Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Un candidat "symbolique" à la tête de la CGT face à Thibault !

lundi 26 octobre 2009

Réunis le 24 octobre à Paris, les représentants d’organisations syndicales CGT et des militants
se revendiquant d ‘une CGT de lutte de classe proposent à tous les militants CGT la
déclaration suivante :

Aujourd’hui la crise du système capitaliste va engendrer, pour la seule année 2009, 600 000 à
800 000 suppressions d’emplois et licenciements en France, avec son corollaire de paupérisation
accrue des travailleurs pendant qu’en face, le Capital affiche une opulente richesse.
Face à la plus grave crise du capitalisme depuis les années 1920, la seule réponse ne peut pas
être des journées d’actions nationales tous les 2, 3 ou 4 mois, en total décalage avec la réalité
des enjeux et la souffrance des travailleurs.

Il est indispensable d’impulser de véritables actions nationales qui permettent de construire le rapport
de force nécessaire à la convergence des luttes et de concrétiser le « Tous ensemble ! », en même
temps, dans la grève générale.

Seules les luttes déterminées des travailleurs avec un syndicat de classe permettront le succès de
leurs revendications et la construction d’une société émancipatrice débarrassée du capitalisme.
La Direction Confédérale CGT n’ignore pas que la mobilisation, pour être efficace, nécessite une
autre orientation que celle du syndicalisme dit rassemblé. Sa stratégie actuelle consiste en véritable
relais des instances de la CES, rouage de l’Union Européenne, à s’adapter au système capitaliste au
lieu de le combattre réellement. Ceci a conduit aux échecs de ces derniers mois : droit du travail,
salaires, RTT, RSA, retraites, régimes spéciaux, protection sociale, services publics, répression de
l’action syndicale…). Ainsi, la Direction Confédérale tend à liquider l’identité de classe de la CGT
qui a fait sa force et son histoire.

C’est pourquoi des militants et des syndicats refusant cette dérive font l’objet de pressions voire sont
traînés devant la justice par la bureaucratie syndicale. (UL Douai, syndicats Forclum, Région Nord-
Pas-de-Calais, Dalkia, Air France, etc.).

Le rapport de la Commission « ad hoc » prolonge cette offensive en proposant de restructurer la
CGT avec la remise en cause des syndicats d’entreprises, des prérogatives des UL et du nombre de
Fédérations. L’objectif est clair : centraliser pour contrôler toujours davantage.
Considérant la tenue prochaine du 49ième congrès de la CGT comme une étape importante dans leur
engagement pour la renaissance et le renforcement du syndicalisme de lutte de classes, les signataires
décident :

- D’engager un débat approfondi et démocratique sur les orientations de la Confédération et
sur la nécessité de construire et de mettre en oeuvre, ensemble, une véritable stratégie de lutte ;

- De faire de cet évènement un moment fort pour informer et éclairer les travailleurs, les
militants et les congressistes sur la nécessité d’imposer une autre orientation, révolutionnaire
et anti-capitaliste ;

- De mandater les délégués qui se reconnaissent dans ces orientations de les défendre dans le
cadre du 49ème congrès Confédéral ;

- De désigner le camarade Jean Pierre Delannoy, responsable régional CGT Métallurgie du
Nord-Pas-de-Calais pour porter la parole des travailleurs en lutte des militants et des
organisations syndicales d’actifs et retraités en désaccord avec l’orientation
d’accompagnement de l’offensive patronale et gouvernementale de la Confédération.

Source et photo du candidat....

Messages

  • En meme temps ca va pas etre dur de faire mieux que Thibault, non ?

    Une manif en fin d’annee alors que tous les plans sociaux sont déjà passés...c’est le service minimum du syndicalisme, ça !

  • On souhaite bien du courage et du plaisir au camarade Jean Pierre Delannoy !

  • Moi je veux bien mais y’a "un truc " qui m’échappe et que je pige plus.

    Qui est cette "organisation" ? Est-ce le FSC (front syndical de classe) ? Est ce autre chose ? Quoi ?

    Elle représente qui et comment ?

    C’est un peu opaque là - si on veut laver plus "blanc que blanc" moi je veux bien mais il faut commencer de suite ! Les "non-initiés" ( forcément majoritaires...) sont un peu à la ramasse en lisant cela.

    D’engager un débat approfondi et démocratique sur les orientations de la Confédération et sur la nécessité de construire et de mettre en oeuvre, ensemble, une véritable stratégie de lutte ;

    Donc dans le cadre de la préparation du 49è, c’est à dire normalement ,les syndicats de boîtes, ou pas ? Si non Dans quel cadre ?

    De faire de cet évènement un moment fort pour informer et éclairer les travailleurs, les militants et les congressistes sur la nécessité d’imposer une autre orientation, révolutionnaire et anti-capitaliste ;

    De quel évènement ? Le 49 è ? Désolée c’est pas du tout de la mauvaise foi mais je ne comprends RIEN.

    De mandater les délégués qui se reconnaissent dans ces orientations de les défendre dans le cadre du 49ème congrès Confédéral ;

    Je comprends encore moins - cette déclaration semble dater du 24.10.2009 - la plupart (sinon la totalité) des délégués ont déjà été désignés. De quel pouvoir est tenu cette capacité à désigner des délégués ? C’est de plus en plus confus pour moi...

    De désigner le camarade Jean Pierre Delannoy, responsable régional CGT Métallurgie du Nord-Pas-de-Calais pour porter la parole des travailleurs en lutte des militants et des organisations syndicales d’actifs et retraités en désaccord avec l’orientation d’accompagnement de l’offensive patronale et gouvernementale de la Confédération.

    bon alors finalement il va être porte parole ou candidat - c’est pas tout à fait pareil ? Et avec qui sur quelle base ?

    Je suis vraiment pas sûre que là c’était le bon moment et je pense qu’il nous manque des "pièces" au puzzle pour tout capter car là j’avoue que je nage dans la mélasse. donc si qqu’un a l’amabilité de préciser les points soulevés ici... ça serait cool. On n’aime pas trop laisser sur le site des documents incompréhensibles au plus grand nombre. On n’est pas une "plate forme publicitaire" non plus...

  • Salut, sincèrement, à part mettre l’embarras dans la tête des non syndiqués et tant qu’à faire des syndiqués, on fait quoi aves cette CGT bis ?

    Y aurait - il qqun pour m’expliquer ou on va avec 3 régions pour une candidature symbolique au 49 ème Congrès ?

    Il y a belle lurette que tout cela me désepère, la CGT que je veux c’est dans les boîtes qu’elle doit être ! Pas à régler ses comptes par médias interposés.

    Après on s’étonne qu’on a si peu de syndiqués, pas moi.

    Allez courage aux délégués des Boites .

    Tchao