Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Hugo Chavez et le Venezuela : Ariel Wizman, nous voulons des preuves... (video)

dimanche 2 décembre 2007 - Contacter l'auteur - 13 coms


Chavez, intermittent du spectacle

de Viktor Dedaj

Ariel Wizman, nous voulons des preuves que vous n’êtes pas aussi stupide que vous en avez l’air.

M. Wizman,

Lors d’une inoubliable émission de télévision (voir l’a video : "Chavez, intermittent du spectacle") dont j’ai oublié le nom, vous vous êtes permis de faire des commentaires sur Hugo Chavez et le Venezuela. C’est votre droit, évidemment. Enfin, plus le votre que le mien, moi qui n’aurait jamais le moindre accès à un média important, mais passons. Ce droit vous est acquis de part votre qualité de... "journaliste" je suppose.

Je ne connaissais d’ailleurs pas vos talents de commentateur de politique internationale, tellement je vous avais assimilé à la rubrique "où sortir ce soir ?" de Canal. Vous aviez tellement l’air de savoir de quoi vous parliez que j’ai eu la faiblesse de dresser l’oreille sur des propos tenus à la télévision française - chose qui m’arrive très rarement.

Hélas, vous m’avez déçu, c’est le moins que l’on puisse dire. Le droit de raconter des conneries existe en démocratie, n’est-ce pas M. Wizman ? Enfin, c’est plus votre droit que le mien, un droit acquis toujours selon les mêmes principes et conféré par votre qualité de... quoi déjà ?

Vous êtes donc parti dans une tirade anti-Chavez, probablement pour contrer un peu toute la propagande pro-Chavez déversée par les médias français. Intention louable s’il en est une. Et courageux avec ça. Digne de l’esprit de chenapans qui régne sur les plateaux de Canal Plus.

Vous avez donc parlé de Chavez, vous avez parlé de sa mainmise sur les médias de son pays, j’ai entendu "antisémitisme avéré" (quelle originalité, M Wizman. Mais aussi quelle bêtise...), j’ai entendu "régime rouge-brun"... J’ai même entendu "escadrons de la mort".

Graves accusations s’il en est... J’ai cru que vous aviez dévié sur la Colombie d’Uribe, mais non, il s’agissait toujours du Venezuela et, sauf si j’ai raté quelque chose au passage, de l’année 2007.

Etrangement, tous les témoignages recueillis sur le Venezuela contredisent environ 99,9% de vos dires. Et c’est la première fois que j’entends une accusation d’une telle gravité. Alors M. Wizman, grand reporter devant l’éternel des nuits chaudes de Caracas, je vous invite à étayer vos affirmations.

M. Wizman, dites moi si je dois changer de relations et de sources d’information, ou si vous n’êtes êtes tout simplement que ce que vous aviez l’air d’être ce soir là : juste un imbécile de plus dans les média ?

Pas très cordialement,

Viktor Dedaj

"chef, on en a trouvé un autre, et ça commence à faire beaucoup"
vdedaj@club-internet.fr

Mots clés : Amérique Latine / Sud / Gouvernements / Télévision / Viktor Dedaj /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :