Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

L’après Arafat : la carte Barghuti

de : MICHELE GIORGIO
jeudi 18 novembre 2004 - 06h31 - Signaler aux modérateurs

La femme du leader de l’Intifada : sont en cours des contacts entre Marwan et al-Fatah, mon mari est le candidat idéal. Abu Ala : les présidentielles d’ici le 9 janvier. Pas encore de réponse d’Israël sur les garanties pour le déroulement du vote.

de MICHELE GIORGIO

On l’a déjà nommé "l’option Mandela" mais la candidature à la présidence de l’Anp du secrétaire général de Al-Fatah et "commandant de l’Intifada" , Marwan Barghuti, en prison à Israël, devrait rapidement se révéler un peu plus qu’une phrase à usage des médias. Cela pourrait en outre créer une pagaille dans les jeux politiques de la transition de l’après-Arafat. "Mon mari serait le candidat en meilleur position", a affirmé Fadwa Barghuti, la femme du représentant palestinien, considéré comme le personnage le plus populaire dans les Territoires occupés maintenant qu’Arafat n’est plus là.

Fadwa Barghuti a rapporté que des contacts avec Al-Fatah sont en cours dans le but d’examiner l’hypothèse de cette candidature. "Nous saurons d’ici deux semaines si la personne choisie par Al-Fatah est Marwan" a-t-elle ajouté. Barghuti s’il devait sortir vainqueur du vote verrait automatiquement s’accroître ses chances de quitter la prison (où il purge une peine de différentes condamnations à perpétuité) avant l’heure et de redevenir un cas international avec, pour Israël, un grand embarras en prévision. Sa candidature qui ne déplairait pas à la majorité des Palestiniens pourrait créer au sein de Al-Fatah et à l’Anp un certain nombre de problèmes. Différents analystes considèrent qu’Abu Mazen est actuellement favori pour la présidence. Pour la vieille garde de Al-Fatah ce serait le président idéal pour mener à bien une politique très modérée qui puisse d’un côté rouvrir le dialogue avec Israël et les Etats-Unis et de l’autre ne pas toucher aux positions de pouvoir immuables depuis des années.

Barghuti au contraire, après la mort de Arafat, s’est prononcé pour une poursuite de la deuxième Intifada. Des paroles qui ont plu aux militants de base de Al-Fatah (où Abu Mazen compte peu de soutiens) et sont soutenues, dans certaines limites, par la nouvelle génération du mouvement politique représentée par Qaddura Fares, Hathem Abdel Qader et Mohammed Hurani (qui se battent aussi contre la corruption et pour une plus grande transparence dans les institutions palestiniennes). Fadwa Barghuti a tenté hier de clarifier la pensée de son mari pour rassurer les secteurs les plus modérés de Al-Fatah. "Marwan a un programme clair pour aller de l’Intifada à la paix, sur la base d’une coexistence entre deux Etats". Un sondage récent indique Barghuti comme leader palestinien le plus populaire après Arafat, avec 12% de consensus.

Abu Mazen et le premier ministre Abu Ala n’avaient que 1%. Mais tous les deux semblent aujourd’hui avoir le plein soutien de Mohammed Dahlan, l’"homme fort" de Gaza. Dans une interview Dahlan s’est dit convaincu qu’Abu Mazen gagnerait "avec 65% des votes". "C’est nous qui l’aiderons", a-t-il promis. En attendant Abu Ala a prévu que les présidentielles devraient se dérouler avant le 9 janvier. [...] "Notre priorité principale, ce sont à présent les élections", a ajouté Nabil Abu Rudeina, ex conseiller principal d’Arafat. Les dirigeants palestiniens demandent qu’Israël relâche la pression militaire sur les Territoires occupés pour permettre un déroulement normal des opérations électorales. Sharon n’a pas encore répondu.

Traduit de l’italien par Karl & Rosa de Bellaciao

http://www.ilmanifesto.it/Quotidian...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite