et merci
    un pasificite

  • Ceci n’est pas de moi ; c’est extrait du Programme du Conseil National de la Résistance du 15 mars 1944.

    — la pleine liberté de pensée, de conscience et d’expression ;
    — la liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l’égard de l’État, des puissances d’argent et des influences étrangères ;
    ...
    — le respect de la personne humaine ;
    — l’égalité absolue de tous les citoyens devant la loi ;
    ...
    — l’instauration d’une véritable démocratie économique et sociale, impliquant l’éviction des grandes féodalités économiques et financières de la direction de l’économie ;
    — une organisation rationnelle de l’économie assurant la subordination des intérêts particuliers à l’intérêt général et affranchie de la dictature professionnelle instaurée à l’image des États fascistes ;
    ...
    — le retour à la nation des grands moyens de production monopolisés, fruits du travail commun, des sources d’énergie, des richesses du sous-sol, des compagnies d’assurances et des grandes banques ;
    — le développement et le soutien des coopératives de production, d’achats et de ventes, agricoles et artisanales ;
    — le droit d’accès, dans le cadre de l’entreprise, aux fonctions de direction et d’administration, pour les ouvriers possédant les qualifications nécessaires, et la participation des travailleurs à la direction de l’économie.
    ...
    — la sécurité de l’emploi, la réglementation des conditions d’embauchage et de licenciement, le rétablissement des délégués d’atelier ;

    Et une Constitution qui définisse en préambule les valeurs que nous sommes prêts à défendre, et notamment la fraternité : pas de liberté sans fraternité, c’est-à-dire tout le contraire du néolibéralisme.

    • Certaines dispositions pratiques aussi :
      - Annulation du délit de vagabondage, droit à la mendicté.
      - Interdiction totale et sans exception de la peine de mort.
      - Droit de ne pas être surveillé, lois à définir contre les moyens modernes de surveillances (caméras, internet, téléphone, etc...)
      - Droit de révolte (extension de l’article 14 de la déclaration des droits de l’homme)
      - Retrait du droit d’instaurer un état d’urgence, quel que soit le pretexte.
      - Obligation faite de donner la nationalité locale à tout habitant qui en fait la demande
      - Possibilité de réclamer la nationalité européenne, pour tout humain habitant en Europe
      - Droit au logement obligatoire , sanction pour les états membres qui ne respectent pas ce droit
      - Droit au travail facultatif , tout citoyen Européen peut exiger un travail s’il le désire.

      ceci n’est pas utopique, c’est juste une extension de la déclaration universelle des droits de l’homme, donc ces amendements sont recevables pour une future constitution Européenne

  • MOI J EN AI MARRE DE TOUTE CES FUTILITER.

    VOUS ETEZ TOUS LA A ECRIRE ALORS QUE CA DEVRAIT ETRE DANS LA RUE QUE CA SE PASSE !!!

    QUE DIABLE ....."BOUGER VOUS" !!!!!

    LEO

  • ON N A Q UNE VIE JE VOUS RAPPELE ON VA¨PAS ATTENDRE DES ANNEE AVANT DE METTRE CONCRETEMENT QUELQUE CHOSE SUR PIED !!!!!

    SI Y EN A QUI CONNAISSE "CAAAAARPEE DIEEEEMM" !!

    MOI EN TOUT CAS JATTEND LE COUP D ENVOI....

    ALLER....

    LEO

  • que l’on ne prenne plus la parole d’experts ou de scientifiques comme argent comptant, sans contre pouvoir.

  • Je reve qu’un jour un gouvernement dise :

    " Voilà nous avons créé une Structure qui donne à chaque humain de ce Monde 2500 € par mois dès le 1er jour de la naissance. Notre gouvernement souhaite que vous viviez décemment avec un logement, d’assez de nourriture et que vous ne soyez plus obligé de travailler "

    • Quelle europe de demain ? le monde est un et multiple. L’europe un point dans cette faune mondiale. 300 millions d’individus qui se battent encore aujourd’hui aux quatres coins de la planête pour faire reconnaître leur "droits à l’autochtonie", aux bons sauvages. On s’interroge toujours sur la légitimité de l’autre sans se soucier de la sienne. l’unilatéralité de la pensée est si confortable...
      Laïcité, intégrisme, terreur, terrorisme, propriété, compétitivité, productivité,antisémitisme, droits, choc des civilisations, etc (je vous laisse inscrire les suivants)... on emploit des termes et des valeurs pour tout et rien, on mélange les genres pour nourrir nos propres désillusions, nous nourrissons nous mêmes nos propres peurs.
      Nous consommons dans une frénésie si délirante et absurde, des produits, des idées, des symboles sans prendre le temps de réfléchir sur l’un(e) ou l’autre.
      Je souhaiterais juste que nous prenions le temps de réfléchir à nos actions et leurs répercussions, à écouter avant d’agir ou de juger, le choix existe toujours. Difficile parfois mais il est là.
      Hauts les coeurs, ouvrons-les , respirons, créons, vivons, écoutons et reprenons le pouvoir de nos propres utopies, de nos réalités de demain.
      Ne baissons jamais les bras !!!
      Autochtones, étrangers, locaux...nous sommes tous un morceau d’éloge à la différence et à l’unité. Nous sommes des enfants de l’univers, ni plus ni moins que les arbres et les étoiles.
      On parle de globalisation mais elle existe déja depuis des millions d’années au sein de la nature et l’homme en est un élément singulier, comme tous les autres. Ecosystème, interdépendance et interrelation ? La globalisation que l’on veut nous vendre est avant tout économique, alors que partout autour de l’homme, la globalité de la nature lui crève les yeux.

  • Je souhaiterai que mon histoire soit diffusée le plus largement possible car nous sommes des milliers de victimes en FRANCE.
    Merci de m’avoir lu, mon combat dure depuis 12 ans il faut informer et dénoncer cette catastrophe sanitaire dans la ligne droite du sang contaminé !
    Des journalistes peuvent me contacter patriciagouy@tiscali.fr, je suis allée deux fois au MAROC pour soutenir Achraf 7 ans qui s’est paralysé 2 jours aprés le vaccin ENGERIX B, de nombreux enfants et adultes en FRANCE sont décédés suite à l’injection de vaccin HB, des infirmières, aide soignants, ambulanciers... 80% du personnel soignants, je faisais partie du personnel soignant !


    Il me faudrait vous écrire une vingtaine de pages pour vous raconter mon parcours. Je vais essayer de synthétiser pour aller à l’essentiel.
    En 1994 j’avais 34 ans
    Aide médico-psychologique depuis l’âge de 29 ans. J’avais trouvé ma voix, aider les personnes polyhandicapées.
    En mars 1994 alors que je vais mettre au monde mon troisième enfant, je reçois un courrier de mon employeur m’informant de la nécessité de mettre à jour ma vaccination HB, sous peine de ne plus pouvoir exercer ma profession dans la maison d’accueil spécialisée en HAUTE NORMANDIE.

    A cette époque je n’avais pas d’ordinateur, nous pouvions entendre à la radio, et voir aussi à la télévision la publicité prônant les bienfaits de la vaccination HB qui allait nous protéger contre un terrible fléau " l’hépatite B".

    Avant de reprendre mon travail en Août 1994, je me fis donc vacciner contre l’hépatite B pour me protéger.

    21 juillet 1994 1ère injection ENGERIX B (lot 1532A6) + DTPolio (lot K0458) : fièvre, douleurs dans le bras gauche.
    24 août 1994 2 ème injection ENGERIX B + DTPolio (K0338) : fièvre, état grippal.

    20 Octobre 1994 3 ème injection ENGERIX B (lot 1522A6) : douleur derrière l’oeil gauche, fièvre, douleurs dans la jambe gauche

    05 février 1996 4ème injection ENGERIX B (lot 1876C6) + DTPolio (lot 5949) : fatigue anormale, épuisement, bouffées de chaleur, frissons...

    J’avais établi à cette période, aucune relation entre mes symptômes et la vaccination ENGERIX B.

    Je demande à mon employeur de reprendre mon activité auprès des malades à mi-temps jusqu’au troisième anniversaire de mon fils, ce qui me laisse le temps de récupérer jusqu’à mars 1997, date à laquelle je devrais reprendre à temps plein.

    Je commence véritablement à consulter les spécialistes en 1995

    1995 Ophtalmologiste : mes plaintes commencent pour les douleurs de névrite optique à gauche.
    Radios : claquements de la mâchoire, deux panoramiques dentaires en 6 mois (R.A.S.).
    Angiologue puis chirurgie : ma jambe gauche me fait souffrir, après une ablation de la saphène, puis ligature de quelques varices, le médecin qui m’a vaccinée pense que c’est un problème veineux.

    1996 Généraliste : Mes plaintes chez mon médecin sont nombreuses : fatigue, douleurs dorsales, douleurs dans le bras gauche, épuisement, état dépressif. Je suis obligée de me coucher deux heures en rentrant du travail pour récupérer, mon mari me fait la réflexion "tu es toujours en train de te plaindre " au travail mes collègues constatent mon état de fatigue.

    Diagnostic lumbago
    Anti-inflammatoires en injectable

    1997 Endocrinologue : Je consulte une spécialiste pour lui faire part de mes bouffées de chaleur, sensation de faire 40° puis frissons et tremblements. Un bilan sanguin approfondi retrouve une "mutation Q 506 facteur V de LEIDEN" une anomalie de la coagulation, le sang s’épaissit plus vite que la normale d’où la surveillance indispensable en cas d’immobilisation pour éviter la phlébite et l’embolie pulmonaire.

    1997 je change de généraliste : je lui explique mon parcours, c’est une femme. J’ai l’impression d’être écoutée cette fois, elle prend son temps et va me prescrire un tas d’examens. Ses mots résonnent encore dans ma tête :
    "ne t’inquiète pas on va trouver "

    j’ai enfin à mes côtés un médecin qui va m’aider à trouver pourquoi je suis dans un tel état de fatigue et de douleurs diffuses.

    Décembre 1998 : premiers troubles de la marche, blocages des articulations, difficultés pour rester assise. Je vais être reconnue en accident de travail pour une durée de 2 ans pour lumbago. Je porterai une ceinture lombaire pendant huit mois car l’IRM de la colonne vertébrale montre une saillie discale L4-L5 à la limite de la hernie.
    Pendant deux ans je vais essayer les infiltrations, l’acuponcture, la rééducation fonctionnelle en hôpital spécialisé,

    Aucun résultat concret, la reprise de mon activité est une source de douleurs perpétuelles. Mon seul répit : l’arrêt de travail

    Après avoir vu deux neurologues à Rouen, un sur Paris j’ai le diagnostic de

    lomboradiculalgies bilatérales.

    J’essaye malgré tout de poursuivre mon projet professionnel et je fais un stage d’une semaine à Paris "accompagnement en fin de vie".

    Je commence à avoir des problèmes de mémoire, de désorientation dans l’espace avec des périodes d’absence.

    J’appelle mon mari en lui disant qu’on a volé la voiture, en fait je ne me rappelle plus où je me suis garée ; j’oublie de mettre de l’eau dans la cocotte minute pour faire cuire les pommes de terre ; j’oublie que j’ai mis le lait chauffer. Mon mari va m’accompagner chez un neurologue pour décrire mes perturbations.
    Mes jambes se bloquent, j’ai des fourmillements dans les quatre membres.

    Mon médecin constate que cela se généralise. J’arrive plusieurs fois en urgence car je ne peux plus marcher, nous sommes obligés de louer un fauteuil roulant.
    J’ai à ce moment là :
    un diagnostic de suspicion de maladie démyélinisante
    J’ai un arrêt maladie de six mois.

    Avril 2000, je tombe dans mon jardin, impossible de me relever, je rampe pour tambouriner sur la porte et ma fille appelle le médecin en urgence, je ne remarcherai que le lendemain en me tenant au mur, l’infirmière viendra à domicile m’injecter des anti-inflammatoires pendant une semaine, le kinésithérapeute passe également à domicile, je mettrai une dizaine de jours pour récupérer la marche normale.

    Octobre 2000 : depuis 15 jours j’ai des douleurs terribles derrière l’oeil gauche. J’ai de nouveau des troubles de la marche, mes jambes sont lourdes, j’ai l’impression d’avoir un poids accroché à chaque pied et mon bras gauche devient très lourd, la sensation d’avoir un poids derrière la tête. Mon mari m’emmène aux urgences, j’ai un voile sur l’oeil gauche comme si on avait baissé un rideau.

    L’I.R.M. confirme une démyélinisation
    du système nerveux central
    20 lésions dans la substance blanche et 1 lésion en frontal

    Janvier 2001 : je suis obligée d’utiliser un fauteuil roulant, j’ai une poussée invalidante tous les deux mois environ.

    Après deux ponctions lombaires à l’hôpital d’ÉVREUX

    Ma S.E.P. est confirmée

    Après un bolus de solumédrol, et un mois de kinésithérapie à domicile je récupère la marche, mais dès que je reprends le travail,
    la fatigue et les douleurs musculaires et articulaires sont insupportables.
    Je suis déclarée inapte au poste d’Aide Médico Psychologique et reconnue entre 50 et 79% d’invalidité par la COTOREP

    Mars 2001 : je retourne voir le neurologue de l’hôpital d’ÉVREUX qui me trouve beaucoup mieux, je lui explique que je suis épuisée, que j’ai des compressions au niveau des mollets, que je me réveille la nuit avec l’impression d’être écrasée dans un étau, ma vie est devenue un enfer, mon entourage ne comprend pas, et pense que je fais une dépression suite à mon diagnostic de S.E.P., je lui fais part de ma recherche sur Internet car mon mari a acheté un ordinateur et nous cherchons des témoignages qui ressemblent au mien.
    Le neurologue se ferme alors comme une huître quand je lui parle de la vaccination HB que j’ai reçue en 1994
    et me dit : " ce n’est pas la peine de reprendre rendez-vous, on se revoit dans un an !"
    Je sors de son cabinet en essayant de contenir mes larmes. Je revois ma généraliste quelques jours plus tard, et j’éclate en sanglots. Ma mâchoire se bloque, j’ai des douleurs d’écrasement qui voyagent tantôt dans les jambes, les bras, les mains, je deviens agressive, je n’ai plus envie de parler.

    Ma généraliste me donne le fax qu’elle a reçu du neurologue de l’hôpital d’Evreux, "la prise en charge de madame GOUY va être difficile, les plaintes vont perdurer, ses symptômes sont sûrement liés à ses nombreuses recherches Internet" je comprends à ce moment que le neurologue de l’hôpital d’Evreux ne me croit pas.

    Sur les conseils de ma généraliste je décide de changer de neurologue, après de nombreux mois de corticothérapie orale et injectable.
    Le nouveau neurologue décide de m’envoyer à l’hôpital Henri Mondor pour une biopsie au deltoïde.

    2002
    La biopsie révèle une Lésion
    de Myofasciite à Macrophages
    (myopathie inflammatoire acquise)

    Grâce à Internet, je contacte Patricia BASLE Présidente de l’Association E3m
    qui m’envoie une documentation complète que j’enverrai au médecin qui m’a vaccinée et au neurologue d’Evreux qui m’a prise pour une folle. Aucune réponse de leur part, même pas un merci pour l’info... seuls mon médecin, mon kinésithérapeute et le dernier neurologue ont accepté que je mette une infos sur la myofasciite à macrophages dans leur cabinet.
    Ma généraliste me serre dans ses bras et me dit : "c’est pas moi qui t’ai vaccinée ? " je lui réponds : "non et je n’en veux pas au médecin qui m’a vaccinée, je veux simplement qu’on en parle de cette maladie car nous devons être des milliers en FRANCE". Ma généraliste à ce moment me dit : " c’est grave si les malades portent plainte, j’ai peur...!"

    Quand j’ai eu mon diagnostic de Myofasciite à macrophages mon mari pleurait, moi j’avais comme un poids en moins, j’avais tellement pleuré ces dernières années que j’étais figée, enfin on n’allait plus me prendre pour une dépressive, j’avais bien une myopathie inflammatoire acquise depuis huit ans, un calvaire et des milliers de francs dépensés en soins médicaux et consultations dans un périmètre de 150 Kms. Il faut une petite valise pour mettre tous mes examens !

    Je fus ensuite hospitalisée en juillet 2002 à la Salpêtrière et le Professeur s’est assis dans ma chambre, a écouté mon histoire, je me suis dit : quelle humanité ce Professeur.

    J’ai eu un certificat attestant que
    ma myofasciite à macrophages était bien en rapport avec les vaccins aluminiques que j’avais reçus en 1994.

    J’ai ensuite demandé un rendez-vous avec mon employeur, pour lui montrer le certificat de myofasciite à macrophages, et j’ai envoyé une LR/AR à la déléguée C.G.T. pour réunir le C.H.S.C.T. dans le but d’informer le personnel soignant de la maison d’accueil spécialisée.
    Mon employeur a signé sans difficulté la déclaration de ma demande de statut d’accident du travail : pour la lésion de Myofasciite à Macrophages.

    Dans le même temps j’avais informé la sécurité sociale de ma demande en Accident de Travail, mais la réponse me foudroya sur place. "Vous aviez deux ans pour déclarer votre accident vaccinal".

    J’ai envoyé à la sécurité sociale tout une documentation de l’Association E3M, et un article de journal présentant une dame qui venait d’être reconnue en AT pour la myofasciite à macrophages. C’était la première reconnaissance en FRANCE d’après l’article.

