Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

"Les parti-pris du nouveau communisme"

dimanche 4 décembre 2011 , par un texte de L. SEVE relayé par A.C - Contacter l'auteur - 20 coms

Avertissement.

Bien entendu, la question n’est pas ici-si possible- de nous re- dire ce que très majoritairement nous pensons du FRONT de GAUCHE, ni de revenir sur le parcours de ces"Communistes unitaires" dont je redonne quand même les coordonnées car, parles temps qui courent,la connaissance de certains points de vue, "épicés" d’un brin d’"intelligence" de rupture avec l’extraordinaire floraison d’imbécilités en tous genres que la mode du "prêt à penser" nous offre tous les jours., me semble utile à la pensée et à l’action.

Lucien SEVE intitule son papier :

Cause écologique et cause anthropologique

Etant de ceux qui , au delà de liens personnels amicaux, ne font pas de"cadeaux" à des dirigeants de mon ex Parti, (c’est le cas s’agissant de Pierre ZARKA), j’en suis d’autant plus à l’aise pour loger sur Bella Ciao, ce texte de Lucien SEVE.

Lequel, avec le regretté Daniel BENSAÏD(dans un autre registre, certes) représentent ce que je crois être un réel apport à l’enrichissement du Marxisme.

Lucien SEVE intitule son papier :

Cause écologique et cause anthropologique

La rédaction en fait la présentation ci après :

A l’heure où la campagne pour l’élection présidentielle s’annonce comme un nouvel affrontement en vue d’une simple alternance institutionnelle, Lucien Sève interroge : quelle société voulons-nous être ? Au moment où la crise devient globale - économique, sociale, écologique, culturelle, démocratique...
le philosophe nous invite à forger la cause anthropologique, à partir d’une analyse des périls auxquels nous sommes, individuellement et collectivement, confrontés. Nous donnons à notre engagement l’horizon d’un dépassement du capitalisme et de toutes les dominations : celui d’un projet et d’un mouvement d’émancipation. Cela inclut les moments électoraux, sous la forme de notre implication au sein du Front de gauche, en même temps que cela les dépasse. Le “nouveau communisme” est ce combat pour l’égalité et la démocratie, à partir des potentialités immédiates et des possibles à révéler.-

L’association des communistes unitaires

On retrouvera ici des points de vue -j’en combat l’essentiel- qui facilitent le remue-méninges.

www.communistesunitaires.net

www.cerisesenligne.fr

Par ailleurs , pour ceux qui cherchent des cadeaux de lecture à faire à leurs proches, je conseille vivement les deux Tomes de "Penser aujourd’hui avec Marx," de L.S.

Lucien SEVE... Cause écologique et cause anthropologique

Bonne lecture... et éventuellement échanges

texte ci-joint.

A.C.

Mots clés : Alain Chancogne / Communisme : le débat /

Messages

  • Extrait du Monde diplomatique, Novembre 2011  :

    " Sauver le genre humain, pas seulement la planète

    Nos modes de consommation seraient-ils plus faciles à remettre en cause que nos modes de production ? Si nul n’ignore plus l’ampleur de la crise environnementale qu’affronte l’humanité, la crise de civilisation dont elle s’accompagne reste, elle, peu identifiée. On ne sortira pourtant de l’impuissance qu’à condition de la diagnostiquer clairement et d’en mesurer toute la gravité."
    Voir le site du Monde Diplomatique, Archives.

    Un article de Lucien Sève identique, dont il manque la référence, sans doute une omission ?

    Dans le film de Pierre Carles " La sociologie est un sport de combat" (1995), une déclaration de Pierre Bourdieu : " L’anti-intellectualisme est le drame historique du mouvement ouvrier français"

  • J’ai quand même beaucoup de mal à voir l’apport de ce texte.

  • Je me pose de questions sur la signification a donner au terme de "communistes unitaires"....

    Unitaires avec qui ?????

    • Unitaires avec qui ?
      Il y a sans doute des éléments de réponse ici :
      >http://www.cerisesenligne.fr/file/media/altercommunistes1]

      Salut et fraternité.

      Gilles Alfonsi

    • A oui les alter-communistes pour l’alter-capitalisme ;-)))))

    •  :)
      OUI..GILLES, il ya des éléments de réponses..

      Après tout, baptiser "Communisme" fut il à"usage immédiat" comme la expliqué mon ami Zarka , un bout de FASE mélanchonisée qui va jouer "Programme Commun, Union dela Gôche : le RETOUR".. pour un type comme moi c’est dingue !

      Toi et tes copains vous êtes pour bibi, "La cerise sur..le gâteux..".

       :)

      Transmets à Zarka mon cordial salut

      Mon type de commentaire ne l’étonnera pas...

      Il a aidé la FD33....
      On avait au moins un point en commun : le sourire intérieur quand les néo stals huistes nous expliquaient que la mutation avec Roger Hanin, Castro et autres charlots, c’était la grande ouverture qui conduisait grâce à de ridicules shows baptisés"Université d’ETE du PCF.." à laréconcilation des couches populaires avec un Parti qui n’avait plus de" communiste" que la façade, l’intérieur étant repeint en rose...

      A.C

    • bonjour M Alfonsi
      extrait de votre profession de foi

      "Nous ne négligeons aucune possibilité
      d’avancées partielles : c’est le sens de
      notre interpellation du Front de gauche
      et du NPA"

      vous pouvez repasser pour les avancées partielles. On ne peut réformer ou humaniser le capitalisme. Or le front de gauche est en train de se corrompre et négocier avec le ps pour quelques postes de députés voire des postes de ministres dans une future gauche plurielle relookée.............Amicalement l’ankou

    • C’est un procès d’intention.
      Les avancées partielles dont il est question dans le texte concernent l’unité de la gauche anticapitaliste. On ne peut pas discuter si on tronque ce que disent les autres.
      Bonne soirée.
      Gilles

  • sève et ses contorsions philosophiques . le nouveau communisme est arrivé . il y a longtemps que l’essentiel a été dit sur le sujet . il a fait parti , et fait parti encore de la bande qui a structuré la pensée mutante , et qui continue avec son nouveau communisme a enfoncer le parti dans l’ornière du réformisme . sam 82 .

    • Heureusement que j’avais pris la peine de préciser..

      Bien entendu, la question n’est pas ici-si possible- de nous re- dire ce que très majoritairement nous pensons du FRONT de GAUCHE, ni de revenir sur le parcours de ces"Communistes unitaires

       :)

      Sur le contenu de certaines idées de cet article, t’as QUOI à dire ?

      Parce que, figure toi, Laurent n’a pas besoin de SEVE, de Martelli, des "Communistes dits unitaires" , de la FASE , de Clémentine , d’Alfonsi et d’autres-dont la plupart sont d’ailleurs désormais hors du PC- pour "enfoncer le PC dans le"réformisme"


      Le PC est mort
      et un jour quelques adhérents l’apprendront en lisant les rubriques nécrologiques au lieu d’envoyer leur fric pour empêcher cette Orga de continuer à faire croire qu’il existe en France UNE STRUCTURE REVOLUTIONNAIRE UTILE aux MASSES , permettant qu’elles "fassentl’Histoire" sans qu’on veuille que cette dernière soit écrite sur du papier à en tête de tel ou tel appareil existant..

      C’est parce que le COMMUNISME n’est pas un plat unique qui se cuisinera dans des cuisines opaques, , mais que nous mettrons la casserole TOUS ENSEMBLE sur le feu , que quelques ingrédients, de la pensée de SEVE et d’autres sont à"étudier", en dépassant le clivage "partisan"

      C’est ce travers imbécile -je sais de quoi je parle, j’ai fait parti des CONS qui l’ a entretenu.!). "-qui fait que pendant des décennies , "nous" avons soit porté aux nues, soit crucifié , selon la "ligne du moment"..des philosophes comme Althusser, Garaudy ou Sève pour en citer 3.(le dit SEVE avait éreinté un H. LEFEVRE, , comme quoi...!)

      Dans le même temps, nous avons "oublié" dans nos Ecoles duParti, de mentionner à des ouvriers qui n’avaient que l’outil Parti pour découvrir le"savoir" , que ce que nous appelions les "trotskystes" avaient dans leurs rangs des Bensaïd ou même -au delà de mon jugement sur le personnage- des Mandel..

      Qu’ils fallait les lire.!

      Y compris pour critiquer voire combattre..

      Excuse moi, Sam de sembler t’en "vouloir" mais je ne crois pas aborder là une question secondaire"..

      Certes , on a le droit de penser et de dire ce que peuvent inspirer ces"Communistes Unitaires" ou d’autres comme ceux qui sont emmenés par Cirera -"Communisme 21" ou encore cette"RIPOSTE" qui joue les "idiots utiles" pour Laurent-MGB..

      Mais , de grâce, n’allons pas ressusciter du "sectarisme".

      Personnellement je souscris assez à ce que disent des "gens" qu’on retrouve à "Contretemps"
      Ce passage vaut d’être cité

      Les études que nous présentons essayent d’éviter à la fois le sectarisme partisan et le conformisme académique  ; elles tentent une lecture conforme aux canons de la critique sans renoncer à assumer un engagement éthico-politique raisonné. Au lecteur de juger si cette double résolution est honorée. Elles ne sont pas les seules en leur genre en France. Nous pouvons et devons faire état des recherches qui ont entendu suivre cette voie, qu’il s’agisse de celles de Jacques Texier et de Christine Buci-Gluscksman sur Gramsci, de Georges Labica sur Lénine et le stalinisme, de Lucien Sève sur Lénine, de Nicolas Tertullian sur Lukács et Bloch, d’Arno Munster sur Bloch et Benjamin, du regretté Jean-Marie Vincent sur Adorno et Horkheimer, de Gérard Raulet sur ces mêmes théoriciens de l’école de Francfort, de Michael Löwy et de Daniel Bensaïd sur Benjamin encore, d’Étienne Balibar et de Pierre Raymond sur Althusser. Nous nous excusons d’éventuels oublis.

      Cordialement

      A.C

    • t’as bien fait A.C. de nous proposer ça à la lecture, c’est une bonne base pour établir l’état des lieux, mieux dit c’est l’état des lieux alors les invectives entre nous (ça m’arrive aussi)n’ont pas lieu d’être...

    • C’est ce travers imbécile -je sais de quoi je parle, j’ai fait parti des CONS qui l’ a entretenu. !). "-qui fait que pendant des décennies , "nous" avons soit porté aux nues, soit crucifié , selon la "ligne du moment"..des philosophes comme Althusser, Garaudy ou Sève pour en citer 3.(le dit SEVE avait éreinté un H. LEFEVRE, , comme quoi... !)

      Dans le même temps, nous avons "oublié" dans nos Ecoles duParti, de mentionner à des ouvriers qui n’avaient que l’outil Parti pour découvrir le"savoir" , que ce que nous appelions les "trotskystes" avaient dans leurs rangs des Bensaïd ou même -au delà de mon jugement sur le personnage- des Mandel..

      Moi c’est surtout de m’être rendu compte que la pensée politique avait été complétement gelée pendant des dizaines d’années dans le mouvement communiste et que parallèlement celle-ci avait continué de vivre et de progresser en dehors.

      Ce fut une relecture de l’histoire même pour essayer de se défaire des réflexes faciles mais non raisonnés qui ne permettaient jamais de comprendre sauf le fait que l’ennemi nous trahissait et qu’il était méchant, que nous avions toujours raison.

      Par rapport à cela, la plupart des ruptures se firent en crabe, avec des pans acceptés car aller plus loin dans la critique aurait fait se dérober le sol sous nous.

      Les ruptures ont donc été toutes éparpillées suivant le type de sol que veulent garder les militants.

      Une grande partie des courants de rupture se fit également sur la droite du PC, sous divers habillages, certains apportant leurs parts de vérité (on peut comprendre des choses et avoir une orientation réformiste, etc) qu’il s’agit de saisir pour s’enrichir.

      Un des aspects de la progression est bien l’échange nourri, pour autant qu’il y ait quelque chose à dire.

      Et je ne vois toujours pas quoi dans le texte de sève.

      Faut que je relise.

    • Vous ne voulez pas admettre qu’il est illusoire en matiere de sciences politiques qu’il faille des écoles pour apprendre à penser des théories venues d’universitaires produits dans des moules toujours au dessus et non aux côtes du manants les mains vides ou dans le cambouis.
      Quelle perte de temps et quelle prétention.

    • tu parles à qui, stp ?

      Je ne saisis pas le sens de ton commentaire.

      A.C

    • Je parle de la plupart d’entre nous parfois qui finissons par penser en toute bonne foi à la place des autres. Je sais l’importance des écrits et travail des intellectuels et de ce qu’ils peuvent nous apporter pour canaliser nos pensées ou de les rendre claires à nous mêmes . Quelque soit leur nom, renom, ou l’ aura du moment.
      AC tu es susceptible, j’ai besoin d’outils pour envisager des liens et un mouvement avec des gens qui ont un vécu mais n’ont pas les mots, ni l’envie de le transformer en théorie alors que nous avons un besoin urgent de " traité de l’action".
      Le nouveau communisme, ce terme qui revendique une altérité supposée ne dégèle pas mes neurones.
      Mais tu peux rétorquer qu’il ne tient qu’à moi et à tous de participer à une réflexion /action collective.

    • Voilà, j’ai trouvé :

      Ca manque de sève !

      Mais on s’est fait tellement pomper, faut dire.

    •  :))

      Olé !

      De quoi etre.."résigné"(1)

      A.C

      (1) au passage, mes " amis"écolos devraient plus revenir sur la quasi suppression de cette profession -400 gemmeurs dans les années 70, un poignée aujourd’hui- car (exemple des Landes) le plus grand massif forestier d’Europe (déjà fracassé par la tempête de99), va crever, laissant tout l’arrière pays et trois départements au moins exposé aux sels marins que tamisait les pins.(conséquences sur l’agriculture)

      Excuses pour cette parenthèse)

    • sur le contenu t’as quoi a dire ? parce que figure toi etc...........

      c’est un interrogatoire ! mais je vais te répondre d’abord je ne me figure rien du tout j’ai été au PC pendant longtemps militant ouvrier a l’entreprise ,en même temps que militant syndical , toujours militant syndical retraité . cela pour dire que je connait Sève depuis longtemps ,je ne parle pas de l’homme ,mais du philosophe ,philosophe officiel du parti pendant des dizaines d’années . sur le contenu , rien de nouveau ,c’est du sève fidèle a lui même, qui soulève un questionnement intéressant certes , il n’est d’ailleurs pas le seul a s’exprimer sur ces sujets , je ne vois rien de révolutionnaire dans ces questionnements . et pour être clair je n’aime pas sève et ses contorsions politiques , par contre j’ai aimé son introduction a la philo marxiste . je ne l’apprécie pas par exemple quand au contenu de son analyse sur l’ex URSS et le stalinisme ,de même que dans son point de vue sur la transition socialisme communisme . plus généralement je n’apprécie pas les idées d’unités communistes , qui pour moi idéologiquement ont structuré et continuent a structurer une pensée mutante qui chemine lentement mais surement vers la social démocratie . le PC est mort je le sait depuis longtemps , quand aux clivages partisan encore faut-il définir ce que tu entend par clivages partisan , pour ma part il y a des clivages politiques peut-être partisan que je ne tiens pas a dépasser . j’ai fait aussi les écoles du parti ,ça ne m’a pas empêché de lire Bensaid que j’appréciais ,que j’apprécie toujours tout en étant pas du tout trotskiste , et bien d’autres . ce dont ont besoin aujourd’hui les prolos ce ne sont pas des états d’âmes philosophiques de Sève ce sont des réponses concrètes quand a la société que nous voulons , en lien avec les luttes . et là encore il y a des clivages politiques fondamentaux parmi les anciens adhérents du parti , plus largement entre ceux qui se réclament du communisme . et puis la théorie en tant que telle n’a jamais été ,ne sras jamais un prêt a porter politique , même si elle permet d’appréhender la réalité , ou les réalités . de mon point de vue c’est finalement le point de départ qui permettra ou pas la reconstruction d’un PC qui ne soit plus une coquille vide quand a son contenu révolutionnaire . sam 82 .

Derniers articles sur Bellaciao :