Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Vote FN : un vote en partie de classe sans conscience de classe ?

mercredi 25 avril 2012, par Jedisnon

J’oserai un parallèle entre la définition de la classe paysanne et cette population actuelle dite des zones péri urbaine qui vote Le Pen !

Marx dans "le 18 Brumaire de L. Bonaparte" parle de la classe paysanne aux intérêts parcellaires qui s’additionnent sans pour autant constituer une classe consciente collectivement et capable de s’organiser " A peu près comme un sac rempli de pomme de terre forme un sac de pomme de terre".

Le recours a un chef miraculeux est leur seule alternative. Ils sont a la recherche de leur nouvel empereur. Sarkoleon ayant failli ils envisagent une impératrice qui n’en doutons pas fera la même politique que le nain.

Isoles dans leur petit ghetto loin des centres urbains, apeures par l’intox des médias et plus particulièrement de la TV, accultures, petits propriétaires ou accédant a la propriété ils sont fascines par l’idéologie capitaliste tout en étant terrorise par la montée du chômage.

Leur peur de la dégringolade sociale est attisée par les discours racistes et de division des droites.

En face la gauche libérale apparait pour ce qu’elle est. Elle veut marier la carpe capitaliste avec le lapin social.

Pas d’alternative si ce n’est vouloir changer cette société capitaliste.

Messages

  • "petite propriétaires ou accédants à la propriété" Ce jugement est un peu court, aujourd’hui, beaucoup "d’accédants" contractent des prêts dont le montant mensuel à payer est souvent inférieur à un loyer. Ce sont souvent des ouvriers et employés qui sont dans ce cas : le vote d’extrême droite vient de plus loin. Pour les propriétaires, ce sont souvent des ouvriers et employés en quête de qualité (convivialité, repos etc. et sécurité de vie y compris future (et non forcément sécuritaires) à ne pas confondre avec des rentiers.
    Enfin, il ne faut pas oublier l’idologie sécuritaire qui passe pas les médias, principalement la télé : films, docu, feuilletons policiers qui remplissent les grilles de programme et qui relèguent la culture et l’info à des heures trop tardives, je ne parle pas de la sous-culture distillée à tous les niveaux promouvant le racisme, la violence, la solitude et la méfiance des autres...
    J’ai même été étonné de la part de gens d’extrême droite de tradition, d’entendre qu’il y a trop de "policiers" et trop de faits divers à la télé.

  • je suis une néo-rurale, après avoir été de longues années une citadine et dans mon village de cinq cent habitants, le score de Marine est minuscule ;la région penche à gauche ou au centre-gauche mais elle réfléchit !
    Par contre, le vide du militantisme syndical est sidéral : Oû sont-ils ?Il faudrait les secouer un peu, il y a du boulot, il faut suer .

    • Par contre, le vide du militantisme

      remarque, j’espère que tu ne milites pas, vu les conneries que tu racontes :)))

      voir :

      on devrait peut-etre réfléchir et donner le vote complet à ceux qui ont choisi la nationalité Française, la polémique cesserait .

      ici :

      http://bellaciao.org/fr/spip.php?article127297#forum478227

    • Oui, c’est vrai , pour qu’un syndicat soit efficace, il faut l’utiliser, donc adhérer ! Rejoindre un syndicat c’est prendre conscience qu’unis les travailleurs sont une force !
      Adhérer,c’est participer à l’organisation des travailleurs au sein d’une entreprise, prendre part à la vie de l’entreprise, CE, DP...et... prendre des décisions, écrire des pétitions et les proposer à tous, les faire signer, décider d’une action collective, organiser une grève, diffuser de l’information dans cette entreprise, faire un stage syndical....
      Oui, tu as raison, les syndicats ne sont pas assez puissants ! Seuls, 10% des travailleurs sont syndiqués ! C’est très peu ! Et toi, es-tu syndiquée ?
      Peut-on repprocher à ceux qui font quelque chose de ne faire que ça ? Rejoins-les !

  • Et c’est quoi un "vote de classe sans conscience de classe" ? Pardon mais c’est parce que je comprends pas trop là.
    C’est comme un Ricard sans ricard... je vois pas. Désolée.

    LL