Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE

de : Collectif BELLACIAO mercredi 29 juin 2011 - 23h51 - Signaler aux modérateurs
32 commentaires
JPEG - 90.7 ko

Le combat mené progressivement en Grèce depuis plusieurs années, un combat qui grossit de mois en mois, comme une vague, malgré des moments de relative accalmie et de semblant de reflux, est un combat qui nous concerne toutes et tous.

Non seulement du point de vue de la solidarité avec les exploités Grecs, mais encore, en solidarité avec tous les exploités d’Europe , y compris dans notre pays ! Car cette soi-disant "crise de la dette grecque" a déjà et aura encore des impacts violents et profonds au-delà des frontières hellènes.

Face au FMI, à la BCE, à l’Union Européenne, aux banques mais également, face à des élites corrompues, face à un gouvernement traître à son pays, (dont les membres sont adhérents à l’Internationale Socialiste), face à des multinationales rapaces, le peuple grec mène actuellement un combat d’une importance capitale, qui concerne tous les travailleurs, citoyens et  contribuables d’Europe.


En effet, contraint par un Parlement félon de se voir imposer un plan dit "d’austérité", interdit d’annuler une dette inique ou d’envisager de faire faillite, par exemple, tout cela afin de préserver une monnaie unique, l’Euro, dont on pouvait bien prédire vers quelle type de catastrophe elle risquait de nous emmener à court terme (car c’était l’alliance de la carpe et du lapin, de tant d’économies disparates), le peuple grec, qui subit depuis plusieurs années l’onde de choc de la construction européenne à marche forcée sous domination des bourgeoisies franco-allemande et américaine, est entré en lutte contre un État qui a été définitivement verrouillé par une bande de flibustiers, pour servir le Capital et l’impérialisme.

Ce "plan" n’est en réalité qu’une énorme et massive extorsion de fonds organisée au profit des banques qui détiennent la "dette grecque", dette grecque que les mêmes banques ont largement et majoritairement contribué à créer avec l’aval sinon le soutien actif des institutions économiques européennes et mondiales !

Honteusement accusé par la Chancelière Merkel (et d’autres) d’être un peuple de "fainéants" et de "profiteurs" des "largesses" d’une l’Union européenne soi-disant protectrice et généreuse, proposés à la face du monde comme exemple de ce que "l’Etat-providence" serait, soi-disant un échec, le peuple grec est pris dans les filets de la mondialisation et doit s’en sortir à toute force, maintenant ou jamais.

Présentée il y a encore quelques mois par les médias européens comme une lutte d’arrière-garde qui n’aurait été le fait que de bandes de "jeunes anarchistes", la réalité que montrent photos, vidéos, témoignages... est tout autre.

L’histoire qui se déroule actuellement, c’est celle d’un peuple qui se soulève progressivement contre ses exploiteurs, contre ses dirigeants, contre ses élites, quelle que soit leur "coloration" politique, contre un système tout entier, ce, quels que soient l’âge, l’opinion, la religion, la situation des manifestants.

Un peuple pacifique mais lucide et courageux, un peuple de la mer, de la montagne, et des villes, qui prend conscience de ce qui est réellement en train de lui arriver, et qui a compris que ses élites et ses dirigeants ont tout fait, à droite comme à gauche, pour lui cacher le plus longtemps possible l’abîme vers lequel ils l’avaient dirigé.

Le peuple grec est confronté à la réalité crue du système capitaliste dans un contexte impérialiste en pleine expansion, et en phase de renouveau agressif . Il est confronté à la réalité des transformations de "l’Etat de Droit", de la Politique, amenées par le déploiement et l"enracinement de l’économie impérialiste sous domination américaine au plus profond des économies européennes.

Un syndicaliste anglais du 19ème siècle, Th. Dunning, rappelait cette loi d’airain, qui se vérifie de tous temps, y compris en Grèce actuellement :

"Le capital a horreur de l’absence de
profit ou des très petits profits comme la nature a horreur du vide. Quand le profit est adéquat, le capital devient audacieux. Garantissez-lui dix pour cent, et on pourra l’employer partout ; à vingt pour cent, il s’anime, à cinquante pour cent, il devient carrément téméraire ; à cent pour cent il foulera aux pieds toutes les lois humaines ; à trois cents pour cent, il n’est pas de crime qu’il n’osera commettre, même s’il encourt la potence. Si le tumulte et les conflits rapportent du profit, il les encouragera l’un et l’autre. La preuve : la contrebande et la traite des esclaves."

Car ce ne sera certes pas "l’austérité" pour tout le monde !

La situation en Grèce révèle également, si besoin était, le vrai visage d’une Union européenne créée par les démocrates-chrétiens, les libéraux et les "socialistes" avec le soutien (politique et financier) des Etats-Unis pour les banques, comme instrument de lutte de classe au service du capitalisme américain et surtout, CONTRE LES PEUPLES.

Porteuse de possibilités révolutionnaires de plus en plus manifestes à l’échelle européenne, la situation grecque et le combat des grecs ne peut qu’appeler naturellement et spontanément une réponse et un soutien sans faille au-delà des frontières, de tous les communistes et de tous les progressistes.

Le Collectif BELLACIAO relève le silence complice de la Confédération Européenne des Syndicats, confédération de paille qui n’a même pas UN MOT pour ses homologues grecs.

Le Collectif BELLACIAO s’interroge sur le fait qu’à l’aube de la mascarade de l’élection présidentielle de 2012, les partis situés à la gauche de l’UMP en France n’aient pas encore organisé à ce jour, fin de la 48ème heure de grève générale massive, jour du vote au Parlement, alors que la milice d’Etat s’emploie à casser des manifestants pacifiques avec une brutalité inouïe, une mobilisation populaire et durable en soutien au peuple grec.

Nous invitons donc d’abord tous les militants progressistes, membres de partis, syndicats et associations de gauche et d’extrême-gauche à alerter leurs dirigeants locaux et nationaux sur cet état de fait intolérable et à réclamer d’urgence l’organisation d’une mobilisation de soutien réelle, populaire, politique, et qui réponde à d’autres objectifs que des objectifs électoralistes.

La solidarité internationale des exploités dans la lutte des classes est la base du mouvement communiste.

Il est intolérable (mais très révélateur , et nous ne sommes pas surpris) qu’aucune condamnation formelle du gouvernement Papandréou et de la majorité "socialistes" au Parlement grec n’ait été entendue à ce jour dans notre pays en provenance du PS et ses alliés habituels, alors même, qu’une fois encore, c’est la France qui fournit au FMI sa nouvelle directrice et que les premiers mots de celle-ci sur la Grèce ont été de réclamer "l’unité nationale" dont on sait ce qu’elle signifie !

Il faudra questionner sévèrement ces "socialistes"-là et ceux qui s’allieront avec eux sans mot dire, et ce quel que soit le motif de l’alliance ("battre la droite - battre Sarkozy") !

A fortiori quand Sarkozy et son gouvernement, bons élèves de l’impérialisme, s’apprêtent à nous enfoncer à notre tour dans plus de dette avec leur "grand emprunt", tout en voulant faire inscrire la rigueur budgétaire et le contrôle des déficits dans notre constitution et en accordant toujours plus de largesses fiscales aux possédants et aux riches ! Cette "dette" qu’ils utiliseront ensuite contre nous quand nous voudrons dire STOP.

Attention : QUI NE DIT MOT CONSENT.

Pouvons-nous consentir à ce que subit le peuple grec ? NON.

L’État français et l’État allemand, avec la complicité active d’autres États, qui appartiennent désormais pleinement directement (par les dettes, notamment) et indirectement (par la corruption des élites, par exemple) à la bourgeoisie, aux multinationales et aux banques ( s’il y a supra-nationalité réelle , elle est belle et bien là ), sont littéralement entrés en guerre contre le peuple grec.

Bientôt, cela sera le tour des Espagnols, des Irlandais, des Italiens, et dans quelques temps aussi, du peuple de la France.

Il faut donc le dire haut et fort :

PAS EN NOTRE NOM ! 
NOT IN OUR NAME !

Faut-il attendre de voir ressortir de son marais l’hydre de la révolution fasciste, comme dans les années trente (auxquelles les années 2000 ressemblent de plus en plus furieusement) ? Non, il ne faut pas attendre ; quand les fascistes seront pleinement de retour, il sera trop tard.

Il faut s’organiser et organiser la résistance et le soutien aux révoltes de libération dès à présent.

Ce qui justifie d’autant plus le soutien immédiat, par tous moyens, au peuple grec.


2012 n’est qu’une date du calendrier dans l’organisation et la construction de la résistance face à ce qui nous attend tous, partout en Europe, et rien de plus (sinon une tartufferie destinée, encore, à tromper et à endormir le peuple sur la réalité de son avenir).

Ne nous laissons pas piéger par le miroir aux alouettes de la présidentielle et ne nous détournons pas des luttes réelles.

θάρρος και δύναμη στους Έλληνες !
(Courage et force pour les Grecs)


Collectif BELLACIAO,
Paris, le 29 juin 2011



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 00h02

θάρρος και δύναμη στους Έλληνες !

indéfectiblement solidaire .......... moâ



Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 02h14 - Posté par jaja

il suffit d’écouter sarkozi disant que sa politique , c’était d’éviter aux français une crise à la greque, pour comprendre que ce qui se passe en grèce concerne tous les travailleurs européens.

bien d’accord sur le silence de la gauche et de l’extrème gauche : npa et lo sont à la chasse aux signature en vue de 2012, chacun a les priorités qu’il choisit.

l’émancipation social, c’est loin du spectacle médiatico-électoral que cela peut se passer !



Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 10h19 - Posté par

bien d’accord sur le silence de la gauche et de l’extrème gauche : npa et lo sont à la chasse aux signature en vue de 2012, chacun a les priorités qu’il choisit.

Concrètement, qu’as-tu fais de plus que moi, militant du NPA, pour soutenir les Grecs ? Dis-moi, s’il te plait, afin que je sache si je rate le coche ou si tu dis n’importe quoi. Alors, que fais-tu qu’as-tu fais de plus ?

Penses-tu vraiment que l’urgence c’est d’égratigner LO et le NPA ? En l’occurrence pour une très mauvaise raison, car nous faisons ce que nous pouvons (articles, communiqués, en parler lors des rares passages médias) et nous pouvons peu vu que peu de gens sont prêts à donner de leur temps pour faire vivre une organisation, c’est tellement plus facile d’être franc-tireur...

Chico

PS : je venais sur ce fil avec la joie de lire l’expression de la solidarité avec les Grecs, je voulais contribuer dans ce sens, et je tombe sur "ça", et je me dis qu’on n’est pas rendu... Pffffffff.........

PS2 : dans mon coin (et je pense que c’est partout pareil), personne n’a encore cherché la moindre signature, encore de l’intox, du fantasme.... Pffffffffffff..........


Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 10h44 - Posté par LA LOUVE

@ Chico :

PS : je venais sur ce fil avec la joie de lire l’expression de la solidarité avec les Grecs,

Et bien continue camarade ;-) et laisse causer les pisse-vinaigre.

A +


Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 13h35 - Posté par

et laisse causer les pisse-vinaigre.

Merci du conseil, LL... J’ai un gros besoin de vacances... Et justement je devrais pouvoir croiser ma vieille copine athénienne Polixeni, qui tous ces jours est sur la place devant le parlement, et que je soutiens de loin du mieux que je peux...

Chico


Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 10h43 - Posté par LA LOUVE

bien d’accord sur le silence de la gauche et de l’extrème gauche : npa et lo sont à la chasse aux signature en vue de 2012, chacun a les priorités qu’il choisit.

Excuse moi mais sur ce coup là NPA n’est pas du tout le pire et au moins sur leur site web il y a de fréqueentes infos des communiqués et des messages de solidarité explicites.

Sur le site du FDG : NADA

Sur le site de LO : NADA

Sur le site du PCF : bahhhh, y’a plus de site pour l’instant ;-)

sur le site du PDG : il a fallu attendre HIER SOIR (les réflexions sur le site depuis 3 jours, le communiqué du Collectif ....) pour qu’ils publient le leur à l’arrache, un truc tout bidon sans aucun fond politique..

Alors bon, quand tu vois le NPA avec ses 3000 adhérents qui essaie de tenir la corde tu te dis, franchement c’est pas les pires et l’urgence là c’est pas DU TOUT De leur taper sur l gueule.

Donc "JAJA", je te le dis : encore un coup comme ça sur un tel sujet et tu sors. Nous prends pas pour des cons merci.


Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 21h59 - Posté par jaja

ayant donné quelques années de militantisme à l’extrème-gauche électoraliste, j’ai ma petite idée ..............

sinon LL, pas de soucis, je sors tranquillement et ne viendrais plus emmerder les croyants avec mon anti-electoralisme primaire.

primaire car l’anti-électoralisme ne peut être que primaire.

bonne soirée


Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
1er juillet 2011 - 13h33 - Posté par La Louve

@Jaja : ce n’est absolument pas ce que j’ai dit et d’ailleurs, ce que tu as fait n’est pas de "l’antiélectoralisme primaire". tu as "juste" tapé sciemment et A TORT sur le NPA et je te le faisais seulement remarquer.
Par souci de "justice" (c’est à la mode la "justice"...)
Car évidemment on peut discuter de l’élection, de l’électoralisme etc.
LL


Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 04h36

Les communistes sincères doivent bien voir le résultat des politiques socialistes menées dans le cadre de l’Union européenne. Partout où les socialistes sont au pouvoir, ils mènent,une politique de droite, ce fut le cas en France avec Delors, Bérégovoy, Jospin DSK les gros privatiseurs et bloqueurs des salaires, ce fut la politique des socialistes allemands de Schroeder, de Blair (si on peut appeler ce travailliste de socialiste), sans oublier les Zapatero et les socialistes portugais.

Les communistes savent bien qui a voté NON au TCE et quels sont les députés et sénateurs qui ont soutenu le traité de Lisbonne et la clique de Sarlozy Barosso en s’abstenant au Congrès de Versailles. Qui ne dit mot consent.

Partout où ils sont au pouvoir, ils mènent la politique en faveur du grand capital, pour le libre échange intégral et au profit des multinationales germano américaines, contre les peuple qui résistent, Cuba, l’Irak, la Yougoslavie et la Lybie. Au nom des droits des droits de l’homme (blanc, catho et pro américain, voire obèse), ils mènent les guerres avec l’OTAN, bombardent, tuent et pillent les peuples, en favorisant l’émigration des élites vers l’Europe et ls USA, l’émigration des élites formées dans les pays pauvres.

De deux choses l’une, soit les communistes cautionnent cette politique, soit ils la combattent.

La première solution, c’est la politique du PCF depuis 1945, l’union avec les traitres, les valets des américains et il n’y a pas besoin d’être bien main pour voir les résultats. En Lybie, en Côte d’Ivoire, en Grèce, en Espagne, et aussi en France où les riches DSK peuvent se vautrer dans des millions de dollars après avoir ou pas payé les prostituées de service.
Laurent junior, Buffet, et Hue s’inscrivent clairement dans la politique de trahison et de soutien aux européistes, qu’ils soit libéraux ou socilaistes, quelles sont les différences à l’arrivée. Voyez chez les grecs, les CRS et les privatisations socialistes, Franco aurait fait pareil contre ses opposants.

La seconde solution, c’est la rupture claire de toutes ces alliances mortelles, et le retour à une politique de lutte des classes, passant par la dictature du prolétariat et l’appropriation des moyens de production. Ce qui suppose la sortie de l’Union européenne, de l’OTAN et de tous les organismes satellites de l’impérialisme germano américain.

Dans ce dernier cadre, rien n’est négociable, il n’y a pas d’accord électoral à prévoir.

A bas l’union de la gauche.
Ni dieu, ni maitre

Vive la sociale.



Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 09h33 - Posté par richard PALAO

jusqu’à la signature du programme commun de la gauche , la position du PCF était clair : NON A L EUROPE , et c’est en lisant le programme commun que les adhérents ont appris et ont avalé sans piper mot la nouvelle position du parti , en gros : l’europe existe , il faut faire avec et essayer de la démocratiser pour qu ’elle devienne l ’europe des travailleurs...

On voit aujourdhui le résultat de ce renoncement , mais le pire c’est que personne n en a tiré la leçon , le PCF s est intégré dans le très pro-européen PGE et le NPA dans son programme nous dit que l europe est "la bonne echelle " pour trouver des solutions à la crise ...

L europe n ’est qu’un maillon de la mondialisation économique et financière tous ceux qui a un échelon ou à un autre de cette europe ( CES par exemple) participent à faire fonctionner les institutions sont donc complices de la politique d’austérité menée contre les travailleurs les grecs qui sont anbandonnés à leur triste sort par ceux qui siègent dans les institutions , il appartient donc aux travailleurs européens de soutenir le peuple grec , en luttant aux cotés du peuple grec, on lutte également pour les travailleurs français et pour ceux de tous les pays à qui l’ont fait payer la crise en épargnant les banques .


Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
1er juillet 2011 - 08h29 - Posté par Copas

jusqu’à la signature du programme commun de la gauche , la position du PCF était clair : NON A L EUROPE , et c’est en lisant le programme commun que les adhérents ont appris et ont avalé sans piper mot la nouvelle position du parti , en gros : l’europe existe , il faut faire avec et essayer de la démocratiser pour qu ’elle devienne l ’europe des travailleurs...

On voit aujourdhui le résultat de ce renoncement , mais le pire c’est que personne n en a tiré la leçon , le PCF s est intégré dans le très pro-européen PGE et le NPA dans son programme nous dit que l europe est "la bonne echelle " pour trouver des solutions à la crise ...

et toujours le couplet vachard et diviseur contre l’Europe des travailleurs.

Personne au NPA n’est appareil-d’état-de-l’UE-compatible, tu confonds l’Europe des travailleurs avec l’appareil d’état de l’UE.

Avant le programme commun ? après ?

Le problème n’était pas l’abandon de la nation au profit de la super-nation, mais la continuation d’une relation de plus en plus incrustée dans les appareils d’état bourgeois, au travers du nationalisme comme au travers de la super-nation en construction.

C’est bien la compréhension de ce qu’est un appareil d’état, sa nature, qui fait l’opposition à l’appareil d’état de l’UE qui a ses bandes armées et politiques nationales et super-nationales.

Ces salades, ne consistent pas à aller rouler des patins au nationalisme, appeler à la solidarité n’est pas jeter des poubelles contre la classe populaire européenne.

Tu ne peux t’empêcher de lancer ce couplet là. Au passage en racontant n’importe quoi et en jouant sur les differents entendements qui existent des zones géographiques pour jouer les peuples les uns contre les autres.

L’appareil d’état de l’UE se construit par la fusion en son sein des états-nations, avec leurs bandes armées, leur BCE, etc.

Il est à combattre et à affaiblir, mais il ne se confond pas avec les travailleurs de toutes nations qui sont dans ces espaces.

Répondre à l’appel du peuple grec est important et se fait par la solidarité comme dans le développement dans chaque vieil état nation de la bataille pour renverser le capital.

Mais il y a également une dimension commune de fait (comme il en existe une aussi qui est méditerranéenne et de fait, mais là sans appareil d’état commun de la bourgeoisie, même en construction). Cette dimension a un gros problème avec les nationalistes dans les gauches européennes (qui passent d’ailleurs du nationalisme bourgeois national au nationalisme bourgeois européen les uns après les autres).

Mais comment ne pas voir également que la dimension européenne de la riposte est notoirement insuffisante, et comment ne pas être effaré de voir certains passer leur temps à balancer des attaques contre cette dimension là de la riposte de la classe populaire.


Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
1er juillet 2011 - 19h01 - Posté par richard PALAO

TU M EXCUSERAS copas , ça vole trop haut pour moi , je ne comprends pas ce que tu me reproche car à aucun moment je m en suis pris aux travailleurs européens je m en prends aux insitutions de L UE à ceux qui les acceptent ainsi qu ’à ceux qui nous disent que nos problèmes ne peuvent être résolus qu au niveau européen que ce soit l europe de l UE ou la grande europe ...

IL EXISTE DES SOLUTIONS NATIONALES A NOS PROBLEMES , je ne citerais qu’un seul exemple pour ne pas faire trop long , mais il y a en d ’autres : le partage des richesses non productives qui ne servent actuellement qu a enrichir les actionnaires , je ne crois pas que l a bonne echelle pour résoudre ce genre de problème soit l europe comme le dit le NPA , cela peut être règlé en FRANCE ...

je maintiens donc que prétendre que la bonne echelle c ’est l europe revient à repousser la solution de ces problèmes , je ne vois pas en quoi se battre en FRANCE est en opposition avec des luttes unitaires européennes sur d autres sujets.

de plus à l heure actuelle il n existe aucune organisation à l echelle européenne capable de mobiliser les travailleurs pour organiser des luttes unitaires sur des problèmes communs alors doit -on atttendre que cette organisation existe en criant et en sautant comme un cabri L EUROPE !!!l L EUROPE !! l EUROPE comme le disait DE GAULLE ou doit on engager les luttes dans les pays ou les travailleurs sont près a se mobilser autour de leur syndicat pour moi la réponse va de soit

alors COPAS , je ne m’exprime toujours pas très bien , je ne suis peut -être pas très clair , que veux tu mes universités je les ai faites dans la rue , au boulot et dans les luttes , alors STP cesse de caricaturer mes interventions et de jouer sur les mots pour me faire dire le contraire de ce que je pense ...


Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 10h14 - Posté par LA LOUVE

De deux choses l’une, soit les communistes cautionnent cette politique, soit ils la combattent.

Et oui. Une barricade n’a que deux côtés....

LL


Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 08h18 - Posté par marie.lina

Solidarité sans aucune réserve : DEHORS LES NEOS-LIBERAUX
Ils veulent notre peau , donc jetons les dans le caniveau ,c’est grossier de nous imposer une "dette" que les banques et le FMI ont forgée avec leurs "petits bras"marie.lina



Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 09h10

S’il y a dette il y a prêteurs. Arrêtons de dire les banques, les riches... il faut publier les noms de individus qui tirent les ficelles.



Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 09h40 - Posté par Ciapa Rusa

... et ces individus peuvent et pourront "compter" sur Lagarde-Hyène de leurs "valeurs"...


Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 09h48 - Posté par wasselin

merci a BELLACIAO pour les infos vidéos du 29 6 sur la GRECE
merci aux peuple grec qui depuis plus d’un an se bat pour tous les peuples d’EUROPE,car nous allons avoir notre tour dans ce racket le probléme pour nous sait que notre (gauche) est plus à droite que la droite elle meme
bonjour les dégats pour les pauvres francais qui ne se bougent pas le cu fw


Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 12h39 - Posté par alain chancogne

Bien entendu, toutà fait d’accord..avec ce texte.

Juste un truc qui démontre selon moi, ou conduit la conversion "européiste" des"communistes

Ce PIEROT (moins nul que l’"Autre" dont c’est le prénom mais qui prend deux "airs" -de chien battu- )écrit un papier dans l’Huma du jour avec destrucs pas mal..

Éditorial :

I

l n’est pas sûr que du côté de la place Syntagma ou dans le port du Pirée, l’on souscrive à l’appréciation portée par Martine Aubry sur la nomination de Christine Lagarde à la direction du FMI. Non, contrairement à ce qu’a déclaré hier matin au micro de France Inter la candidate à l’investiture socialiste, ce n’est pas « une bonne nouvelle » pour l’Europe et évidemment pas pour le monde. Certes, l’ordonnance de la saignée que les dirigeants de l’UE et du FMI ont commencé de pratiquer contre le peuple grec, portait la signature de Dominique Strauss-Kahn, mais il serait vain d’espérer que la ministre de l’économie et des finances de Nicolas Sarkozy « abandonne son habit de libérale pour prendre celui de la régulation. » Celle dont le nom est lié au bouclier fiscal, qui s’avéra un efficace moyen de protection sociale des plus riches en même temps qu’une torpille contre les finances publiques, n’ a pas perdu de temps pour, sitôt sa désignation sans vote à la tête du Fonds, enjoindre les parlementaires grecs d’approuver le plan de super austérité et de régression sociale.

Ce plan est tellement insupportable pour la population que le parti conservateur Nea Demokratia et plusieurs députés du Parti socialiste (PASOK) avaient annoncé qu’ils ne pouvaient l’assumer face aux citoyens. La Vouli (le parlement) a été soumise à un chantage éhonté , l’UE et le FMI conditionnant le versement d’une tranche de 12 milliards d’euro dans le cadre du prêt de 110 milliards à un vote qui appauvrira encore davantage le peuple grec et plombera pour bien longtemps le développement économique du pays. Que le choix des députés grecs se soit exercé sous la pression du FMI est chose évidente, mais il n’en demeure pas moins que la population rejette le plan dans toutes ses dimensions, son coût social et la mise à l’encan du pays tout entier. La plus grande grève qui ait été menée depuis la fin de la dictature des colonels en 1979 montre que le gouvernement aurait un atout considérable pour mener une bataille contre le diktat : l’engagement du peuple grec, mais il eût fallu dans cette perspective que le chef du gouvernement Georges Papandreou écoutât ses concitoyens et fît entendre la voix du courage politique dans l’arène européenne.

La grande avocate des peuples d’Afrique, Aminata Traoré a décrit les ravages des plans d’aménagements structurels qui ont cruellement hypothéqué l’avenir des États du continent. Le FMI a failli à sa mission ,telles qu’elle avait été définie aux accords de Bretton Woods au lendemain de la dévastation de la Seconde guerre mondiale. La question n’est pas aujourd’hui : le FMI tel qu’il est et qu’il demeure ou l’absence de régulation économique, mais quel FMI pour aider les peuples et non pour livrer leurs pays au règne des marchés et aux lois de la « concurrence libre et non faussée »

.
Ce qui est désolant c’est que l’article chute sur de la connerie socialisante

Affranchie des dogmes libéraux, L’Union européenne aurait les moyens d’éviter la faillite à la Grèce en accordant via un fonds alimenté par la BCEdes prêts bonnifiés et à long terme, permettant au pays de reprendre le chemin du développement. Cette Europe solidaire reste à construire

CE qui reste à construire, PIEROT, c’est un Parti et une presse COMMUNISTES., bordel !!

Pour que les éditos soient de lutte , de solidarité internationale, de fin de langue de bois devenue langue de pute !

PIEROT, l’huma , le P.C c’est la gôche chauve souris .

Vous connaissez le truc :

Je suis oiseau, voyez mes ailes

Je suis souris , vive les rats.

PIEROT, c’est :

Je suis communiste, voyez la charge contre Papandreou, Martine, le FMI,

Je suis FDG..voyez mon silence pour en appeler aux masses et ma superconnerie dimicolienne de BCE à démocratiser et d’Union Européenne"solidaire" à construire !

Ils n’arrêteront donc pas, de programmes partagés en citoyenisme cucul, de travailleurs transformés en "gens" ,de bagne capitallste du Pognon en "Banque centrale humanisée"

Dire que c’était TRICHET..le Capo di capo de cette BCE

TRICHER ?

OUI...

"Ceux là"savent aussi.

On peut même pa sleur demander d’aller se faire voir chez les Grecs.

Ce serait comme si t’envoyais un bateau de la Solidarité à gaza martyre avec déguisés en marins, des mecs du mossad et de Tsahal !

_Pauvres peuples sans repèresde classe , sans Partis communistes couillus, dans cette Europe de Coblenz !
Et malgré tout, parce que rien n’estjoué, VENCEREMOS !

A.C



Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 14h36 - Posté par Platon

La Grèce est à l’origine des démocraties du monde entier, mère de toute démocratie et de toutes les démocraties. (Demos kratos ou le pouvoir au peuple, le peuple par le pouvoir, une
Nous sommes tous grecs, et nous sommes de tout cœur avec le peuple Grec contre la tyrannie de ses élites, de ses dirigeants, de l’europe et de l’infâme fmi dirigé par une femme dont le compagnon porte toute une série de casseroles au dos et ne paye même pas ses impôts grâce aux précieux conseils de sa moitié.
Rappelons le cadeau royal donné par CL à BT, escroc patenté bien connu.
La population française a les mêmes dirigeants que le peuple Grec, et un jour, nous ferons tous comme le peuple Grec, le tri entre le bon grain et l’ivraie..
Comme le grand peuple Grec, et à l’instar de Stéphane HESSEL, indignons-nous, engageons-nous et surtout, révoltons-nous.



Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 14h58 - Posté par

Comme le grand peuple Grec, et à l’instar de Stéphane HESSEL, indignons-nous, engageons-nous et surtout, révoltons-nous

Ah bon ? HESSEL il a dit quelque chose pour soutenir le peuple grec ? C’est new ça.


Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 16h54 - Posté par Joannès

Observations sur nos médias à grandes audiences audios-visuelles : Tiens ! Ils affirment que le pays est en démocratie ? Seulement voilà : ils sont moins bavards pour faire des reportages en Grèce comme ils le firent en Tunisie ou en Egypte ! Et j’en passe et des meilleures sans doute ! Et oui, cela se passe près de chez nous en Europe très démocratique bien sûr ! Alors : MOTUS ! Il ne se passe rien dans les pays industrialisés . Il y règne la loi du mensonge ou de la censure ! C’est bien connu : "La vie est un long fleuve tranquille , il ne s’y passe jamais rien ! " Pour les puissants et les nouveaux seigneurs de ce monde qui puissent venir contredire la grande illusion répendue de leur pseudo-démocratie ! Le capitalisme est en crise, Messieurs, et elle n’est pas à son point culminent ! Karl Marx le dénonça pour cela car ces crises économiques dont le capitalisme rend responsables ceux qui ne vivent que des revenus de leur travail, sont graves de danger pouvant provoquer des cataclysmes imprévisibles si les Peuples n’y prennent pas garde et ne comprennent pas leur Unité indispensable pour faire face ! La social-démocratie découvre aussi son vrai visage de "gérant loyal du capitalisme" comme aimait à le rappeler Léon BLUM ! Puisse le Peuple Grec et aussi le nôtre en prendre conscience rapidement !!!



Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 19h58 - Posté par Copas

Observations sur nos médias à grandes audiences audios-visuelles : Tiens ! Ils affirment que le pays est en démocratie ? Seulement voilà : ils sont moins bavards pour faire des reportages en Grèce comme ils le firent en Tunisie ou en Egypte  !

il a fallu 1 mois de batailles de plus en plus explosives pour que les médias commencent à parler de la Tunisie.

mais bon, ça remonte à la nuit des temps tout ça, penses-tu 6 mois, c’est même pas de la préhistoire...

Il a fallu remuer ciel et terre dans le silence absolu des médias pour parler des soulèvements qui se produisaient en Tunisie, il a fallu des semaines pour qu’une gauche et une extrême gauche largement contaminée par la propagande xenophobe se dise qu’il se passe décidément quelque chose là bas, on sait pas quoi (alors que c’était simple, c’est le prolétariat urbain et le prolétariat urbain, et rien d’autre, qui pousse) ;

Il a fallu cogner à bien des portes pour répercuter des vidéos de soulèvements pris par de jeunes prolétaires urbains précaires (et rapidement des moins jeunes) qui s’affrontaient très violemment avec les sbires de Ben Ali.

La gauche dormait et refusait d’ouvrir les yeux.

Il n’y a que les amnésiques et ceux qui ont découvert qu’il se passait quelque chose en Afrique du Nord seulement quand les médias en ont parlé pour sortir de tels trucs.

Après pour l’Égypte les médias étaient aux aguets là par contre pour pas passer pour des cons. Mais toujours à manipuler.

La réalité comme les derniers événements tant en Egypte qu’en Tunisie ; c’est qu’ils se passe les mêmes choses qu’en Europe du Sud, des avancées et des reculs , et les mouvements de masse à chaque avancée vont plus haut en organisation et en puissance. Pour l"instant du moins.

Les masses de prolétaires urbains de la Méditerranée apprennent, de la violence des états capitalistes, sur les illusions, elles explorent des impasses et cherchent leurs chemins.

C’est ce qu’on peut décrire du chemin, c’est la capacité à explorer et se saisir des interstices pour s’exprimer toujours plus fort des mouvements de masse.

Chaque impasse explorée par les soulèvements à un prix terrible, traine des cortèges de souffrance matérielles et physiques, mais dans les circonstances actuelles de l’absence d’outils organisationnels suffisants on ne peut faire fine bouche.

Ce sont déjà des résultats remarquables de résistance

Le monde dit "arabo-musulman" est dans la foulée de la même poussée. De premières vagues ont poussé les dictateurs hors de leurs fauteuils, il a fallu apprendre après qu’il fallait reprendre le collier pour repasser à l’offensive.

Pendant ce temps, les groupuscules révolutionnaires prenennt tailles d’organisations, les travailleurs se dotent de syndicats de lutte de classe (en Egypte) ou poussent dans les syndicats existant des positions de lutte de classe, la jeunesse et les quartiers populaires deviennent frondeurs de façon permanente.

En Europe le mouvement grec s’est saisi des méthodes des indignés espagnols, qui s’étaient saisis eux des occupations de la place Tahrir, pour occuper des places de façon permanente et dégager des lieux de mobilisation permanents. Et là on débat mais on va quand même en partie aux bagarres.

La fermentation agit sur toute la méditerranée à plusieurs niveaux.

Nous vivons une époque de grandes batailles.

Pour l’instant les classes populaires se prennent des tannées par les cliques bourgeoises mais elles se relancent à l’assaut à chaque fois en changeant de braquet. Ca ne durera pas toujours mais c’est la tendance actuelle.

Il faut remonter à la période entourant 68 pour voir autant de mouvements si puissants, autant permanents à cette taille sur des semaines et des mois, en Europe du Sud et en Méditerranée.

Et ce n’est pas fini, en zone géographique comme en intensité.

En France nous sommes sous le coup du reflux de la suite du mouvement de l’automne mais on voit déjà remonter les mêmes précurseurs que les mois précédant le mouvement de l’automne dernier, avec l’augmentation des batailles de travailleurs, sur les salaires notamment . On verra si ça se concrétise mais c’est indéniablement des odeurs de poudre dans la société française comme italienne qui se répandent.


Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 18h35 - Posté par Tanguy

"Non, il ne faut pas attendre ; quand les fascistes seront pleinement de retour, il sera trop tard."

Les fascistes sont déjà là, au cas ou vous ne l’auriez pas remarqué, mais il n’est jamais trop tard pour tenter quelque chose.... La mobilisation se doit d’être de masse mais les individus se doivent d’agir par eux-même, chacun peut lancer une action pour "montrer l’exemple" aux autres... Comme les fascistes sont là (et dans l’esprit de bien des gens, à leur insu bien souvent) ce n’est pas sans risque.. Mais comment imaginer une révolution sans risque ?



Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
1er juillet 2011 - 13h37 - Posté par LL

Les fascistes ne sont pas ENCORE au pouvoir, désolée.

Il y a des accointances de + en + fortes entre eux et la "droite", leurs idées traversent de + en + la droite "traditionnelle", mais on n’est pas encore dans l’Espagne franquiste ou l’Italie mussolinienne...non. On peut dire qu’il souffle un vent nauséabond de renouveau fasciste, mais à ce stade pas encore plus. Il ne suffit pas d’être raciste et autoritariste pour être un fasciste.
LL


Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
1er juillet 2011 - 17h43 - Posté par

Et le fascisme arrive au pouvoir lorsque le capital le veut, lorsqu’il en a besoin, lorsqu’il estime que c’est sa meilleure option. On n’en est heureusement pas là, UMP ou PS sont (encore) crédibles et efficaces pour gérer le capitalisme et assurer la stabilité nécessaire à de jolis taux de profit.

Chico


Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 23h26 - Posté par politproducteur

"Le peuple grec est confronté à la réalité crue du système capitaliste dans un contexte impérialiste en pleine expansion, et en phase de renouveau agressif" :

Entièrement d’accord et solidaire !
Nous soutenons également (bien que plus modestement que cet excellent site) les Indignés grecs :

Hommage aux Grecs indignés contre l’esclavage pour dettes, Αφιέρωμα στους Έλληνες αγανακτισμένοι κατά της δουλείας χρέους

L’ONU en guerre contre l’austérité (Sound document : Report on the World Social Situation 2011, Key points)



Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
30 juin 2011 - 23h46 - Posté par patrice bardet

l’attitude de nos syndicats et organisations ouvrières est absolument lamentable, en dessous de tout

L’appel de Bellaciao est une heureuse initiative.

Qui sait, donc ?



Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
1er juillet 2011 - 07h50 - Posté par cop

Cet appel est à l’image du site, militant.

C’est bien, Bellaciao a son rang dans les organisations du mouvement historique d’émancipation des exploités.

Et il le fait dans la chair même des événements.

En Europe actuellement il y a deux camps, celui de la classe exploitée , de ceux qui refusent l’injustice sociale, avec ses cortèges d’hommes et femmes justes qui se lèvent pour la liberté et celui de la bourgeoisie grecque, européenne et internationale, celui des banques et des actionnaires, celui du parasitisme violent des appareils d’état, celui des nomenclaturas du système capitaliste, ...

BC choisit et l’exprime, il appelle sur cette base à riposter unitairement .

Je n’aurai pas exprimé les choses de cette façon, mais l’appel est clair et le camp est clair.

Par les temps qui courent, il y a un immense potentiel de révolte mais l’organisation de la révolte ne trouve pas suffisemment d’alliés... organisés.


Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
1er juillet 2011 - 11h46 - Posté par VINZ

Question aux camarades de Bellaciao :

Le collectif a t il les moyens de par son rayonnement de lancer et d’aider a structure un mouvement politique de solidarité et de Luttes européenne par des rassemblements réguliers a l’échelle des régions par exemple ?



Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
1er juillet 2011 - 13h38 - Posté par LL

@ Vinz : on n’en a pas les moyens ( ni matériels ni humains) mais on y travaille, depuis un moment déjà...


la crise grecque
2 juillet 2011 - 18h32 - Posté par Ben

un texte intéressant sur le diktat de l’UE et du FMI et sur la crise économique :
http://economie.politique.free.fr/p...http://economie.politique.free.fr/p...



Le Collectif BELLACIAO apporte son plein et entier soutien au peuple grec actuellement en lutte pour sa souveraineté et son avenir, contre le racket organisé par la troïka FMI/BCE/UE
29 juillet 2011 - 12h20 - Posté par Orphée

Pas seulement le racket mais un coup d’état européen contre la démocratie électorale qui a été imposé au gouvernement de gauche comme condition de l’aide de l’euro (réintégration de la droite pour un gouvernement dit "d’union nationale" en réalité au grand dam des électeurs et cette droite étant responsable de la situation actuelle due au bout de tout aux rétrocessions des ressources grecques à Goldman Sachs entre autre).






L’œil du tigre.
mercredi 21 - 18h56
Avoir 20 ans en 2021 - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 21 - 16h25
de : Hdm
Déconfinement : Emmanuel Macron nous prépare un été gâché par le Covid-19
mercredi 21 - 15h33
FORGES SBFM⚡FDB
mercredi 21 - 12h11
de : de Pierre Le Ménahes
Le Ménilmontant FC 1871 et la Commune de Paris
mercredi 21 - 11h46
de : Par le FC Sankt Pauli
Saccage des Jardins de l’Engrenage : des CRS et des bulldozers contre des arbres fruitiers et des plants de tomates
mercredi 21 - 11h34
de : jean1
Est-ce que la drogue tue ou bien le trafic de drogue ?
lundi 19 - 21h51
de : jy.D
Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
5 commentaires
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite