Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Chanteurs et cinéastes s’associent pour défendre le texte Hadopi

lundi 30 mars 2009 - Contacter l'auteur - 3 coms

Le principe de riposte graduée séduit le monde des artistes. Et même ceux qui ne portent pas le gouvernement dans leurs coeurs approuvent l’idée d’alerter puis de sanctionner par une suspension de l’accès à Internet l’internaute récidiviste. Lundi, alors que l’examen du texte était à l’ordre du jour à l’Assemblée nationale, une quarantaine d’entre eux se sont réunis au théâtre de l’Odéon pour exprimer leur ras-le-bol. Revue d’effectifs.

"Quand on va dans un musée, on ne repart pas avec un tableau sous le bras. Défendre la loi d’un gouvernement avec lequel on n’est pas forcément d’accord n’est pas un exercice facile. Mais cette loi est juste", estime le jeune chanteur Da Silva.

"Aux yeux de certains, il semblerait que voler une oeuvre de l’esprit ne soit pas un vol !", s’insurge le scénariste Jean-Claude Carrière.

"Pour élever ma gamine, il faut que je gagne ma vie", souligne la jeune chanteuse Agnès Bihl. "Si on ne peut plus le faire en chantant, il faudra prendre un autre boulot ; on va tomber dans l’amateurisme", argumente-t-elle.

La chanteuse Françoise Hardy est "absolument d’accord avec cette loi". "C’est notre gagne-pain que nous défendons", souligne-t-elle. Son fils, le chanteur Thomas Dutronc, estime que "les jeunes artistes sont en danger". "Ceux qui ne défendent pas la loi sont démagos", ajoute-t-il.

Le chanteur Sanseverino s’agace que l’on puisse faire passer les défenseurs de cette loi pour une "bande de gros bourgeois" qui ont peur de se faire voler. "Il va bien falloir faire des menaces pour que les gens arrêtent de télécharger", a-t-il considéré.

"La loi n’est peut-être pas parfaite. Mais quand j’entends dire qu’elle est liberticide, cela me rend fou furieux", s’est exclamé le cinéaste Alain Corneau.

"Je vis très mal d’être accusé d’être liberticide en défendant cette loi", a, quant à lui, déclaré le cinéaste Christian Carion, qui juge cela "insultant". "La finalité du texte n’est pas de couper l’accès à Internet. Son but fondamental est de rappeler que pirater est illégal", a-t-il dit.

Alain Chamfort relève que "pirater n’est en rien un droit fondamental". Il juge "inquiétante la violence de certains pirates" à laquelle il a eu l’occasion d’être confronté lors de "chats".

Le cinéaste Jean-Jacques Annaud s’est déclaré "stupéfait de la hargne de certaines personnes qui ont pris l’habitude de la gratuité".

Les chanteurs Dani, Christophe Mae, Arthur H., Maxime Le Forestier, le jazzman Didier Lockwood, les cinéastes Nadine Trintignant et Radu Milhaieanu participaient également à la rencontre, organisée par la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) et la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD).

- http://www.lepoint.fr/actualites-te...

Mots clés : Cinéma-vidéo / Droits d’auteur / Internet / Musique /

Messages

  • "Quand on va dans un musée

    et autres conneries...

    c’est n’importe quoi ! ca les dérange pas que cette loi permette au gouvernement de fliquer (encore plus) le net et pire, que ce soit des "privés" qui s’en chargent ?!

  • La chanteuse Françoise Hardy est "absolument d’accord avec cette loi". "C’est notre gagne-pain que nous défendons",

    Peut on considérer ces personnes comme des artistes, une qualifacation complètement devoyée par les temps, comme pour le durable ici tout y est mélangé.

    Entre les amuseurs de l’industrie de divertissement et ce que l’on devrait cataloguer artistes, il y a de quoi réduire cette dernière corporation à peau de chagrin.....

    Son fils, Dutronc, s’il a de bonnes capacités techniques pour exécuter des morceaux de musique, ne doit pas pour autant etre considéré comme artiste, un chansonnier tout au plus.........mit en évidence par les médias car fils à papa. Je tiens le pari que dans nos campagnes plus d’un guitariste lui arrive au-dessus de la cheville et dont on entendra jamais parlé.

    Cette oligarchie show biss, combien mème quand elle discourt correctement sont la pluspart du temps hors réalité de nos vies,

    Les stars de la chanson, tout comme les stars du sport ne méritent pas plus que cela en considération, ces activités et de mon point vue ne devraient pas etre mis tant que ça en avant à faire baver tous les addos, de les faire miroiter des carrières d’élites ultra réservées.

    Comment expliquer que ce staff arrive à produire des cinéastes, des chanteurs, des acteurs des comédiens, voir des écrivains et en affiliation de pére en fils de mère en fille, etc etc ....faut eux aussi les remettre à leur juste place, c’est à dire les strapontins de la culture, cette culture qu’ils ont la prétention de représenter en partie....Faut il en rire, c’est plutot désolant de constater leur arrogance médiatique.

    Et surtout quand en réalité ce projet de loi ne leur rendra rien de plus de ce qu’ils ont déjà en trop. De petits esprits a ce prendre pour des saints esprits.

    Le foot au stade municipale, le spectacle musical à la communale, les artistes eux sont très rares et souvent inconnus dans leur temps.

  • En riposte à cette loi hadopi, je revendique d’être dispensée de la taxe "SACEM" quand j’achète des CD ou DVD vierges pour sauvegarder mon travail non musical ni dramatique .
    Je ne vois pas au nom de quoi on fait payer les autres créateurs pour enrichir les créateurs de musique ou d’oeuvres dramatiques .
    Y en a marre de cette discrimination entre créateurs et de ce racket des uns au bénéfice des autres, toujours les mêmes !!!!

Derniers articles sur Bellaciao :