Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Drancy Inquiétude autour des cantines gratuites

samedi 27 janvier 2007 - Contacter l'auteur - 4 coms

TROIS SEMAINES après l’instauration par les maires UDF de Drancy et du Bourget de la cantine gratuite dans toutes lesécoles primaires, cette première hexagonale provoque toujours inquiétudes et interrogations parmi les parents d’élèves et les enseignants.

Ils étaient une cinquantaine hier soir (en grande majorité de Drancy) à les exprimer lors de la réunion publique organisée par la FCPE, la FSU Snuipp et CGT. Parents et enseignants de plusieurs écoles de Drancy ont confirmé ce que ces derniers relataient, il y a une semaine.

L’afflux de 900 nouveaux demi-pensionnaires provoque des perturbations : temps de repas écourté, attente allant jusqu’à une heure et demie pour les derniers servis, classes énervées l’après-midi.

Une directrice s’inquiète d’accueillir dans le réfectoire plus d’enfants que la commission de sécurité ne l’y autorise, une enseignante assure que son école a perdu six heures de cours à cause des retards. Pour autant, ils ne veulent pas que cette mesure s’arrête.

« On veut juste trouver des solutions pour améliorer la situation et avoir des explications », précise le président de la FCPE Drancy, Gérard Gressin, qui évoque un courrier de la ville de Drancy du 19 janvier qui remettrait en cause la gratuité pour tous.

Cette lettre annonce qu’elle ne sera pas applicable à partir du 1 e r février aux familles qui ne déjeunaient pas à la cantine avant le 8 janvier et qui ne se seraient pas présentées en mairie avec leur avis d’imposition et leurs trois derniers bulletins de salaire.

DRANCY, HIER. Parmi les sujets d’inquiétude, ce courrier brandi par le président de la FCPE locale, Gérard Gressin, lors d’une réunion publique. Il remettrait en cause la gratuité des cantines pour tous. (LP/ERIC BUREAU.)

E.B.

Le Parisien , samedi 27 janvier 2007

Le personnel lui sera en grève, lundi 29 janvier 2007 pour de meilleurs conditions de travail et pour la reconnaissance de leur prime d’IEMP de 100 € mensuel.

La CGT DRANCY

Mots clés : Alimentation / Dazibao / Ecole-Université / FR - Ile de France (01) / Pauvreté-Précarité / Syndicats /

Messages

  • Quel scandale !!!!
    Drancy fera donc manger gratuitement les enfants de salariés et les autres seront exclus.
    Si cela ne revient pas à cela que l’on m’explique !!
    Je suis contre la cantine gratuite pour tous c’est à dire également pour les enfants de parents qui ont les moyens de payer. Par contre je suis pour le renforcement de la politique du quotient familial qui amènerait les enfants de salariés aux revenus modestes à passer dans la gratuité.
    Toutefois j’attends des échanges car mon opinion n’est pas tranchée totalement. Imaginer la cantine gratuite dans le XVI ème payée par les deniers publics c’est à dire en grande partie par l’impôt et donc la TVA payée majoritairement par les pauvres, cela me laisse songeur, mais enfin je peux éventuellement me laisser convaincre par de solides arguments, sans trop y croire !

    Jean-Philippe VEYTIZOUX

  • Elu PCF dans une majorité ,PS,PCF,Verts,nous avons à traiter ce sujet de la restauration scolaire au sein de notre commune.

    Aujourd’hui il y a 4 restaurants scolaires qui desservent 4 groupes scolaires(maternelle et primaires).

    La question se pose faut-il mettre aux normes nos restaurants..ou sous traiter en cuisine centrale avec liaisons froides vers les restaurants ?
    Si on ne regarde que l’aspect financier..il n’y a pas à hésiter..encore que !bien des communes ont eu des surprises à l’arrivée.

    Mais si on regarde l’aspect éducatif et qualité d’une restauration traditionelle-c’est un choix politique-il faut travailler avec du personnel de métier et de bons produits et cela a forcément un coût,mais plus tard les enfants ,après avoir bénéficier d’un capital santé durant leur scolarité,ne s’en porteront que mieux !

    Les normes d’hygiène alimentaire sont de plus en plus contraignantes pour ce type de restauration,de plus il faut sans cesse se reférer aux directives de Bruxelles.
    Beaucoup de Maires ,harassés par autant de contraintes baissent les bras et abandonnent leur restauration-type traditionnelle avec du personnel compétent- aux grandes sociétes(SODEXHO,..Etc)

    Ces sociétes répondent-évidemment aux normes de Bruxelles...ce sont elles qui -indirectement-
    compliquent les textes régissant les normes d’hygiène de la restauration collective et surtout scolaire !

    Par facilité ,et pour un coût moindre(au début !..il faut bien gagner le marché !,ces sociétes imposent leur choix alimentaire..et plus grave baisse la QUALITE GUSTATIVE de l’assiette..

    Le sucré,le gras s’y sentent bien..les conséquences pour l’enfant,à terme, on les connaît :c’est les risques d’obésité et la perte du goût de notre cuisine traditionnelle que sait faire un bon cuisinier !

    De mon point de vue la GRATUITE pour tous est injuste car elle bénéficie à ceux qui ont le plus de moyens,par contre il faut faire une tarification liée au quotient familial et aider les familles dans le besoin ,de façon à ce qu’un enfant ait au moins un repas équilibré par jour !

    Oui, il faut défendre la restauration scolaire de qualité face aux lobbies de l’agro-alimentaire.
    L’exemple de Drancy est de la pure démagogie électoraliste...où est l’intérêt de l’enfant..dans cette organisation qui ne répond qu’à l’intérêt de l’adulte ?

    • Je suis d accord avec toi cela ne durera que le temps des elections après ils trouveront le moyen d exclure les uns après les autres les bénéficiaires comme le fait l A.N.P.E avec les chomeurs.Je pense que les familles en difficulté doivent s acquitter d un minima a travers un quotien famillial justement determiné car si les enfants mangeait chez eux les parents devraient bien frapper au porte monnaie ! je ne pense pas qu on aidera les gens a prendre conscience de la crise en faisant d eux des éternels assistés. Oui a la solidatité et non a l hypocrisie ! g.thollot p.c..f

    • Professeur dans un collège rural, nous avons un service de restauration traditionnel avec un cuisinier très compétent. le rôle du gestionnaire est essentiel pour allier qualité des repas et coût raisonnable. On se rend compte en comparant avec des établissements qui ont délégué à la sodhexo que nos tarifs sont tout à fait compétitifs. C’est un peu le même débat que pour la gestion de l’eau par des régies municipales au lieu du privé, au bout du bout on se rend compte que la régie c’est mieux à tous points de vues.

      Jean-Philippe VEYTIZOUX

Derniers articles sur Bellaciao :