    Je fis donc appel de cette décision qui à mes yeux était injuste.

    J’avais eu mon diagnostic huit ans après la vaccination, je ne pouvais donc pas le déclarer dans le délai qui m’était imposé par la C.P.A.M.

    Je pris un rendez-vous avec un inspecteur de la sécurité sociale de l’Eure. L’entretien a duré une heure, il m’a dit : « ne vous inquiétez pas, je siège en commission et je vous appellerai pour vous donner la réponse ».

    J’ai mené mon combat aussi avec la COTOREP, mon périmètre de marche s’est réduit au fil des années.

    En 2001 j’avais avec la SEP, la station debout pénible

    mais mon état était évolutif et plus je marchais plus je m’épuisais, tantôt en fauteuil, tantôt avec ma canne, après un refus de la carte d’invalidité en avril 2002, je fis appel et
    la commission a reconnu 80% d’invalidité en juin 2003 pour la myofasciite à macrophages.

    Le 11 septembre 2003, j’avais la réponse que j’attendais !
    "prise en charge en Accident de Travail"
    pour la lésion de myofasciite à macrophages.

    Durée du labyrinthe administratif :
    de mai 2002 à septembre 2003.

    Entre les poussées j’ai toujours repris le travail, pour pouvoir me réinsérer professionnellement.
    J’ai été mutée à un poste de « principal de lingerie », puis j’ai demandé un bilan de compétences que j’ai effectué en octobre 2003.
    Je fus mutée à un poste d’agent administratif en janvier 2005 à 150kms de mon domicile
    "mutation pour raison de santé"
    (on appelle cela l’intégration des handicapés)

    La seule façon de faire mes preuves était d’accepter, j’ai tenu à peine trois mois.

    Je suis dans l’attente d’un poste administratif à mi-temps proche de mon domicile depuis avril 2005.

    j’ai relancé les instances administratives ainsi que le médecin du travail qui a fait un courrier à mon employeur le 27 décembre 2005.

    Ma dernière IRM de décembre 2005 montre que les 21 lésions de démyélinisation ont légèrement augmenté de volume, avec une plaque en frontal de 6 mm.

    Mes tests neuropsychologiques de janvier 2006 apportent une confirmation des troubles mnésiques invalidants d’origine organique.

    Je pense avoir mis le plus important pour informer et surtout dénoncer

    Le calvaire de toutes les victimes des vaccins aluminiques qui se battent actuellement pour survivre, n’ayant pour la plupart aucune reconnaissance.

    Je me bats maintenant pour ne pas passer en invalidité car je veux garder mes droits de salariée : un salaire décent, ainsi que mon statut d’Accident du Travail puisque mon état n’est pas consolidable.

    Il n’existe pas à ce jour de traitement pour la myofasciite à macrophages.

    J’ai déposé plainte contre X… au Tribunal de Grande Instance de PARIS, avec constitution de partie civile, des chefs de publicité de nature à induire en erreur, atteintes involontaires à l’intégrité physique de la personne, et administration de substances nuisibles.

    Patricia GOUY née le 17 janvier 1960 à Lens (PAS DE CALAIS)

  • Et si on commençait par construire la France de l’Egalité ? Merci de taper sur "Combattre pour l’Egalité !!..." et de diffuser ce texte ! Daniel Milan

  • Bonjour !
    Pour moi, il faut soigner la maladie et pas le symptome. Alors mon souhait est qu’au lieu d’embaucher et former de plus en plus de CRS l’état ferait mieux de donner du taf aux éducateurs sportifs qui n’en peuvent plus du chômage ! L’apprentissage des valeurs par la répression : NON ! Mais apprendre à à être loyal, juste et équitable, au travers l’esprit sportif de Pierre de Coubertin : Oui ! Alors, que le gouvernement arrette de gaspiller l’argent du contribuable et l’utilise à bon escient ! Après on pourra voir ce qu’on peut faire pour l’europe ! mais avant il faut balayer devant sa porte....

  • Je voudrais dire que je souhaite une Europe qui ait le courage de reconnaître que ce n’est pas en déplaçant les frontières, que la guerre sera une question réglée. Force est de constater qu’au contraire la guerre économique est une forme de guerre diffuse encore plus MEURTRIERE puisqu’elle tue ce qui fait la noblesse de l’être humain, à savoir une notion de justice - qui ne naît que dans notre coeur. Ce qui nous différencie du monde animal et aucun "darwinisme" (que cache bêtement la loi du plus fort) ne nous le fera oublier.
    Car UNE SOCIETE DE CON-SOMMATION NE FERA JAMAIS UNE CIVILISATION ! ET NOUS VOULONS UNE CIVILISATION

    C’est pourquoi j’en appelle à une Europe des idées car c’est sur cette Europe que les Grecs ont fondé la "république"...qui n’a rien à voir avec la loi des marchands (qui veulent nous faire croire que l’on peut tout acheter - même notre dignité....Cette idée vient d’un pays d’immigrants (USA) qui, comme nous le savons, a imposé sa volonté et détruit des civilisations au nom du dollar et de l’hubris (=démesure = le 1er défaut réprimé sous les Grecs au 5ème siècle avant J-C. par une civilisation qui pensait et avait réfléchi et qui déjà savait qu’une différence de plus de 5 ou 7 entre le plus riche et plus pauvre était un déni de démocratie !
    Que diraient-ils aujourd’hui où nous nageons en plein délire avec une différence de 1 à 500 ?
    Cette folie n’a jamais existé à ce point contrairement à ce que veut nous faire croire la propagande généralisée (et abjecte).

    NON et STOP - Nous avons repéré depuis longtemps le cheval de Troie de cette nouvelle
    économie plus qu’inégalitaire ! NOUS NE VOULONS PAS DE CE NOUVEAU CAPITALISME SAUVAGE-
    et jamais nous n’oublieront MONTAIGNE et nos ancêtres pour de fausses promesses en toc.

    "Car la réalité d’un coeur humain est une réalité parmi les réalités de ce monde, au même titre que la trajectoire d’un astre" disait S.Weil (et toc pour les Darwinistes qui se déguisent en pseudo-scienciifiques et/ou technocrates car ils seront toujours à la solde de la force déguisée ....en argent !)
    Comme par ailleurs et au contraire...il y aura toujours des personnes qui pensent et qui aiment !
    Je souhaite aussi que des Hommes et Femmes (que je respecte) puissent s’exprimer . Ce qui veut dire qu’on leur laisse un temps de parole.
    Mais est-ce possible encore ? Une démocratie basée uniquement sur l’argent et qui est basée sur la loi du plus fort en argent n’est plus une démocratie ......
    C’est pourquoi l’Europe actuelle est un déni de la démocratie.... car elle n’a qu’un "petit minable projet de société" ... à la solde de....
    ALORS QU’ELLE DEVRAIT ETRE ET FAIRE EXEMPLE DE CIVILISATION car le monde entier sombre et tous le savent sauf quelques-uns qui veulent ramasser un peu de plus value au passage .....et dans leur tombe !
    Salut et "que vive la République"
    (République qui n’a rien à voir avec celle d’un pays qui n’a même pas de nom ...comme disait Goddard : USA !!!! et ceci malgré que je n’en veux pas aux citoyens de ce pays qui me semble bien propagandé) Chantal Mayer

  • Exprimez-vous sur le " LIVRE BLANC " ouvert par la COMMISSION EUROPEENNE le 1er février 2006. Il sera clos le 31 juillet prochain.

    http://europa.eu.int/comm/communica...

    Notsag

  • Je souhaite que nous sortions de l’Europe néo-libérale qui est devenue un carcant.
    Je souhaite que la France se positionne comme un pays moteur de la construction d’une nouvelle alliance internationnale basée, non pas sur des concidérations uniquement géographiques, mais sur des valeurs communes telles que :
    la mise "hors compétition" ou "hors concurence" d’un certains nombres de dommaines d’activités" jugés essentiels (la santé, l’énergie, le développement durable des pays les plus pauvres, l’éducation...)
    le financement de ces domaines d’activités par un "nouveau plan marshall"(création d’un surplus de monaie virtuel, sorte de pot commun, distribué de manière équitable aux différents pays membres )
    la promulgation et l’aide au développement des entreprises coopératives (dont l’objectif est la pérénisation de l’entreprise au bénéfice de ses salariés qui participent directement aux décisions...)
    le démentellement du système actuel de l’actionnariat qui déshumanise totalement l’économie.
    Bref, un système basé essentiellement sur la solidarité, l’entraide et le respect tout en permettant l’enrichissement personnel de quelques uns dans des domaines bien définis et sur la base de règles très précises.

    RIEN N’EST IMPOSSIBLE : CE SONT LES HOMMES QUI FONT LE SYSTEME ET PAS LE CONTRAIRE !!!

Derniers articles sur Bellaciao :