Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
de : Philippe Marlière
samedi 20 novembre 2010 - 01h13 - Signaler aux modérateurs
26 commentaires
JPEG - 19.3 ko

de Philippe Marlière

A gauche, Jean-Luc Mélenchon règne en maître. Sa percée médiatique et politique ne doit pourtant rien au divan rouge de Michel Drucker. Jean-Luc Mélenchon est bien plus qu’un puissant orateur ou un habile débatteur. C’est un homme politique de talent, cultivé, opiniâtre dans l’action et la réflexion. Il est vrai que le député européen domine un paysage de gauche médiocre. Le Parti socialiste reste un attelage de voix opportunistes et droitières. Qui possède la fibre populaire à Europe Ecologie ? Le PCF a choisi de momifier son appareil en le confiant à Pierre Laurent. "L’effet Besancenot" – effet "djeun" au service du combat anticapitaliste – s’est essoufflé, car le NPA n’a pas tenu sa promesse de rassemblement des forces anticapitalistes.

Dans ce désert politique, Jean-Luc Mélenchon surclasse d’invisibles adversaires. Le Parti de gauche (PG), unitaire pour deux – en tout cas sur le plan discursif – est de tous les combats depuis 2008. Au PG, on parle du peuple, des ouvriers, de lutte des classes et même de "dépassement du capitalisme". Ce discours a une forte résonance populaire, car il sonne juste en ces temps d’attaques frontales contre les travailleurs. Dans le champ des forces de gauche, le PG est utile, car il offre un espoir aux électeurs qui voient avec effroi s’approcher l’alternance sans alternative du PS.

Denrée nouvelle, le mélenchonisme divertit les médias dominants qui en font leurs choux gras. Taxé de "populiste" par les doxologues, Jean-Luc Mélenchon a habilement retourné le qualitatif disqualifiant, pour s’en parer avec fierté. Populiste, absolument, car de gauche et dévoué à la défense des intérêts du peuple. Jean-Luc Mélenchon connaît son Lénine qui remarquait que les "populistes" étaient ceux qui accusaient les élites politiques et économiques corrompues ("Les importants", selon Jean-Luc Mélenchon). Ce populisme-là est donc résolument aux côtés du peuple, et non contre le peuple. De nos jours, l’adjectif "populiste" revêt un sens opposé. Il renvoie à un peuple"frustre" et "xénophobe" (rejet du traité constitutionnel en 2005), ou incapable de saisir les "impératifs" économiques du moment (réforme des retraites). Comble d’ironie, ce sont les partis de gauche (le PS en premier lieu) qui ont cessé de représenter le peuple, qui s’offusquent de ce que la plèbe rejette des politiques qui sont contraires à ses intérêts !

On évoque souvent le bref passé trotskyste de Jean-Luc Mélenchon pour expliquer son "radicalisme". C’est un contresens, car Jean-Luc Mélenchon est culturellement étranger à la IVe Internationale. Pétri de républicanisme jaurésien et d’atavisme terrien de type mitterrandiste, il est au contraire le plus français des hommes politiques de l’Hexagone ! Sa geste républicaine – abstraite et parfois ampoulée – est impénétrable aux observateurs étrangers. Comme un pédagogue de la IIIe république, Jean-Luc Mélenchon chante le gospel universaliste de 1789. Il croit dur comme fer aux vertus thaumaturgiques de la méritocratie républicaine, toujours incantée, rarement rencontrée.

La lutte contre les injustices sociales et le racisme s’effacent quand le communautarisme national apparaît menacé. D’où son positionnement violemment antifoulard islamique au nom d’une interprétation de la laïcité qui piétine la loi de 1905, mais qui est fidèle à un certain "French way of life". Comme François Mitterrand, Jean-Luc Mélenchon aime la France ; un amour de la Terre et des Gaulois.

AVENTURE INDIVIDUELLE

Le mélenchonisme serait-il une réincarnation lettrée de Georges Marchais ? Une antienne médiatique note, à l’appui, la même ardeur jouissive à se payer à l’écran les oligarques du monde des médias et de l’entreprise. Un certain mimétisme rhétorique est indéniable : pour les salaires "vingt fois supérieurs au revenu moyen, je prends tout", expliquait récemment Jean-Luc Mélenchon, en écho aux "au-dessus de 2 millions, 100 %, je prends tout", de Georges Marchais en 1981. Depuis le lancement du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon a "marchaiisé" ses sorties médiatiques : même ton mordant et gouailleur ; même propension à mélanger les argumentations politiques et les commentaires personnels ; même faculté à renvoyer les questions pièges à la face du journaliste interpellé par son nom de famille ; même variations de registre, entremêlant propos polémiques et langage corporel "viril" (la voix se durcit, les sourcils se froncent, le doigt se fait accusateur).

La comparaison s’arrête là. Dans les années 1970, Georges Marchais représentait un parti qui comptait 20 % des voix et plusieurs centaines de milliers d’adhérents. Le PG stagne à 5 % et n’a que quelques milliers de membres. A travers le PCF et la CGT, Georges Marchais représentait une large part de la classe ouvrière. Profitant de l’abandon du PS et de l’amateurisme de la gauche radicale, Jean-Luc Mélenchon ne fait qu’entretenir une relation avec elle. Nous touchons ici aux limites de l’expérience décrite. Si Jean-Luc Mélenchon est utile à la gauche, le mélenchonisme apparaît voué à la condamner durablement à l’impuissance. N’en déplaise aux militants dévoués du PG, le mélenchonisme est une aventure individuelle (hors parti, qui connaît les élus, les cadres ou les intellectuels de ce mouvement ?). A ce titre, on peut se demander vers quel pôle de gauche l’individu se tournera-t-il demain. Vers les forces anticapitalistes ou vers un PS parvenu au pouvoir ? La clé du problème appartient à la gauche radicale qui doit amener Jean-Luc Mélenchon à servir, non pas son destin personnel, mais un front anticapitaliste unitaire. Tant que la gauche radicale préférera le sectarisme à l’unité, le mélenchonisme prospérera.

Philippe Marlière, professeur de science politique au University College London

http://www.lemonde.fr/idees/article...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
20 novembre 2010 - 02h13 - Posté par Copas

il faut rappeler également le nationalisme de Mélanchon qui veut maintenant annexer la Wallonie et demande à cette population de relever la tête face à "l’arrogance flamande", un beau petit délire ...

quelques bonnes phrases :

Je me suis régalé des aventures des liégeois et autres wallons sous l’ancien régime, complotant plus souvent qu’à leur tour avec les rois de France contre leur seigneur bourguignon.

miam miam, sucer du roi de France contre des seigneurs bourguignons, voilà qui pose son révolutionnaire

Il est vrai que je me demande pourquoi les wallons sont si timides face à l’arrogance flamande. Jusqu’à quel point d’humiliation sont-ils disposés à se laisser enfermer avant de tirer l’échelle ? Mais comme il est vraisemblable que les flamands le feront de leur propre chef et sans rien attendre ni entendre, à quoi bon s’exalter ?

Il va nous entonner bientôt qu’il ira pendre son linge sur la ligne de Bruxelles...

Si il y avait là, tout de suite, à nouveau une guerre de 14-18, on verrait les clameurs chauvines et patriotardes appeler à étriper du boche et de l’allemand, enfin du flamand en ce cas, flatter le comité des forges contre le vilain krupp

La Charte des langues régionales l’a rêvé, la Belgique l’a fait !

Précisément, la Belgique n’a justement pas signé cette charte à ma connaissance, mais bon, ... ça ...

et le petit couplet qui défend le nationalisme français non seulement contre les autres nationalismes, avec des mots insultants, mais également contre les autres cultures.

Mélenchon bonnet d’âne va devoir réapprendre la langue de qui a écrit en premier "les hommes naissent libres et égaux en droit", une langue paria pour le grossier personnage s’imaginant que le bilinguisme respectueux des cultures c’est forcement cogner sur la gueule des autres.

Melenchon est un nationaliste =, qui ne trouve grace à des cultures differentes que dans la mesure où elles sont le plus loin possible et sans beaucoup de liens avec l’histoire de France.



L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
20 novembre 2010 - 10h19 - Posté par niop

Melanchon c’est la poutre nationaliste face à la paille des cultures minorisées.
Un vrai fléau.
C’est con, pour une fois qu’on entend un discours un poil plus costaud au niveau social, il faut que ce soit un communautariste blanc-francophone-hétero-mal.


L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
20 février 2011 - 23h30 - Posté par Seznec

Il faut le faire changer sur ces points c’est tout !!!!


L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
20 février 2011 - 23h29 - Posté par Seznec

C’est vrai qu’il est un peu tout ça Mélenchon, mais il s’est bien converti à la planification écologique il n’y a pas de raison qu’il ne change pas en ce qui cncerne les cultures et langues régionales. Ce que je refuse en tant que membre du PG (et bretonnant !!!) c’est ce qu’il y sous la charte des langues régionales c’e’st à dire un fédéralisme bien ultra libéral (cf l’institut de Locarn en Bretagne) voire même un poil fascisant. La pratique des langues et culturees minoritaires (qui entre parenthèse en s’ajoutant deviennent majoritaires et sont en réalité la culture profonde de la France "réelle" !!) doivent pouvoir s’exercer dans le cadre de la république. Des lois existent Deixonne en particulier sur l’enseignement des langues "minoritaires" dans les collèges et lycées publics. L’arabe, le mandarin, le thai, le viet namien doivent etc... y être enseignés. Que manque t il pour que celà soit possible : 1 une volonté politique et 2 des moyens.


L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
20 novembre 2010 - 10h34 - Posté par jaja

La clé du problème appartient à la gauche radicale qui doit amener Jean-Luc Mélenchon à servir, non pas son destin personnel, mais un front anticapitaliste unitaire. Tant que la gauche radicale préférera le sectarisme à l’unité, le mélenchonisme prospérera.

et cette leçon donné par un prof d’université !!!!

on en a marre de ces compagnons de route de l’émancipation sociale ! surtout pour de telles conclusions.

la gauche radicale , je sais pas ce que c’est précisément dans la bouche de cet honorable prof ; mais on n’a pas à s’occuper de Melanchon en essayant de modifier ses idées. Le Melanchon est un vieux routier de la politique politicienne.

ce que nous avons à faire c’est bien de reonstruire l’idée qu’un autre monde est possible et cela ne passe absolument pas par Melanchon et par la participation aux élections .................



L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
20 novembre 2010 - 11h10 - Posté par Roberto Ferrario

Cet homme est en tête dans les sondages, il séduit l’électorat de gauche, et peut piquer un paquet de voies au ps. Alors pourquoi ne pas être pragmatique pour une fois bordel !

ca c’est même pas un discours populiste c’est carrément un discours de droite...

Le concept d’être en tête dans les sondages (en plus on se demande de quel "tête" on parle...) pour bénéficier du label des la séduction de la gauche, sa suffi ???

Mais de quel gauche on parle déjà ???

Meme Sarkozy a proclame que été avec la "gauche" avec "ces" ministres socialiste...

Si la seule chose important c’est d’être la "tête dans les sondages", sans être intéressé au contenu et a les idée, on peux donc ale direct a vote le Sarko, que lui, oui, est a la tète de sondage...



L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
20 novembre 2010 - 12h07 - Posté par salve 007

Miss France était aussi en tête des sondages avant son élection !!

On s’y est collé à la table avec le PG, figures-toi !

essaies donc de le tirer vraiment à gauche pour voir si tu es plus fort !!

Biensûr que c’est un vieux routier de la politique politicienne ainsi que de l’opportunisme !

Il y a quelques années il formait un tandem avec Julien Dray.........

Salve 007


L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
20 novembre 2010 - 11h29 - Posté par salve 007

Salut

C’est pas d’hier qu’on essait et qu’on s’est mis autour de la table avec entre autre le PG.

Le seul problème c’est qu’ils refusent une alliance dès lors qu’il faut engager une réflexion sérieuse pour changer de société réellement !

En effet Mélenchon est un vieux routier de la politique et était un grand ami de Julien Dray..........

Bon on ne peut pas forcer les gens, il croit qu’il suffit de voter pour changer le monde et tant qu’à faire être élu !

Allez va ! essaie donc de le tirer vraiment à gauche pour voir !!

Salve 007



L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
20 novembre 2010 - 11h43 - Posté par Alain Chancogne

le titre me laisse rêveur.

JLM estau contraire utile à ce qu’on appelle la Gauche.
Il a quitté le PS en accord total avec Aubry, Hamon, Fabius et la tape amicale dans le dos des autres embusqués de ’alternance sans risque pour le Capital( les "verts" de son copain cohen Bendit..par exemple qui fait "semblant de l’insulter pour qu’on parle d’eux !)

Ce rôle de "courageux de la rupture" ..il l’a joué y compris avec l’assurance d’être sponsorisé, druckérisé par la bourgeoisie. !


Pourquoi ce mélanchonisme consensuel ?

Pour le comprendre il faut je crois en revenir à la Crise globale et systémique du K, à la spécificité de culture et pratique révolutionnaire de la France, à ce qui couve sous la braise des sains rejets des vertus du "Chacun pour soi" "on n’y peut rien"..du "Fatalitas" (que G. Leroux met dans le désespoir de Chéri Bibi..)

Il y a danger, à terme pour la Bourgeoisie d’une importation du modèle anglo saxon (-qui met hors jeu la classe ouvrière ar désertion e la RUE..et urnes ") si on commet l’erreur de confondre le métallo de Nantes et celui de Chicago..dans les" salons "

La bourgeoisie sait que si Jacqou le Croquant certes ne votait pas..il brulait le chateau du comte de Nansac !

Mélanchon selon moi est là ; avec un fllingue rose peint en rouge pour SERVIR ..CEUX que je combats, que NOUS avons en face de nous , ceux qui au nom du FRIC sont d’accord pour trouver que gavroche était de la "racaille" du "sauvageon"..

..

 Mélanchon est là pour continuer le lent travail , certes qui incombe aussi aux dirigeants du PCF :

Lobotomiser la classe
de tout ce qui résonne et raisonne , en référence à du "COMMUNISME".

C’est devenu un gros mot ; ok ?

Enculé , scandé par 30000 connards du PSG ou du Vélodrome à Marseille, quand l’arbitre irrite le chauvinisme à la con, là oui !

Même l’Homo supporter n’y voit pas homophobie..

Mais "communisme" communiste" beurk !!

C’est Staline, le goulag, Polpot, la Corée. :.VADE RETRO , Marx et sa bande !

Donc "on" va te faire imploser les restes de ce qui a pu incarner cet "idéal" , te dissoudre ça dans un espèce de Dielinke à la française. !

.Viendra plus tard..quand ça choquera moins les sextas_septa-octogénaires à mémoire de LDC..,qui serviront d’engrais rouge aux terres des cimetières COMMU..naux, l’heure intégrer une aile gauche du Grand parti DEMOCRATE français.

Mais pour ça. ;il faut que le prolo ne soit pas déserteur du faux combat -Gôche-Droite(s) de 2012. !

.
Qu’il sorte du HLM en 2012 !

Il faut que la classe ouvrière se mette dans la tête que c’est 2012 le Grand Soir.
.
Foin des manifs, des grèves.. _ !!
Donc il est là en embuscade, JLM : il fait son "marchais" des colères, il remplit sa petite musette des voix pour les déverser dans le sac socialiste ..

Parce que figurez vous, le PS a besoin de lui
.

Si les patrons du CAC 40 ont intégré le fait que dans la stréatégie de "deux fers au feu", l’heure a sonné du fer PS..il faut quand même éviter que, baisé par deux étas degâce "pluriels(1981 et 1997), le populo ne fasse preuve d’aucune patience. pré ou post 2012 !

Donc, la Gôche a besoin à la fois d’un "réalisme avec gauchissement " du programme socialiste, et de Mélanchon , chien de garde aboyeur. !

.Mais capable par bagout et coup de menton rappelant les années sombres du P.S.I...de faire monter une mayonnaise antisarko de "culture" poujadiste, "nationaliste", populiste au sens de" tous pourris , sortez les sortants, journalistes salauds, etc etc"

Cet Homme étant utile à un système qui veut aller plus loin pour empêcher la Lutte des Classes de porter en germe la Visée communiste, il est pour moi, plus dangereux que beaucoup d’autres....

Se laisser séduire par telle formule, par tel propos intelligent de son blog, par la façon dont il peut conduire à se dire" Putain , là ils les a mouchés à tous ces enfoirés" etc,

............. c’est oublier que notre Histoire complexe et faite de’"ombres et de lumières" a fait l’expérience de ce que sont les types qui enflamment des "foules" mais qui finissent, parce qu’il le méprise et lui conteste le DROIT de choisir son destin , par s’en prendre au PEUPLE, aux travailleurs..

Les communistes encartés qui croient que "JOJO" s’est réincarné dans le rouleur de mécaniques des beaux quartiers, devrait se souvenir que Doriot aussi était "séduisant" et populaire..

Quand la bourgeoisie sort son tube à faire"mousser" un Mélanchon, c’est avec un rasoir à la main et dans son dos.. pour nous "défigurer"..


Pas de quartier ! dénoncer Mélanchon fait partie du combat de classe

Que ça énerve des copains du PCF que je dise ça, je m’en contrefous : J’aurais été de ceux qui auraient, aussi, enragé si des communistes avaient pointé le côté mortifère du programme Commun..

L’avenir de mes gosses m’importe davantage que les colères de quelques aex camarades qui ont décidé que l’amitié était incompatible avec le désaccord.

Je les plains.

AC



L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
20 novembre 2010 - 11h50 - Posté par salve 007

Mais non mais non il n’y a pas de querelles de chapelles !

Le problème, c’est que, figure-toi, que nous avons déjà été autour de la table avec le PG, et qu’il ne veut pas d’alliance dès lors qu’il faut adopter une réflexion de changement, de rupture avec la société capitaliste.

Mélanchon est effectivement un vieux routier de la politique, d’ailleurs il était très en phase avec Julien Dray........

Ce qu’il ne faut pas confondre, ce sont les paroles et les actes !


Il est vrai que sa faconde change un peu de la bouillie qu’on nous sert habituellement, cependant je pense qu’il se verrait très bien avec un "porte-feuille"

Bon on ne peut pas forcer les gens à être réellement radicaux !!


Salve 007



L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
20 novembre 2010 - 15h33 - Posté par richard PALAO

le professeur de science politique qui écrit cet article professe également quelques inexactitudes comme celle qui consiste à dire qu avec G MARCHAIS le PCF était à 20% oubliant de dire que c est également avec G MARCHAIS que le PCF a commencé sa descente en piquet aux environs de 6%.

De plus même si MELANCHON a pris la succession de BESANCENOT dans les médias , pour l instant il ne récolte que 6% dans les sondages ET BESANCENOT 4% , alors je ne sais pas si MELANCHON représente un danger pour la gauche comme le prétend le titre , MAIS CE QUI EST SÜR C EST QUE NI LUI NI BESANCENOT REPRESENTENT UN DANGER POUR LA DROITE ...



L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
20 novembre 2010 - 16h57 - Posté par AC

.e professeur de science politique qui écrit cet article professe également quelques inexactitudes comme celle qui consiste à dire qu avec G MARCHAIS le PCF était à 20% oubliant de dire que c est également avec G MARCHAIS que le PCF a commencé sa descente en piquet aux environs de 6%

Heu .. ya pas que les profs de science politqiue qui disent n’importe quoi.

J’en connais des mélanchon, Chassaigne et autres qui signeraient illico pour le score de Marchais aux Présidentiellesde 81..

Noms pourcentages VOIX

Valéry Giscard d’Estaing (Union pour la démocratie française) 28,32 8 222 432

François Mitterrand (Parti socialiste) 25,85 % 7 505 960

Jacques Chirac (Rassemblement pour la République, soutenu par le Centre national des indépendants et paysans) 18,00% 5 225 848


Georges Marchais (Parti communiste français) 15,35 % 4 456 922

Brice Lalonde (Mouvement d’écologie politique) 3,88 % 1 126 254

Arlette Laguiller (Lutte ouvrière) 2,30 % 668 057

Michel Crépeau (Mouvement des radicaux de gauche) 2,21 % 642 847

Michel Debré (Divers droite gaulliste) 1,66% 481 824

Marie-France Garaud (Divers droite gaulliste) 1,33 % 386 623

Huguette Bouchardeau (Parti socialiste unifié) 1,10 % 321 353

je sais bien que chez les mutants on a lancé une expression : "la glaciation marchaisienne"

..mais depuis que la glace a fondu....de .l’..Amiral Hue au moussaillon Laurent..ils ont vite transformé une copie du cuirrassé Potemkine ...en p’tite embarcation à la dérive..non ?

 :))

Précision qui n’enlève rien au débat sur Mélanchon.., genre de Capitaine Escartefigue du ferry boat cher à Pagnol....

@un autre intervenant ::

Je comprends pas ce que Thorez vient faire quand je parle des Doriot ., c’est à dire d’un tribun populiste..

 ??

Mais c’est pas grâve..C’est totalement hors sujet..

AC


L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
21 novembre 2010 - 10h48 - Posté par richard PALAO

ALAIN , je n est pas dit que G MARCHAIS n avait pas réussi de bons scores j ai dit que c est également avec lui que le PCF a commencé à chuter , tu ne reprends qu un seul résultat , vérifie les scores du PCF aux différentes élections avec G MARCHAIS et tu constateras que ce que je dis est exact et pourtant je ne suis pas prof de science politique mais un simple citoyen qui admire les intellos mais n aime pas ceux qui se cacheNT derrière leur titre universitaire pour prétendre détenir la vérité à partir d analyse pseudo-scientifiques .
AMICALEMENT


L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
21 novembre 2010 - 12h04 - Posté par richard PALAO

ALAIN lorsque tu écris qu il n y a pas que les professiurs de sciences polotiques qui racontent n importe quoi , je ne sais pas si tu parles de MOI OU DE TOI : il m arrive de dire des conneries mais pour me contredire lorsque je dis que certes G MARCHAIS a obtenu de bons résultats électoraux mais que c est également avec lui que le PCF a commencé à descendre en vrille , tu fais comme ce prof en ne retenant que le résultat d une seule élection favorable au PCF , ce manque de rigueur m étonne de toi , car si tu reprend tous les résultats électoraux du PCF DE JOJO tu constateras des résultats électoraux en constante régression et même des résultats cata comme la candidature LAJOINIE , les dizaines de grandes communes perdues aux municipales et un nombre de députés en chute libre .

De plus le fonctionnement du parti étant ce qu il est c est tout de même MARCHAIS qui a signé le programme commun avec nos " camarades " du PS et les RDG , et c est également lui qui a choisi R HUE comme successeur .
Alors certes je ne suis pas prof de science po , mais je n ai pas la mémoire courte et je me souviens très bien que c est lorsque MARCHAIS était s’crétaire g’néral du PCF que moi et des dizaines de milleirs de communistes avons quitté le parti excédés par le manque de démocratie et les zigzag idéologique de la direction dirigée par MARCHAIS .

AMICALEMENT


L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
21 novembre 2010 - 18h50 - Posté par AC

@ Richard..., fraterrnellement :

Entre"Commencer à descendreen vrille"..." ..et ce que tu écrivais il ya une petite différence :

Reprenons stp :

Il s’agit de commentaires un article ou on évoque Mélanchon , ce que sera sa candidature -car il sera candidat du FDG même si on raconte n’importe quoi aux encartés PC..en évoquant CHASSAIGNE-, son OPA sur le pCF..

Mélanchon nous joue son "Marchais" ...

Toi tu écris

c est également avec G MARCHAIS que le PCF a commencé sa descente en piquet aux environs de 6%

Puisque tu évoques ma rigueur je te confirme les faits et ma position :

Les Faits (tétus comme disait Lénine)

En adoptant ton jugement sur GM, la descente a commencé...aux PRESIDENTIELLES (on n’a de comparaisons qu’’avec 1969) avec les 15 pour cent et pas 6..

(Dire cela pourrait d’ailleurs être encore plus accusateur pour Marchais.. !)

Or Marchais était secrétaire général du PCF..certes officiellement en décembre 72 , mais premier responsable du Parti dès 69.( A.V.C. de Waldeck)

.Or , entre 69 et 81 ou il a été candidat aux Présidentielles le Parti a oscillé entre..22 et 20 pour cent !

Donc et pour que tout soit clair entre nous et de mon sentiment qui est peu partagé dans et hors du Parti. :

Premièrement : Je retire la pique qui te comparait aux politologues etc etc. ; !!

 :))

Mais, deuxièmement , sur le FOND/

J’ai été de ceux qu’on traite de"marchaisiens" quand on les oppose maintenant aux carpettes mélanchonistes.

J’ai été très con et j’ai pris le temps de m’auto- analyser : ce qui est plus difficile...et plus "douloureux" que de bouffer son Hue ou son Marchais

Ma conclusion dans ce retour sur ma vie militante :

La liquidation du PCF était inscrite dans ses gënes Dès 1920 !

Pour cause de Parti mixant sa matrice révolutionnaire "nationale ("Babeuvienne" si j’ose dire) au léninisme d’importation.

Son DECLIN..a été masqué par le fait que la SFIO..pour cause de Collaboration de classes à gerber ..était "interdite" de votes populaires , de classe et unitaires..


Marchais porte l’immense responsabilité avec tout le PCF
(j’assume depuis mon adhésion en 1968 ) de la stratégie programmatique conduisant, sur le plan des élections et notamment , (puisqu’on parle Mélanchon-Ambition,) celles qui structurent la vie politique avec les institutions actuelles , à l’effacement du Parti en 1965 et 74 !

En 69 c’est quasiment "contraint et forcé" par un PS tiraillé entre la tentation centriste (POHER) et un repliement "boutiquier" (Deferre et ses 5 pour cent !) que DUCLOS a été candidat et a fait 22 pour cent, ratant de peu le second tour...

Le Déclin inéluctable a conduit à ce que tu appelles la descente au piquet..(les 6 pour cent de Lajoinie.en 1988 .mais en considérant quand même que Juquin a fait 2 pour cent) pour cause, selon moi, de participation gouvernementale avec abandon de repère"Parti de LUTTE"..

Hue avait pu faire illusion en 1995 mais le nouveau plongeon dans la fosse d’aisance "programmatique" avec Jospin(97-2002) ne pouvait que conduire aux 3.37 ..

Quant aux 1, 93 de MGB si je voulais jouer aux mutants.. :)) je rappelerais que c’est pas une fessée infligée au PARTI.. !

 :)

Elle a même pas eu le courage d’endosser la tunique PCF !.

.Elle avait le programme des CUAL, donc le même, exactement,, que Bové !

Pardon de ce rappel .

J’ai trouve à la fois "injuste" et surtout pas fondé comme analyse de ce qu’est le FDG, l’aventure ton commentaire sur Mélanchon , son déguisement en Marchais ,

Mais on a le droit de diverger !!

je comprends que ma façon de parler du Parti communiste et de la liquidation de ce qu’il a pu représenter dérange tout le monde !

Les Hue , MGB et Cie..d’un côté et des "vieux " copains parce que, si on me lit bien.. je suis en définitive plus sévère pour les gens comme moi que pour les Laurent Chassaigne qui eux, sont préoccupés simplement de vendre au mieux les restes du parti...

Amitiés

AC


L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
22 novembre 2010 - 20h58 - Posté par richard PALAO

je n ai pas eu le temps de te répondre , mais je te remercie pour avoir développé ton argumentation concernant la période MARCHAIS , pour ma part je ne regrette pas cette période surtout la deuxième partie du mandat de georges , ou on nous a fait prendre des demi tours droite que nous étions assez cons d accepter sans rechigner , pas de regrets donc mais une certaine nostalgie d une époque ou la camaraderie régnait dans le parti , ou l on militait sans compter nos heures , bien souvent au détriment de notre vie de famille , persuadés de servir la bonne cause ...Ceci dit je suis d accord avec toi pour dire que faire passer MELANCHON pour le nouveau MARCHAIS relève de l imposture qui ne vise qu à servir les intérêts de ceux qui veulent faire disparaitre jusqu au mot COMMUNISTE du paysage politique français... mais je me fous pas mal de savoir qui représentera les idées communistes lors de la prochaine présidentielle , il peut bien s appeler dupont , ducon, ou MELANCHON , ce qui compte pour moi c est le contenu du programme que défendra ce candidat et si MELANCHON est d accord pour défendre un vrai programme anticapitaliste en refusant de gouverner avec le PS si le candidat de ce dernier est élu , va pour MELANCHON ... QU IL EST ETE UN PEU TROTSKISTE ET BEAUCOUP SOCIALISTE JE M EN FOUS !!! car si on se met à rechercher un candidat vierge de tout reproche , on n est pas près d un trouver un ...ou alors il faut avoir le courage de reconnaître qu à ce jour aucun candidat issu des rangs du PCF ne peut faire mieux que le score de MGB et s abstenir de présenter quelqu un , mais l expérience prouve dans ce cas que c est la sociale démocratie qui sort renforcée car nos électeurs se reportent dès le premier tour sur leur candidat... l élection présidentielle ultra personnalisée dans le cadre des institutions de la 5 ème république est un piège pour le PCF car personne ne pense qu un communiste peut raisonnablement être élu , même si son programme est apprécié par un grand nombre d électeurs de gauche ...ALORS JE CRAINS FORT QUE NOUS N AYONS QUE CE CHOIX : ou aller à la pêche à la ligne le jour des élections présidentielles ou voter pour le candidat du FDG ...
comme je l ai déja expliqué dans une contribution différente je ne suis pas hostile à la constitution d un FDG ouvert à tous les anticapitalistes qui seraient en quelque sorte un FRONT DE LUTTE pour la défense par exemple des libertés des services publiques de la retraite des sans papiers du droit au logement ETC mais qui conserverait à chaque parti son originalité et son indépendance , en particulier celle du PCF , les exemples à ne pas suivre étant die linke en allemagne , l arc en ciel en ITALIE et Izquierda unida en ESPAGNE ou les idées communistes comme aurait pu le dire COLUCHE Se sont dissoutes comme le lait dans le café ...
Mais je m aperçois que je suis un fois de plus trop long , alors je terminerais en résumant que je me fous du contenant car ce qui m importe c est le contenU ...

FRATERNELLEMENT


L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
20 novembre 2010 - 19h29 - Posté par JdesP

Combien d’entre nous ont voté Mitterrand le socialiste qui débuta à l’extrême -Droite, décoré par Pétain et qui s’empressa d’engager dès 1982 le travail de sape de nos conquêtes sociales issues de La Résistance ? Combien d’entre nous se sont laissé abusé en votant Chirac en 2002 ?
Le Front Populaire n’a duré qu’un an trahi dès le départ de sa gestion au pouvoir par les Socialistes de la SFIO et leurs amis radicaux. Quelle est la responsabilité personnelle de Mélenchon dans toutes ces affaires ?
Toutes ? Alors, désintéressons-nous de toutes les élections ou alors trouvons-nous l’homme providentiel et sans tâches, mais je crains que le Che ou Jésus-Christ ne soit pas parmi nous comme disent les chansons.


L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
20 novembre 2010 - 20h22 - Posté par Roberto Ferrario

alors trouvons-nous l’homme providentiel et sans tâches, mais je crains que le Che ou Jésus-Christ ne soit pas parmi nous comme disent les chansons.

Quelque chose que je n’arrête pas de pense a propos de "l’homme providentiel"...

On a littéralement "massacre" les idée communiste avec la "dérive" du "culte de la personnalité" cet "campagne" a priori juste a été orchestre par tous les anticommuniste notoire et aussi en particulier par les social-démocrate du PS (se que on peux appelle la Droite Socialiste...) et toutes les "mouvances" appelle "bobo de gauche" ou "gauche socialiste" sans parle des trotskos ou des "totos"... bref tous ce que on rêvé la disparition du parti communiste, peux import et même si totalement "dénaturé" de toutes ses idée...

Et bien les mêmes que on été en premier ligne dans cet "bataille anticommuniste" sont les premier que suette aujourd’hui la recherche de "l’homme providentiel" privée de toutes idées et programme... mais que passe bien a la télé et est a la "tète des sondage"...

bonjour "la lutte contre le culte de la personnalité"...


L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
20 novembre 2010 - 20h33 - Posté par AC

l trouvons-nous l’homme providentiel et sans tâches

Je vois..va falloir que j’y aille en 2012. On insiste !!

. _ :)
Ceci dit, El CHE qui effectivement se la joue JOJO..y va de sa verve..

Jean-Luc Mélenchon, président du Parti de gauche, a mis en garde samedi 20 novembre les électeurs contre "le piège mortel du vote utile du PS" contre Nicolas Sarkozy en 2012, jugeant qu’il fallait "politiser" ces échéances en débattant d’abord "sur le fond".
En 2012, il y aura "le piège mortel du vote utile du PS", a-t-il déclaré à des journalistes au deuxième jour du congrès du Parti de gauche qui se tient au Parc des expositions du Mans jusqu’à dimanche.

je traduis en marchaisien

" L’ parti Socialissse..il vir’ à droit’ , y cause de gôche..Total les mass populair’ y sont perdus, zont le tournis !!

et le travailleurs zet les travailleuses intellectuels .et . manuels valsent ! ( là c’est vermot en roses..)

"« C’est un scandaaal le vot’ util’ ;C’est "inutil’ qu j’ le rapelll , non ? »

"Comment s’en sortir ? Il faut créer du débat sur le fond avec le Parti socialiste", a poursuivi l’eurodéputé qui aspire à être candidat du Front de gauche à la présidentielle, soulignant que ses anciens collègues socialistes "ne répondent pas et ne veulent pas de débat", que ce soit sur la sortie du Traité de Lisbonne ou le départ des troupes d’Afghanistan.

Du débat sur le fond..

Jean Luc.. t’as pas compris que toi, tu le touches.., le fond !

Pour le PS, "une semaine je suis le diable pour faire avancer la ligne d’alliance avec le centre", et "la semaine d’après, ils disent : ’c’est un bon ministre, il est avec nous’", a-t-il fait ironisé, appelant à "échapper à la ’Papandréouisation’ de la gauche" et à "politiser" la présidentielle et les législatives.

C’est des salauds, tes copains socialistes, Mélanchon : !

Toujours à changer d’opinion.

Pas comme toi qui a voté OUI à Masstricht avant de taper la merguez dans les Fêtes de l’Huma..

Le "Tout sauf Sarkozy est la position la plus stupide

Le désistement de second tour n’est "pas une formalité administrative", c’est "un acte politique", a-t-il argué. "Il faut casser le vote utile", le "Tout sauf Sarkozy est la position la plus stupide pour le pays" car "elle ne règle pas la question du contenu", selon Jean-Luc Mélenchon.
De plus si le candidat PS est Dominique Strauss-Kahn, "des centaines de milliers de gens de gauche ne voteront pas" pour le directeur général du FMI, a-t-il estimé, tout en relevant que "Martine Aubry a un niveau de contradictions bien plus grand" que DSK.

Oui tout est là. !

.Ma fille chomeuse m’appelle la nuit, parfois : Des angoisses terribles !

"Papa , toi qui fais de la politique, t’en penses quoi ?
C’est pas mieux Hollande que Montebourg ?

Et DSK, en dehors du côté"sauteur de stagiaires" il a l’air sympanon, Papa, même si nous les meufs en galère ,on se demande si.. une Martine ...ou une Ségolène qui a déjà l’expérience.... ??

, " T’’en penses quoi, papa , pour un boulot , pour que je sois pas sous Lexomil quand la fin du mois commence le 2 ?
,"

Ma fille suit l’actualité.Elle est de Gôôche et ..ça la passionne !

Par ailleurs, Jean-Luc Mélenchon qui souhaite que le Front de gauche se décide sur le candidat qui le représentera en 2012 dès janvier, voudrait que son parti prenne la forme d’un "parti-mouvement" qui se rende "disponible pour la fusion et le dépassement de sa propre structure".

OUI ..Das GROSS die LlINKE.. !

en Allemagne , ils ont Lafontaine..nous on aurait droit à l’affable..Jean Luc..

Oskar de la rouerie !

Il milite aussi pour une "mixité des fonctions" et une "co-présidente" à ses côtés, qui serait l’actuelle porte-parole Martine Billard (ex-députée Verts) car "l’idée que je serais un tyran qui commande tout est une douce rigolade".

OUI..d’ailleurs moi j’en rigole aussi..

putain j’y pense : j’ aurais pas osé .il y a quelques mois:balancer une connerie du genrre..

Front de gauche ? c’est Mélanchon "tirant"..Marie JO

Oups..J’arrête..

Cette histoire De Billard me donne les boules !!

pardon..

AC

je ris de tout alors que le sort de la France se joue ce week end...

.
soyons SERIEUX :

Un sujet qui ce soir me passionne... Barcelone mène déjà.. 3 à 0 au bout de 20 mn de jeu face à Alméria..

.


L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
20 novembre 2010 - 23h13 - Posté par Copas

eh , je cite Mélenchon dans le texte !

et je n’invente strictement rien.

tu devrais avoir honte de dire n’importe quoi, on critique là une orientation nationaliste que je ne partage pas.

La critique du NPA sur mélenchon est indigne et insuffisante, car comme à la création du Front de gauche leurs premiers devoirs furent d’attaquer l’extreme gauche dans le mouvement social et de brailler que l’issue du grand mouvement social était de voter front de gauche aux européennes, tout en braillant contre la grève générale.

Il ne peut y avoir de programme politique partagé avec quelqu’un qui fait passer d’abord la nation avant la classe populaire.

On peut mener des batailles sociales en partie avec ce parti et d’autres, mais il ne peut y avoir d’alliance politique avec un parti dirigé par un nationaliste qui aux moments importants des mouvements sociaux a toujours cherché à détourner la bataille vers des objectifs d’incrustation dans les institutions.

Là ils ont recommencé et le parti de gauche fait partie des obstacles politiques à des conquêtes sociales.

Leurs cris, avec mélenchon en tête cela a été de brailler à nouveau sur "tout sauf la grève générale" et d’appeler à un référendum en pleine bataille sociale tout en indiquant qu’il ne fallait pas mélanger politique et social.

Ces gens là, comme pas mal d’autres, défendent des orientations qui empêchent de progresser.

On ne parle pas là de grand soir, ni de révolution , mais de victoire des travailleurs sur leurs revendications, dont le PdG, pour sa tête, a marqué des buts contre son camp.

Maintenant si tu veux vraiment des voix peut-être tu peux soutenir DSK, Aubry ou Sarko si il n’y a que cela qui t’importe.

Va savoir, d’ailleurs si méluchon fera des voix.

Le problème avec des propos comme ceux que tu tiens, c’est que ton désir de croire obscurcit tout raisonnement et efficacité.

quelques belles phrases à hurler de rire :

Mélenchon est incontestablement le premier dans les sondages on se servira donc de son image pour attirer l’électorat et ça s’arrête là. Il convoque une constituante, on imagine de nouvelles institutions oû les militants que nous sommes auront le pouvoir quasi total et Mélenchon et son délir sur la Walonie, sa haine pour le tibet et tout ça sera désavoué par son assemblée et c’est tout..

c’est presque aussi beau que du mélenchon...

tu n’as pas fait tes devoirs sur l’état tel qu’il est, les institutions telles qu’elles sont.



L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
20 novembre 2010 - 23h58

abstention à toute élection



Qu’ils s’en aillent tous même Mélenchon !
21 novembre 2010 - 12h14 - Posté par himalove

L’iconoclaste veut "sauver" finalement la représentation politique du naufrage.

Sa révolution citoyenne, par les urnes, cherche à désarmer une éventuelle insurrection générale.

En pleine débâcle économique et impuissance syndicale, il y a du Doriot dans son imposture.



L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
22 novembre 2010 - 11h10 - Posté par Alain Chancogne

Plus sur le fond du débat , sur ce sujet Mélanchon e les articles divers qui vont fleurir.

Je remarque ce matin que l’on mutiplie les redites qui vont sombrer soit dans un" antimélanchonisme primaire" ou à contrario dans "C’est le moins pire de gôche de gôche"

Bien entendu les gardes du corps de PC qui croient ou font semblant de croire à de la résistance interne vont se pointer pour jouer pendant trois mois à
"Chassaigne -Chassaigne !!

Ne voyant pas -pour les plus sincères..que ce "leurre" pour gogos c’est pour éviter , que "chat " saigne au PCF entre clans. !

J’ai dit un jour que je n’avais pas la patience d’un Copas .

Je persiste et signe.

D’autant plus que je vois se pointer la fine fleur de ceux qui ne savant pas parler des "communistes " sans persister dans leur mépris qui fait que si t’es pas un inconditionnel de la mouvance trotskyste tu ne peux être que stalinien.

Donc je resterai à mon comptoir pour balancer mes tirs sur Benito Ernesto Oskar MELANCHON

Pour un pot gratuit et le droit d’entrer sans consommer c’est ici :

http://sanseprendrelechou.forumacti...

Je vais y déverser mon chancognisme avec le même plaisir que j’ai à la Foire de Bordeaux à toujours m’arrêter faire un carton au pistolet sur cibles et gagner une poupée .. ;(manque de bol, y en a pas de gonflable ..)

 :)

Bien entendu pour grains de sel(parfois trop gros) - voire telle ouverture de débat- sur un sujet que j’estimerais digne d’échanges, tant que je penserai que ce que j’écris peut servir à ce que d’autres enrichissent ma réflexion -et vice versa dit sans fausse modestie- sur l’ESSENTIEL du combat de Classes, je reste "accroc" à Bella Ciao.

Inutile de te dire que si ce commentaire te semble superflu et de nature à polémique, tu le publies pas et je n’ y verrais ni ostracisme , ni censure !

Bien cordialement à toi au Collectif et à la plupart des intervenants
.
Mais... sans langue de bois pour dire que ceux que j’ai bien repérés comme simples "trolls" ou importateurs de réglements de compte internes au PC, ou orphelins d’un ex Forum ou on se disait" marxiste "..mais ou, en définitive on se regardait lson petit nombril fasciné qu’il aie la même taille insignifiante..que celui d’un PC qui se couche devant l’éxécuteur testamentaire de ce qui a pu incarner le courant révolutionnaire .. !

Débattre d’un possible -ou non- avenir en France d’un processus ou la LDC draine du Communisme et pas du concours de longueurs de zuigounettes de Cours Préparatoire, cela impose un peu de rigueur

Sinon ...c’est comme ça finit comme si on organisait un Forum de la Gastronomie avec les Pdg de FRIO, de Picard et de Buitoni..

Je préfère aller me faire cuire deux oeufs !

 :))

AC.



L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
22 novembre 2010 - 18h31 - Posté par AC

CODICILLE :

Quelqu’un saurait mettre la PHOTO svp ?

http://www.jean-luc-melenchon.com/w...

ça vaut tous les discours. !!

Mélanchon dans les bras d’Oskar Lafontaine en pleine Dielinkisation..

Et en arrière plan..Mélanchon qui traine Laurent !..blessé..

 :))

Il le faut exprès notre Lenine , nouveau mais moins agréable que ce que la"nouveauté " nous luvre en beaujolais..d’avoir un blog qui me fait marrer ?

"Idiot utile" aurait dit ce bon vieux Vladimir illitch

.


Affront de Gôoche !
ai-je inventé voici des mois..

mon copain l@ c@n@aille rouge est venu dans mon rade balancer sa méchantise de prolo !

http://sanseprendrelechou.forumacti...

Le piège mortel du vote utile du PS.
Le piège mortel du vote PS
Le piège PS de voter utile est mortel
Le Ps est un piège mortel
Le mortel qui vote Ps est-il utile ?
Mais je crois que le plus juste est :
un PS utile est par nature mortel .................................................la suite ...à suivre.

Quand on parle de Mélenchon, cela me rappelle d’excellents amis qui sont des mycologues de renom.

Il défendent l’idée que l’amanite phalloïde, champignon mortel parmi les mortels est cependant un des meilleurs au gout à condition d’en prendre un soupçon et de tout recracher sinon on en crève.

Je suis amateur assez averti de champignon et communiste donc je ne me livre à aucune de ces expériences :

Ce Mélenchon à beau se prendre pour César il n’est que phalloïde

. Je me demande si le tout rouge constellé de points blancs qui n’est plus que tue mouche après avoir longtemps fait vaciller les éléphants et qui maintenant siège a ses cotés à la tribune n’est pas définitivement contaminé

Vous remarquerez que c’est comme dans la vrai vie : une ou deux phalloïdes pour une demi douzaine de tue mouche et tout un plat est à jeter

"La canaille" et moi, on va se proposer pour lui faire sa campagne à Sa Suffisance !!

Moins que BUffet, qu’il fera en 2012, .., grâce à nous , le Duce de Gôôche !

Et pourtant , faut l’ faire !!!

Ah les cons !

 :))))))

AC


L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
22 novembre 2010 - 16h13 - Posté par Autist Reading

Rôh, la pauvre défense du PS...

Mélenchon est un bouffe-galette, mais c’est pas le PS qui va lui faire la leçon.

D’ailleurs, il a déjà promis de donner ses voix au PS au second tour.

C’est chiqué, ce combat de citoyens...



L’effet Mélenchon, un risque pour l’avenir de la gauche
23 novembre 2010 - 10h14 - Posté par MCOCO Le Rebelle Médocain

Je trouve que de nombreux articles traitent du sujet MELANCHON, mérite t’il une telle popularité ou une telle critique ?

Evitons le leurre ? occupons nous de nos affaires sans délégation aveugle à des Mélanchon (député Européen adepte de l’UE) ou à des DSK (patron de FMI jouet meurtrier au service du grand du capital).

Quelques hommes souhaitent être les chefs, la grande masse des autres veulent simplement repousser le capital et s’organiser autrement.

Ne faisons pas comme si nous ne savions pas de quoi sont capable de nous apporter les chefs !!!! Ou ceux qui se décrètent chefs !!!

Ce qui compte, tout au moins en ce qui me concerne, c’est bien entendu que chaque homme et que chaque femme de cette planète puisse vivre normalement, sans avoir à rendre des comptes à un quelconque exploiteur ou ambitieux.

C’est à dire que tout le monde puisse subvenir à ses besoins de nourriture, de logement, de santé de liberté et de culture etc… de vie sans avoir besoin d’autorisation.

Je reste persuadé et de plus en plus convaincu que la possibilité d’aboutir à une société de vie HUIMAINE est réalisable .Cette réalisation et la pérennité d’une telle société ne pourront être garanties que si le peuple est convaincu que nous en avons les moyens et le savoir faire. Cela, nécessite bien entendu l’implication de tous et pas seulement de quelques élites ou gens « gens avertis ».Le reste est une question de temps et de confiance en soi.

D’où la nécessité d’avoir une organisation de masse mais aussi de classe.

A partir de là, cette organisation ne peut pas fonctionner sur les simples dire d’un tribun, mais à partir d’un avis collectif et en tout cas largement majoritaire.

Si l’on se réfère à l’histoire, il me semble que l’intérêt personnel de certains n’ont jamais permis d’accéder à une société de partage équitable, à une société de vie humaine.

On doit se rendre à l’évidence que le fait d’avoir voulu faire confiance à un sauveur, ou à une équipe « d’élites » à diverses époques n’a jamais fonctionné en notre faveur et nous a toujours ramené à la case départ.

Le « sauveur » passe et s’est toujours avéré être un « profiteur », les hommes, demeurent.

Bien sur qu’une organisation, un exécutif et un contrôle de cet exécutif est nécessaire mais tout ceci doit rester sous le contrôle d’un peuple responsable et débarrassé de ces « chaines ».

En ce qui me concerne je ne pourrais plus jamais confier l’avenir de ma vie et celui de mes enfants à un beau parleur et de surcroit si les actes qu’il pratique démontrent une certaine incohérence ;
A ce niveau, concernant la gestion de l’espèce humaine mais à tous les niveaux par ailleurs s l’incohérence n’est pas une chose qui peut inspirer la confiance.

Dans le cas précis un homme en l’occurrence Mr MELANCHON, puisque c’est de lui qu’il s’agit dans le sujet. Un homme qui siège au parlement européen alors que son peuple vient de rejeter les bases d’un traité qui aurait du permettre de gérer l’exploitation de cette instance navigue en pleine incohérence, et à partir de là il ne peut pas m’inspirer confiance dans tout le combat qu’il nous reste à mener pour se débarrasser du joug du capital.

Si l’on peut affirmer tous ici que le capital ne peut plus convenir à l’homme, on ne plus pas en accepter certains aspects qui permettraient toujours comme l’on dit chez moi « d’avoir les pieds au chaud » tout en laissant entendre que l’on va s’occuper du reste.
Cela s’appelle la lutte des places !!!
Si l’on ne détruit pas l’arbre entier et que de temps en temps on arrose les racines qui restent, il fini par repousser.

Ne nous laissons pas berner par ceux qui crient le plus fort, écoutons attentivement le peuple et construisons avec lui une société : sa société.

Au risque de me répéter et je sais que ça m’arrive .Il est évident qu’il nous faudra une organisation avec de l’exécutif mais aussi des contrôles pour éviter des dérives. Il ne faut pas oublier que l’on a vécu dans un système dont on n’effacera pas certaines habitudes du jour au lendemain, y compris les tentations qu’il aura engendré.

Mélanchon a le droit d’y participer au même titre que tous ceux qui veulent y apporter leur pierre.

De toute évidence, seul le peuple réglera ses problèmes et décidera de la manière dont il veut s’organiser et surtout vivre.

Ni César, ni Tribun, c’est le peuple qui fait l’histoire !!!

Pas si simple mais je le répète la pérennité de la société que l’on construira ensemble dépendra de sa capacité à s’organiser et du soutien et de la détermination des masses.

Ne nous attardons

Pas sur les ambitions

D’un Mélanchon

Ou d’un Napoléon

Mais avançons

Avec détermination

Dans notre révolution

Amitiés à tous

MCOCO Le Rebelle Médocain






GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ?
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
1 commentaire
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier
26 actes et toujours pas de Molière (video)
jeudi 16 - 23h04
de : Gilets jaunes intermittents chômeurs précaires
Monsanto, avance masqué,"Envoyé Spécial : Monsanto aurait recruté des agriculteurs à leur insu pour vanter le glyphosate
jeudi 16 - 22h46
de : nazairien
1 commentaire
Horreur et justice
jeudi 16 - 19h51
de : jean 1
Portraits Macron décrochés : Ne frise-t-on pas des emprisonnements politiques ?
jeudi 16 - 17h44
de : J0
2 commentaires
L’art de la compromission
jeudi 16 - 14h49
de : Jean-Marie Défossé
On avance, en Angleterre les gilets jaunes sont vus comme des héros. Ça fonctionne ! Ensemble !!! (vidéo)
jeudi 16 - 14h49
de : nazairien
3 commentaires
Mobilisation contre les lois Blanquer : la grève reconductible, c’est pas automatique
jeudi 16 - 12h20
Intervention sur RTL du camarade Mickael Wamen au sujet du jugement prud’hommes pour les 823 ex Goodyear (video)
jeudi 16 - 11h59
de : Mickael Wamen
Don quichotte dort à l’Elysée
mercredi 15 - 22h00
de : Irae
VGE ne meurt jamais.
mercredi 15 - 19h55
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La Ditature en marche : GILETS JAUNES : EN GARDE À VUE POUR UNE PANCARTE (vidéo)
mercredi 15 - 07h09
de : nazairien
2 commentaires
Gilets Jaune "nous accusons" ; 10000 citoyens accusent le gouvernement (video)
mardi 14 - 23h00
de : le media
4 commentaires
Vaccynisme et réalité
mardi 14 - 22h53
de : Annee Gourvès pour AIMSIB
3 commentaires
Plus de 100 artistes français dénoncent l’Eurovision 2019 en Israël et en appellent à France Télévisions
mardi 14 - 17h32
de : JO
Suppression de postes d’enseignants spécialisés dans l’Hérault
mardi 14 - 17h06
de : AREN34
Tourisme de riches
mardi 14 - 13h20
de : Irae
1 commentaire
LE BOURREAU DES GOODYEAR ACCEUIL LA CGT ... !!!
mardi 14 - 08h39
de : Mickael Wamen
3 commentaires
Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin
lundi 13 - 16h46
de : jean 1
1 commentaire
I.B. Ou la Bourgeoise Ridicule.
lundi 13 - 16h44
de : L’iena rabbioso
Syndicalisme et féminisme : aller ensemble vers l’égalité.
lundi 13 - 09h18
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Italie : 12 mai 1977, l’assassinat de Giorgiana Masi (videos)
lundi 13 - 08h28
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Congrès de la CGT : pourquoi les débats s’annoncent vifs sur les questions internationales
lundi 13 - 08h16
de : Stéphane Ortega
3 commentaires
Menacée par les autorités, la juriste, Georgia Pouliquen, nous parle d’Angleterre, exfiltrée par des amis anglais (videos)
dimanche 12 - 17h56
de : nazairien
Agnes HELLER, un marxisme sans lutte de classe, ni perspective socialiste
dimanche 12 - 14h34
de : Christian DELARUE
Quelle ignominie ! (video)
dimanche 12 - 13h56
de : jean 1
MAKE ROJAVA GREEN AGAIN
dimanche 12 - 11h20
de : Ernest London
Il s’appelait Fiacre Gbédji. Il était guide dans le parc de la Pendjari, au Bénin. Il n’aura pas d’hommage, pas d’émission spéciale...
samedi 11 - 21h38
de : jean 1
1 commentaire
Malaise dans la police ?
vendredi 10 - 17h38
de : JO
4 commentaires
Vous me demandez pourquoi je suis Gilet Jaune ? (Réponse en vidéo, démonstration, excellent, à partager))
vendredi 10 - 15h02
de : nazairien
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Je n'ai qu'une passion, celle de la lumière, au nom de l'humanité qui a tant souffert et qui a droit au bonheur. Emile Zola
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite