Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Le Français tué en Libye était le fondateur d’une société de sécurité

vendredi 13 mai 2011 - 5 coms

Question : un ancien du 3ème régiment de parachutiste d’infanterie de marine est-il plutôt un "ancien" ou un militaire en mission ???

D’après RFI...

Pierre Marziali était le fondateur de la société de sécurité Secopex.

Le Français tué en Libye était le fondateur d’une société de sécurité

Le Français tué le 12 mai 2011 à Benghazi est un ancien militaire, fondateur et responsable d’une société de sécurité privée employant d’anciens soldats, a-t-on appris au lendemain de sa mort de sources spécialisées dans les milieux de la sécurité privée.

Pierre Marziali était un ancien du 3ème régiment de parachutiste d’infanterie de marine, de Carcassonne, le 3ème RPIMa. Il avait 47 ans.

Il avait créé la Secopex en 2003, en recrutant surtout d’anciens militaires ou d’anciens employés du ministère de l’Intérieur. Officiellement, sa société facturait ses services, dans le domaine de la sécurité, de la formation et du renseignement, ce qui n’est pas interdit par la loi française....

Il y a deux ans, Secopex s’était fait connaître en affirmant avoir remporté un contrat pour l’instruction de gardes somaliens. Une simple lettre d’intention, dit-on aujourd’hui, mais rien de concret au final.

Depuis, financièrement, la société militaire privée de Pierre Marziali allait très mal. Secopex voulait donc tenter sa chance en Libye.

Pierre Marziali était certainement épaulé par son spécialiste du secteur Afrique, Robert Dulas, qui aurait œuvré récemment au Niger. Ils ont profité de contacts au sein du CNT pour installer une antenne à Benghazi.

Selon nos informations, les bureaux de la société avaient ouvert il y a une semaine ; une démarche, dit-on, peu appréciée des autorités françaises qui suivaient de près les activités de Secopex à l’étranger.

Toujours selon nos informations, Pierre Marziali comptait décrocher des contrats dans le secteur de la protection et la formation des combattants du CNT.

Sur place, une source proche des insurgés affirme que le Français a été exécuté par un mystérieux commando pro-Kadhafi. Mais on parle aussi d’un simple contrôle de police qui aurait mal tourné ; ce qui semble plausible, puisque 3 autres personnes qui se trouvaient avec lui ont été arrêtées et se trouvaient jeudi soir aux mains du CNT. Le ministère français des Affaires étrangères affirme s’être rapproché des autorités du CNT afin de pouvoir entrer en contact avec ces ressortissants.

http://www.rfi.fr/afrique/20110513-le-francais-tue-libye-est-le-fondateur-une-societe-securite

Messages

  • Une mort de plus dans un contexte de guerre où les gens du Peuple Lybien sont meurtris quotidiennement, eux aussi, par la guerre des Puissants, ne l’oublions pas... Le texte ci-dessus nous apprend au moins une chose : Il y a une rivalité entre clans "sécuritaires" autour du C.N.T Lybien... Le C.N.T trouverait-il les sarkozystes trop envahissant ? et tente-t-il de faire jouer une forme de concurrence dans sa recherche de solutions guerrières ? Ce qui supposerait alors que Sarko s’enlise relativement plus en Lybie que la Presse ne veut bien le dire...

  • Dans un contexte mondial fortement déstabilisé par l’insécurité et la multiplication des crises, où la conflictualité des intérêts économiques engendre des comportements de plus en plus offensifs, l’entreprise, pour préserver et pérenniser sa compétitivité, doit anticiper, parer et contrer les risques qui la menacent.

    Protéger et garantir l’intégrité physique des personnels , de leurs familles, mais aussi des infrastructures vitales, est désormais au cœur des préoccupations des décideurs.

    Société d’Appui Stratégique et Opérationnel©, spécialisée dans la maîtrise des risques en France et à l’international, SECOPEX propose des solutions globales en matière de sûreté et de sécurité.

    Depuis sa création, la société SECOPEX a pu faire la preuve de sa rigueur et de son professionnalisme sur des zones telles que le Maghreb, l’Afrique de l’Ouest et du Centre, l’Asie du Sud et le Moyen-Orient.

    La Direction

Derniers articles sur Bellaciao :