Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

en désordre de bataille

lundi 2 juin 2014 , par hdm - Contacter l'auteur

CE MERCREDI 4 JUIN 2014

A 18H30

C’EST « L’HEURE DE L’METTRE »

Sur RADIO CAMPUS Lille 106,6

En direct et en archives sur www.campuslille.com

La guerre approche et on n’est même pas prêts ! Mobilisation zéro ! Une troupe de bras cassés déguenillés qui se disperse en rase campagne… En désordre de bataille qu’on est, le ramassis de fantassins paumés et indisciplinés ! C’est la 7ème Compagnie version moderne, avec la Bérézina sur Twitter et Facebook en repli tactique. Désunis, découragés, à se gratter le nombril pour chercher la voie… y a bien des gens qui rentrent leur CV et leur libido dans des logiciels pour trouver l’âme sœur, on trouvera peut-être une issue à la lutte des classes en tapotant sur un clavier ou en changeant de chaîne. C’est pas commencé, on se croirait déjà à la reddition ! Y a beau avoir quelques francs-tireurs agités dans le tas, leurs gueulantes éparpillées sont couvertes par le pas feutré du fascisme en pantoufles.

Faut dire aussi que l’Etat-Major est aux abonnés absents. Allo ? Chef ? Allo ? Entre un front étroit, électoraliste et réformard, et quelques sectes d’illuminés de la 6ème colonne, on a beau chercher Grouchy du regard, macache ! Il n’est pas de sauveur suprême ! Mais alors pas du tout ! Les transmissions sont coupées, on sait juste que les généraux comptent leurs jetons à Bruxelles, dans les lignes ennemies… Va savoir pourquoi, c’est pas lisible sur le front…

Ah le front ! Si encore y en avait qu’un ! A l’ancienne, version Maginot, avec une frontière tracée à l’équerre pour bien départager les camps… Mais non, ça tire de tous les côtés ! Et dans tous les sens ! A n’y piger que dalle ! L’ennemi désigne « nos » ennemis combattus par des « amis » combattus par l’ennemi (le nôtre, celui du début de la phrase) et, dans nos rangs, y en a encore pour tomber dans le piège de l’Ukraine démocratico-nazie ou de la Syrie qui se libère par le djihad fabiuso-saoudo-roubaisien… des qui frémissent au nom de Castro, en serrant très fort sur leur cœur les journaux de Dassault, l’artificier d’en face… Confusion totale. Y manquerait plus qu’on s’écarquille devant le mirage de l’Europe sociale tiens…

Des mirages ! L’ennemi nous en balance plein les mirettes ! Pour évacuer ses turpitudes, c’est du son et lumière permanent ! « Démocratie », « droits de l’homme », « croissance », « Roland Garros », « Ribéry »… Le dos de Ribéry, ça fait flipper grave… Et pourtant, derrière les leurres, c’est pas la joie : entre la mort de la social-démocratie qui promet de continuer de mourir, et les désordres crapuleux de son alter ego, le radeau France prend l’eau de toutes parts. C’est même tout le capitalisme qui nous ruine et qui para bellum. Et nous, ben on regarde les balles passer, comme tous ces cons autour du Court Central…

(Ce mercredi, Chaudard, Tassin et Pithiviers, du bataillon « l’heure de l’mettre », vous invitent à leur conseil de guerre, en compagnie de Saïd Bouamama. Ensemble, ils complèteront les expertises brillantes prononcées la semaine dernière ici : http://www.campuslille.com/index.ph...)

Mots clés : Radio /

Portfolio

Derniers articles sur Bellaciao :