Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Fukushima est entré en fusion, c’est confirmé

de : Stephen Lendman
samedi 9 avril 2011 - 12h33 - Signaler aux modérateurs
12 commentaires

Le 6 avril, Reuters a signalé que "le noyau du réacteur nucléaire de Fukushima au Japon est entré en fusion et a traversé la cuve du réacteur,"déclare le républicain Edward Markey lors d’une audience à la Chambre à propos de la catastrophe :

"J’ai été informé par la Commission de Réglementation Nucléaire (CNR) que le noyau a tellement chauffé qu’une partie de celui-ci a probablement fondu dans la cuve du réacteur."

Promouvant avec inconscience la prolifération nucléaire, la Commission de Réglementation Nucléaire américaine est tristement célèbre pour dissimulation et déni de ses effets nocifs. En conséquence, leurs rares aveux confirment vraiment une réelle fusion du cœur dans un ou plusieurs réacteurs, signifiant qu’énormément de rayonnement est relâché de manière incontrôlable dans l’atmosphère, l’eau et le sol, sur une vaste zone.

C’est le scénario cauchemar ultime qui se déroule actuellement, mais ne vous attendez pas à de grands reportages dans les médias ou des explications des représentants du gouvernement.

Néanmoins, le 6 avril, les écrivains du New York Times Matthew Wald et Andrew Pollack ont mis en gros titre "Le coeur du réacteur touché fuit probablement, annoncent les États-Unis " :

" La CNR américaine a déclaré mercredi qu’une partie du cœur d’un réacteur japonais touché avait probablement fui de sa cuve en acier vers le fond de la structure de confinement, impliquant que le dommage était encore pire qu’on ne le pensait."

Bien pire, en fait, parce que le matériau du coeur en fusion brûle ensuite de manière incontrôlée à travers la fondation en béton, ce qui signifie que tous les paris sont ouverts.

Le 5 avril, James Glanz et William Broad ont titré ainsi le Times : " Les Etats-Unis voient une panoplie de nouvelles menaces à la centrale nucléaire du Japon" : Des ingénieurs américains ont prévenu "que la centrale nucléaire en difficulté.... est confrontée à un large éventail de nouvelles menaces qui pourraient persister indéfiniment, et qui dans certains cas, devraient augmenter en raison des mesures mêmes prises pour garder la centrale stable, selon un rapport confidentiel du CNR.

Les menaces identifiées comprennent :

 Possibilité d’autres explosions en raison de l’hydrogène et l’oxygène de l’eau de mer utilisés pour refroidir les réacteurs, qui pourraient avoir fait plus de mal que de bien. Selon l’ancienne conceptrice de réacteur, Margaret Harding :

« Si j’étais dans les chaussures des japonais, je serais très réticente pour avoir des tonnes et des tonnes d’eau dans un contenant dont l’intégrité structurelle n’a pas été vérifiée depuis le tremblement de terre », et très probablement sérieusement endommagé.

 En raison de préoccupations au sujet de dommages graves au cœur du réacteur, CNR a recommandé que du bore soit ajouté à l’eau de refroidissement pour modérer l’absorption des neutrons.

 Les barres de combustible usé exposées/ non protégées dans les unités 1, 2, 3 et 4 présentent des dangers extrêmes. Par ailleurs, des explosions ont soufflé dans l’atmosphère du matériau nucléaire "jusqu’à presque deux kilomètres des unités", indiquant de beaucoup plus grands dégâts que précédemment dévoilés.

David Lochbaum de l’Union of Concerned Scientists (UCS) (union des scientifiques inquiets) estime : " Ceci brosse un tableau très différent, et suggère que les choses sont bien pires. Ils pourraient avoir encore plus de dégâts à longue échéance, si certaines de ces choses ne fonctionnent pas pour eux .... Ils ont eu beaucoup de choses désagréables (à manipuler), et un faux pas pourrait rendre la situation bien bien pire. "

D’autres experts pensent que la criticité a été atteinte, ce qui pose de bien plus grands dangers que révélés.

Pourtant, le gouvernement et les fonctionnaires de TEPCO prétendent toujours "pas de risque immédiat pour une explosion d’hydrogène " ou un dommage grave pour la santé humaine. En fait, les niveaux de danger sont maintenant extrêmes. Plus à ce sujet ci-dessous.

Même le CNR a admis que l’eau salée a "sévèrement restreint" et probablement bloqué les circuits. En outre, à l’intérieur du noyau, "il n’y a probablement pas de niveau d’eau (il est donc) difficile de déterminer la mesure du refroidissement qui a accès au carburant." Peut-être aucun, et trois réacteurs ou plus sont touchés, un ou plusieurs en fusion.

Opinions d’experts indépendants

Le 4 avril, le géoscientifique et expert international en radioactivité Leuren Moret, a déclaré lors d’une interview par Alfred Lambremont Webre qu’Obama et le Premier ministre canadien Stephen Harper vont cacher les effets d’une guerre nucléaire tectonique sur l’Amérique du Nord par les retombées de Fukushima.

En fait, les cartes de radioactivité de l’Institut norvégien pour la recherche atmosphérique (NILU) confirment une contamination sur la côte ouest, le Midwest et l’Ouest du Canada, et dans certaines régions plus élevée qu’au Japon.

De I’iode-131 radioactif dans l’eau de pluie échantillonné près de San Francisco a été trouvé à plus de 18.000 fois au-dessus des normes fédérales de l’eau potable. Les échantillons de l’Idaho, du Minnesota, de l’Ohio,de la Pennsylvanie et du Massachusetts ont montré de l’iode-131 jusqu’à 181 fois supérieur à la norme, et qui devrait augmenter. Il fait aussi son apparition dans le lait.

En conséquence, les mesures mobiles dans certaines parties de l’Amérique et le Canada ont été suspendues jusqu’à nouvel avis pour dissimuler la gravité de la catastrophe.

Moret a cité deux éminents scientifiques en nucléaire qui ont déclaré publiquement que le nord du Japon (un tiers du pays) est inhabitable et doit être évacué. Marion Fulk est l’un des scientifiques du projet Manhattan qui a aidé à développer la bombe à hydrogène. Il a également été expert en retombées sur l’atmosphère américaine quand les tests ci-dessus ont été effectués.

Le Dr Chris Busby est l’autre, le spécialiste des rayonnements ionisants. Le 30 Mars, il a dit à la télévision Russia Today que la contamination de Fukushima causera au moins 417 000 nouveaux cancers.

Moret a appelé Fukushima une opération "false flag" pour affaiblir un rival économique, nuire à l’économie, l’agriculture et la pêche, et compromettre sa détente avec la Chine. Par rapport à Tchernobyl, Fukushima libére énormément plus de rayonnement, peut-être de trop énormes quantités pour imaginer les effets potentiellement catastrophiques sur le monde.

En réponse, le Japon, l’Amérique et le Canada sont dans le déni. Les niveaux acceptables d’exposition au rayonnement ont été élevés. Les tests atmosphériques américains et canadiens ont été suspendus. Les autorités de l’État ont dit aux médecins de Californie de ne pas donner de l’iode pour les patients concernés. Mesurer le rayonnement dans le lait a également été arrêté.

La contamination se répand de l’Arctique à l’équateur. Les isotopes radioactifs à longue durée de vie provoqueront des ravages sur la santé humaine et l’environnement pour des générations. Moret a dit que les formes de vie développées sur des milliards d’années seront détruits dans un siècle.

Le 29 mars, un article de Chris Busby de Rense.com s’intitulait "Démolir les experts nucléaires" :

"Ce que ces gens ont en commun c’est l’ignorance. (beaucoup de ceux) qui apparaissent (dans les grands médias) et pontifient n’ont pas vraiment fait de recherche sur la question du rayonnement et de la santé. Ou s’ils l’ont fait, ils ont.... raté toutes les études clés et les références. (D’autres sont) réellement méchants en disant qu’on n’a rien à craindre de Fukushima, rien comme Tchernobyl ou Three Mile Island.

En fait, Fukushima est déjà bien supérieur aux deux autres et ira de plus en plus mal avec les disséminations de rayonnement qui se poursuivent et s’étendent. Busby citait Joseph Conrad en disant : « après que tous les cris se sont tus, le silence sinistre des faits demeurent."

" « Je crois que (l’éventail des) experts charlatans", a déclaré Busby, "sont pénalement irresponsables, car leurs conseils mèneront à des millions de morts .... J’espère qu’ils seront envoyés en prison où ils pourront avoir beaucoup de temps pour lire les preuves scientifiques (montrant) que leur avis était fondé sur l’analyse mathématique de l’air léger. "

Il a cité le regretté professeur John Gofman, un grand expert responsable américain de l’énergie atomique à la Commission, qui a démissionné, en disant :

"L’industrie nucléaire est une guerre contre l’humanité." Jusqu’à présent, en fait, il a gagné. On est entré dans un "endgame" qui décidera si oui ou non l’humanité survivra.

