Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Un caméraman américain et deux autres personnes ont été tuées au Mexique

samedi 28 octobre 2006 - 12 coms

Oaxaca, Mexique. Ecoute en ligne Radio APPO

Le cameraman américain Brad Will, de la chaîne indépendante Indymedia, et deux autres personnes ont été tuées par balles ce vendredi, lors d’échanges de coups de feu dans la ville de Oaxaca, dans le sud du Mexique, ont indiqué des dirigeants du mouvement de protestation contre le gouverneur local qui dure depuis plus de 4 mois.

Brad Will "a reçu une balle dans la poitrine", a déclaré Florentino Lopez, porte-parole de l’Assemblée Populaires des Peuples de Oaxaca (APPO) qui demande la démission du gouverneur de l’Etat Ulises Ruiz. "Un enseignant, blessé par balle, vient de mourir et une institutrice est grièvement blessée", a annoncé de son côté à la radio Flavio Sosa, un autre dirigeant de l’APPO.

Vendredi soir, le parquet de Oaxaca annonçait la mort d’une troisième personne, Esteban Zurita López, victime de tirs dans la localité de Santa Maria Coyotepec, sans plus de détails. Onze autres personnes ont également été blessées, dont un photographe du journal Milenio, Oswaldo Ramírez, au cours d’affrontements autour des barricades érigées par les manifestants de Oaxaca, qui ont fermé les quatre accès routiers de la ville, après les incidents.

Le conflit à Oaxaca, initialement pour une revalorisation salariale des enseignants, avait débuté le 22 mai, puis s’était radicalisé le 14 juin, avant de s’étendre à d’autres secteurs de la société lorsque le gouverneur avait envoyé en vain la police anti-émeute pour lever le blocus des instituteurs.

Les assassins de Brad Will, identifiés par le journal mexicain El Universal : Juan Carlos Soriano Velasco (T-shirt rouge), officier de police surnommé « La Sauterelle », Manuel Aguilar (T-shirt vert et gilet sombre), directeur du personnel municipal et Avel Santiago Zárate (chemise rouge), chef de la sécurité publique. Photo : DR El Universal 2006

L’APPO, qui regroupe les 70.000 instituteurs de l’Etat de Oaxaca, un des plus pauvres du Mexique, et des organisations sociales, occupe le centre de la ville depuis le 22 juin. Chaque nuit, des barricades sont dressées pour éviter une éventuelle intervention des forces de l’ordre pour les déloger.

http://www.7sur7.be/hlns/cache/fr/d...

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :