Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

La municipalité de Gonfreville l’Orcher solidaire du mouvement social

de : PACO
mardi 19 octobre 2010 - 08h10 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 31.7 ko

de PACO

Depuis vendredi, les syndicats CGT et UFICT CGT de la Ville de Gonfreville l’Orcher (Seine-Maritime) mènent une grève reconductible contre la réforme des retraites. Après avoir apporté leur soutien aux grévistes d’Aircelle, de Total, de la CIM, de Renault, les syndicats ont interpellé la municipalité. En ouverture du conseil municipal du 18 octobre, le groupe des élus communistes et républicains et le groupe des élus socialistes ont présenté un vœu commun par la voix de Jean-Paul Lecoq, député-maire PCF. Voici le voeu qui a été voté à l’unanimité (moins une abstention) :

Alors que de jour en jour, la mobilisation contre la réforme des retraites s’amplifie, que de nombreuses corporations entrent dans le mouvement, ce gouvernement reste sourd à l’appel de la rue, arcquebouté sur le bien fondé de sa réforme régressive.

Que cherche-t-il ? A obéir aux injonctions de ses amis du grand patronat et de la haute finance, plus enclins à sauvegarder leurs intérêts fiscaux et ceux du bouclier fiscal qu’à se soucier d’une éventuelle paralysie de la France, de l’avenir qui appartient à celles et ceux qui se lèvent tôt, comme disait Sarkozy.

Et oui, la France qui se lève tôt, la France qui peine au travail, la France qui crée la richesse, en a assez qu’on la méprise, qu’on lui ôte un à un les acquis sociaux issus du Conseil National de la Résistance, leur garantissant un minimum de sécurité dans la vie.

Le gouvernement s’entête et pour cause : Nicolas Sarkozy veut, avec cette réforme, rentrer dans l’histoire. Il a pour seul objectif de tuer toutes les solidarités de notre pays. Car après la réforme des retraites, ce sera au tour de la Sécurité Sociale… Actuellement, il a aussi pour ambition de mettre en application sa réforme des collectivités territoriales qui elle aussi, va dégrader la vie des citoyens, toujours moins de services publics, toujours plus d’inégalités entre les gens, entre les territoires.

Pour y parvenir, il a une stratégie : commencer par diviser les gens, tenter de faire exploser l’unité qui s’installe dans le monde du travail, mais aussi chez les jeunes qui ont pris conscience que « la retraite c’est une question de société, que ça les concerne aussi ».

La jeunesse dans la rue, aux côtés des travailleurs, dans un même combat, non seulement ça dérange le pouvoir, mais ça lui fait peur. Car si toutes les générations ont une convergence commune partant d’une revendication ponctuelle, Nicolas Sarkozy et sa majorité savent que ce combat contre les retraites va plus loin. Il s’agit en fait d’une remise en cause profonde de sa politique.

C’est pourquoi, la droite voudrait nous faire croire que les jeunes sont stupides, qu’ils ne comprennent rien, qu’ils sont manipulés. Or, il n’en est rien ! La jeunesse a assez d’intelligence pour se préoccuper de son avenir, pour constater qu’il s’assombrit d’année en année. Ils sont les premières victimes du chômage, de la précarité, des petits boulots et que s’ils laissent faire, c’est toute leur vie qui sera précaire.

Le Chef de l’Etat campe sur ses positions, mais il sait que la rue peut être plus forte que lui, parce qu’elle est déterminée. En témoigne les entreprises grandes et petites qui se sont mises dans le mouvement avec des grèves reconductibles comme ici, à Gonfreville l’Orcher, où les communaux territoriaux se mobilisent contre cette réforme injuste et inefficace.

Alors que le droit de grève est garanti par la Constitution française, l’Etat n’hésite pas à violer ce droit en envoyant des fourgons de gendarmerie sur les sites pétroliers et à réquisitionner ce week-end des cadres d’une grande entreprise classée Seveso –la CIM- pour qu’ils réactivent l’entreprise afin d’assurer le carburant nécessaire aux aéroports parisiens.

Donner de tels ordres relève d’irresponsabilité quand on sait que ces personnels certainement très qualifiés dans leur domaine, ne le sont absolument pas en ce qui concerne la remise en route d’une telle installation. Le Chef de l’Etat a donc pris une décision dangereuse pour la population havraise et celle de agglomération.

Plus que jamais, les élus communistes, républicains et socialistes soutiennent les travailleurs, des retraités, des jeunes, et toutes celles et tous ceux qui se mobilisent contre cette réforme, et exigent le retrait de cette réforme.

L’argent existe dans notre pays pour assurer une retraite pour tous dès 60 ans, à taux plein. Le capital doit cotiser à la même hauteur que le travail.

Et il faut en finir avec les dégrèvements de charges patronales, avec le bouclier fiscal qui grève le budget de l’Etat de milliards d’euros pour répondre aux besoins et aux attentes populaires. Et l’actualité avec l’affaire Bettencourt nous prouve qu’on a vraiment raison de se battre contre la détérioration de notre système social.

La municipalité de Gonfreville l’Orcher soutient pleinement ce mouvement qui porte en lui des revendications justes, légitimes, ambitieuses, pour un autre avenir.

C’est la force de notre rassemblement, sa puissance, sa détermination qui pourra mettre à genoux ce gouvernement. Car n’oublions jamais, que toute loi peut être abrogée. Donc, rien n’est inéluctable, rien n’est figé. Le pouvoir du président de la République n’est qu’éphémère, mais celui du peuple est durable.

Les élus communistes, républicains et socialistes seront toujours aux côtés de celles et ceux qui luttent contre les injustices, aux côtés de celles et ceux qui veulent bénéficier du fruit de leur travail après des années de labeur, qui veulent tout simplement vivre mieux.

JPEG - 33.7 ko

Pour lire Havre de Grève, le journal de lutte de l’agglomération havraise.

PACO sur Le Post.fr.

(photos : le blocage du pont VIII à Gonfreville l’Orcher par les grévistes d’Aircelle)


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
La municipalité de Gonfreville l’Orcher solidaire du mouvement social
19 octobre 2010 - 09h25 - Posté par albarot

j’aimerais bien habiter dans cette commune :

de mémoire, ça a voté à 75% contre le TCE, record départemental.



La municipalité de Gonfreville l’Orcher solidaire du mouvement social
19 octobre 2010 - 10h09 - Posté par COKESTAR

C’est pas prêt d’arriver dans une ville PS ou verte ! La vraie gauche ne peut certainement pas être rose ou verdâtre !



La municipalité de Gonfreville l’Orcher solidaire du mouvement social
19 octobre 2010 - 12h18 - Posté par Adrien’

Ce qui n’empêche pas de signaler ce voeu à nos roseraies municipales. Si ça suit, merveille, et sinon, au moins ça leur fera honte.






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite