Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

SOUFFRANCE AU TRAVAIL LES LIMITES SONT ATTEINTES !
de : Bernard Gensane
mercredi 9 février 2011 - 11h36 - Signaler aux modérateurs

Par le Front Syndical de Classe

GIF - 25.2 ko

Une réalité constante dans de nombreuses entreprises de France et à n’importe quel poste de travail.

A présent, les règles de travail sont directement assujetties à la pression managériale importée depuis plusieurs décennies par les états unis d’Amériques. Derrière cette nouvelle donne se cache l’obsessionnel gain de productivité qu’impose « la concurrence libre et non faussée » inscrite dans la nouvelle constitution européenne.

Des salariés de chez IBM France, entreprise multinationale, viennent d’informer le Front Syndical de Classe du danger qu’ils encourent dans cette entreprise à l’image de ce que l’on a pu connaître chez France Télécom ou les objectifs de production doivent être réalisés dans des temps de plus en plus cours. Le taylorisme arrive à son summum. Entre arrêts maladie, congés…, et suicides le capitalisme poursuit sa course aux profits tranquillement. Tels sont les tristes résultats obtenus quand, malheureusement le syndicalisme de classe a abandonné ses repères de lutte du tous ensemble en laissant chacun se débrouiller devant les tribunaux, sachant que la justice de classe n’en a que faire.

Se cache aussi derrière cette pression managériale la satisfaction des actionnaires qui imposent de plus en plus de rentabilité au détriment de la santé et de la vie des salariés. Seul compte dans cette sphère capitaliste fort d’aide de gouvernements complaisants non seulement l’augmentation des profits, mais aussi la baisse des coûts d’exploitation (charges patronales).

Les faits ne peuvent plus être cachés, les conditions de travail chez IBM développent un stress immense et sont dénoncées, ce jour, au grand public pour plusieurs raisons :

 Une politique de peur se développe pour accabler les salariés. La phrase la plus souvent utilisée est « si cela ne te plait pas, il y en a plein d’autres qui aimeraient ton job »,

 Des délocalisations d’entités sont faites vers des pays à moindre coût de main d’œuvre, sans syndicats et code du travail. Conséquences, nombre salariés en France se taisent de peur de perdre leur emploi,

 Une surcharge de travail suite aux diminutions de personnels par le biais de PSE (plan de sauvegarde de l’emploi), de ruptures de contrat conventionnel, des démotivations, des délocalisations. Faute d’embauche, les salariés en place sont en surcharge travail. Inimaginable, les délocalisations augmentent le rendement du travail des salariés d’ibm France. Pour que ces délocalisations soient productives, autonomes et efficaces, ces mêmes salariés forment ou bien corrigent les erreurs constatées à l’étranger,

 Une surcharge administrative, elle représente presque 25% de travail supplémentaire. La majorité des employés le fait chez eux par manque de temps au bureau !

- Des procédures tel que le PBC (notation que l’on donne aux salariés en fin d’année), cette notation influe sur le salaire et autres programmes de récompenses, quand ils existent. Les augmentations générales n’existent plus chez Ibm, reste l’augmentation individuelles au profil. Celle-ci dépendra de la note. Par ailleurs, les négociations annuelles sur les salaires sont illusoires, chaque année ces augmentations diminuent pour enrichir les actionnaires. C’est dire le mal être des personnes qui voient leur salaire stagner, voire baisser par rapport au coût de la vie alors que ces mêmes personnes souvent sont contraintes de travailler bien au-delà de ce qu’on leur demande,

 L’environnement au travail : la superficie des bureaux réduite pousse les personnes à travailler soit chez le client, soit chez eux. Lorsque les salariés arrivent sur leur lieu de travail, il n’y a pas assez de bureau pour tous. Aucune convention n’a été signée entre l’entreprise et les OS pour le travail à domicile. Les salariés payent leur propre accès à internet pour travailler. Cette situation fait que l’entreprise se décharge de toutes responsabilités et autres protections envers ses salariés en cas d’accident ou autres risques qu’ils encourent,

 Face à la détérioration des conditions de travail, du stress, de la pression directe des managers, la majorité des salariés préfèrent néanmoins travailler chez eux, cela leur donne l’impression de pouvoir mieux organiser leur vie suite aux contraintes familiales. Ce point ne montre que la partie visible de l’iceberg.

Au lieu de travailler 8h par jour, certains travaillent plus de 10h parce qu’ils sont disponibles sur leur écran 24h sur 24. Certains travaillent la nuit pour être au calme, en plus de leur journée. Avec ce nouveau mode de fonctionnement, ils s’éloignent de plus en plus des relations sociales entre salariés, des communications internes, des informations syndicales et nouvelles apprises au « coin café ». Quand ils se retrouvent acculés face aux demandes plus importantes de travail par leur manageur, comme ils sont seuls chez eux, ils ne savent plus vers qui se tourner pour expliquer leur détresse et acceptent sans rien dire. Tout ceci aboutit malheureusement à une augmentation de salariés en « Burn out » (quand le travail vous épuise). Ces situations de « Burn out » ne sont connues qu’après plusieurs mois d’absences des salariés. La majorité des salariés ont honte d’en parler. Ces absences sont en grande augmentation et la médecine du travail n’en fait pas état. La moitié des salariés d’IBM prennent des antidépresseurs.

D’un point de vue syndical, nous savons que sur l’ensemble des sites d’ibm en France, les responsables CGT des CHSCT dénoncent ces conditions de travail qui mènent de plus en plus de salariés à des « Burn out ». Des enquêtes sont en cours. Malheureusement, la peur de perte son emploi gagne sur la maladie. Même après avoir été en maladie plusieurs mois, la majorité des salariés ne veulent pas dénoncer le comportement de leur manageur, la dégradation de leurs conditions de travail, sa surcharge et leur mal-être. Spécifiquement, une majorité de femmes en détresse préfèrent ne rien dire. Bien que le constat soit le même d’un site à l’autre, des différences se distinguent de part le développement d’un climat suspicieux et individualiste qui profite à la direction, divise et affaiblit les forces en places.

Le FSC engage les salariés à dénoncer les pressions et, en particulier, à ne pas se désolidariser entre eux, sous la contrainte et la pression concurrentielle qui est imposée par l’Europe du capital.

A se retourner vers leur organisation syndicale pour les informer des mauvaises conditions de travail qu’ils subissent. A mettre en application leur droit de retrait si leur santé est mise en cause en interpellant leur CHSCT respectif.

Objectivement ce qu’il faut mettre en place, sur chaque site IBM, comme cela devrait l’être aussi dans de nombreuses entreprises, un syndicat qui soit sur des positions de lutte de classes, qui entoure les salariés, les soutienne dans leur lutte quotidienne contre leur manageur zélé et non un syndicalisme de partenariat social et d’accompagnement à la crise.

Le FSC organisera d’ici peu une assemblée ouverte, où des salariés pourront témoigner de la souffrance et du harcèlement moral au travail et plus largement des luttes en cours, et à développer, pour la reconnaissance de la citoyenneté au travail et pour des droits démocratiques en entreprise

FSC, Paris le 7 février 2010.



Imprimer cet article





Vote vert piège à ploucs
dimanche 26 - 20h31
de : Irae
2 commentaires
Les services d’urgences se coordonnent pour étendre leur grève avant une manifestation nationale le 6 juin
dimanche 26 - 17h48
de : Stéphane Ortega
60 ans de solitude ? / C’est ‘heure de l’mettre
samedi 25 - 22h24
de : Hdm
Belle convergence jaune et verte à Angers ce samedi 25 mai
samedi 25 - 22h05
de : Le Cercle 49
2 commentaires
26 MAI : CE VOTE EST IMPORTANT, MÊLEZ-VOUS-EN !
vendredi 24 - 12h07
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
FETE DE SOUTIEN AUX POSTIER-ES DU 92 : 14 MOIS DE GREVE
vendredi 24 - 09h22
JOURNALISTES À LA DGSI… DÉMOCRATIE EN DANGER
vendredi 24 - 08h18
de : Communiqué commun CGT Police et Info’Com CGT
24 mai, 20H : grand meeting à Lille avec Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video live)
vendredi 24 - 07h52
de : La France Insoumise
Là, on est passé, au delà de l’ignominie, il n’y a plus de mot, : ACCUSÉE DE VIOLENCES... EN FAUTEUIL ROULANT (vidéo)
vendredi 24 - 00h08
de : nazairien
1 commentaire
Marxisme-Léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi ? (Partie 2)
jeudi 23 - 23h06
de : Lepotier
4 commentaires
POST 52 : SYNDICALISME INTERNATIONAL POUR UN AUTRE MONDE
jeudi 23 - 22h55
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Au-delà du congrès de la CGT : le syndicalisme au défi du « libéralisme »
jeudi 23 - 20h43
de : Eve76
Revue de la semaine #93 – Spéciale européennes : 26 mai, campagne, vote, attaques médiatiques (video)
jeudi 23 - 12h04
de : Jean-Luc Mélenchon
"J’ai honte de ce gouvernement" : le scénariste de la BD "Les Vieux fourneaux" refuse la médaille des Arts et les Lettre
jeudi 23 - 11h21
de : Wilfrid Lupano
2 commentaires
Manon Aubry invitée de RTL du 23 mai 2019 (video)
jeudi 23 - 10h59
de : La France Insoumise
Valentine Oberti révèle avoir été convoquée par la DGSI comme 7 autres journalistes (video)
jeudi 23 - 09h04
L’inquiétante convocation d’une journaliste du « Monde » pour des articles sur l’affaire Benalla
jeudi 23 - 08h53
de : Luc Bronnel
CLIP OFFICIEL DE LA FRANCE INSOUMISE POUR LES ÉLECTIONS EUROPÉENNES (video)
jeudi 23 - 08h09
de : La France insoumise
DGSI et journalistes : la récidive !
jeudi 23 - 08h04
de : Syndicat National des journalistes
Brésil : « la résistance, après avoir été glacée par le résultat de l’élection, est en train de reprendre des forces »
jeudi 23 - 07h43
Glières ; Résister encore et encore face à l’ oppression qui mène à l’Holocauste de la Terre
mercredi 22 - 22h33
de : CRHA via jyp
Meeting de Toulouse avec M. Aubry, JL. Mélenchon et M. Bompard (video)
mercredi 22 - 07h55
de : La France Insoumise
1 commentaire
Marxisme-léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi ? (Partie 1)
mercredi 22 - 02h56
de : Lepotier
16 commentaires
Lambert : Pitié ou Empathie.
mardi 21 - 19h11
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Conférence de presse de Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video)
mardi 21 - 13h01
CATASTROPHISME, ADMINISTRATION DU DÉSASTRE ET SOUMISSION DURABLE
mardi 21 - 08h50
de : Ernest London
CGT : un congrès pour rien ?
lundi 20 - 18h15
VENEZUELA ! Tentatives de génocide des Etats-Unis ?
lundi 20 - 17h36
de : JO
Manifestation du 18 mai à #SAINTNAZAIRE #ACTE27 Résumé de la journée #GILETSJAUNES (vidéo)
lundi 20 - 16h37
de : nazairien
FAIT DU JOUR Les gilets jaunes passent à l’action contre la répression et les violences policières
lundi 20 - 14h28
de : jean 1
GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ? (video)
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
3 commentaires
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire. Voltaire
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite