Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

LA FRANCE PARADIS FISCAL POUR LE SECTEUR RECHERCHE DES ENTREPRISES

lundi 24 novembre 2014 , par richard PALAO - Contacter l'auteur - 1 com

Il ne se passe pas un jour sans que le patronat et les médias hurlent sur les charges fiscales qui pèseraient sur les entreprises en FRANCE , charges qui créeraient un soi disant manque de compétitivité des nos entreprises et justifieraient donc les licenciements , la fermeture des entreprises ou leur délocalisation .

Or la réalité est tout autre , des entreprises étrangères surtout européennes de plus en plus nombreuses souhaitent s’installer en FRANCE pour bénéficier d’une fiscalité plus avantageuse , c est en tout cas ce qu’affirme le grand quotidien italien LA REPUBBLICA dans un article repris par le journal " LA REPUBLIQUE DU CENTRE " du 23 novembre :

" la FRANCE affole les milieux d’affaires italiens , si l’on en croit le journal de l’élite intellectuelle et financière ...Les centres de recherche de grandes marques transalpines fuient l’ITALIE pour trouver en FRANCE un havre ...fiscal et administratif .

Vous ne revez pas , 64 dossiers ont éte monté l’an dernier avec à la clé, 2500 emplois .

Le journal évoque le chiffre de 150 firmes italiennes qui auraient déja transféré tout ou partie de leur secteur recherche .

Cinq personnes à l’ambassade de FRANCE épluchent la presse à la recherche de dirigeants prêts à investir à l’étranger . La carotte ? : 350000 euros en moyenne
d’avantages divers écrit le quotidien .

Un "cerveau" pris au voisin , c’est cinq emplois indirects générés , selon un économiste américain . " les avantages de HOLLANDE attirent les investissements du monde entier . La FRANCE est désormais le pole européen de la recherche " selon la REPUBLICCA .

Une preuve supplémentaire que la politique du pouvoir socialiste est uniquement favorable aux entreprises , car les entreprises françaises qui bénéficient de ces avantages fiscaux continuent de licencier à tour de bras , comme le prouve la hausse incessante du chomage et que ces cadeaux fiscaux aux entreprises sont financés par les travailleurs avec le gel des salaires , des retraites la hausse des impôts la fermeture de services publics , etc ...

comme aurait pu le dire COLUCHE , avec un gouvernement PS , nous sommes tous égaux , mais les patrons sont plus égaux que les autres !!!!

Mots clés : Commerce-Indus.-Bourse / Economie-budget /

Messages

  • Oui mais cela n’empêche pas nos patrons de préférer payer des dividendes aux actionnaires que d’investir dans la recherche (tout en prenant le crédit d’impôt). Laissant ainsi aux autres patrons l’avancée technologique qui en découlerait et donc les brevets et donc la survie ...
    Le retard ainsi pris entraîne en toute logique des licenciements pour pertes de marchés et donc de profits.
    Bon, à côté de cela, travailler pour des patrons français ou italiens ou américains, on s’en fout, le principal c’est déjà d’avoir un emploi.

Derniers articles sur Bellaciao :