Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Du Sarko pour de vrai !

vendredi 29 septembre 2006 - Contacter l'auteur - 36 coms

Voilà un petit montage fort intéressant sur le premier flic de france... sur ce qu’il est, sur ce qu’il fait.

A VOIR ET A FAIRE TOURNER ABSOLUMENT.

http://www.dailymotion.com/video/x72d4_le-vrai-sarkozy

Mots clés : Dazibao / Gouvernements / Présidentielle 2007 /

Portfolio

Messages

  • Ce qui fait froid dans le dos, c’est que ce ne sont que des interventions bien réelles ...
    JP

    • Ce qui fait encore plus froid dans le dos, ce’est qu’il ne s’agit que d’un assemblage de (très) courts extraits sortis de leur contexte.
      Les individus qui ont monté ce clip pratiquent la désinformation, et là, j’ai vraiment peur !!!

    • "Ce qui fait encore plus froid dans le dos, ce’est qu’il ne s’agit que d’un assemblage de (très) courts extraits sortis de leur contexte.
      Les individus qui ont monté ce clip pratiquent la désinformation, et là, j’ai vraiment peur !!!"

      Si tu as peur des paroles d’un homme politique , découpées alors écoute réelement son discour non découpé , et au lieu d’etre ébahis par tant de niaiseries je peu te dire que tu n’en aura que plus peur.

    • Après ça on ne dira pas que la France n’est pas en train de se faciser !!!Ce document est parfait il montre la TOTALITE du programme de Sarko ;foutre la peur au ventre du plus grand nombre pour pouvoir installer tranquillement le facisme dans notre pays , n’ayant aucun autre moyen pour répondre aux conséquences de la misère.Le facisme est le dernier rempart de la grande bourgeoisie. A nous de bouger pendant que l’on peut encore.

      François.

    • selon le canard enchainé de cette semaine, Sarko et ses copains ont depuis 2002 fait voter 16 des 30 propositions du front national, même la proposition de suppression de la carte scolaire est depuis vaingt ans au programme de le pen.

      albu

    • .Le facisme est le dernier rempart de la grande bourgeoisie. A nous de bouger pendant que l’on peut encore.

      ça c’est vraiment bien dit !!!!!!

      seulement voilà, la droite avec la complicité du ps donc l’umps a fait en sorte que ce soit lepen qui est uniquement visé et désigné comme tel (je ne dis pas que c’est à tord !!) ; le problème c’est bien d’arriver à démontrer aux braves gens qui craignent tant de choses justement que l’ump et son sarko parano facho représente ce facisme tant nécessaire aux libéraux !!!

      satya

    • 16 ?? j’en étais restée à 11 ; il progresse rapidement le bougre !!
      quand on pense que royal se positionne pratiquement comme lui !!
      d’ailleurs j’ai entendu un terme : "sarkolène" qui veut tout dire, et le plus incroyable c’est que c’était dans la bouche d’une personne à la télé qui les admire tous les deux !!!!

      il est essentiel que la population soit massivement informée de tout ceci

      merci
      satya

    • ne nous trompons pas d’ennemie !
      celui a abattre c’est sarko !

    • Que cet enfant gâté de Neuilly soit un psychopate dangereux pour la société, cela ne fait aucun doute MAIS il va falloir un jour faire les comptes avec cette milice médiatique qui collabore si activement à l’ascension du dictateur.

  • Pourquoi le type agité qu’est TOUT LE TEMPS DEHORS ET PARTOUT, on l’appelle ministre de l’INTERIEUR ?

    C’est parce que les enfants complexés compensent et développent parfois un égo tellement surdimensionné (compulsion neuro-fécale du cerveau) qu’il devient plus volumineux que la planète ; et donc leur voracité n’est jamais rassasiée : il leur faut toujours plus d’espace vital, et par conséquent, les autres n’ont plus le droit d’exister. Ce symptôme apparaît dans la petite enfance et se cristallise autour de la croyance suivante : "l’Histoire du monde commence à ma naissance". Arrivé à l’âge "adulte", le malade mental est ministre de l’intérieur de son narcissime.

  • J’aimerais savoir comment télécharger cette vidéo pour la faire "tourner" : quel site ?

    Serge de Toulon

    • Il en fait beaucoup trop le minable de neuilly : et s’il n’était pas là au second tour ?

    • Après avoir vu ça et tant d’autres choses sur ce personnage, comment un seul citoyen de gauche ou même simplement hostile à une droite cynique et "décomplexée", pourrait, au second tour, aller à la pêche. Il faudra, massivement, faire son devoir en votant contre Sarkozy et non pas blanc ou nul. Chaque citoyen qui y manquera portera une responsabilité personnelle pour la suite. Une France d’après qui fait froid dans le dos.

    • souhaitons qu’il en fasse beaucoup plus , de conneries et qu’il ne soit pas même au

      premier tour, ,pour tout dire ,le Pen et sa fille me font moins flipper que la bande a Sarko

      voyez le topo (la liste de la bande ,trop longue a mettre en page )

      très bonne la vidéo a mettre dans les favoris

      oeil de bison

    • Le Pen et sa fille me font moins flipper que la bande a Sarko

      ca fait qq semaines que tu as débarqué sur bellaciao et ton discours devient de plus en plus douteux...

      on est vigilants...

      TM

    • Faut pas prendre les citoyens français pour des imbéciles. Ils auront remarqué, eux aussi, que le langage de Sarkozy est toujours le même, reflétant une certaine pauvreté des mots, des idées, et une certaine inculture. Un président de la république, pour être respecté de par le monde, et par son peuple, doit avoir une autre dimension que celle de Sarkozy. L’autoritarisme, l’arme des faibles justement, habite le ministre de l’intérieur et/ou le président de l’UMP. Il ferait bien de se faire une introspection, comme il l’a dit dans la vidéo, car ça marche pas du tout son personnage.

      J’espère que les jeunes des cités se sont inscrits en masse à la mairie pour voter contre ce dangereux personnage, car les traiter de "racaille des banlieues"à "nettoyer au karcher"est absolument inadmissible de la part d’un ministre

      Je le vois se signer, alors qu’il dit "aucun signe ostentatoire religieux". C’est un type pas clair du tout, recevant Tom Cruise, membre de l’église scientologique (pour une contribution pour sa campagne électorale ?), il est très proche des idées de Busch (évangéliste convaincu), et il est d’origine juive. Qui veut-il tromper ?

      En tout cas, je ne voterai pas pour lui (me fait trop peur).

      Je me demande pourquoi les grands parents maternels ont émigré en France, ainsi que son père ? Que fuyaient-ils ?

    • le langage de Sarkozy est toujours le même, reflétant une certaine pauvreté des mots, des idées, et une certaine inculture. Un président de la république, pour être respecté de par le monde, et par son peuple, doit avoir une autre dimension que celle de Sarkozy.

      La pauvreté des mots et des idées, l’inculture et la "dimension" minimale n’ont pas empéché l’arrivée au pouvoir des BUSH, BLAIR, BERLUSCONI (ne parlons pas de CHIRAC) et d’une foule d’autres médiocres dont la principale qualité est de croire dur comme fer depuis le jardin d’enfant qu’ils en ont une bien plus grosse que leurs petits camarades selon Pierre VIANSON-PONTE (si je me souviens bien), qui conseillait d’envisager la politique avant tout sous l’angle de la psychiatrie.

      Valère

    • C’est con à dire mais la pauvreté de son discours est plutot une arme, il parle du même sujet tout le temps avec une grande simplicité, il touche un public large, un véritable publicitaire...

    • C’est soit un psychopathe soit un cocaïnomane, ou les deux, ou alors rien de tout cela à part l’ambition et la haine pour ceux qui lui résistent. ; ça froid dans le dos de penser qu’il a tous les flics de France sous ses ordres. A ce propos j’aimerais connaître la progression de la délinquance policière, tous délits confondus. En tout cas, il ne fait pas de bien aux gardiens de la paix républicains qui n’habitent pas Neuilly et les beaux quartiers de Paris comme lui, et connaissent eux la réalité des galères des habitants des quartiers populaires et qui se font humilier par ses déclarations méprisantes à leur égard , d’un côté , agresser de l’autre à cause de lui.
      Jamais depuis la Libération l’enrichissement des patrons des actionnaires et des financiers n’aura été aussi considérable. Sarkozy l’Américain est pour le moment leur chien de garde vigilant et féroce, en attendant de devenir leur maître d’hotel.
      Je propose une affiche (que je ne sais pas composer sur ordinateur) avec le slogan de "LA FRANCE D’APRÈS" sur fond de champignon nucléaire. Je propose de passer la camisole de force à Nicolas pour le faire soigner à GUANTANAMO où son ami le cowboy vient d’autoriser la torture. JdesP

    • En effet, on peut se demander ce que cache l’engagement politique de Sarko !!! Lui qui n’a pas été très brillant à l’école, pris entre un frère qui a failli être le chef du médef, et un autre qui est psychiatre. Evidemment, le p’tit Sarko se devait de se faire une p’tite place au milieu. Le problème, c’est qu’il utilise tout ce qu’il y a de plus vil pour tenter d’y arriver, à ce fameux sommet.
      En tout cas, j’veux pas dire, mais la réponse est à trouver loin derrière, dans son enfance. Mais heureusement pour lui qu’il a un frère qui peut l’aider !!!

    • http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=34734
      tu fais 1 copié collé de l’adresse en message à tes contacts, ils y accéderont directement en cliquant dessus.
      Marie

  • Que cet énergumène aille sévir aux states de Bush qui lui plaisent tant, on lui a rien demandé. Il fait chier la jeunesse, maltraite les immigrés, comme si cela n’avait pas d’importance. Il flatte les instincts racistes et fait appel à ce qu’il y a de mauvais dans les gens, il s’appuie sur la haine et le mépris de l’autre. Et pourquoi ? pour être président : "c’est moi qui serait président" il faut rire pour pas pleurer.

  • Sarkozy vend son âme aux princes des ténèbres

    par François Costes

    Lors de son dernier séjour aux Etats-Unis, Nicolas
    Sarkozy a reçu les principaux responsables des grandes
    organisations sionistes américaines. Cette rencontre a
    eu lieu au consulat français de New York le matin du
    11 septembre 2006. Agissant de son propre chef, sans
    mission officielle du gouvernement français, Sarkozy
    s’est conduit en ministre des Affaires étrangères et
    les propos qu’il aurait tenus sont inquiétants pour
    l’avenir de la France, de l’Europe et du
    Proche-Orient.

    Pour autant que je sache, le Monde (France) et le
    Figaro (France) n’ont rapporté l’évènement que de
    façon superficielle, en indiquant seulement une
    rencontre avec des "responsables d’organisations
    juives", avec lesquelles Sarkozy aurait surtout
    discuté de l’antisémitisme dans notre pays.

    Cette discrétion pourrait s’expliquer par le secret
    exigé des participants. Selon le New York Times en
    effet :

    "In a closed-door meeting with more than a dozen
    Jewish leaders on Monday, [Sarkozy] said France should
    not have waited as long as it did to commit troops to
    Lebanon and went further than Mr. Chirac in
    criticizing Hezbollah, calling it a "terrorist"
    organization, according to one participant, who spoke
    on condition of anonymity because he was not
    authorized to disclose what took place at the
    meeting." [1]

    Mais un autre quotidien newyorkais a révélé le nom des
    participants et le contenu du discours de Sarkozy. En
    voici les points forts :

    "The meeting marked the first time a major French
    presidential candidate has publicly cultivated
    relations with the American Jewish community before an
    election. (...) "I am a friend of America. I am a
    friend of Israel," Mr. Sarkozy, the head of the
    conservative party Union for a Popular Movement, said.
    Among those attending yesterday’s meeting were the
    chairman of the Conference of Presidents of Major
    American Jewish Organizations, Harold Tanner ; the
    chairman of the policy council of the World Jewish
    Congress, Rabbi Israel Singer ; the president of the
    American Jewish Congress, Jack Rosen ; and officials
    from the UJA, American Jewish Committee, and
    Anti-Defamation League. (...) Mr. Sarkozy recently
    called Hezbollah a terrorist organization, although
    the European Union does not list it as such. He said
    yesterday that Israel was the victim of aggression but
    managed to lose the image war. (...) Mr. Sarkozy said
    French authorities estimate that Iran will have
    nuclear weapons within two to three years. "The only
    response," he said "is firmness. We must keep all
    options open, and not tie our hands to one single
    strategy. We should not give Iran advance warning
    about what the democratic world might do." Iran is on
    the move in part because Iraq is no longer able to
    contain it, he said. "Iran has a free hand ; they face
    no enemies." If he is elected, he said, dealing with
    Iran will be his "first priority." "I cannot accept a
    head of state saying he will wipe Israel off the map,"
    he said. Israel should explore the possibility of
    talks with Syria in order to effect a split between
    Damascus and Tehran, the interior minister said. And
    Israel should be "more proactive," he said "When you
    are small, you must be swift." [2]

    Le lendemain, Sarkozy prononçait un nouveau discours
    sur le même ton, cette fois-ci devant la
    French-American Foundation à Washington. [3] Il
    déjeunait ensuite avec Michael Chertoff, avant de
    serrer la main de George Bush à la Maison Blanche, -
    "an exceptional event for a mere minister", nous
    précise le New York Times.

    Le candidat Sarkozy s’apprête-t-il à attaquer l’Iran
    aux côtés de l’empire israélo-américain ?

    François Costes

    18 septembre 2006 | Version 1.1

    [1]

    "Widening His Campaign Trail, French Hopeful Tours the
    U.S."
    Elaine Sciolino
    The New York Times (USA), 13 septembre 2006

    [2]

    "French Minister Meets With U.S. Jewish Leaders"
    The New York Sun (USA)
    David Twersky, 12 septembre 2006

    [3]

    "Nicolas Sarkozy s’aligne sur George Bush sur le
    Moyen-Orient"
    Corine Lesnes
    Le Monde (France), 13 septembre 2006

  • C’est du Nicolas (Machiavel) : De la crainte et de l’amour, le premier sentiment étant plus facile à inspirer, si vous devez choisir entre l’un et l’autre pour asseoir votre pouvoir, choisissez le premier…

    C’est une reformulation perso…

    Dans le texte (Le prince - Chap 17) :

    […]Sur cela s’est élevée la question de savoir s’il vaut mieux être aimé que craint, ou être craint qu’aimé ?

    On peut répondre que le meilleur serait d’être l’un et l’autre. Mais, comme il est très difficile que les deux choses existent ensemble, je dis que, si l’une doit manquer, il est plus sûr d’être craint que d’être aimé.[…]

    Si ce n’est que notre Sarko aurait du le lire jusqu’au bout :

    […]Cependant le prince qui veut se faire craindre doit s’y prendre de telle manière que, s’il ne gagne point l’affection, il ne s’attire pas non plus la haine ;[…]
    […]Revenant donc à la question dont il s’agit, je conclus que les hommes, aimant à leur gré, et craignant au gré du prince, celui-ci doit plutôt compter sur ce qui dépend de lui, que sur ce qui dépend des autres : il faut seulement que, comme je l’ai dit, il tâche avec soin de ne pas s’attirer la haine.[…]

    Pour ceux que ça intéresse (Machiavel n’étant pas machiavélique) :

  • monsieur sarkozy est en mission, et qui et malheuresement possible...on lui a demandé de faire un boulot bien definis il va le faire et les francais ne verront que du feu...ca va merdé grave .....

  • C’est bien venu, bravo ! Il faut qu’on commence à se bouger contre lui.
    Mais je suis gêné par la musique "dramatique" permanente, c’est un instrument émotionnel qui n’a pas sa place dans un documentaire de réflexion.
    On ne peut pas reprocher à Sarkozy de vouloir faire des grands show à l’américaine et utiliser les mêmes instruments que lui.
    Pour l’instant ce qu’on attend des électeurs c’est de réfléchir pas de se battre, non ?

    Loïc

    • c’est à dire que c’est pas un documentaire de réflexion !!!
      c pas parce que ce te brosse dans le sens du poil que c de la réflexion !!
      c’est un clip de propagande. Après tout pourquoi pas...
      c de la réthorique audiovisuel dans la plus pure tradition staliniste (eisenstein) et hitlérienne (riefensthal)... après tout pourquoi pas...
      mais le débat se pose : peut-on se servir de tels outils ET être démocrate ?
      Utiliser les armes de l’ennemi, n’est-ce pas faire son jeu ?
      ici, au lieu d’avoir peur des voyous, on a peur de sarko... mais les moyens utilisés sont les mêmes...

  • C’est vraiment le reflet de la réalitè de ce mec qui n’a rien appris à l’ena .
    L’arrogance et la bètise en symbiose !!!!!!!!! Bravo

    Hugo

  • Le comportement de N. Sarkosy est tout à fait déplorable. Mais vos méthodes le sont également malheureusement, même si il semble que votre intention soit bonne. Prudence, n’allez pas attiser le feu aux risques de devenir des pantins manipulés par les fins stratèges de N.Sarkosy ! Continuez.

  • Sarkosy ou pas sarkosy ? Comment un homme qui a, par le passé, trahi ses meilleurs amis à t-il réussi à mettre dans sa poche la moitié de l’électorat de France et de navarre ? A vrai dire je n’ai pas la réponse ou alors elle serait trop méprisante, trop vulgaire, trop tout . Comme je vous l’ai dit, j’ignore comment celui quecécilia a rendû cocu inspire cette confiance aux citoyens français. Ce même Nicolas qui s’auto-proclame L’homme de la rupture (sic) et qui continu pourtant de s’acoquiner avec ces démons du passé tel que ce grandissime monsieur Charles..........Pasquaaaaaaaa. Ce cher Charles jamais avare de menaces et de mises en examens en tous genres. Vous parlez de rupture ? Sarkosy se tape de la France tout ce qui l’importe c’’est son humble petite personne. Vous feriez confiance, vous, à un homme qui planterait un couteau dans le dos de son propre frère ? Non, c’est évident. Alors réfléchissez un peu, mettez en marche ce qui à pour vous valeur de cerveau, informez vous et vous constaterez que le gentil nicolaê n’a rien de l’auto-proclamé messie qui aurait comme super pouvoir de sauver la france. Le seul pouvoir dont il peut se targuer c’est de prendre les gens pour des cons. Et d’avancer des chiffres intentionnèllements érronés, concernant les délits par exemple avec une apparence de sincérité qui blufferait le plus méfiant d’entre nous. Le mensonge et la trahison font parti de ce diabolique personnage sans foi, ni loi. Sarkosy c’est l’opportuniste puissance dix, un personnage qui à force d’être observé vous fera découvrir la vraie nature de son personnage. Sarkosy c’est une sorte de mini-Bush qui vous fera regretter le vote que vous pourriez lui apporter. Pensez vous sincérement que ce sont ses phrases chocs et ses formules à l’emporte pièce qui suffiront à vous faire voir la vie en rose ? Détrompez vous chers concitoyens et prenez enfin conscience que si il est élu la France, patrie génitrice des droits de l’Homme n’aura plus rien de ce pays que beaucoup d’autres peuples nous envient. Je me répète mais mettre aux commandes de ce pays un illuminé imbu de sa personne et pour qui la trahison est un art de vivre signifierait la fin de la liberté auxquel tous les français sont si attaché.

  • je trouve ca un peu facile !
    surtout n’oubliez pas que c’est un montage, la manipulation par l’image est très facile (comme le montre une pub) ! Faites-vous votre propre opinion en vous interessant vraiment à ce qui se passe, sans rapporter des idées toutes faites !

Derniers articles sur Bellaciao :