Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

ONU : Les USA, le Canada et l’Ukraine refusent de condamner la glorification du nazisme !

dimanche 23 novembre 2014 , par JO - Contacter l'auteur - 6 coms

(NDLTransm. : Afin que nul n’en ignore ! Parce que médias verticaux muets !)

Vote à l’ONU :
Les USA, le Canada et l’Ukraine refusent de condamner la glorification du nazisme ! Les autres pays européens s’abstiennent…

On se dispute souvent quant au fait de savoir si la junte ukrainienne est nazie ou non. Je suis intimement convaincu que même si Porochenko n’est pas apparu en public pour faire officiellement le salut nazi et déclarer « Je suis un nazi », tout indique que le régime de Kiev tire ses racines idéologiques du passé nazi. Le dernier exemple de cette filiation, c’est cette chose absolument incroyable qui s’est passée la semaine dernière, lorsque trois pays, les États-Unis, le Canada et l’Ukraine, ont voté contre une résolution de l’ONU condamnant la glorification du nazisme.

Les membres de l’Union européenne n’ont guère fait mieux, car ils se sont abstenus. C’est là un développement tellement ahurissant, tellement insensé, que cela vaut la peine d’avoir accès au résultat du vote et aux document original sur lequel portait le vote.

Pour moi, ce résultat est absolument dégoûtant. Nous avons là deux pays qui tentent de se positionner comme étant les plus pro-israéliens de la planète (les USA et le Canada), auxquels s’ajoutent les pays de l’Union européenne, qui non seulement ont adopté des lois rendant la propagande nazie illégale, mais qui emprisonnent quiconque ose enquêter sur le meurtre de masse des Juifs par les nazis (qu’on appelle l’holocauste).

Pourtant, ces pays que l’on croyait anti-nazis et démocratiques refusent maintenant de condamner la glorification du nazisme, non parce qu’ils aiment particulièrement les nazis, mais pour protéger la junte ukrainienne. Cette dernière a aussi refusé de condamner la glorification du nazisme, bien qu’aucun pays ou groupe ethnique n’ait jamais souffert du nazisme autant que les Ukrainiens. C’est là pour la junte non seulement se moquer des principes et valeurs qu’elle prétend mettre en avant, mais c’est aussi, de la manière la plus obscène, manquer de respect envers les millions d’Ukrainiens tués par les nazis.

De tout cela, il ressort au moins quelque chose de positif : de façon limpide et sans équivoque, cela montre à quel point les élites occidentales détestent la Russie, à tel point que cette haine éclipse toute autre considération ou valeur.

Le dégoût russe

Ces derniers jours, ces dernières semaines même, j’ai vu de plus en plus de signes d’un dégoût profond de la part des Russes à l’endroit de l’Occident. Si, par le passé, les diplomates et politiciens russes essayaient de rester polis, ils ne se gênent plus pour exprimer leur dégoût. Par exemple, ils affirment maintenant ouvertement que l’Europe n’a pas de politique étrangère ni d’opinion, qu’elle n’est qu’une colonie servile des USA. Quant à ces derniers, les Russes disent aujourd’hui sans se gêner que toute cette crise ukrainienne n’est qu’un prétexte et que l’objectif des USA est uniquement de soumettre la Russie. C’est d’ailleurs ce qu’a affirmé Poutine la semaine dernière, en ajoutant que personne n’avait réussi à soumettre la Russie et que les USA n’y parviendraient pas non plus. Ce ne sont pas seulement des paroles, car la Russie a d’ores et déjà annoncé qu’elle allait boycotter le Sommet sur la sécurité nucléaire de 2016. C’est ce qu’on a appris [1] lorsque les Russes ont informé les autres participants que la Russie ne participerait pas aux travaux préparatoires du Sommet.

Sergueï Lavrov a également prononcé un discours remarquable aujourd’hui, mais comme le pitoyable site Web du ministère des Affaires étrangères russe ne se donne même pas la peine de proposer une traduction le jour même, il va falloir attendre avant que je l’affiche sur ce blog.

Le Saker

Source : , The Vineyard of the Saker, 22-11-2014

Mots clés : Extrême droite - Antifascisme / International /

Messages

  • 1/ Il n’y a pas d’un côté l’Ukraine et de l’autre la Russie : il y a aussi la diversité culturelle de l’Ukraine ( 8 000 000 de russophones, populations des provinces de l’est et du sud qui votent systématiquement le contraire de celles du centre et de l’ouest).
    2/ Les bataillons AZOV, AIDAR, DOMBASS sont ouvertement NAZI, ils agissent en coordination avec l’armée... La garde nationale ukrainienne est composée à 80% de militants néo NAZI.
    3/ Les milices PRAVIJ SEKTOR, ouvertement néo NAZI et xénophobes-homophobes-racistes agissent en coordination quasi officielle avec la police, ils ont le droit d’agresser qui ils veulent (interdiction de circuler dans KIEV avec des vêtements rouges, par-exemple).
    4/ statues de BANDERA érigées partout en Ukraine...
    5/ Une loi autorise SVOBODA a installer des ukrainiens de l’ouest et du centre dans les logement vacants de MARIOUPOL, SLAVIANSK et KRAMATORSK : le vol des meubles inclus. Les réfugiés de la guerre qui voudraient revenir ne pouraient pas (plus de logement, plus de travail).
    6/ Interdiction des partis qui ne plaisent pas au nouveau pouvoir (BOROTBA par exemple) + tabassage des militants non-xénophobes ou pacifistes...
    7/etc...etc...etc...

    • ATTENTION !!! ATTENTION !!!
      Une partie des FINANCIERS savent que les fonds de pensions GB,USA et Allemands vont faire faillite, ainsi que les fonds de placement qui sont appuyés sur des actifs risqués... DONC le système peut s’effondrer brutalement !
      Dans ce contexte pourri un secteur du capitalisme souhaite une guerre !
      Selon le blog WSWS.org :
      - L’armée américaine prépare une guerre contre 6 ennemis simultanément dont 1 ou 2 équipés de l’arme nucléaire.
      - Le fond de placement J P MORGAN demande l’instauration de régimes autoritaires en EUROPE
      DONC :
      Il est évident que la FRANCE n’a pas assez de pouvoir et d’influence pour empêcher ces saloperies-conneries. Par-contre elle peut quitter l’OTAN et l’EUROPE pour ne pas y participer !!!

  • Les Etats-Unis et ses satellites européens prétendent que les principes que contient cette résolution contre la glorification du nazisme, sont contraires à la liberté de parole. !!
    Autrement dit la liberté de parole implique la diffusion de la propagande néonazie.

    Les Etats-Unis et ses satellites européens sont d’autant fous amoureux de la liberté de parole, qu’ils sont fous amoureux d’ espionner et de surveiller les communications de toute la planète .

  • Ce vote à l’ONU est identique aux années précédentes.

    La France de Sarko et celle de Hollande : ABSTENTION ! sur la condamnation du nazisme, de la xénophobie, du racisme.

    ABJECT ET PUANT !!!

    LR

Derniers articles sur Bellaciao :