Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Pour sauver un cinéma

mercredi 19 novembre 2003 - 3 coms

Fermeture à partir de mercredi du Cinéma Rodin, 73 av des Gobelins, appartenant actuellement à la chaîne Gaumont.

Cette salle a été construite en 1869, en tant que " Théâtre des Gobelins ", par Alphonse Cusin ( architecte de la Gaîté Lyrique ).
Auguste Rodin a dessiné le décor de la façade.
A partir de 1906, des films y était présentés, en plus des spectacles,
et en 1934, elle est dévenue définitivement un cinéma.
En 77 elle a été classée ( la façade ), et en 93, elle était rachetée par Gaumont.

Les habitants et les amateurs du quartier souhaitent maintenir la vocation cinématographique de cette belle salle, qu’il craignent de voir remodelée en "enseigne de vêtements ou de restauration rapide".

Il demandent des soutiens pour que cette salle "demeure un lieu de culture" à l’adresse suivante : <[appelrodin.gobelins@wanadoo.fr-> appelrodin.gobelins@wanadoo.fr]> et ont prévu des actions le mercr’edi 19 et samedi 22 novembre.

Ces "attroupements éclairs" prendront la forme de files d’attente partant du cinéma et remontant vers le parvis de la mairie.

RV : le mercredi à 15h30 et encore à 19h30, ainsi que le samedi à 15h30.

Messages

  • Jacques Debary, comédien ;(Les 5 dernières minutes ,Comédie Française, etc) et Catherine Lefrançois (sociétaire SACD), 17 rue de la Reine Blanche, 13°, à deux pas du Rodin, soutiennent l’initiative du comité de soutien afin que ce lieu devienne une maison des cultures pour le quartier, ouverte à tous.
    janine.debary@noos.fr.

  • il est trop tard pour sauver ce cinéma semble-t-il puisqu’il a été fermé le 19 novembre,ce que je viens d’apprendre.
    Mais il faut absolument que ce lieu demeure un lieu culturel et plus particulièrement consacré au théâtre (puisque c’est un ancien théâtre et qu’il en a la très belle allure). C’est un lieu d’un telle qualité, en particulier pour notre quartier, qu’il serait vraiment révoltant (pour moi, comédienne, doublement) qu’il reçoive une affectation qui le dénature, qui lui enlève son âme. Qu’une possibilité de permettre à des artiste dramatiques d’exercer leur profession dans un lieu qui devrait en toute logique leur être dévolu.
    Qu’après avoir eu le regret de voir disparaître un cinéma, on laisse échapper une chance pour le quartier de voir se rapprocher d’eux l’expression théâtrale, se diversifier ce qui existe en un trop petit nombre de lieux, me paraît inacceptable.
    Je ne connais pas le détail du projet de préemption en cours de préparation à la mairie du 13ème, mais ce les grandes lignes citées dans Télérama : "on voudrait en faire une sorte de maison de la culture ouverte sur le quartier, à l’image des scènes nationales de province." D’autant que cela paraît réaliste : "L’aménagement ne coûterait pas si cher".
    En l’état de mes connaissances sur ce sujet, je soutiens ce projet en demandant au maire du 13ème
    de poursuivre la constitution du dossier de préemption dans les meilleurs délais en lui donnant ses meilleures chances d’être accepté.
    j’ignore s’il existe déjà une pétition pour soutenir la mise au point et la défense de ce projet devant le Conseil de Paris. Si rien de cet ordre n’existe, il me semblerait bon d’en rédiger une et de recueillir un maximum de signatures le plus rapidement possible.
    comment, je ne sais pas : les personnes qui se sont déjà préoccupé du sort de cette salle le savent mieux que moi.
    suzanne plagne

  • nous souhaitons que le Cinéma Rodin soit conservé, réhabilité et transformé en une maison multiculturelle, salle de théâtre, lieux d’expositions et ouverture aux associations culturelles. Nous habitons au 17 rue de la Reine Blanche, 13° depuis plus de 30 ans et aimons notre quartier. JACQUES DEBARY,(comédien : Comédie Française et" 5 Dernières minutes "entre autres) et Janine DEBARY, (scénariste).

Derniers articles sur Bellaciao :