Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

La Réunion 27/9 : Tous ensemble dans la rue

mardi 27 septembre 2011, par ggrun - 1 com

Les principales organisations syndicales (CFDT, CFTC, CGC, CGTR, FSU, SAIPER, Solidaires, Unef, UNL et UNSA), les jeunes, lycéens et étudiants, les travailleurs, quelques associations et même certaines personnalités politiques, à l’image de Paul Vergès, Huguette Bello ou encore Gilbert Annette, sont descendus dans la rue du Maréchal Leclerc ce mardi 27 septembre 2011. Ils étaient plus de 2 500 manifestants à partir de la place du petit marché vers 10h15 pour rejoindre la préfecture aux alentours de midi. Tous réunis autour de trois mots d’ordre : emploi, salaire et précarité. « Nous sommes dans une situation intenable aujourd’hui et nous devons montrer notre mécontentement pour que les choses changent », indiquait Ivan Hoareau, en préambule, pour l’intersyndicale.
Banderoles, pancartes, slogans, sifflets, musique...et environ 2500 personnes dans les rues de Saint-Denis ce mardi 27 septembre 2011. Toutes les conditions étaient réunies pour la grève générale. La manifestation dionysienne a commencé vers 10h15 devant la place du petit marché, avec en tête de file, une petite délégation de lycéens et d’étudiants, venus dire « non aux suppressions de postes dans l’Education nationale ». « Les conditions dans le système scolaire sont de plus en plus déplorables, et aujourd’hui, si nous ne voulons pas être condamnés, il faut faire entendre nos voix, car c’est notre avenir qui est en jeu », estime Stéphane Maillot, président local de l’Unef (union nationale des étudiants de France).

Les représentants syndicaux de l’éducation et certains professeurs ont accompagné logiquement les lycéens et les étudiants dans le défilé. Si la manifestation nationale concernait principalement l’éducation nationale, au niveau local, quasiment toutes les organisations syndicales étaient réunies en ce jour pour faire entendre un ras-le-bol général. « Nous sommes parvenus à faire descendre près de 5500 personnes dans les rues de Saint-Denis et de Saint-Pierre aujourd’hui, ce qui est le signe d’un vrai malaise au sein de la société », commente Ivan Hoareau, représentant de l’intersyndicale.

« La manifestation est une réussite, car toutes les organisations syndicales, à l’exception d’une, étaient présentes. Le secteur public et le secteur privé ont décidé d’être solidaires et de se mobiliser pour souligner des problèmes importants qui s’installent au sein de notre société. Un poste sur deux n’est pas remplacé dans la fonction publique, il y a des pertes de travail dans les secteurs de l’automobile, du BTP...Les négociations salariales sont inexistantes, tout comme le dialogue social. On est dans une situation de précarité terrible, les contrats à durée indéterminée sont de plus en plus en voie de disparition. Quant aux salaires, ils ne font que baisser et on veut nous enlever la prime Cospar, c’est inadmissible », ajoute Ivan Hoareau.

Certaines personnalités politiques ont également défilé dans les rues de Saint-Denis. Paul Vergès, qui disait récemment vouloir être au plus près des pauvres était bien présent sur la place du petit marché, accompagné de son fils Pierre Vergès pour lutter contre le chômage et la précarité. Huguette Bello, « militante de toujours », s’est exprimé au sujet de sa présence : « Le massacre de l’Education nationale est une chose intolérable, que l’on doit dénoncer. Trop de postes sont supprimés, et pas seulement dans l’éducation, dans la santé, la fonction publique...Je suis là, au côté des manifestants, pour réclamer une société plus juste, plus égale, plus généreuse aussi ». A noter également la présence du maire dionysien, Gilbert Annette.

La délégation dionysienne est arrivée devant la préfecture aux alentours de midi. Si la manifestation était une réussite pour Ivan Hoareau, il considère qu’il faut « inscrire l’action dans la durée ». « Les prochaines manifestations en métropole auront lieu le 6 et le 11 octobre, il faudra profiter de l’occasion pour établir notre calendrier et faire entendre la voix de La Réunion », conclut-il.

Samia Omarjee pour www.ipreunion.com

http://reunion.orange.fr/news/reunion/tous-ensemble-dans-la-rue,604216.html

Derniers articles sur Bellaciao :