Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite, commenter l'article...

8 FEVRIER : une pensée pour ceux de CHARONNE...


de : AC
mardi 8 février 2011 - 13h40 - Signaler aux modérateurs
15 commentaires

Je m’en souviens comme si c’était hier...

Je sortais vers 20h d’un cours de Brevet Professionnel de Banque. Ce fut le dernier, geste imbécile de rage au ventre.

J’étais revenu de ce Constantinois pacifié au lance flammes et à la gégène ..quand dans le petit bistro qui jouxtait l’immeuble ou l’on pensait faire de moi un bon "banquier"....le speaker a parlé d’éventuels morts à Paris..

Papon l’ORDURE venait, quelques six mois après son ordre d’assassiner et de noyer dans la Seine, les Algériens descendus le 17 Octobre, debouts et sans armes contre un couvre feu raciste immonde, Papon futur Ministre de Giscard et membre du Comité Central de l’UDR(ancètre du RPF et UMP) , Papon au stylo pétainistefournissant aux Nazis les juifs et Résistants pour wagons de futurs gazés, Papon qui mourut sans son lit..avait décidé de faire régner l’Ordre de classe. !

Car , à l’appel duPC, de la CGT, de l’UNEF , du PSU, et de la CFTC région parisienne.., la classe ouvrière, la jeunesse , abasourdis , après que la petite Delphine Renard aie perdu un oeil dans l’attentat des pourris de l’OAS..(qui visaient malraux), ces ouvriers, ces militants, ce PEUPLE , par dizaines de milliers dans le frois et la nuit..sous les coups...il bravaient les casqués de Frey et de de Gaulle..

Arrivés au pouvoir quand les futurs conjurés fascistes de 62.., prétoriens de la bourgeoisie ayant besoin de changer les chevaux usész de la 4°..se préparaient , sil le fallait à sauter sur la capitale !

La barricade répète t on ici, n’a que deux côtés

Ce soir de 8 mars, une fois encore le sang des nôtres a été versé pour cause de défense des"AUTRES".

Poing levé et avec émotion. !

"On ne vous oubliera jamais, Camarades

A.C

« Si vous n’avez pas lu , essayez de vous procurer...

Charonne 8 février 1962 : Anthropologie historique d’un massacre d’Etat d’Alain Dewerpe

L’éditeur souligne justement :

8 février 1962 :« en réaction à l’offensive terroriste de l’OAS, une manifestation se heurte à la violence voulue de l’Etat. A la station de métro Charonne, devant les portes ouvertes, on relèvera neuf morts sous les coups de la police. Au-delà de la reconstitution des faits avérés, Alain Dewerpepose des problèmes historiques d’un ordre plus général dans un livre qui servira de modèle à d’autres. Il traite d’abord de la violence d’Etat en démocratie représentative : organisé ou non, planifié ou non, le meurtre politique fait partie de l’outillage des actes d’Etat ; il a, même obscures ou contournées, ses raisons et son efficace. Il pose la question du scandale civique : à quoi l’Etat a-t-ildroit ? L’affaire pourrait se dénouer par la mise en place d’un récit moralement et politiquement fondé et partagé. Or, à travers une version d’Etat mensongère jusqu’à nos jours, ce règlement est demeuré historiquement instable. Il ouvre également sur les usages politiques et sociaux de lamort : la manifestation-obsèques du 13 février fut un des plus considérables rassemblements dans la France du XXe siècle. Comment comprendre alors que cette mémoire du massacre, faite de commémorations mais aussi de censures, de souvenirs mais aussi d’oublis, s’est effritée devant d’autres événements traumatisants de la guerre d’Algérie ? Faut-il l’écrire ? Cet ouvrage est unique en son genre.  »

Fin de citation

Juste pour ce que cette chanson a de chavirant pour qui veut bien se souvenir que Daniel Féry n’avait que 17 ans.

