Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

QUELQUES PAS DE PLUS ...

dimanche 1er octobre 2006

"Le Congrès US légalise la torture"

de Le Yéti

Ce titre perdu au milieu des unes du nouvelobs.com, m’a fait l’effet d’une déflagration. Un peu comme celles produites par les avions kamikazes dans les Twin towers. Et le fait de savoir qu’une telle mesure n’est pas surprenante, qu’elle était "attendue", en renforce l’effet de souffle plus qu’il ne l’atténue.

Les hérauts du "Monde libre", les chantres de la démocratie triomphante et des forces du Bien venaient, en deux petits votes presque anonymes à la Chambre des représentants et au Sénat US, de pulvériser un des fondements mêmes de la civilisation occidentale, l’Habeas corpus. Dans l’indifférence quasi générale.

"Une régression de huit cents ans", dénonce Reed Brody, directeur du bureau européen de Human Rights Watch. Mais qui l’entend ?

Les signes d’une radicalisation des démocraties en états policiers se multiplient sans autres réactions internes qu’une apathie des populations. Et pas uniquement aux États-Unis. Ne va-t-on pas jusqu’à ficher les empreintes ADN de nos pacifiques faucheurs d’OGM, à faire la chasse aux enfants sans papiers dans nos écoles, à vouloir détecter nos futurs voyous dès la crèche ?

Sur les ondes d’une radio publique française, à propos d’une algarade entre le ministre de l’Intérieur français et le chef du gouvernement espagnol sur le sujet de l’immigration, un commentateur a pu déclarer sans frémir qu’il s’agissait "d’arrêter les flots d’Africains affamés qui se pressent aux portes de l’Europe".

"... arrêter les flots d’affamés"  !

Faut-il qu’ils soient terrifiés pour sombrer ainsi dans le grotesque et l’odieux ! Pour envisager sans vergogne de laisser crever les "affamés" à leurs portes ?

Le Sénat américain, toujours lui, vient d’approuver la construction d’un mur le long de la frontière avec le Mexique pour contenir l’immigration clandestine. Israël aussi en a construit un, pour tenir à distance ceux qu’ils ont spoliés de leur terre, les Palestiniens.

C’est dingue le nombre de murs que les nations "civilisées" essaient d’ériger en ce moment !

Tout ça me rappelle l’Empire romain finissant qui construisait des murailles à n’en plus finir pour se protéger des hordes de barbares attirés par ses richesses économiques.

À la fin, c’est les barbares qui gagnent...

.............................

En attendant est-il possible d’échapper à ce désastre ? De résister à leur entreprise de destruction ?

La priorité des priorités est à mon sens de s’imposer une prise de conscience individuelle, adopter quand besoin est une démarche résolue de désobéissance civique de tous les instants. C’est à chacun d’entre nous de décider de ses lois, de ses valeurs. Plus à eux.

Isolés, ne pas les prendre de front, éviter les démonstrations de gloriole suicidaire. La poitrine nue offerte aux chars sur la place Tien an Men, c’est bien pour la photo, mais quatre-vingt dix-neuf fois sur cent, c’est le char qui passe et la poitrine qui trépasse.

Peut-on envisager une révolte individuelle sans relais politiques ? Bien sûr que non. Mais dans le cas présent, je crains que l’action politique ne suffise pas. Pour plusieurs raisons :

- inutile d’attendre la moindre lueur du fait majoritaire. Dans les périodes de crises aigues, les majorités ratent toujours les trains de l’Histoire. Plus des deux tiers des Suisses viennent d’approuver un durcissement des lois de leur pays sur l’immigration. Et à l’époque, la majorité des Français soutenaient sans problème le régime du Maréchal Pétain. Quand il lança son appel à la résistance du 18 juin, Charles de Gaulle était loin de s’appuyer sur une majorité ;

- une lutte politique démocratique suppose que les adversaires respectent un minimum de règles communes. En multipliant les lois répressives, en adoubant l’usage de la torture, les tenants du pouvoir se sont clairement placés en dehors de ces règles. Les dés sont pipés. Ce ne sont pas quelques bulletins de vote qui leur feront lâcher le morceau ;

- enfin, et pour les mêmes raisons, il est illusoire d’imaginer que l’on puisse composer, transiger, se placer sur le terrain des négociations avec ceux qui nous gouvernent. Seul compte le rapport de force.

Vous trouvez mon propos excessif ? Allons, allons, citez-moi une seule de leurs initiatives qui n’aille pas dans le sens de la régression sociale, d’une tentative de mainmise dictatoriale sur les richesses de la planète et sur les humains qui la peuplent.

Pour ma part, je ne ne me sens plus de leur monde. Qu’ils sachent une chose : je n’ai plus envie de m’indigner de leurs méfaits. L’indignation suppose une part de surprise. Or, je ne suis plus surpris de rien venant d’eux.

Et je n’entends pas les laisser me manger la laine sur le dos.

Messages

  • Et je n’entends pas les laisser me manger la laine sur le dos.

    Tout-à-fait d’accord.

  • Le Yeti.

    Je vais lire et relire ta contribution qui me donne une bouffée d’air pur dans l’atmosphère pourrie ou l’on crève chaque jour (même, hélas quelque fois sur Bellaciao)

    Quand je constate, que l’ont à recensés jusqu’à 58 réponses pour un débat irréaliste sur le choix d’un candidat pour 2007 (bien sur sas parler du projet) je me demande combien de camarades prendront le temps de réfléchir sur les questions essentielles que tu poses.

    Merci, et à bientôt Raymond LCR

  • Eh oui, Yéti, Etatsunis et France, même combat contre la démocratie, contre la liberté, contre les pauvres, contre les immigrés ou simplement ceux qui n’ont pas la bonne couleur au bon moment.
    Je suis ecoeuré !!

    Et je viens de lire que l’OMC condamnait l’Union Européenne qui ne se dépêche pas assez pour autoriser les OGM !! Une association de marchands qui se permet (à laquelle on permet !!) de juger et condamner les états parce qu’ils empêchent de faire du fric en rond. C’est révoltant.

    Si quelqu’un a une idée pour sortir de cette spirale infernale, qu’il le dise et vite....

    Bernard, de l’Ariège

  • Merci à JO d’avoir réagi tout de suite à cette horreur "démocaratique" : http://bellaciao.org/fr/article.php....

    Il a vu juste, à mon avis : Bush et ses sénateurs ne sont que marionnette et pantins des néocons et Sarkozy est un adorateur, à genoux, de ce modèle criminel.

    Merci au Yéti de la dénoncer aussi. Nous ne serons jamais assez nombreux.

    Il faut absolument que les gens fassent le tri entre les causes à défendre : celle-là est primordiale. Certaines sont importantes, d’autres urgentes, quelques unes assez pressantes. Mais il ne faut pas perdre son énergie sur les futiles alors que l’on est confronté à un tel scandale. Nous savons bien que nous n’avons rien à attendre des médias aux ordres.

  • Heureux de constater que des gens sont lucides en France....Les vrais fachos ne sont pas ceux auquels on pense (Le Pen et FN) mais bien les gens qui nous dirigent....ce sont eux le vrai danger...
    Personne n’a conscience de cela .....Non le Yéti vous n’étes pas excessif.....vous décrivez une réalité qui ne peut apparaitre aux yeux des gens que s’ils arrêtent de se laisser manipuler par les médias .

  • ....
    Rappel :

    ...Ils étaient une minorité, une très petite minorité...

    L’armement de la résistance était pratiquement inexistant...

    ......

    Mais ce sont eux qui ont permis que le mot "HONNEUR" puissent encore s’écrire en Français !

    Cette minorité représentait en fait les souhaits de la "MAJORITE SILENCIEUSE"

    Comme disait de Gaulle :

    "Dans les moments de crise, il ne faut pas trop compter sur les corps constitués, mais sur

    l’initiative de quelques uns suivis

    "le MOMENT VENU"

    par ce fameux PEUPLE FRANCAIS"

    (Lire l’article ci-dessous)

    http://www.voltairenet.org/article12786.html#article12786

    Jamais nos concitoyens européens ne pourront assez nous remercier d’avoir voté

    "NON" au projet constitutionnel.

    Si nous avions optempéré, leur TRAHISON aurait été légalisée.

    COURAGE !

    Nous sommes les plus forts

    Michèle

    (un grand merci au Yéti pour son article)

  • ..."legalize it..."
    Murs ? on y est en plein dedans,il reste quoi,une seconde pour klaxonner ?et après ?
    G.

  • Avidité des puissants et connerie des gens, c’est un cocktail mortel.

    La majorité des gens sont bien trop influençables, manipulés par les médias qui sont à la solde du pouvoir. Faites peur aux gens et vous obtiendrez ce que vous voulez d’eux. Les dernières votations en Suisse prouvent une fois de plus ce mécanisme. Les faits n’ont plus aucune importance - l’immigration est au plus bas depuis 20 ans, la Suisse a une tradition humanitaire. Qu’importe. Mélangez tout, simplifiez à l’extrême, et vous avez 68% de personnes qui soutiendront des lois indignes. Sur le coup j’avais honte de vivre dans ce pays. On oublie trop souvent à quel point la majorité des gens peuvent être cons et influençables.

    Tu as bien raison, le yéti, mais tu prêches à des convaincus...On en est arrivés à un stade où les mots seuls ne suffisent plus.

  • Le Yéti, tu as raisons de dire"les dés sont pipés ce ne sont pas quelques bulletins de vote qui leur feront lacher le morçeau" car je suis aller dans google et j’ai taper "les illuminatis"et je suis rester sans voix après ce que j’ai lu et vu c’est effarant. Je sais pas si beaucoup connaisse ce site mais je leur conseil d’aller voir. Ont a un avenir tout traçer, "POUR EUX" ce n’est mème pas la peine de discutailler.
    Bon courage