Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

WikiLeaks : L’ambassade US de Paris et les Présidentielles 2007

de : AL
lundi 13 décembre 2010 - 09h00 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

WikiLeaks : L’ambassade US de Paris et les Présidentielles 2007

AL

13 décembre 2010

Certains disent que Wikileaks ne contient que des ragots "people".

Pourtant il y a aussi des informations intéressantes. Par exemple, j’ai dépouillé les messages de l’ambassade US de Paris avant les présidentielles de 2007 : on y apprend qu’au PS et à l’UMP, ils sont tous allés rencontrer l’ambassadeur US, et certains plusieurs fois, pour se faire adouber par les USA et jurer leur allégeance, le meilleur étant évidemment Sarkozy (du point de vue de l’ambassade). Voici juste quelques aspects concernant l’UMP avec les références, mais il faut aller les lire in-extenso.

 Ainsi, dès le 4/8/2005, Sarkozy (#05PARIS5335) vient exprimer son admiration pour Bush ("expressed his admiration for President Bush and said he looked forward to the opportunity to tackle France’s economic and social problems with the same directness for which the President is justly famous"). Il ajoute que lorsqu’on l’appelle "Sarkozy l’Américain", ce n’est pas pour lui une insulte mais un compliment. Et il annonce ce jour-là aux autorités américaines qu’il sera candidat en 2007, alors qu’il attendra le 29/11/2006 pour daigner en informer les Français, donc 16 mois plus tard. Par contre, ce qu’il confie ce jour-là aux Américains, à savoir que les trois modèles dont il s’inspire sont l’action du Président Reagan aux USA, de Margaret Thatcher en UK et d’A. Gonzales en Espagne, je ne crois pas qu’il l’ait jamais dit aux Français mais je peux me tromper.

 Fillon vient à son tour le 22/12/2005 (#05PARIS8606) et confirme que Sarkozy travaillera en collaboration parfaite avec les Américains, sera moins critique et beaucoup plus nuancé que Chirac. Il souhaite le passage de la France à un régime présidentiel et ajoute que la réforme économique sarkozienne poussera à plus de flexibilité du travail et cassera le pouvoir des syndicats ("He noted that a Sarkozy economic system would push for more flexibility for businesses and a simplification of the work codes. He also advocated breaking the power of unions").

 Patrick Devedjan rencontrera ensuite deux fois l’ambassadeur américain,

... d’abord le 14/2/2006 (#06PARIS953) : il indique que la victoire de Sarkozy permettra de mieux servir les buts américains en Irak, mais que l’image d’un Sarkozy trop atlantiste et trop pro-américain peut lui nuire dans l’opinion française. Par conséquent la campagne électorale devra soigneusement éviter de mêler les Etats-unis à nos affaires de politique intérieure. Il annonce également que François Fillon est le futur premier ministre souhaité pour la France,

... et le 15/3/2006 (#06PARIS1681) où il rencontre les ambassadeurs des USA, UK, Autriche, Allemagne, Italie, Espagne et Russie avec comme seul but de les informer de l’état de la situation politique en France suite à la révolte contre le CPE, dont il prédit qu’elle sera une sanction contre le gouvernement. Il pose Sarkozy comme étant désormais le seul capable de faire gagner la droite, car, ayant déjà assuré son succès dans l’extrême-droite, l’occasion du CPE devrait lui permettre de gagner les voix centristes.

Je vais m’efforcer prochainement de résumer le contenu très intéressant des visites du PS à l’ambassade US, mais en voici déjà la liste et les références :

Hollande 8/7/2005 (#05PARIS4760)
Rocard 27/10/2005 (#05PARIS7360)
Royal 17/2/2006 (#05PARIS7360) - autre commentaire sur elle le 17/11/2006 (#06PARIS7424)
DSK 19/5/2006 (#06PARIS3360)
Moscovici 21/6/2006 (#06PARIS4247)

URL de cet article :

http://www.legrandsoir.info/WikiLea...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
WikiLeaks : L’ambassade US de Paris et les Présidentielles 2007
13 décembre 2010 - 11h00

Le cas Cablegate-Russie

13/12/2010 - Faits et commentaires

13 décembre 2010 — Parmi les divers câbles diplomatiques rendus publics par Wikileaks, on trouve ceux qui concernent les plans de défense de l’OTAN des trois pays baltes (avec la Pologne dans le dispositif). (Voir, par exemple, le Guardian du 6 décembre 2010.)

Avant la divulgation de ces plans, les Russes avaient observé le développement de Cablegate d’un œil mi-serein mi-ironique. De toutes les façons, il n’était pas question que cette affaire changeât quoi que ce soit aux relations entre les USA et la Russie, et aux relations internationales en général. Les choses furent, à cet égard, affirmées avec une vigueur sans nuances, par Lavrov, presque badin (« Concernant les fuites émanant de WikiLeaks, elles sont amusantes à lire, mais nous définirons notre politique en fonction des actes concrets de nos partenaires »), le 29 novembre 2010 ; par la porte-parole de Medvedev, presque méprisante sinon franchement moqueuse (« Parmi les révélations publiées sur le site de WikiLeaks et reprises par des journaux, il n’y a rien d’intéressant qui soit digne de commentaire. Il n’y a pas de quoi faire des commentaires sur des personnages de fiction hollywoodiens »), le même 29 novembre 2010… Puis ce furent les fameux plans, et le ton changea. Nous passions des studios d’Hollywood à la sécurité nationale russe.

• Le Guardian signala aussitôt (le 7 décembre 2010) la mauvaise humeur russe…

« A source in Russia’s foreign ministry said the information disclosed by WikiLeaks and detailed in the Guardian caused “a lot of questions and bewilderment with us”. The Nato-Russia summit in Lisbon last month had adopted a statement that “clearly says the security of Nato countries and Russia is intertwined, and the NRC [Nato Russia Council] member states will refrain from any use or threat of the use of force against each other,” the source told Interfax.

 »“Russia has repeatedly raised the question about the need to ensure that there is no military planning aimed against one another,” the source added. “Obvious facts” demonstrated that “Russia is not building up its military presence near the borders of the countries mentioned in the release, but on the contrary it is coherently reducing heavy weaponry in the Kaliningrad region,” the source said. Kaliningrad is the exclave bordering Poland and Latvia where Russia’s Baltic Fleet is based. »

• Le même jour, le 7 décembre 2010, Dmitri Rogozine, ambassadeur russe auprès de l’OTAN, intervenait comme on pouvait attendre qu’il fit.

« L’Alliance atlantique doit réviser son plan de protection militaire des pays baltes (l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie), estime le représentant permanent de la Russie auprès de l’OTAN, Dmitri Rogozine. […] “Nos partenaires devraient revenir sur cette décision qui ne manque pas de provoquer un vif retentissement dans mon pays, a affirmé M.Rogozine dans une interview à RIA Novosti, ajoutant que le parlement russe “avait déjà entamé un examen de cette information”. Selon le diplomate, la partie russe veut savoir quel élément elle doit privilégier dans ses relations avec l’OTAN : les décisions de Lisbonne visant à bâtir un partenariat stratégique avec Moscou ou “les informations qui, même si elles ne sont pas officielles, attestent néanmoins l’intention de protéger les pays baltes et ce non pas en général, mais concrètement contre la Russie”. »

• Le 9 décembre 2010, Lavrov est encore plus précis : « Les informations sur l’adoption par l’Otan d’un plan de défense des pays baltes contre une éventuelle attaque russe ont suscité des interrogations en Russie et Moscou compte obtenir les réponses, a déclaré jeudi aux journalistes le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. “Une question se pose : quand est-ce que l’Otan a été sincère avec nous : au moment de nous mettre d’accord sur le développement du partenariat ou lorsqu’ils résolvaient entre eux à huis clos d’autres problèmes ? Nous avons posé cette question et on attend une réponse. J’estime que nous en avons le droit.” »

• Enfin, nous avons déjà signalé (le 10 décembre 2010) ce que nous définissons comme “une nouvelle phase” de la part des Russes, qui est d’élargir la riposte à des commentaires acides, voire provocateurs, concernant le comportement “démocratique” des USA, qui tentent de lancer une procédure de harcèlement, voire d’extradition judiciaire de Julian Assange. Il s’agit clairement d’un passage à un plan diplomatique nettement plus polémique que tout ce qui avait été dit auparavant.

http://www.dedefensa.org/article-le...



WikiLeaks : L’ambassade US de Paris et les Présidentielles 2007
13 décembre 2010 - 23h31 - Posté par Copas

drôle...

Une source haut placée au Kremlin a suggéré, avec une apparente ironie, que le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, placé en détention mardi à Londres, puisse être candidat au prix Nobel de la paix.

« Il faut que les organisations civiles et non gouvernementales réfléchissent à un moyen de l’aider. Peut-être en le présentant pour qu’il soit lauréat du prix Nobel », a indiqué ce responsable à la présidence russe.

« Pourquoi a-t-on mis Assange en prison ? C’est ça, la démocratie ? », a lancé jeudi le premier ministre russe, Vladimir Poutine.

à replacer avec les petites saloperies mieux étalées des manœuvres militaires autour des pays baltes faites par l’appareil d’état US, qui ont fait monté de deux tons l’état russe pour contraindre les yankees au recul.

même si c’est dit pour rigoler, il n’en demeure pas moins que les gouvernants russes ont vu étalé les détails des machinations pour installer des missiles à leurs portes dans les pays baltes...

Z’ont beau être des agents de la CIA en peau de lapin les russkofs, ça fâche quand même...

Dans un éditorial du Quotidien de Beijing (Pékin pour les pékins), un porte parole officiel de la capitale a suggéré que le prix nobel de la paix soit donné à Assange plutôt qu’à Liu Xiaobo....

il rigolait, car les dirigeants chinois ont de l’humour

source ? et bien cherchez...

c’est la chronique de : la CIA aide ses ennemis qui sapent la réputation déjà bien délabrée des USA dans le monde ; après s’être payé Assange, voilà qu’ils se payent maintenant les dirigeants russes et chinois, trop fort...

pourrai-t-on glisser l’hypothèse que Assange est bien Assange, ce qu’il semble être, lui et son groupe, avec ses illusions, leur représentation du monde, bref des jeunes boutonneux du net ayant pris de l’âge et voulant faire transparence sur les fonctionnements de l’empire américain ?







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite