Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Le monde de la chanson en colère et en révolte

samedi 13 mars 2021 - Contacter l'auteur - 1 com

Qui aurait cru voir un jour Julie Gayet dire que le gouvernement tue la culture face à l’enfermiste Patrick Cohen sur un plateau télé ? Qui aurait cru que l’humoriste dont on parlerait le plus dans les foyers serait Jean-Marie Bigard ? Mais c’est surtout côté chanson que ça devient intéressant, où les rebelles ne sont pas toujours ceux que l’on croyait. On reste encore étonné par le silence de la plupart des artistes autoproclamés de gauche (plutôt socialiste-écolo) d’habitude si prompts à critiquer les pouvoirs et qui ont préféré faire des concerts sur facebook ou écrire des posts solennels ’restez chez vous’. L’opinion est dure, ne fait pas de cadeau et le leur fera vite savoir. Qui aurait cru que le chanteur le plus populaire de France en 2021 est Francis Lalanne ? Ses entretiens sur France Soir (avant que la chaîne youtube de ce gros média différent de ses semblables ne soit supprimée) ont affolé les compteurs, avec plus d’un million de vues à chaque fois. La crise révèle, met en lumière des chanteurs et des chanteuses pas forcément très connus sans pour autant être méconnus mais qui sont sur le terrain sans relâche pour défendre leurs vies, tout simplement, leurs dignités, rappeler qu’il ne sont pas là uniquement pour faire du loisir d’agrément. La chanteuse Ingrid Courrèges, qui, quand elle ne fait pas de reprises, propose des textes percutants et intervient dans les médias pour taper du poing contre la folie sanitaire (dont la fermeture des lieux culturels prolongée), les concerts privés et assumés du chanteur Jann Halexander aux côtés de Sultana, relayés par les médias et qui suscitent beaucoup de demandes, ou encore les concerts surprises et sauvages fort en émotion de l’artiste HK, comme récemment à Gare du Nord qui donne envie de pleurer de joie et de colère à la fois. Et d’autres artistes, la liste n’est pas si longue (hélas) qui vont pousser la voix dans les jardins, les squares etc. Ils sont les essentiels. Ils sont ceux et celles dont on a besoin même quand on ne le sait pas. Ces artistes là ne sont pas des marginaux. Ils font partie du show-biz. Ils chantent depuis des années et drainent du public. La crise aura révélé simplement d’autres courants et d’autres publics que ceux qui sont trop souvent mis en avant dans les médias classiques en perdition. La crise aura révélé la diversité du monde musical et de facto son importance en France et pour l’ensemble du monde francophone. Affaire à suivre.

Mots clés :

Portfolio

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :