Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Devoir de mémoire et droit à la vie

mercredi 23 février 2011 - Contacter l'auteur

Le 6 mars prochain, comme chaque année depuis 2008, le Mouvement des Victimes de Crimes d’Etat (MOVICE) se mobilise pour la mémoire et pour la vie. La Coordination Populaire Colombienne à Paris soutient et relaye cet appel en hommage aux disparus, aux déplacés, pour les victimes de massacres, pour les victimes d’exécutions extrajudiciaires.

Ce jour-là, en Colombie et dans de nombreux pays, sera rendu un hommage national et international à ces victimes.

Depuis des décennies, la Colombie vit l’un des drames humanitaires les plus graves de la planète. Les paramilitaires soutenus par l’Armée, sont les plus grands responsables des violations des droits de l’homme. Aujourd’hui, on assiste à une recrudescence de ces crimes et les groupes qui les commettent reprennent le devant de la scène : les menaces, les assassinats, les disparitions et la terreur sont le lot quotidien des campagnes et des villages.

La mobilisation permanente des associations, la constante pression des défenseurs des droits de l’homme, des avocats et des ONG nationales et internationales ont permis d’incontestables victoires dans la reconnaissance de ces crimes d’état et des avancées significatives dans la recherche de la vérité et de la justice.

Le chemin à parcourir est encore long et difficile, mais nous avons le devoir de continuer ce combat pour la dignité et la mémoire.

Le 6 mars prochain nous serons là et les victimes seront avec nous, invisibles mais présentes. Nous prendrons par la main nos frères assassinés, nous chanterons ensemble avec nos amis et camarades disparus, nous serons accompagnés par des gens solidaires du monde entier, c’est une question de dignité et de futur !

Parce que les victimes réclament vérité, justice et réparation,

Parce que les crimes contre l’humanité, les crimes de guerre, les disparitions forcées sont inacceptables et condamnables

Parce que la société colombienne aspire majoritairement à la paix,

La communauté internationale doit montrer qu’elle entend cette clameur et contribuer ainsi à construire une véritable société démocratique en Colombie basée sur la paix, la justice sociale et le respect intégral des Droits Humains et de la dignité humaine.

Paris, mars 2011.

Coordination Populaire Colombienne à Paris –CPCP

http://colombieparis.e-monsite.com/

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Le 6 mars

les pieds sur Terre

Campagne du MOVICE

Bouge avec la campagne "M6Vida"

Que tes pieds parcourrent les chemins de mémoire en Colombie

Le Mouvement national des victimes de c rimes d’État (MOVICE) est une plateforme qui existe depuis 2005 pour faire valoir les droits à la vérité, à la justice et à la réparation intégrale. Le MOVICE regroupe plus de 5000 victimes de la violence d’État et 300 organisations politiques et de défense des droits humains.

Depuis 2008, le 6 mars est proclamé par le MOVICE comme le jour de la dignité des victimes de la violence d’État. Cette année, le MOVICE organise diverses actions entre les 6 et 11 mars pour soutenir la lutte pour la terre et contre l’impunité. En Colombie, ces 20 dernières années, plus de 4 millions de paysannes et paysans, Indiens et Afro-col ombiens, ont été expulsés de leur terre pour ouvrir la voie aux intérêts économiques du pétrole, de l’industrie minière et des plantations de palmiers à huile.

Le gouvernement colombien a élaboré un projet de Loi des victimes et un projet de Loi de la terre sans concertation avec les victimes. Pour le MOVICE, ces projets de loi ne respectent pas les normes na tionales et internationales en matière de droits des victimes.

Le MOVICE demande aux personnes, aux organisations, aux collectifs et aux mouvements sociaux du monde entier de montrer leur solidarité avec les victimes de la viole nce d’État en envoyant une photo de leurs pieds avant le 6 mars à l’adresse m6vida@gmail.com en indiquant sa provenance. Les photos seront utilisées pour accompagner les actions juridiques et symboliques qui se réaliseront entre le 6 et le 11 mar s.

Se photographier les pieds est un acte symbolique qui représente la volonté de suivre les empreintes de la mémoire collective qui retrace la lutte historique pour la terre et la dignité en Colombie, lutte au cours de laquelle des millions de colombiens et de colombiennes ont perdu la vie, mais qui continue grâce à ceux qui ont survécu et à ceux qui appartiennent aux nouvelles générations héritières de cette mémoire : Tous ceux qui n’ont pas perdu l’espérance et qui continuent à cheminer pour réclamer leurs droits en tant que personnes, communautés et peuples.

Photographie tes pieds et rejoins le MOVICE contre les vols de terre et contre l’impunité.

Pour la terre et pour la dignité, bouge pour le 6 mars !

Voir les photos : http://www.flickr.com/photos/m6vida

Plus d’infos : http://www.movimientodevictimas.org

http://colombieparis.e-monsite.com/

Mots clés : Amérique Latine / Sud / Manifs-actions / Photo / Police - Répression /
Derniers articles sur Bellaciao :