’’Pas d’une soudaine guerre nucléaire", a déclaré Busby. "Mais d’une guerre nucléaire en cours et progressive qui a commencé avec les rejets dans la biosphère au cours des années 60 par toutes les retombées des essais atmosphériques, et qui s’est continué inexorablement depuis (à ce jour), accompagnée par un accroissement parallèle des taux de cancer et la perte de fertilité de la race humaine. "

" Busby l’appelle « le scandale de santé publique le plus grand de l’histoire humaine .... » Qui peut être en désaccord ?

Un dernier commentaire

Dans un e-mail personnel, le chercheur en environnement, le Dr Ilya Perlingieri a expliqué les dangers du déversement par les japonais de milliers de tonnes d’eau radioactive dans le Pacifique, en disant : Nous sommes tous en grave danger ! Ceci a été de la folie ! Cette eau radioactive va venir ici (vers l’Amérique). Ça ne fait aucun doute. Les courants l’emmèneront vers la côte ouest et contamineront les plages et toute la vie marine entre la côte et le Japon. Ce qui s’évapore naturellement viendra alors par les courants aériens sur le reste des États-Unis et le reste de la planète ! "

« C’est homérique, et ce n’était pas un accident."

Fukushima Meltdown Confirmed by Stephen Lendman
http://www.progressiveradionetwork....

Traduit par Hélios
http://bistrobarblog.blogspot.com/2...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Fukushima est entré en fusion, c’est confirmé
9 avril 2011 - 12h52

bon dernier week end...



Fukushima est entré en fusion, c’est confirmé
9 avril 2011 - 13h09 - Posté par pilhaouer

Moret a appelé Fukushima une opération "false flag" pour affaiblir un rival économique, nuire à l’économie, l’agriculture et la pêche, et compromettre sa détente avec la Chine.

En racontant tout et n’importe quoi sur une catastrophe sur laquelle toute la vérité n’est pas dite, on aboutit à discréditer ceux qui s’inquiètent à juste titre de l’opacité sur le nucléaire civil et s’y opposent.
Peut-être est-ce d’ailleurs le but recherché.
La réalité de Fukushima est sans doute bien pire que ce qui filtre mais il y a suffisamment de sources scientifiques crédibles pour ne pas amuser la galerie avec ce genre de texte.



Fukushima est entré en fusion, c’est confirmé
9 avril 2011 - 13h59

Le defaut structurel des centrales nucleaires : elles ont besoin d’electricité pour etre refroidies...

Pour se faire une idée des négligences incroyables du système de l’industrie nucléaire au Japon depuis 30 ans et spécialement de l’incurie et la cupidité de Tepco, sans oublier la soif d’électricité des industries voisines des centrales protestant contre des fermetures envisagées ou des abandons de projets de chantiers nouveaux

Ce lien :

http://fukushimaleaks.wordpress.com

On y trouve une " hallucinante litanie " de liens dont la simple lecture des énoncés, et l’invraisemblable nombre d’incidents répertoriés en 30 ans laisse pantois !

Hallucinant dans la répétition, la diversité et la quantité...
La seule lecture des liens prend déjà plusieurs dizaines de minutes. Dingue

et les 1800 tonnes de combustible nucleaire en fusion/fission qui menacent toute l’humanité...

http://www.jp-petit.org/nouv_f/seis...



Fukushima est entré en fusion, c’est confirmé
9 avril 2011 - 14h35 - Posté par Fukushimarakirijaune mon amour

JP Petit explique aussi que l’eau aurait pu être rejetée progressivement au large en la chargeant sur un mini tanker, cabine protégée avec des plaques de plomb, etc.

http://www.jp-petit.org/nouv_f/seisme_au_japon_2011/seisme_japon_2011.htm#8_4_11

40 ans après des tonnes d’avertissements, après la Gueule Ouverte.

Nippon ni mauvais juste un peu con... comme les frenchis, les ricains, les biftecks.

On ne rappellera même pas l’ambassadeur (ah il s’est déjà barré ?) pour exiger une prise en charge mondiale.

Circulez y’a rien à voir.

Affolement, stupidité, incompétence.



Fukushima est entré en fusion, c’est confirmé
9 avril 2011 - 16h19

Suite au tremblement de terre de la nuit de jeudi (sans tsunami), des centrales nucleaires, des industries multiples et 3,6 millions de foyers sans électricité au Japon pour une durée indeterminée :

Japan : After Latest Earthquake, Multiple Nuclear Plants Have Lost External Power and Are Operating on Emergency Backup Generators

April 8, 2011

Emergency Backup Systems Operating at Nuclear Facilities

Via : Forbes :

NHK says power cuts are occurring at the Onagawa nuclear power plant in Miyagi Pref., although radiation levels around the plant remain unchanged so far.

At 12:23 a.m. the Nuclear and Industrial Safety Agency, an arm of the Japanese government, began holding an emergency press conference. An official said external sources of electricity have been cut to both the Higashi-Dori nuclear power plant in Aomori Pref., in northern Japan and the Rokkasho nuclear recycling plant, which I wrote in the latest issue of Forbes magazine . Both plants are reportedly operating normally via on-site emergency generators.

—End Update—

Via : Forbes :

Several other nuclear power plants in the area have lost external power and are relying on backup generators, said a spokesman for the Nuclear and Industrial Safety Agency (NISA) at a press conference currently in progress.

http://www.blacklistednews.com/Japa...

Sony, Canon Plants Knocked Out by Aftershock, Setting Back Japan Recovery

By Mariko Yasu and Mark Lee -

http://www.bloomberg.com/news/2011-...

...About 3.64 million households in six Japanese prefectures were without power following the aftershock, Kyodo News reported, citing Tohoku Electric Power Co., which operates in seven prefectures....

http://www.bloomberg.com/news/2011-...

Nouvelles normes tardives apres le second tremblement de terre :

....Quatre des six réacteurs de Fukushima Daiichi ont été endommagés le 11 mars après le déferlement d’une vague de 14 mètres de haut, déclenché par un séisme de magnitude 9, le plus puissant jamais enregistré au Japon.

Tous les circuits d’alimentation électrique et de refroidissement sont tombés en panne, y compris les générateurs de secours. Les barres de combustible ont alors commencé à chauffer et à fusionner, provoquant des explosions qui ont elles-mêmes entraîné des fuites d’eau radioactive.

L’arrosage intensif des installations avec de l’eau de mer, remplacée depuis par de l’eau douce, a permis de stopper le processus infernal de fusion, mais les travaux de rétablissement de l’électricité et des pompes de refroidissement avancent très lentement, en raison notamment de la présence d’eau fortement radioactive dans les bâtiments.

Afin de prévenir ce genre d’accident, l’Agence de sûreté nucléaire japonaise a ordonné samedi à tous les opérateurs de centrales nucléaires de prévoir au moins deux générateurs fonctionnant au diesel pour chaque réacteur, même pour ceux qui sont à l’arrêt en cours de refroidissement.

Selon les normes de sécurité actuelles, les opérateurs n’étaient tenus de prévoir qu’un seul générateur de secours pour les réacteurs à l’arrêt....

http://www.romandie.com/ats/news/11...

les journalistes perdent des zeros :

Semi-conducteurs : le séisme au Japon pourrait coûter 470.000 milliards de dollars à l’économie

publié le 09/04/2011 à 15:30

http://www.lexpress.fr/actualites/1...

470 Milliards $,en realité c’est deja beaucoup...



attention avec les chffres
10 avril 2011 - 03h58 - Posté par socialistpower

"l’eau de pluie échantillonné près de San Francisco a été trouvé à plus de 18.000 fois au-dessus des normes fédérales de l’eau potable’

Je sais que la mécanique des gaz dans l’atmosphère est très compliquée ... et qu’il faut se méfier des logiques tronquées laissant penser que les zones éloignées sont moins dangereueses ... mais tout de meme ... l’eau à tokyo est toujours potable par contre de l’eau à san fransisco serait elle 18.000 fois plus contaminée (en supposant que les normes américaines et japonaises soient proches ) ?? J’avoue rester séptique.
D’ailleurs il faut faire attention aux chiffres. Le point en amérique est l’équivalent de la virgule en france.
Donc est ce que ce ne serait pas simplement 18 fois plutot que 18 mille fois ?



attention avec les chiffres... et avec le sens du texte.
12 avril 2011 - 14h22 - Posté par RiGeL

Il faut bien lire le texte :

l’eau de pluie échantillonné ...18.000 fois au-dessus des normes fédérales de l’eau potable

l’eau à tokyo est toujours potable par contre de l’eau à san fransisco serait elle 18.000 fois plus contaminée

On parle de l’eau de pluie à San Francisco, pas de l’eau potable. C’est nettement diffférent. A moins bien sur que la ville de san francisco introduise dans le réseau d’eau potable de la ville de l’eau de pluie non retraitée, ce dont je doute très fortement.


Fukushima est entré en fusion, c’est confirmé
10 avril 2011 - 09h44

pour ceux qui doutent,un rapport scientifique belge

CASE ORANGE - Traduction intégrale du rapport de Belfort Group en français

Posted on mardi, février 22, 2011, under

GÉOINGÉNIÉRIE, ONDES et HAARP, STOP SPRAYING US (CHEMTRAILS), VRAC ET ACTU

http://supahumandignity.blogspot.co...

et la loi secrete US a l’origine :

Bill Text 107th Congress (2001-2002) H.R.2977.IH”, then google “Excerpt from the FIGU Bulletin No. 13 (Vol. 4), January 1998 (English translation : February 1998)” and pick the third option (“HAARP – A Reckless Experiment”) and read the most profound explanation that one can give You on this planet about HAARP.



Fukushima est entré en fusion, c’est confirmé
10 avril 2011 - 10h14 - Posté par

"groupe d’investigateurs qui preferent rester anonymes"...

comme Jean-Marine :)


Fukushima est entré en fusion, c’est confirmé
10 avril 2011 - 10h53 - Posté par newphoenix

"le coeur du reacteur est rentrer en fusion" !?!
Plutôt imprécis comme news ....
Quel réacteur le 1,2,3,4 ??? Car n’oublions pas le n°3 contient du plutonium .
Quel genre de fusion partielle, totale ?!?
On s’est déjà que depuis le 14 Mars qu’au moins deux réacteurs ont eu une fusion partielle.
Les détails sont importants car ce qui se trame s’en doute est le type d’incident nucléaire le plus grave qui soit et qui ne s’est encore jamais produit un Syndrome Chinois.



Fukushima est entré en fusion, c’est confirmé
12 avril 2011 - 14h45 - Posté par RiGeL

Dans un e-mail personnel, le chercheur en environnement, le Dr Ilya Perlingieri a expliqué les dangers du déversement par les japonais de milliers de tonnes d’eau radioactive dans le Pacifique, en disant : Nous sommes tous en grave danger ! Ceci a été de la folie ! Cette eau radioactive va venir ici (vers l’Amérique). Ça ne fait aucun doute. Les courants l’emmèneront vers la côte ouest et contamineront les plages et toute la vie marine entre la côte et le Japon. Ce qui s’évapore naturellement viendra alors par les courants aériens sur le reste des États-Unis et le reste de la planète ! "

Mes connaissances dans le domaine nucléaires sont pour le moins partielles, donc j’aimerai que quelqu’un me fournisse une explication.

De l’eau radioactive est rejetée dans l’océan. Ca ok. Mais elle est radioactive pourquoi, parce que les atomes H et O de H2O sont devenus des isotopes radioactifs, ou parce que cette eau est souillée d’autres éléments radioactifs (genre iode ou uranium ?

Si les H et O sont devenus des isotopes, je serais intéressé de savoir comment cela peut se provoquer. Je n’avais pas conaissance qu’un tel phénomène fut possible.

Dans le cas contraire, à savoir si l’eau a été souillée par des éléments radioactifs, j’aimerai connaitre les éléments qui sont susceptibles de s’évaporer naturellement. Je n’ais pas connaissance de l’existence de tels éléments (mais encore une fois, je ne suis pas spécialiste du sujet).



Fukushima est entré en fusion, c’est confirmé
13 avril 2011 - 19h46 - Posté par

Non ce n’est pas l’hydrognène ou l’oxygène qui deviennent radiocatifs, ce sont principalement l’iode et le césium qui se mélangent à l’eau et à l’air.

L’iode s’élimine en quelques semaines ou mois (en trois mois sa quantité est divisée par 2000) mais malheureusement le césium est plus coriace : 300 ans pour diviser une quantité donnée par 1000.

Après, tout dépend des quantités libérées.

Les premiers rejets ont été plus ou moins limités par des filtres qui ont retenu une bonne partie de l’iode. En revanche, suite aux explosions et aux rejets d’eau dans la mer, c’est directement le jus du cricuit primaire qui a filé dans la nature.

Le césium est particulièrement dangereux parce qu’il a des propriétés chimiques proches du potassium et se fixe donc dans les organismes vivants.

Les autres matériaux lourds comme l’uranium sont moins susceptibles de se répandre parce qu’ils sont plus denses et ne voyagent pas aussi facilement dans l’air et l’eau. Ce qui ne veut pas dire que le risque est nul.






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite