Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Charlie Hebdo décapité : la paix c’est quand la guerre est ailleurs.

jeudi 8 janvier 2015 , par André Bouny - Contacter l'auteur - 4 coms

Depuis le 11-Septembre 2001, un chapelet planétaire d’attentats et d’enlèvements s’égraine jour après jour dans le cycle infernal action-répression, engendrant tant d’exactions qu’il semble impossible d’en faire un récapitulatif exhaustif.

De fraîche date…

Le 16 décembre 2014, à Peshawar (Pakistan), un attentat sanglant tue 141 personnes, dont 132 enfants écoliers (bilan provisoire). Ce type d’action a fait 40 à 50 000 morts en 10 ans dans ce pays depuis l’après-11-Septembre. Cet acte effroyable a échappé à la Une de nos médias, peut-être à cause de l’habitude qui blase.

Le 6 janvier 2015, à 15 h (GTM), à Istanbul (Turquie), une « combattante martyr » se fait exploser, tuant un policier.

Hier, 7 janvier 2015, vers 7 h du matin, à Sanaa (Yémen), un attentat à la voiture piégée a tué 37 jeunes hommes sans travail qui attendaient sur un trottoir dans l’espoir d’être embauchés dans la police…, et fait 70 blessés (bilan provisoire).

Ce même 7 janvier 2015, à 11 h 30 (4 h et demie plus tard), à Paris, une expédition fanatique mitraille et assassine la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo. Elle déclenche une émotion nationale. Elle est relayée tout azimut en boucle sur tous les médias d’autant plus que les victimes sont pour la plupart des journalistes, comprenant de surcroît des plumes et des crayons qui ont accompagnés toutes les générations de la société française dans leur émancipation face aux « valeurs anciennes », militaires et religieuses, d’après la Deuxième guerre mondiale. Naturellement, c’est la liberté d’expression qui est visée, et nous devons bien sûr la défendre bec et ongles. Cependant, dans le contexte politique particulier de nôtre pays, il semblerait que seul cet acte odieux soit rassembleur. Aussi tout ce que compte la France de sensibilités et de partis s’insurge, y compris les plus enclins à bâillonner : méfions-nous d’un Patriot Act à la française.

Nous devons avoir conscience que cette spirale infernale et fanatique est alimentée par la conquête des puissances occidentales de l’après Guerre froide, menée visant à s’approprier énergies et richesses du monde dans la poursuite d’une géostratégie accablante, et comme nos pays voisins, nous sommes suiveurs de notre mentor et meneur états-unien. Une menée belliqueuse sur l’Irak, l’Afghanistan, le Pakistan, et ses répercussions dans les pays d’Asie Centrale, dont la préchauffe permanente est le conflit israélo-palestinien, débordant au Liban, puis en Syrie, et aussi en Iran, sans oublier Somalie, Yémen, Soudan, Libye, Mali et autres pays attenants. D’ailleurs, il suffit de regarder la carte du monde où ont lieu les rassemblements « Je suis Charlie » pour s’apercevoir en creux où sont les germes de la vengeance : Asie Centrale, Moyen-Orient, Afrique.

Il est urgent et pertinent de réaliser que l’argent de nos impôts participe à un budget militaire « sanctuarisé » qui accompagne, voire mène, et alimente ce qui nous réunit aujourd’hui.

Mots clés : André Bouny / Attentats-Terrorisme /

Messages

  • article très pertinent au milieu de ces appels à l’unité nationale qui dégoulinent de partout. merci Dédé de nous rappeler cela. Régis...

  • le RAID et le GIGN ne recherchent toujours pas le ou les responsable(s) des sans-abris morts cet hiver. Que fait la police ???
    les crimes commis à Charlie sont monstrueux, barbares etc... (et surtout à mon avis, imbéciles), ils font les gros titres de toute la presse unanime (parce que les journalistes se sentent concernés ?) et quand je dis "gros titres" je suis en-dessous de la vérité !
    mais il y’a des morts qui "sont moins égaux que les autres" comme disait Coluche ...

  • Article de sagesse et de bon sens. Mais il restera grandement confidentiel, noyé par la vague hystérique qui mérite, plus que le fait-divers, le qualificatif d’historique car elle porte en elle les turbulences qui mènent au fascisme.

    • la grande intox

      quelques données "matérialistes" comme contre-feux peut-être utiles

      attentats terroristes dans le monde en 2014 source WikiEnglish sauf erreur de décompte

      359 dont 8 en Occident (+ Israël) soit 2,2% / 132 en pays à populations musulmanes soit 37% /

      4024 morts dont 19 en Occident (+ Israël) soit 0,5% / 8 à 9 morts par jour / 1015 morts en pays à populations musulmanes / 1013 au Nigéria...

      janvier 37-543 morts / février 44-587 / mars 24-510 / avril 14-208 / mai 19-339 / juin 42-348 / juillet 1->100 / août 1-31 / septembre 3-85 / octobre 8-82 / novembre 30-613 / décembre 33-468

      le supposé « conflit de civilisation » fait 50 fois plus de victimes en pays à populations musulmanes. Comment celles-ci pourraient-elles en être responsables, et soutenir les terroristes islamistes dont elles sont les premières victimes ?

      la triple peine : être premières victimes, être jugées responsables, vivre dans la mouise sociale

      PS : je ne sais pas où placer ces données, merci de les accueillir ici ou de les déplacer si jugé plus pertinent

Derniers articles sur Bellaciao :