Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Référendum en Italie. Réflexion personnelle rapide et succincte

de : Pierre Assante
mardi 14 juin 2011 - 13h22 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 243.4 ko

Les 4 NON des 4 référendums qui recueillent chacun près de 95% des 57% de votants (donc le OUI aux lois "berlusconiennes" à 5% !!!) sont un énorme rejet de la politique et de la personnalité de Berlusconi, à l’appel des forces d’opposition à son gouvernement parmi lesquelles les communistes du PDCI et Rifondazione Comunista et les dissidents du PD qui ont formé le SEL.

Dans les conditions de la crise, la position des métallos de la CGIL, et les actions populaires qu’elle a catalysées, a été capitale face à un renoncement répandu par les autres centrales syndicales et le PD issu de la dissolution du PCI.

Nous sommes loin pourtant de la construction d’une politique alternative.

Cependant ce rejet est gros d’une aspiration à rechercher le contenu et les conditions de cette alternative et en particulier d’une alternative Italienne, Européenne et mondiale au libéralisme, au capitalisme impérialiste mondialement informationnalisé.

La situation italienne est grosse aussi des dangers de la réaction dans un pays qui a connu le Gladio, la P2, les attentats noirs de Bologne et d’ailleurs, les brigades rouges et le terrorisme contre l’alliance des forces démocratiques, l’intervention des USA contre toute transformation sociale à participation communiste, l’assassinat d’Aldo Moro, la dissolution du PCI après la mort d’Enrico Berlinguer…..

La crise de suraccumulation du capital et ses effets sur les choix de la politique du libéralisme, sur les conditions de vie des milieux populaires qui en découlent, leurs marée destructrice qui, après des décennies d’attaque contre les conditions de travail et de vie de la classe ouvrière s’étend à présent dans les couches moyennes des pays du capitalisme développé, ouvre et ces dangers et ces perspectives.

Il faudra être attentif aux suites de cet évènement. L’Italie a souvent été un laboratoire des progrès et des réactions parmi les pays capitalistes avancés, avec ses contradictions nationales, économiques, politiques, sociologiques, ses grandes expériences populaires.

La Grèce, le Portugal..., l’Europe, le monde et son humanité sont à un tournant difficile et prometteur. L’Italie peut y jouer un rôle particulier et pédagogique pour notre prise de conscience du processus en cours dans ce monde, et dans cette Europe.

Pierre Assante, 13 juin 2011

http://pierre.assante.over-blog.com...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Référendum en Italie. Réflexion personnelle rapide et succincte
15 juin 2011 - 08h21 - Posté par Copas

La situation italienne est grosse aussi des dangers de la réaction dans un pays qui a connu le Gladio, la P2, les attentats noirs de Bologne et d’ailleurs, les brigades rouges et le terrorisme contre l’alliance des forces démocratiques, l’intervention des USA contre toute transformation sociale à participation communiste, l’assassinat d’Aldo Moro, la dissolution du PCI après la mort d’Enrico Berlinguer…..

tu parles de quoi là ?

Du compromis historique ?

C’est fait , les débris de la DC se sont alliés aux liquidateurs du PCI pour une politique de droite qui a ramené une droite autoritaire aux affaires.

Le vieux couplet refait surface.

L’alternative n’existe pas de recommencer la relation aux institutions que l’on connait . Elle passe par le développement d’un sujet de masse organisé qui puisse par sa dynamique se hisser comme concurrent à l’état tel qu’il est.

Ou, autrement dit, toutes les avancées institutionnelles sont bonnes à prendre (référendums, libertés démocratiques, proportionnelle, etc), mais ce ne sont que des batailles qui permettent de prendre confiance en soi , sans pour autant traiter en soit de ce qui permettra réellement de renverser les réels pouvoirs d’une société capitaliste.

On parle là d’une question stratégique : comment change une société

Il y a des percées stratégiques à faire pour trouver le chemin.

La période fait que nous allons vers des affrontements majeurs, ce qui démonte bien des accommodements avec le système, les révolutions arabes, de puissants mouvements de masse en Europe des travailleurs et de la jeunesse ont montré cette exacerbation des tensions, le rejet massif absolu des agressions (privatisations, retraites, etc) prouvé par les référendums italiens et slovènes avec des scores énormes ne permet pas de dégager encore une stratégie permettant de remettre réellement en cause le capitalisme.

L’intitulé du dernier mouvement espagnols des indignés, et surtout de la démocratie réelle montre cette recherche pleine d’illusions pour laquelle il faudra bien élaguer et trouver des chemins d’accomplissement qui ne se découvrent pas en ré-enfourchant le cheval fourbu du réformisme cristallisé dans les institutions de l’état.

Régénérer tout cela, c’est d’abord ancrer la bataille dans les lieux de reproduction du pouvoir de la classe dominante (entreprises, commerces, services, etc), et dans la classe populaire dans ces lieux afin qu’une alternative réelle existe.

C’est également analyser et décrire ce qui n’a pas marché dans le chemin des gauches dans les institutions (transformées en auxiliaires du capitalisme), s’abstraire de cela c’est retourner jusqu’à la nausée dans les mêmes impasses.

Nous avons tous à faire un effort pour avoir une stratégie réelle qui bloque les agressions du capitalisme et en même temps trouvent les chemins qui renverseront cette classe et permettront l’autogestion par les travailleurs.

La question des référendums est un aspect tactique de ces batailles mais pas encore un chemin crédible (ça peut aussi servir à la xénophobie les referendums, comme en Suisse). Ce sont des conquêtes mais pas des solutions à l’organisation des sociétés humaines







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
Exemple.
lundi 17 mai
de jy.D
1 commentaire
Après le vote du PCF, un appel des « Communistes insoumises et insoumis »
lundi 17 mai
de Communistes insoumises et insoumis
5 commentaires
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite