Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Stéphane Lhomme appelle le Conseil fédéral d’EELV à rejeter l’accord PS/EELV
de : Stéphane Lhomme
mardi 15 novembre 2011 - 23h45 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires

 La fermeture de 24 réacteurs nucléaires n’est pas une concession du PS : conçus pour durer 30 ans, ces réacteurs auront de 43 ans à 48 ans en 2025, encore heureux qu’ils soient fermés à cette date !

 D’autre part, EELV ne doit pas aider François Hollande à infliger l’austérité aux citoyens de France

Les dirigeants du PS et d’EELV ont conclu un accord qui écarte la sortie du nucléaire, qui ne comprend pas l’arrêt du chantier du réacteur EPR, mais qui semble "offrir" aux écologistes en contrepartie la fermeture de 24 réacteurs nucléaires d’ici 2025.

Il s’agit là de "concessions" en trompe l’œil car, en 2025, les 24 réacteurs les plus vieux du parc nucléaire français, conçus pour une durée de vie de 30 ans, auront été mis en service depuis 43 à 48 ans (*) : encore heureux qu’ils soient fermés en d’ici 2025 !

Il apparaît donc que le dit "accord" proposé par les dirigeants d’EELV et du PS :

 ne revient qu’à entériner la fermeture inévitable de très vieux réacteurs

 ouvre la porte au remplacement de ces réacteurs par des EPR

 entérine le fonctionnement des 58 réacteurs actuels jusqu’à plus de 40 ans ou 45 ans.

Par ailleurs, la question du nucléaire n’est pas le seul enjeu majeur et les écologistes feraient bien de réfléchir à la suite des évènements : si François Hollande est élu Président de la République, il est avéré qu’il infligera à la population française les mesures les plus restrictives et antisociales, et ce afin de "rassurer les marchés" (qui ne le seront jamais et exigerons toujours plus de sacrifices).

Ce n’est pas à la population de rembourser des dettes dont elle n’est pas responsable et de se sacrifier pour rétablir les profits des banques et des multinationales. Et les écologistes n’ont pas à participer à un gouvernement anti-écologiste et antisocial.

A ceux qui défendent cet "accord" parce qu’ "il faut bien battre Nicolas Sarkozy", il faut rappeler que, lors du second tour de la Présidentielle, les électeurs auront la possibilité de remplacer l’actuel Président par quelqu’un d’autre.

Il n’y a donc manifestement aucune raison pour EELV de se renier en faisant avec le PS une alliance... contre-nature. Cela reviendrait d’ailleurs à torpiller la campagne menée courageusement par Eva Joly qui défend bec et ongles, elle, les valeurs écologistes.

Stéphane Lhomme engage EELV à proposer une alliance au Front de Gauche (cf sur http://stephane-lhomme.blogspot.com )

(*) En 2025, les 24 plus vieux réacteurs auront été mis en service depuis 43 à 48 ans :

48 ans pour Fessenheim 1 et 2 ;

47 ans pour Bugey 2 et 3 ;

46 ans pour Bugey 4 et 5 ;

45 ans pour Tricastin 1 et 2, Dampierre 1 et 2, Gravelines 1, 2 et 3 ;

44 ans pour Gravelines 4, Tricastin 3 et 4, Dampierre 3 et 4, Saint-Laurent 1 et 2, Blayais 1 ;

43 ans pour Blayais 2 et Chinon 1 et 2.

Personne ne peut prétendre que la fermeture de ces réacteurs à des âges si avancés, sans oublier la continuation de l’exploitation des 34 autres réacteurs et la probable mise en service de l’EPR, constitue une victoire, bien au contraire.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Stéphane Lhomme appelle le Conseil fédéral d’EELV à rejeter l’accord PS/EELV
16 novembre 2011 - 10h49

ça c’est assez rigolo parce que si les constats sur l’accord EELV - PS n’avaient échappé à personne, l’alternative proposée est orginale :

 Pour sortir du nucléaire un accord avec la direction du PCF et mélanchon, c’est assez osé.

 Tous ça pour faire émerger un autre candidat qui pourrait se retrouver à la tête d’institutions... Qui ont assez peu de perspectives de survivre telles qu’elles sont à la violence de la crise imposée par le capital (cf la grèce en ce momment).

Bref nonobstant tout le respect qu’on peut avoir pour le boulot de stéphane, ce communiqué oublie l’essentiel : si l’on doit rassembler dans le champ politique dans la période c’est bien ce qui permettrait de participer à reconstruire une organisation politique de classe et ça ne pourra se faire que sous la pression d’un mouvement social pour l’instant en quête d’organisation.



Stéphane Lhomme appelle le Conseil fédéral d’EELV à rejeter l’accord PS/EELV
16 novembre 2011 - 15h44 - Posté par jeannot

L’article de Stéphane Lhomme commence très bien,mais la conclusion (alliance avec le Front de Gauche) est complètement irréaliste quand on sait que le PCF est largement hégémonique dans ce Front et qu’il est pour le moins timoré sur la rupture avec le nucléaire.



Stéphane Lhomme appelle le Conseil fédéral d’EELV à rejeter l’accord PS/EELV
16 novembre 2011 - 15h51 - Posté par René HAMM

Bonjour,

Je partage l’essentiel des propos énoncés par Stéphane Lhomme. "L’accord", conclu hier, ne constitue qu’une amorce des plus timides vers un désengagement du nucléaire civil. Certes, les négociations ont abouti à l’arrêt "immédiat" de la doyenne des centrales hexagonales à Fessenheim. Cette mesure réjouirait toutes celles et ceux qui militent depuis des lustres en faveur de cette revendication, en particulier le Comité de sauvegarde de Fessenheim et de la plaine du Rhin, le plus ancien groupe antinucléaire français, fondé le 17 août 1970, un mois, jour pour jour, après l’annonce quant à la construction de deux réacteurs sur le ban de la localité précitée. En dépit de l’intensification des actions sur le terrain (par exemple, les 175 000 tracts diffusés dans de nombreuses communes haut-rhinoises à l’automne 1970 et la manifestation du 25 mai 1975 qui avait réuni 15 000 personnes), le CSFR ne parvint pas à empêcher la fin des travaux, ni le raccordement au réseau de la première tranche, le 7 mars 1977.
Petit rappel historique. La coalition Union des démocrates pour la République/Républicains indépendants/Centre Démocratie et Progrès précipita officiellement, le 5 mars 1974, sous l’égide du Premier ministre Pierre Messmer, notre pays dans la filière atomique. Mais c’est le Parti socialiste, imposant « la chape du secret », qui a fait de la France le territoire le plus nucléarisé de la planète. À l’été 1981, l’électricité issue de la fission représentait 38% du mix. Le candidat François Mitterrand avait non seulement promis un moratoire et un vaste débat démocratique « non biaisé », mais de surcroît une réorientation en profondeur des choix énergétiques. Le président et son gouvernement ne stoppèrent aucun des projets décidés par leurs prédécesseurs, rajoutant même de nouveaux sites d’implantation. Les milliers de personnes qui avaient prêté foi aux formulations inscrites dans les « 110 propositions » durent se contenter du feu rouge pour Plogoff et de la non-extension du camp militaire sur le Causse du Larzac. L’arrêt, qui tombe sous le sens, des deux réacteurs sur le Rhin servirait surtout de geste symbolique afin d’asseoir, comme jadis, une sorte « d’état de grâce » pour quelques semaines. Or, si, il y a trente ans, l’exécutif « de gauche » avait, conformément aux engagements en amont, amorcé la nécessaire reconversion, nous n’épiloguerions plus sur les prémices de l’abandon d’une technologie aussi onéreuse que dangereuse. L’ex candidat à la primaire des Verts a raison de préciser que le PS poursuivra peu ou prou la politique des Sarkozy, Fillon, Copé. Hormis Arnaud Montebourg, vite rentré dans le rang, je n’avais entendu aucun(-e) candidat(-e) à l’investiture prôner un changement de logique économique, un renversement des paradigmes ultra-libéraux en vigueur. En revanche, je ne considère nullement comme "contre-nature" la transaction arrêtée par les deux alliés. Au fil de leur évolution (involution ?), les écologistes partidaires ont jeté aux orties l’essentiel de leurs principes fondateurs. Quid des options en matière de défense (dissuasion, opérations militaires "out of area"...), du commerce des armements ? Le très hypothétique rapprochement avec Jean-Luc Mélenchon, que des déclamations empreintes d’un patriotisme échevelé ne rebutent pas, ne permettrait aucune avancée en ces occurrences.
Les "réalistes", la grande majorité des membres et sympathisant(-e)s d’EELV, se satisferont du minimum. Les "fondamentalistes" estiment fort pertinemment qu’entre François Hollande et la droite, les nuances relèvent du "détail".

René HAMM
Bischoffsheim (Bas-Rhin)



Stéphane Lhomme appelle le Conseil fédéral d’EELV à rejeter l’accord PS/EELV
16 novembre 2011 - 17h17

Un tel accord, déjà expurgé du plus délicat (la pérennité du mox) en sous-main, me fait plutôt penser à un petit gâteau ou un petit bonbon pour calmer les petits zenfants.

C’est un air de pipeau savamment orchestré malgré les trous mal formés de l’instrument : il faut déjà avoir les oreilles habituées aux fausses notes pour admettre qu’il n’y en a aucune qui soit juste.

