Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

La LCR n’ira pas à la soupe ! mais le PC se tâte ! et les Verts y goûtent sans dégoût !

mercredi 28 décembre 2005 - Contacter l'auteur - 23 coms

PARIS (Reuters) - La Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR) n’assistera pas à la réunion des formations de gauche prévue fin janvier s’il s’agit de discuter d’un "programme de gouvernement" avec le Parti socialiste, a déclaré son porte-parole, Alain Krivine.

Le PS s’est mis d’accord ce mois-ci avec le Parti radical de gauche (PRG), les Verts et le PCF pour discuter d’une plate-forme commune de gouvernement pour 2007. La date exacte de cette réunion n’a pas été fixée.

"S’il s’agit d’une réunion de toute la gauche pour envisager ce que l’on peut faire avant 2007 pour contrecarrer tous les plans, de la droite, du patronat, etc, dans ce cas-là, bien sûr, on est partant", a dit Alain Krivine au micro de RTL.

Mais "s’il s’agit de discuter d’un programme de gouvernement (...) nous on n’ira pas, c’est évident", a-t-il ajouté.

Alain Krivine a estimé qu’il était hors de question pour la LCR de parler "d’un programme de gouvernement avec (l’ancien ministre Dominique) Strauss-Kahn, le PS, des gens qui lorsqu’ils ont été au pouvoir ont privatisé autant, si ce n’est parfois plus, que la droite".

L’ancien candidat de la formation d’extrême gauche à la présidence de la République a par ailleurs invité le Parti communiste à ne pas "gâcher la dynamique unitaire nouvelle qui a existé au moment de la campagne du non" lors du référendum sur le traité constitutionnel européen, au printemps dernier.

Envisager pour le PCF d’aller au gouvernement "avec la direction sociale-libérale, c’est-à-dire avec le PS (...) sera un gâchis énorme parce que si aujourd’hui l’alternative, en France, c’est entre une gauche molle et une droite dure, je crois que ce n’est pas bon".

Mots clés : Muncerus / Partis politiques / Présidentielle 2007 /

Messages

  • il n’y aura peut-etre pas d’alternative.
    la gauche "raisonnable" se re-plante encore, comme en 2002.
    je parie que la prochaine étape est une union avec l’UDF pour garantir une union de gauche.
    et moi qui en revait, d’une vraie union de gauche, quel con.
    c’est triste : il suffirait de dire : Nous, au P.S., on n’est pas trop pour le capitalisme.
    Dommage. bis répétita. Cela va recommencer.
    J’ai pas fini de subir le sourire de Sarkosy de 2007 à 2012.

    jyd.

    • Pour faire bref vu que je n’ai que qq minutes, je dirai que la solution est dans l’énoncé.
      Tu dis que tu rêve d’une union de la gauche

      Mais la Gauche, cela veut-il dire encore quelque chose ?

      Certains affirment de plus en plus fort qu’il faut voir l’échiquier politique aujourd’hui comme tripolaire, et donc zappe la logique droite gauche
      On pourrai schématiser par
      1) Les partisants de la démocratie directe (anars, LCR, Alters, PCF, verts en théorie et plein de petites structures)

      2) Les libéraux (PS, UDF, une partie de l’UMP)

      3) Les réactionnaires (FN, UMP, MNR, MPF...)

      La faille à ce schéma, c’est beaucoup plus l’UMP qui est sur les deux terrains de la réaction et du libéralisme économique, que le PS qui ont depis longtemps oubliés les principes démocratiques.

      sc_marcos94

    • Je crois que l’ analyse précédente est tout à fait juste, il ya désormais 3 côtés, même si on peut mettre 50% des verts et la direction du PC dans la 2 et 50% de l’ UDF dans la 3 !
      et bravo à la LCR qui refuse de discuter avec le PS d’ un programme libéral de gouvernement !

    • Gauche, droite ?

      ça date et c’est marqué historiquement en France.
      Non valable aux US et en Amérique Latine par exemple.

      Autres clivages :

      - 1 La loi du marché prime : le fort écrase, voire écrabouille salement, le faible (Libéralisme, UMP, PS, une partie des Verts et peut-être du PC). LIBERTE ... d’assassiner.

      - 2 Le politique domine : le fort protège le faible (une partie des Verts, PC, mouvements non constitués en partis...) FRATERNITE

      - 3 Le masculin (fort) domine le féminin (faible) : partis défendant la morale catholique traditionnelle (anti avortement-homosexualité-divorce, etc...), les religions, luttant contre la laïcité. Tous les "Libéraux" en dépit des apparences (les femmes y servent la soupe). Tous les partis d’extême droite.

      - 4 Le masculin égale le féminin. EGALITE. Le PC ? Les Verts ? Une partie du PS ?

      Les "3" peuvent se retrouver en "1" et "2"

      LIBERTE EGALITE FRATERNITE Difficile à réaliser. D’ailleurs ça ne figure plus ni sur les timbres, ni sur les mairies, ni sur les documents officiels. Personne n’est incité à appliquer cette devise.

      Lulu

    • C’est plutôt bancal ton modèle : Sarkozy a donc eu raison de toi pour que dans ta conclusion LIBERTE soit associée à la liberté d’assassiner. Les hommes doivent être libres, et égaux dans leur liberté.
      La FRATERNITE ce n’est pas "le fort protège le faible", car le fort reste alors le dominant, mais "le fort renforce le faible et le hisse à son niveau".
      Quand à l’EGALITE, le tirage au sort des citoyens volontaires pour pourvoir certains postes qu’évoque un camarade plus bas, n’est certes pas transposable immédiatement, mais assure un mode de désignation non arbitraire.

      Je crois plutôt que LIBERTE EGALITE FRATERNITE sont trois notion liées, qui ne peuvent prendre leur pleine mesure que dans leur union.
      Nous vivons aujourd’hui dans un monde ou la "liberté" (d’exploiter) est imposée par la voie autoritaire
      L’URSS essayait d’imposer l’égalité par la voie autoritaire.

      Les libertaires veulent eux articuler liberter et égalité, et user pour cela d’une anti-autorité constructive : la fraternité

      Vive l’anarchie

  • s’il la lcr (ou d’autres) refusent de discuter un programme, on avance à rien.
    au contraire, s’ils acceptent ils permettent d’engager un programme anti-libéral.
    au final on en revient au grand "problème identitaire" de la lcr actuellement : accepte-t-on de faire bouger les choses démocratiquement, ou bien poursuit-on une logique "d’extrême" en refusant toute discussion qui pourrait porter sur des éléments constructifs pour l’avenir...

    • muncerus : " s’il la lcr (ou d’autres) refusent de discuter un programme, on avance à rien.
      au contraire, s’ils acceptent ils permettent d’engager un programme anti-libéral."

      Tu crois sincèrement que le PS est près à parler d’un programme "anti-libéral" ? Je trouve de la cohérance dans l’action de la LCR, je trouve de l’incoherence dans l’action des verts et des communistes (qui au passage veulent presenté un candidat chacun pour les prèsidentielles, plutot que fair une alliance de la gauche "anti-libèral"). qui font preuve de compromission pour garder leurs elus et comme le dit le Che : " les compromis sont l’anti-chanbre de la trahison"

  • LA POLITIQUE DE LA CHAISE VIDE !

    je croyais naivement que nos camarades de la LCR avaient appris quelque chose de la campagne sur le referendum , je constate qu’il n’en est rien .
    si nous laissons le PS et le PRG discuter des orientations d’un eventuel gouvernement de gauche , il est sur que ce dernier ne sera pas marqué par un antiliberalisme visible .
    Si le PCF et la LCR defendent veritablement des propositions antiliberales , les verts ne pourront que s’y rallier !
    le PS sera alors placé dans la position de provoquer la rupture de l’union des forces de gauche et le reflexe du vote utile en sera bien amoindri .
    Les possibles presidentiables du PS savent que si l’opinion publique de gauche les rend responsables de la rupture , alors ils sont cuits !
    de toute facon je ne comprend pas que la LCR ne participe pas à la réunion , cela ne les engage à rien si ce n’est à pouvoir rendre publiques les positions du PS ,
    depuis mon plus jeune age on m’a toujours dit que les absents avaient toujours tort .
    par ailleurs cela aurait l’aventage de renforcer ceux qui au sein du PCF sont pour un programme et une candidature de la gauche antiliberale , car là aussi le combat n’est pas forcement gagné, enfin pour jouer ce role la LCR sait bien qu’on a déja LO .
    claude de toulouse

    • oui mais si j’ai bien suivi, la LCR n’a pas été invitée par le PS à ces négociations ...?

      sc_marcos94

    • Exact et le PCF qui a gifflé le PS pour cela doit être prêt à gifler de nouveau. Je lui demande ne pas se mettre en position d’être gifflé !

      Esteban

    • Difficile à suivre ce feuilleton ! La LCR ne se rendra pas à une réunion à laquelle de toute façon elle n’était pas invitée ? Alors que le PC s’était battu pour qu’elle y soit invitée ? Il ne faut pas louper un épisode sinon on est largué !

    • Il semblerait que nous ayons un soucis et que les militants du PC doivent faire entendre leur voix pour l’unité sur la gauche.

      Dans l’état actuel il n’est pas raisonnable de discuter gouvernement et programme avec le PS à partir du moment où ce dernier parti ne fait absolument rien pour avancer et continue de soutenir concretement les logiques ultra-libérales à l’oeuvre.

      Le plus génant dans cette affaire est de saborder l’espérance qui était (et est encore) possible. Que la direction du PC comprenne bien une chose : Le PS va leur faire payer cher la dime et le choix du referendum une fois un socialiste élu...
      Une chance de rééquilibrage de la gauche existait (et existe) avec une nouvelle gauche, novatrice, fusionant ce qu’il y avait de meilleur dans les combats de ces dernières dizaines d’années, Cette chance doit-elle être piétinnée, vendue, dilapidée ? Avec à la clé à nouveau l’érosion du PC étranglé par une alliance contre-nature avec le PS ? Contre-nature car contre les travailleurs ?

      Qui seront les perdants de cette affaire ? De ces papotages invraissemblables sur un gouvernement avec le PS dans les conditions actuelles ?
      Le PC et la LCR en seront les perdants.
      Le PC pour les raisons precedemment invoquées
      et la LCR d’être restée le bec dans l’eau et la main tendue sans que le PC ne la prenne.

      La nature ayant horreur du vide , c’est bien l’extreme-droite, la droite, les tendances de droite du PS et des verts , et LO qui seront gagnants dans cette affaire.

      Allez ! Faut remettre tout celà en ordre de marche !

      Copas

    • je trouve que vous avez tout à fait raison, Claude de Toulouse, la LCR devrait à tout prix etre de cette réunion pour les raisons que vous expliquer. Mais peut-etre pour ce parti, il est beaucoup plus aisé de ne rien apporté de constructif aux citoyens que nous-sommes. Faire éternellement partie de l’opposition et ne rien apporté de concret c’est tellement facile
      en passant je croyait que c’étais M. Besancenot le représentant de ce parti, alors pourquoi est-ce M. Krivine qui fait cette déclaration...?

      Nicole

    • Il me semble abherant de discuter d’un programme gouvernemental avec le PS quand ce dernier continue de s’attaquer aux salariés (soutien au parlement européen, en alliance avec la droite et l’extreme droite, à Lamy , discours de présidentiables en faveur des privatisations, etc).

      On peut discuter avec le PS, mais discuter de gouvernement c’est tout autre chose surtout quand le PS n’a pas montré l’ombre d’un revirement, n’est pas revenu sur son soutien au TCE qui est actuellement relancé explicitement dans l’UE et qu’on demande de faire revoter la France après qu’elle ait élu un nouveau président....

      Dans cette affaire, il faut être plus clair, j’ai actuellement d’énormes doutes (sauf pour le PS pour lequel j’ai bien compris qu’ils cherchaient à bloquer le PC et l’empecher à s’allier à d’autres, donc l’isoler....Juste une maneuvre, pas plus).

      Ce n’est pas la LCR qui est le problème, ce n’est pas essayer d’être un juste milieu entre PS et LCR qui fait avancer les choses, mais renvoyer au fond des positions, en prendre à témoin la population pour qu’un choix éclairé puisse être pris.

      Pour moi il n’y a pas photo entre un parti favorable à ce qui nous fait mal, et un parti qui lutte contre celà (même si on n’est pas d’accord avec leurs positions sur certaines choses)...

      Copas

  • Je pense assez lamentable ce petit jeu politicien.

    Comme si nous étions assez nombreux pour nous diviser une fois de plus !

    Les collectifs contre le TCE ont dépassé largement ces clivages politiciens : sans celà, le TCE passait comme "une lettre à la poste" !

    Les camarades qui les ont animés ou y ont participé ont appris à se connaitre, à passer par dessus les préjugés, querelles de chapelle ou analyses différentes : ils ont réussi ensemble pour un but commun.

    Que l’appareil du PS ait pris cette position d’exclure la LCR des rencontres, quoi d’étonnant ? Quelqu’un s’attendait-il à une autre position ?
    L’union est un combat : l’oublierions nous ?

    L’attitude de la LCR de refuser de participer aux rencontres est fort dommageable, et va à l’encontre des engagements moraux pris lors de la campagne.

    Je rejoints l’analyse de Copas et le constat d’Esteban : il faut rester ferme, dans l’union

    Patrice Bardet

    • Et bien, moi je trouve que la lcr a bien raison de ne pas participer avec les traitres du ps.
      De toute façon elle n’a pas été invitée ? voilà qui regle le probleme .

      le ps ne peut blairer les communistes (rien que le mot leur file de l’urticaire ) mais sait s’en approcher quand il est dans la merde. Et bien qu’il y reste, il s’y est foutu tout seul. La claque que les socialistes se sont pris dans la gueule en 2002, n’est rien d’autre que le résultat de la politique menée depuis des années au pouvoir. Qu’ont ils fait pour la société ? A part privatiser a tours de bras et mener une politique de droite, parfois encore plus a droite que la droite elle meme .

      avez vous oublié que le ps a defendu bec et ongles la constitution en 2002 ? Il faut vraiment etre naif pour croire qu’il a changé à ce point .

      PS ET UMP, MEME COMBAT. DROITE ET GAUCHE CAVIAR (qu’ils mangent sur notre dos d’ailleurs).

      L’ideal serait qu’en 2007 on vote massivement pour le pc et la lcr que, pour une fois, l’un ou l’autre se retrouve au second tour (je sais,je sais : je reve, mais ça fait du bien !)

      louise

    • J’adore lorsqu’on est clair. Non Louise tu ne rêves pas, on va les forcer à s’entendre, on va leur crier ce que l’on veut. S’ils veulent continuer à dire qu’ils nous défendent et s’ils veulent nous défendre, ils devront nous écouter le PCF et la LCR et ceux qui veulent.

      Fraternellement

      Esteban

    • oups ! je voulais dire referendum 2005 (et pas 2002) .il faut dire que le ps fait tellement de conneries tous les ans et toute l’année, qu’on s’y perd dans les dates. lol

      louise

    • honnetement je ne leur fais pas confiance. J’essaie mais je n’y arrive pas. y’a comme un noeud dans l’estomac.

      On va les forcer à nous ecouter et à nous defendre ? Mais ils seront prets à dire n’importe quoi pourvu qu’on les aide à (re) prendre le pouvoir. Et après ? Les communistes ont deja fait partie du gouvernement avec ces traitres arrivistes , qui se sont bien foutus de leur gueule (puisque le ps à plus de deputés à l’assemblée que le pc). Ils se sont juste servis d’eux pour arriver à leurs fins. Et pour quel résultat ? Et là, ils voudraient recommencer ? Ah NON !

      Les militants socialistes en ont marre de la politique ultra-liberale de leur parti ? Ils n’ont quà voter pour les VRAIS partis de gauche....Il serait temps de donner une bonne leçon à leur parti.

      Crois moi, Esteban, ce n’est que de l’opportunisme et rien d’autre .Une fois les socialos au pouvoir ,ils nous feront un gros doigt d’honneur (pardon pour la grossiereté, mais c ça). Y’a qu’à voir avec quel aplomb les politiciens, apres avoir été pris en flag de mensonges et de promesses non tenues, viennent nous parler, tete haute, à la télé .Ils n’ont honte de rien. ET ILS NE SONT PLUS A UN MENSONGE NI A UNE PROMESSE PRES.

      Louise

    • Ma chère Louise, si je t’avais à mes côtés je te ferais une grosse, une énorme bise. Tu es tellement remontée que tu ne t’es pas aperçue que c’est de mes camarades du PCF et de mes amis de la LCR dont je parlais.

      Tout ce que tu dénonces, j’y adhères ; tout ce dont tu espères, je l’espère aussi, mais nous devons toi et moi le crier, bousculer et l’imposer à l’intérieur même de notre(?) ou de nos partis politiques.

      C’est ce que je m’astreins à faire au PCF.

      À partir de maintenant nous ne devons laisser personne franchir la ligne jaune que nous aurons défini. Personne ne doit faiblir, personne ne doit "se laisser" faiblir, les sÔcialistes n’ont pas à nous dire ce qui est bon pour nous, c’est nous qui leur disons. Avec çà, qu’ils viennent, sinon qu’ils se cassent.

      Je t’embrasse Louise,

      Esteban

    • Je crois qu’ il ne faut pas dire que c’ est un rêve de voir le PCF et la LCR au 2ème tour, s’ ils présentent un candidat commun (Besancenot biensur qui a acquis une popularité assez incroyable maintenant) et soutenus par quelques autres comme le candidat antilibéral voir et je l’ espère comme le candidat anticapitaliste, il est tout à fait envisageable qu’ il arrive au 2ème tour, avec la multiplication des candidats, il sera peut être possible d’ entrer au deuxième tour avec 14-15% voir peut être moins et si jamais il tombait contre Le Pen, pourquoi pas Besancenot président ?! ça l’ fait non ? ( enfin président pas pour longtemps, sa première mesure serait sans doute d’ abolir cette fonction autoritaire et antidémocratique)
      Franchement je ne pense que ce scénario soit totalement utopique.

      Vince

  • ...Moi je trouve que la LCR aurait pu aller à la réunion, même si c’est une discussion sur un programme de gouvernement et proposer comme mesure (entre autres) l’abrogation de la loi Fillon sur les retraites (que les dirigeants du PS ont promis d’abroger à leur congrés, celui qui s’est tenu pendant les mouvements de grève, celui où ils ont fait tout un cinéma autour de Thibault, en se la jouant "plus social que moi tu meurs").
    Maintenant ils refuseraient probablement. Et on aurait dès maintenant un bel exemple, clair et net de leur duplicité à populariser.
    Ou bien ils acceptent et ça leur fait une promesse renouvelée, qu’on se ferait un plaisir de leur rappeler constamment....
    Ce que j’en dis...

Derniers articles sur Bellaciao :