Ecoutons ou re-écoutons ESCUDERO ;

http://www.youtube.com/watch?v=GQP7...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
8 FEVRIER : une pensée pour ceux de CHARONNE..
8 février 2011 - 15h31 - Posté par barnola

Merci à AC de nous avoir rappellé ces moments tragiques de notre histoire.Des camarades y ont laissé leur vie pour nous



8 FEVRIER : une pensée pour ceux de CHARONNE...
8 février 2011 - 17h04 - Posté par Besièrs

Nous n’avons pas oublié. J’avais dix-huit ans mais je me rappelle aussi que sur les huit militants assassinés par la police, les huit étaient membres de la CGT et sept d’entre eux étaient membres du PCF.



8 FEVRIER : une pensée pour ceux de CHARONNE...
8 février 2011 - 18h17 - Posté par sam 82

bon rappel historique , j’avais un peu plus de seize ans , j’étais aux JC , je me souviens aussi des attaques par les fachos des fédés du PC , et des locaux de la CGT . et aujourd’hui ces salopards ont pignon sur rue avec la complicité de la droite et de la gauche social démocrate . sam 82 .



8 FEVRIER : une pensée pour ceux de CHARONNE...
8 février 2011 - 18h38 - Posté par richard PALAO

merci ALAIN c’est avec beaucoup d émotion que j’ai lu ton message , d’autant plus que lorsque avec quelques camarades de la caisse de sécu dans laquelle je venais d’être embauché nous avions crée une cellule d’entreprise du PCF nous L’ avions nommée cellule "DANIEL FERY" du nom de l’un des jeunes des JC massacré par la police dU COLLABO PAPON .

Même si je ne suis plus membre du parti depuis lontemps , je salue la mémoire de ces camarades tombés pour la liberté du peuple algérien et la dignité de la FRANCE .



8 FEVRIER : une pensée pour ceux de CHARONNE...
18 juillet 2011 - 14h39 - Posté par Olivier Lambert & as Salva

Bonjour,
Nous sommes 2 jeunes réalisateurs, nous préparons une plateforme documentaire sur la manifestation et la répression du 17 octobre 1961.
Vous qui avez connu Charonne, vous avez aussi peut-être vécu cet événement quelques mois plus tôt.

En pleine production, nous sommes à la recherche de témoins français et algériens, d’hommes et de femmes qui ont participé ou assisté aux évènements intervenus ce jour et les semaines suivantes.
Si vous pensez pouvoir nous aider, n’hésitez pas à nous contacter par email et/ou par téléphone.
temoins17octobre@gmail.com

Un grand merci d’avance pour votre aide précieuse.
Bien à vous.
Olivier Lambert & Thomas Salva


8 FEVRIER : une pensée pour ceux de CHARONNE...
8 février 2011 - 19h24 - Posté par yapadaxan

C’est même proprement honteux qu’il n’y ait pas une commémoration officielle. Ils sont l’honneur du peuple français et ils sont morts pour un idéal, aujourd’hui trahi jusqu’au sommet du Parti.

Ils ont continué le Parti des fusillés et les principes de la Résistance.

Ils sont cet internationalisme prolétarien et les derniers représentants d’un parti de classe et de masse qui voulait changer la vie et transformer le monde.

Gloire à eux.



8 FEVRIER : une pensée pour ceux de CHARONNE...
8 février 2011 - 20h06 - Posté par Claude Deloume

Merci Alain !

Rappel obligatoire. Et d’autant plus nécessaire qu’on entend plutôt parler, depuis quelque temps, de stèles en l’honneur d’assassins de l’OAS.



8 FEVRIER : une pensée pour ceux de CHARONNE...
8 février 2011 - 20h07 - Posté par pilhaouer

- Jean-Pierre Bernard, 30 ans, dessinateur

- Fanny Dewerpe[25], 31 ans, secrétaire
- Daniel Féry, 16 ans, apprenti

- Anne-Claude Godeau, 24 ans, employée PTT

- Édouard Lemarchand, 41 ans, menuisier

- Suzanne Martorell, 36 ans, employée à l’Humanité

- Hippolyte Pina, 58 ans, maçon

- Raymond Wintgens, 44 ans, typographe

De la CGT et du PCF



8 FEVRIER : une pensée pour ceux de CHARONNE...
8 février 2011 - 21h49 - Posté par PATRICK NICOL

ANCIEN TRAVAILLEUR DES USINES CHAUSSONS ,L’EPOQUE J’avais 14 ANS J’ai toujours gardé le souvenir de nos martyrs .

IL NE FAUT JAMAIS OUBLIER

vive la LIBERTE


8 FEVRIER : une pensée pour ceux de CHARONNE...
8 février 2011 - 21h49 - Posté par

Merci Alain pour le souvenir...

Mais on n’oublie pas.

G.L.

UJCF marseillais en 62.


8 FEVRIER : une pensée pour ceux de CHARONNE...
8 février 2011 - 22h18 - Posté par el diablo
8 FEVRIER : une pensée pour ceux de CHARONNE...
8 février 2011 - 22h34 - Posté par yapadaxan

Marseillais ? Moi aussi, mais à Marseille !

J’ai vécu 11 ans dans le PdC. Montreuil/Mer puis Calais. Ah les réunions de cellule à Montreuil, de section à Etaples... Lens, la fédé... C’est loin, tout ça. Le SNES et Liliane Denis.

Mais j’avoue que je me sentais pas chti, même si j’ai beaucoup la région. Le pays minier, le littoral, Berck, Etaples, Boulogne, Wimereux, Calais... Jolie plaine, bord de mer grandiose, paysages contrastés, frappés de pluie et de vent. Là où l’automne est vraiment l’automne...

Georges Marchais à Lens venu défendre la cause de Mazingarbe. Quel orateur doué ! Quel tribun et quel grand débatteur. Une sacrée figure...

Même s’il a orienté le Parti dans une direction fatale. Y a tellement à dire !


8 FEVRIER : une pensée pour ceux de CHARONNE...
9 février 2011 - 04h07 - Posté par Cros Jacques

Ce sera plus simple cliquez sur le lien :

http://cessenon.centerblog.net/6569...

Bonne lecture



8 FEVRIER : une pensée pour ceux de CHARONNE...
9 février 2011 - 08h38

Pour la suite de l’histoire. Le commandant des CRS à Charonne est revenu dans son pays natal à la retraite, tous les 11 novembre, il plastronnait dans le défilé de notre bled, jusqu’au jour où, devant le monument aux morts, un autre retraité (ex-cheminot de St Lazare) a dévoilé à haute et intelligible voix le rôle de cet individu sur la bouche du métro Charonne : "chargez, c’est des cocos" (L’Huma du matin avait annoncé le rassemblement à cet endroit pour les cégétistes de la Direction Régionale des Télécom). L’ex-commandant a alors vendu sa cabane et est allé, discrètement, habiter 10km plus loin. A voir le reportage de l’Express de l’époque (JJSS), il y a tout, y compris le nom, B....... du commandant !



8 FEVRIER : une pensée pour ceux de CHARONNE...
9 février 2011 - 19h21 - Posté par Alain Chancogne

Il ne s’agit nullement bien sur de "polémiquer" sur qui a fait"quoi"

Mais ayant moi aussi fait des recherches et essayé de me repérer dans ce qui fut à la fois "feu vert" du pouvoir, " consignes de fachos de la Préfecture De paris", "haine bestiale de quelques ordures qui sortaient, bave ux lèvres leurs bidules au seul mot d’"Arabes" ou de"Communistes"....cet extrait d’un vieux papier de février 62-

(Quel que soit le jugement qu’on porte "globalement" sur Servan Schreiber, rappelons qu’il dénonça la torture en Algérie

Il était à la manif de Charonne, je crois me souvenir.)

http://www.lexpress.fr/actualite/po....

Coincé contre la grille latérale de l’entrée, M. Fernand Werthé, militant C.G.T. du bâtiment, a vu mourir une mère de trois enfants sur qui on tentait vainement de pratiquer la respiration artificielle à l’intérieur de la station où flottait du gaz lacrymogène.

"Sans pouvoir avancer ni reculer, raconte Mme Thérèse Douaire, qui se trouvait également prise au piège du métro, j’ai vu des policiers choisir des victimes en tournant autour des balustrades. J’ai même vu l’un d’entre eux casser sa longue matraque sur la tête d’une femme, puis enfoncer le bout taillé en biseau dans le crâne d’un homme et s’y attarder, le malheureux ne pouvant ni se déplacer, ni se protéger. Quatre fois, ils ont lancé en travers des morceaux de grille d’arbre, là où il y avait le plus de monde entassé. Je tenais dans ma main un visage méconnaissable de femme. Cela a duré dix minutes. Vingt minutes de plus, nous y passions tous."

"Comme l’un des flics semblait taper assez mollement d’une seule main, un autre, qui portait des moustaches à la Brassens et un casque trop grand, est venu l’encourager en criant : "allez-y les gars, tapez dur ! ", précise M. Claude Lerouxel, ébéniste de 18 ans, hospitalisé à Saint-Antoine.

M. H. Martel a également vu des policiers s’acharner sur des gisants : "J’avais l’impression d’être enfermé dans un charnier vivant. Des pieds, des mains vous poussaient, vous enfonçaient. Et toujours de plus en plus, le poids des corps s’accentuait. Il y en avait bien trois mètres de hauteur. Je croyais me retrouver dans ce wagon qui nous conduisait à Buchenwald. J’évitais de crier pour faire l’économie de mon souffle. Je pouvais voir de lourdes grilles apparaître sur la rambarde et basculer sur nous. Une pièce de fonte atterrit sur le visage de l’homme dont le corps couvrait le mien. Sa tête est retombée. J’ai entendu "han ! " et du sang coula sur moi. Un couple près de moi, les yeux révulsés, semblait anéanti. Au départ des policiers, j’ai pu me redresser. Un ami m’a entraîné dans un immeuble. Par la fenêtre, nous les avons vus revenir au métro, lancer des grenades lacrymogènes. Avec les policiers en tenue, des civils donnaient des ordres et des coups de sifflet."

Compagnies de district

Qui a donné ces ordres, quels étaient les exécutants ? La formation qui, pendant 10 à 15 minutes, s’est livrée au massacre du métro Charonne comprenait une trentaine d’hommes. Le détachement policier engagé au carrefour Voltaire-Charonne n’appartenait ni aux C.R.S. - reconnaissables à leurs leggins et à leurs casques de tankistes, et dont deux compagnies sont restées, ce soir-là en réserve - ni aux pelotons de gendarmerie mobile, implantés ailleurs ; mais aux compagnies de district, issues des compagnies d’intervention créées en 1953 par le préfet Baylot.

Ces compagnies assurent les services extérieurs et toutes les réserves, sans être affectées à un secteur déterminé, ce qui leur garantit une sorte d’anonymat. En période calme, elles peuvent être réinjectées comme force d’appoint pour la voie publique dans les arrondissements. En cas de manifestations, elles interviennent en priorité en un point quelconque du district, et le "bidule" (manche de pioche de 1 m 20) est devenu, depuis M. Baylot, leur outil ordinaire de travail.

Le département de la Seine est divisé en six districts de police qui relèvent directement de l’autorité de six contrôleurs généraux. ll y a deux compagnies par district. Une compagnie représente l’effectif de quatre cars T 15 et de deux cars-radio. Elle comprend en principe quatre sections de 18 gardiens, 6 brigadiers et 1 officier de paix chacune, groupées deux par deux par demi-compagnie sous le commandement d’un officier de paix principal.

Elle est commandée par un commandant et mise à la disposition du commissaire de voie publique qui en demande l’intervention. La constitution des compagnies varie selon qu’elles sont en formation de marche, en formation statique, ou en formation de soutien, en fonction du caractère du service demandé. Pour une manifestation comme celle du 8 février, elles opéraient en trois sections "triangulaires".

e recrutement de ces formations spéciales fait qu’elles sont composées de 80% de jeunes, dont la plupart ont maintenant fait leur service en Algérie. A l’issue d’un stage de 5 à 6 mois à l’Ecole de Police de Beaujon, les recrues de la Préfecture trouvent toujours des services vacants dans les districts que les gardiens qui ont 8 à 10 ans d’administration désertent volontiers pour être affectés dans les services d’arrondissement. Le comportement des compagnies de district dépend du climat psychologique et politique créé par l’encadrement, soit en permanence à l’état latent, soit à l’occasion d’une action dans laquelle elles sont engagées.

Le quartier Charonne relevant du 3° district (qui couvre les 11°, 19° et 20° arrondissements, ainsi que les communes de Pantin, Noisy-le-Sec et Les Lilas), ce sont les deux compagnies cantonnées au poste de police de la Porte de la Villette qui ont dû être engagées dans ce secteur. Le secteur opérationnel Nation-Léon-Blum se trouvait placé sous les ordres du contrôleur général M. Gaveau, et le service d’ordre, commandé par le commandant Defrance, sous ceux du commissaire principal Dauvergne.

La formation qui a pris part au massacra du métro Charonne correspondait à l’effectif d’une demi-compagnie ou d’une section en formation de marche. Le magistrat instructeur n’aura aucune difficulté à identifier celui ou ceux des 6 officiers de paix et des deux officiers de paix principaux de la compagnie engagée, qui ont interprété - comme un appel au meurtre - la consigne transmise par le "patron" : "Maintenant vous pouvez y aller, il ne reste plus que les cocos et le P.S.U."

Nous connaissons le nom d’un des principaux exécutants du massacre. C’est le même qui, le 17 octobre 1961, a tué de ses mains un Algérien dans un commissariat de Paris. Il milite au sein de l’ancien syndicat du commissaire Dides. Puisqu’une enquête est ouverte, nous en attendons les résultats avec confiance. Le nom que les enquêteurs de L’Express ont réussi à apprendre en moins d’une semaine, nul doute que les enquêteurs officiels le sachent déjà - sinon nous le tenons à leur disposition.

La parole est maintenant à la justice. Frapper impitoyablement les assassins du métro Charonne est le seul moyen d’assainir le corps des policiers qui est républicain dans son immense majorité, le seul moyen aussi d’éviter le retour de semblables horreurs.

Ce récit est terrible..

je crois que l’Histoire a tranché : la tuerie de Charonne ne pouvait que précipiter les discussions d’Evian et aboutir au cessez le feu du 19 mars
Ce fut aussi, selon moi, en raison des causes de la manif-attentat antiMaraux défigurant Delphine Renard,- de la manif de masse du 8 et de cette horreur- et ensuite du caractère impresionnnt des obsèques ile 13..(l’huma parla d’un million de personnes) , que l’OAS ,n’a pas pu réussir son rêve fou.

Cela .aurait nécessité des soutiens que la sauvagerie de Charonne ne permettait plus d’obtenir dans tels et tels milieux antigaullistes....et "AlgérieFrançaise"

Nos Camarades sont morts pour NOUS..et c’est en cela qu’ils sont à jamais vivants dans nos mémoires révolutionnaires

On reverra 1m30 des obsèques sur les archives de l’I.N.A.

http://www.ina.fr/economie-et-socie...





« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
lundi 22 - 18h15
de : Roberto Ferrario
Communiqué CGT : une loi scélérate pour les travailleurs !
lundi 22 - 16h42
de : joclaude
1 commentaire
demandons votre vigilance quant à la véracité de vos sources avant de publier vos articles : la communauté tamoule de Fr
lundi 22 - 13h11
de : TGTE media France
Petite fête du livre de Noir et Rouge
lundi 22 - 12h38
de : Frank
Jérôme Rodrigues Gilet Jaune :la réalité d’une police politique et non de Droit !
dimanche 21 - 17h05
de : joclaude
Covid-19 : Cuba en alerte suite à l’augmentation soutenue des infections 21 Février 2021
dimanche 21 - 15h39
de : nazairien
1 commentaire
En hommage aux héros de l’Affiche Rouge
dimanche 21 - 08h58
de : UJFP
2 commentaires
Interpellation de Jérôme Rodrigues - video
samedi 20 - 15h37
de : joclaude
1 commentaire
Pas de licenciement à la Maison pour tous de Pen-ar-Créac’h (Brest)
vendredi 19 - 13h56
de : azard
Stop à la Désinformation des Médias sur les Tamouls de France
vendredi 19 - 13h16
de : Bharathi CCFT
2 commentaires
C’est beau l’Europe ! Après la France, l’Espagne aussi !
vendredi 19 - 11h52
de : joclaude
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite