Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Scandale ! Poètes, nous avons de la concurrence !

lundi 2 novembre 2009 - Contacter l'auteur - 4 coms

Scandale !
(Poètes, nous avons de la concurrence !)

de Fabrice Selingant

Vendus journalistes des grands médias

Quand vous prosez sur la jeunesse

Oui ces jours là

Ces jours de doute et de cafard

Vous êtes des nôtres

Laquais de l’écriture

Qui cirez si bien les parquets

Des gros et tristes sires des parias

Bien sûr vous êtes d’honnêtes serviteurs

De la réalité sans préjugés... sans préjugés

L’actualité : "non orientée cric non orientée cric

Non orientée cric non..."

Les jours de pluie poètes vous transpirez.

Mots clés : Dazibao / Le Rouge-gorge - Le Renard Rouge - Fabrice Selingant / Médias-Presse-Sondages /

Messages

  • Merci aux copains de Bella d’avoir rectifié mon essai de signature.

    (mince ça ne marche plus en rouge !!!)

    Salut fraternel

    Le Rouge-gorge

  • Très sympa ce texte.

    Voici un texte de Ferrat : Quand on n’interdira plus mes chansons

    Quand on n’interdira plus mes chansons
    Je serai bon bon bon bon bon bon bon
    Quand on n’interdira plus mes chansons
    Je serai bon à jeter sous les ponts

    Je n’chanterai plus qu’les p’tits oiseaux
    L’amour le ciel la terre et l’eau
    Dans la fanfare opposition
    Je soufflerai plus d’hélicon
    Je ferai plus mal à personne
    J’aurai la plume aseptisée
    J’aurai plus la voix qui détonne
    Dans les grands shows télévisés

    Quand on n’interdira plus mes chansons
    Je serai bon bon bon bon bon bon bon
    Quand on n’interdira plus mes chansons
    Je serai bon à jeter sous les ponts

    Je serai le champion du bof
    Toujours au côté du plus fort
    Un genre de nouveau philosophe
    Avec l’idéal au point mort
    Je serai plus l’affreux jojo
    Qui met ses rimes où il faut pas
    Qui fait d’la peine aux collabos
    Figaro-ci Figaro-là

    Quand on n’interdira plus mes chansons
    Je serai bon bon bon bon bon bon bon
    Quand on n’interdira plus mes chansons
    Je serai bon à jeter sous les ponts

    La majorité silencieuse
    Ayant enfin trouvé sa voix
    J’s’rai plus la maladie honteuse
    Le chantre qu’on cache à papa
    J’incarnerai ces pauvres types
    Les masochistes du pouvoir
    Qui se régalent par principe
    En recevant des coups de barre

    Quand on n’interdira plus mes chansons
    Je serai bon bon bon bon bon bon bon
    Quand on n’interdira plus mes chansons
    Je serai bon à jeter sous les ponts

    Enfant chéri des monopoles
    J’aurai mon avenir assuré
    J’invent’rai plus de carmagnoles
    Qu’avec l’accord de l’Elysée
    Je deviendrai super enzyme
    Je deviendrai super glouton
    En glorifiant à plein régime
    L’Europe des supers patrons

    Quand on n’interdira plus mes chansons
    Je serai bon bon bon bon bon bon bon
    Quand on n’interdira plus mes chansons
    Je serai bon à jeter sous les ponts

Derniers articles sur Bellaciao :