Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Le mariage de la carpe socialiste et du lapin centriste

dimanche 29 mai 2005 - Contacter l'auteur - 2 coms

A entendre ce soir les interventions télévisées de Hollande et de Bayrou, il se profile à gauche (mais est-ce vraiment à gauche ?!) une recomposition intéressante pour les semaines et mois à venir.

On a pu entendre ces deux partisans du oui condamnant d’une même voix le gouvernement UMP et sa politique pour expliquer la défaite du oui ; tous deux parlaient d’innovation à venir dans les moeurs politiques ; les barons de Hollande (Strauss-Kahn, Lang) enfonçaient le clou en tapant à bras raccourcis sur l’extrême-gauche et les barons de Bayrou (de Robien) sur la droite classique...

L’annonce prochaine de fiançailles ne devrait pas nous surprendre : le calcul est en effet politiquement habile : la droite classique (Chirac/Raffarin) n’est plus crédible ; Sarkozy fait peur en dehors d’un petit cénacle d’excités du libéralisme ; les socialistes viennent objectivement de se scinder en deux camps, les sociaux-démocrates "réformateurs" acceptant et accompagnant le capitalisme (il y a déjà quelque temps que les socialistes nous ont annoncé que leur projet n’était plus socialiste (Jospin), d’une part, et les socialistes sur la ligne historique, partisans du non, d’autre part (Fabius par ailleurs étant inclassable, ne roulant que pour lui-même).

On peut s’attendre à ce que les bien-pensants du oui vert (Voynet, Mamère) tiennent la chandelle à ce mariage au centre (puisque la France se gouverne au centre, parait-il).

Dans ce calcul, l’extrême-droite et l’extrême-gauche, inconciliables et que l’on s’emploiera à déconsidérer totalement, ne pèseront d’aucun poids ; les socialistes historiques seront marginalisés.

Et nous aurons (enfin ?) en France le gouvernement "blairiste" nécessaire à la poursuite des affaires et à la construction de l’Europe libérale que ces deux courants appellent de leurs voeux.

Joli tour de passe-passe, non ?

Mots clés : Hélène / Partis politiques / TCE - (EUROPE) /

Messages

  • D’accord avec cette analyse : c’était de toute façon un peu prévisible, si ils reconnaissent leur défaite ils ouvrent la voie du changement ce qui leur est impossible sous peine de disparition.
    Mais le plus important c’est qu’ils continuent de dire "le réel" dans les médias : leur pauvres analyses (ce mot est trop d’honneur pour eux) nous disent pourquoi nous avons voté : eux le savent et nous l’apprennent (je n’ai pas la télé mais je lis les sites d’infos)
    Les Hollandes, DSK, Lang et compères parlent pour nous c’est leur rôle leur place : il faut éviter le silence car alors une autre parole pourrait être entendue : la notre et ça c’est impossible pour ceux qui ont le pouvoir
    Combien de temps cela va-t-il durer encore ?

Derniers articles sur Bellaciao :