Non seulement un tel "accord" peut être remis en cause (il n’y a aucun contrat qui vaille en politique en matière de responsabilité, même d’une comité supérieur de parti) à tout moment et pour la moindre des futilités, mais de plus, il ne s’agit vraiment que d’une soupe faite d’ingrédients disparates, de laquelle les deux parties sont prêts à manger : elle n’a aucun goût bien évidemment, de modification tangible sur la réalité : ce monde pourri par les pollutions qui pourrissent tout.

Les Verts sont des politiques : élections à des postes dont un seul mandat vous donne la retraite, poste de daube et de baratin, de verbiage et de postillons convaincants... comme tout ce qui fait la politique.



Stéphane Lhomme appelle le Conseil fédéral d’EELV à rejeter l’accord PS/EELV
17 novembre 2011 - 16h56 - Posté par vériane

je tombe de l’armoire, moi qui rêve d’une alliance écologie radicale et gauche radicale je vois LHOMME courir après les fous du nucléaire du PCF , vraiment tout est désespérant dans ce bas monde !



Stéphane Lhomme appelle le Conseil fédéral d’EELV à rejeter l’accord PS/EELV
17 novembre 2011 - 17h16 - Posté par pmls

Continuez, continuez, on va peut-être y arriver. _ :)



Stéphane Lhomme appelle le Conseil fédéral d’EELV à rejeter l’accord PS/EELV
17 novembre 2011 - 19h14 - Posté par A.C

Chaque jour, un gag !

j’voudrais pas rire de tout , mais ayant été candidatdu PC en Médoc, tête de turc des p’tits hommes verts de la galaxie JOUON ASFERPEUR dans les années 70-80 , (quand se construisait la centrale du Blayais), et , avec quelques militants techniciens CGT,m’étant attaché étudier sérieusement les "thèses" de S.LHOMME, champion du ridicule obscurantisme avec sa fameuse asso"TchernoBlaye",

..............je suis plié de rire !

Les écologistes doivent immédiatement proposer des négociations au Fdg et au NPA, dans le but de créer un grand Front de la Gauche et de l’Ecologie (ou de la Gauche et de l’écologie, ou de la Gauche écologiste, etc. Peu importe)

OUI..peu importe, Stef’ !

En politique comme aux JO l’essentiel est de participer !

 :))

Tout çac’est " réglement de comptes à OK.CORRAL VERT.."

Je comprends pourquoi ils sont pour les éoliennes !

Ce parti...... c’est que du vent !

(Je précise cependant que j’ai, contrairement à d’autres alliés du pacte PS -EEV , marqué publiquement mon soutien au militant SL quand la justice sarkozienne l’a poursuivi)

 Remarquez quand en Aquitaine, on droit à la fille BOVE comme étendard aux Européennes charmante anticommuniste dont Papa n’a pas à.."rougir"...

 ...Et qu’en plus,aujourd’hui Vice-présidente du Conseil REGIONAL chargée de la Politique de l’habitat et du logement social , tu retrouves cette copine-, sympa par ailleurs- Martine Alcorta, qui figurait sur la liste VERT..en Gironde au Premier tour.., après avoir ....longtemps été le chef de file"apparentée coco, , porte parole du groupe PC à BEGLES (mairie de Mamère) , puis adhérente au PCF, immédiatement élue au Conseil National de ce Parti..avant de se casser,- sous les crachats dégueulasses de ceux qui l’encensaient la veille..- pour rejoindre les ex adversaires anticocos de l’avant veille, veille, finissant...(enfin pour l’instant)... en réussissant à ce que les tractations secrètes -pas pour tout le monde chutt- entre , Ps VERTS et FDG ..se concluent par la mise à l’écart de R.GILARDI, l’ex chef de file du PCF en AQUITAINE et sacré lutteur Président duMODEF ,

........... pour que la girondine verte prenne sa place dans ce départment,le LOT et Garonne au second tour....alors , je dis :

..... ;faut plus s’étonner de rien de ce qui peut secouer la Galaxie ecolo !

Ni des allergies que les urnes provoquent dans la jeunesse !

Rassurez vous :

P’tits hommes verts qui poussent sous les Roses et qui cherchent, même avec du rouge..baisé..à ne pas être marrons quand le Grand Frère François daignera distribuer deux trois circonscriptions..y compris celles ou un "communiste" pécéien aurait ses chances( la Princesse Voynet de Montreuil et le Duc de Seine Saint denis, Claude de Bartolone savent faire..),

....AMIS E-colos de vacances du pouvoir, faux culs shémas..(tactiques), très souvent, traqueurs de produits toxiques dans le caviar qui s’entasse dans nos cuisines d’HLM,

Ô MES CAMARADES,

............ si vous saviez combien, malgré ma conne- ivence avec le cheminot serial - massacreur de sanglier cévenols,LR, en 4x4 pourri...,....JE VOUS AIME....

 :))

A.C

Merci, BC de m’aider à bien tenir à jour le bétisier de laGôôche plurielle et si singulière à la fois !





les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
9 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
1 commentaire
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur. Gandhi
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite