Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

MAM, POM, DAD, MUM et Antoine Pinay

de : Bernard Gensane
jeudi 17 février 2011 - 15h02 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Intéressons-nous à des profiteurs du système. Pas les pires, mais pas les moins exposés. L’envoyage en l’air des parents de MAM m’a rappelé l’Antoine Pinay des années soixante-dix (1970, bien sûr).
MAM a 65 ans. Ses parents en ont 94 et 92. Increvables ! À cet âge, ils en sont encore à faire des affaires, ramasser du pognon avec leur bec et leurs ongles (je préfère “ pognon ” à “ thune ”, pas parce que je suis un vaillant sexa mais parce que ce mot vient d’empoigner). On comprend que ces gens soient contre la retraite à 60 ans... Mais quelle santé ! Et puis on ne peut qu’admirer des nonas avec des projets plein la tête.

Ces deux vaillants m’ont donc rappelé Antoine Pinay. Né en 1891, mort en 1994, le “ Sage de Saint-Chamond ”, comme disaient ses groupies, fut, une quarantaine d’années durant, un des piliers de la droite de droite française. Il ne devint pas Président de la République pour une raison que je connais mais que je ne peux exposer ici. Je viens d’être censuré par nouvelobs.com ( http://blogbernardgensane.blogs.nou... ). Je me calme quelque temps. Mais je répondrai à ceux qui voudront bien m’écrire à titre privé.
Vers 1975 (notre homme avait donc 85 ans), j’ai connu un membre de sa famille : un vilain mouton noir de gauche. De temps en temps, cette personne me racontait son grand-père. J’eus, grâce à elle, le grand plaisir de vivre en direct l’affaire des « avions renifleurs » (selon la trouvaille du Canard Enchaîné).

Deux types louches, un agriculteur italien et un ingénieur vaguement aristo, sont à l’origine d’un des grands scandales du giscardisme déclinant (avec l’affaire des carats centre-africains et l’assassinat de Boulin). Ces deux types rencontrent un jour un avocat proche du contre-espionnage français et de la frange dure de l’Église catholique. Ils s’entendent tout d’abord pour financer des opérations de déstabilisation de l’autre côté du Rideau de fer. Ils entrent en contact avec Pinay et un grand banquier suisse : pour magouiller de la sorte, il faut des relations politiques (même un peu rances) et du … pognon.

C’est aussi l’époque du choc pétrolier (le prix de l’or noir a été multiplié par six). On vend aux Français l’espoir qu’ils vont terrasser cette difficulté inattendue : « En France, on n’a pas de pétrole, mais on a des idées ». Justement, toutes ces croûtes de droite et d’extrême-droite dégottent et vendent un nouveau concept scientifique : un appareil miraculeux, placé dans le nez d’un avion, capable de détecter des nappes phréatiques, mais aussi du pétrole. Les autorités pétrolières françaises (Elf était une entreprise nationale) et Giscard donnèrent leur accord à des recherches, donc à des dépenses. Le “ Sage de Saint-Chamond ” était dans le coup. C’était sérieux.

Le contribuable français perdit 1 milliard de francs de l’époque. Certes beaucoup moins qu’avec les emprunts Pinay et Giscard réunis, ces emprunts qui, après une amnistie fiscale, permirent à la bourgeoisie rentière française d’échapper à l’impôt sur les successions.

Je passe sur les suites très obscures (quoique passionnantes) de cette affaire bien française pour revenir au brave Monsieur Pinay. Avec son parent, nous l’imaginions, excité comme un collégien, recevant chez lui des hommes d’affaires douteux, apportant sa caution et, pourquoi pas, quelque argent, à un projet aussi enfantin que foireux. Bref, se lançant dans une antépénultième magouille.

Et les parents de MAM, dans tout cela ? Comme ont dit à Tunis : « kif-kif pareil au même ». À deux pas de la tombe, on se rend, pour une petite affaire de 300000 euros, chez un dictateur corrompu en compagnie de fifille et (presque) gendre ministres. La droite française dure, jusqu’à son dernier souffle. Le père de MAM, Bernard Marie, fut fait grand officier de la Légion d’honneur par Chirac. Pour avoir été arbitre de rugby ?

PS : ceux qui m’aiment prendront le train et me retrouveront désormais ici :
http://bernard-gensane.over-blog.com/


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
MAM, POM, DAD, MUM et Antoine Pinay
17 février 2011 - 18h33 - Posté par JdesP

Le plus rigolo, c’est que SUD-OUEST en avait parlé dès le début de l’affaire, sans que personne ne le relève. Le vieux Marie achète un bien immobilier pour ses vieux jours, à 92 ans. La République a tout perdu, même sa réputation ,dépecée par des vautours aussi horribles que les gueules dépeintes par les gravures de Daumier... Le bling bling et le people accompagnent la curée, comme signe de la modernité.



MAM, POM, DAD, MUM et Antoine Pinay
19 février 2011 - 01h30 - Posté par ravachol42

etant de st chamond je suis heureux de savoir que je suis pas le seul de douter de la sagesse antoine pinay car je vous invite d aller voir les archives de st chamond et vous verez qu ils n etai pas du coté des resistant si vous voyez se que je veut dire







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite