Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Thomas Schmidheiny… Portrait d’un actionnaire héritier !

mardi 30 septembre 2014 , par arthur - Contacter l'auteur

Qui est donc Thomas Schmidheiny, principal actionnaire du cimentier Holcim (20,11% de parts), avec qui le groupe Lafarge fusionne ?

Membre de la quatrième génération aux commandes d’Holcim, il a dirigée le groupe de 1978 à 2001 puis présidé son conseil d’administration jusqu’à son abandon forcé suite à un procès perdu pour délit d’initié. [1].

Une famille de 4ème génération.

Si à la fin du XIXe siècle, « pépé » Jakob invente une « machine à faire des briques », son fils Ernst s’évertue à transformer ces briques en lingots, en s’emparant de la cimenterie Holderbank (rebaptisée Holcim en 2001), puis de l’usine Eternit. La troisième génération, fera fructifier le magot en prenant des parts dans de nombreuses sociétés suisses. Pour des raisons de stratégie financière, l’empire familial est partagé à la quatrième génération. A Thomas, le ciment d’Holcim et à Stephan, le cadet, l’amiante d’Eternit. Dans l’industrie suisse, il n’y a guère que la famille De Soyeux Bodmer, à Zurich, et les Hoffmann-Oeri, descendants du fondateur des laboratoires pharmaceutiques Hoffman-La Roche, à Bâle, qui ont su passer, comme eux, le seuil fatidique de la troisième génération.

Pour ceux que cela intéresse la suite sur : http://www.cnt-f.org/subrp/spip.php?article594

Mots clés : Commerce-Indus.-Bourse / Histoire / Syndicats /
Derniers articles sur Bellaciao :