Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

l austerite aggrave l oppression des femmes

mardi 22 novembre 2011 , par MARTINE LOZANO - Contacter l'auteur - 2 coms

Faire du 25 novembre journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes ;
La lutte contre le plan d’austérité :double peine pour les femmes.et la lutte contre l’austérité en général notamment au sein de l’Europe et surtout dans le monde.
La dette est sexiste elle renforce l’oppression des femmes , les bas salaires, le chômage , la précarité,
Elle met en cause les acquis sociaux des femmes comme par exemple le droit à l’avortement, l’austérité est sexuée car elle s’abat sur les femmes majoritairement et renforcent leur oppression. :les bas salaires, l’inégalités des salaires entre les hommes et les femmes, Le temps partiel subi, le travail domestique nœud de toutes les inégalités,
les filières féminisées, la faiblesse de la représentation féminine dans les instances du pouvoir, la violence qui peut être psychologique comme le harcèlement moral , le harcellent sexuel , la violence conjugale , la violence coutumière, la violence des femmes sans papiers, la violences des femmes véhiculées par le médias, l’image,
La violence des ouvrières licenciées et la violence extrême la prostitution.
Il faut cependant soutenir les revendications des prostitués pour les aider à s’en sortir , il faut soutenir le droit au travail , le droit au versement des allocations chômage, le droit au logement, le Droit au HLM,
La prostituions s’internationalise pour devenir un trafic le plus rentable .
Nous devons être solidaires avec les femmes du monde entier alors que la pauvreté , la dette et l’austérité ont un sexe

Les femmes possèdent 1 % des terres dans le monde
6 pays seulement dans le monde assument une égalité dans la scolarisation
80 % des 27 millions des réfugiés récences sur la planète sont des femmes
Les 2/3 des 300 millions d’enfants n’ayant pas accès à l’éducation sont des filles
Sur près d’un milliards d’analphabètes dans le monde il ya 2/3 de femmes
Les femmes produisent 80 % de la nourriture consommées dans les parties les plus pauvres du monde
Officiellement 110 millions de filles entre 5 et 14 ans travaillent dans le monde
La violence fondée sur l’appartenance au sexe féminin est tolérée
Plus de4 millions de femmes américaines sont abusées physiquement par leur mari, petit ami par an
En Russie 14000 femmes sont tuées par leur mari
De 20 à 50 % de femmes dans le monde sont victimes à des degrés divers de violence conjugale
Il ya aussi les crimes d honneur
UNICEF avait évalué qu’une femme sur dix dans le monde est victime d’un viol une fois dans sa vie.
Aux Etats Unis une femme serait violée toute les 6 minutes.
La pauvreté a un sexe
70 % des personnes les plus démunies dans le monde sont des femmes
70 % des 4,5 milliards de personnes qui vivent avec moins de 2 dollars par jour sont des femmes et des enfants
Les filles et le femmes possèdent moins de 1% des richesses de la planète tout en fournissant 70% des heures travaillées et en recevant que 10% des revenus
Après 5 ans de travail dans certaines usines du monde du fait de dommages sanitaires une femme n’est plus considérée comme « utilisable de manière rentable »
On estime que plus de 585000 femmes meurent chaque année des complications évitables de la grossesse
Ou de l’accouchement
L’austérité et la dette sont injustes car elle concentrent la richesse Elles sont sexistes car ces effets négatifs atteignent surtout les femmes sans compter les enfants.
Voilà quelques chiffres dans le monde
En France
80 % des travailleurs pauvres sont des femmes
l’’écart des salaires est toujours de 20 %
Les chômeurs sont en majorité des femmes même si avec la fermeture des usines les hommes peuvent rattraper les femmes.
Les retraites des femmes sont inférieures de 45% de celles des hommes
61% des femmes âgées de 20 à 59 ans sont victimes chaque année de violence conjugale.
Les propos sexistes vont bon train dans la société on l’a vu récemment.
En plus des violences multiples contre les femmes .
La violence économique dite violence sociale et la misère gagne du terrain notamment chez les femmes.de moins de 25 ans et les femmes de plus de 50 ans (‘source Secours catholique française) en France
.
Le plan de rigueur de Fillon aggrave la violence économise et sociale des femmes en imposant des mesures régressives et de ce fait constitue une double peine pour les femmes en effet ce plan d’austérité annoncé le 7 novembre 2011,Va accroitre la misère des femmes, la précarité des femmes ,des familles monoparentales , des femmes jeunes, âgées, des femmes migrantes, des femmes du milieu rural .

. Ce plan va renforcer le taux de chômage des femmes et diminuer le revenu de la retraite alors que les pensions des femmes sont déjà
inférieures de 40 % à celle des hommes . La retraitée touche 900 euros par mois environ. Les mesures d’austérité sont sexuées et touchent majoritairement les salarié-e-s, les retraité-e-s, les chômeurs/eusses.
Les métiers de service à la personne occupés à 97% par des femmes risquent de voir se développer une « violence économique et sociale comprenant surexploitation, humiliation, isolement avec un durcissement des conditions de travail. » en effet les secteurs financés par les pouvoirs publics sont actuellement très fortement touchés par la crise. Enfin, les travailleuses migrantes employées comme auxiliaires maternelles subissent de plein fouet la baisse du pouvoir d’achat de leurs ‘employeuses’.

Dans le secteur de la santé on constate la fermeture de nombreux centres d’interruption volontaire de grossesse, rendant l’accès à l’avortement de plus en plus difficile. Les acquis féministes sont menacés ;
En effet dans la précarité les femmes ne bénéficient d’aucune prévention contre les
Grossesses non désirées et le sida. l’Impacts des mesures d’austérité sur les femmes en terme de santé est désastreux ; ’ austérité imposée à la Grèce pour répondre à La crise de la dette pousse certaines femmes à se prostituer pour joindre les deux bouts.
En effet ce sont Les mesures d’austérités prise par le gouvernement grec face à la crise économique qui ont contraint certaines femmes à se livrer à la prostitution .
.Selon un enquête récente sur la situation en Grèce en matière de santé mais qui montre ce qui va se passer ici en France ainsi que dans d’autres pays européen ; on y apprend dans cette étude menée par le docteur David STUCKLER : Sociologue à Cambridge, Que les coupes budgétaires pour résoudre la dette ont aggravé le système de santé.
En Grèce puisque ce rapport s’intéresse à ce pays , on apprend que les grecs consultent déjà de moins en moins de médecins que le taux de suicide augmente et que le VIH progresse ainsi que la prostitution,
L’accès aux soins et la prévention reculent,
Dans les hôpitaux les personnels sont en sous effectif et il y aurait donc un manque de personnel ,un manque de matériel, LE NOMBRE DE CAS DE VIH a progressé de 52% en 2010 ET 2011,
La prostitution a augmenté également de façon significative,
la question des femmes face au sida, doit être posée
Pendant ce temps le gouvernement français exclut les bénéficiaires de l’AME, Et certaines féministes dans la même logique discutent du prix de l’amande à allouer aux clients de prostitués Éludant la question des femmes face au sida, ces « féministes » préfèrent gloser sur le montant de l’amende . ».
Faisant fi d’ignorer Qu’ À l’échelle mondiale, près de la moitié des personnes vivant avec le VIH sont des femmes. Lors d’un rapport sexuel homme / femme, la femme est 3 à 6 fois plus susceptible d’être contaminée.
Une politique de santé ne DOIT pas précariser ou éloigner des structures de prévention et de soins selon médecin du monde QUI DEVRAIT ETRE UN PEU PLUS ECOUTE ;

L’étude révèle que le taux de suicide et d’homicides ont augmenté de 17%. Les infections au VIH, virus responsable du Sida, ont augmenté de près de 50%.

Les conditions de travail en période de crise se dégradent et les femmes sont de plus en plus exposées aux maladies musculo squelettiques on constate une augmentation De pressions sur les conditions de travail , une intensification de la charge de travail , le travail du dimanche ,la tentative de suppression des pauses , l’intensification du travail.
Ces mesures d’austérité font reculer l’émancipation des femmes par la casse des services publics, de la protection sociale, la dégradations des conditions de travail sans compter que Les femmes restent plus vulnérables pour affronter la crise de part leurs situation économiques.
En conclusion
Les femmes déjà touchées par le chômage ,la précarité, le temps partiel subi ,des bas salaires qui se conjuguent au feminin,les plus précaires sont les plus touchés des injonctions des agences de notation .
UNE société qui progresse accorde l’égalité entre les femmes et les hommes ,Une société qui régresse notamment en temps de crise tire l’ensemble de la société vers le bas par une aggravation des violences , de la précarité et de la violence économique et sociale.
Pour l’annulation de la dette
Mobilisons nous
Contre l’austérité
Mobilisons nous
Contre l’oppression des femmes
Mobilisons nous
Faisons du 25 novembre 2011 le point de départ de nos luttes
Indignons nous
Martine Lozano militante associative

Mots clés : Femmes-Féminisme / Martine Lozano / Pauvreté-Précarité /

Messages

  • Les femmes qui s arretent de travailler pour elever leurs enfants ont des carrieres incompletent et de ce fait ont des pensions de retraites tres faibles et pour ce faire elles travaillent au dela de l age de la retraite
    maguy darmon

  • C’est clair que la misère, l’exclusion , les nouveaux opprimés cherchent pour survivre fatalement des subsides ! Chez les femmes c’est une chose et chez les hommes cela peut être autre chose aussi ! Rappelez-vous "les misérables" de Victor Hugo , Fantine qui finit à la rue parce que ayant tout vendu et devenue désespérée elle s’est entendu répondre : Eh ! Bien "ça" aussi ça se vend ! Oui, bien vu mon ami, la violence économique est la mère de tous les vices ! Qui ose prétendre que le capitalisme n’est pas violent ? Ceux qui le croient ne peuvent être que les "bobos" , des naïfs ou des illettrés ! Le 19ème siècle revient au galop , le capitalisme avec son cortège de malheurs est de nouveau à l’oeuvre ! Vite arrêtons la main des assassins !!! Très bien de s’indigner, ce ne sera pas suffisant si on s’en tient là ! Vite ! la vitesse supérieure !

Derniers articles sur Bellaciao :