Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

(video) La résurgence communiste du PRC

de : Roberto Ferrario
lundi 5 décembre 2011 - 11h52 - Signaler aux modérateurs
12 commentaires
JPEG - 18.1 ko

À Naples, à vingt ans de la naissance du Parti de la Refondation Communiste, son huitième congrès national est termine avec la réaffirmation de Paolo Ferrero au poste de secrétaire générale.

La position politique sortie du congres contre le gouvernement Monti est très dure et sans concession, premier proposition, la grevé générale contre les mesures du gouvernement post Berlusconi.

Prenant comme exemple l’anticapitalisme de masse en Amérique latine un invite a été prononce pour reconstruire la gauche communiste et étendre les combats contre le néo-libéralisme.

Le document signé par Paolo Ferrero, 50 ans, ancien ouvrier de Fiat, grandi dans le parti "Démocratie Prolétarienne" a été voté par plus de 80% des 500 délégués, représentant 40 mille inscrits.

Un des invités le plus applaudi a été ambassadeur de Cuba Carina Soto Milagros Aguero qui a salue au nom du Parti Communiste cubain et des Raul et Fidel Castro les quelque 800 délégués et invités. Applaudissements aussi pour une représentant de "Wall Street Occupy", qui a parle de l’expérience des "indignes" Americans.

Pendant le congres il n’a eu aucun problème pour parler de "mouvement ouvrier", "prolétaires", "patrons" et de montrer fièrement la faucille et le marteau.

Discours de clôture avec "Bella Ciao", "Bandiera Rossa", "L’Internationale" et "Soffia il vento".


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
(video) La résurgence communiste du PRC
5 décembre 2011 - 12h54 - Posté par NemesIIs

En gros un congrès pour "refonder la gauche" , "étendre les combats contre le néolibéralisme" c’est un peu comme un Front de Gauche a l’Italienne c’est çà ? Je connais mal le PRC désolé... Merci de m’éclaircir sur ce sujet.



(video) La résurgence communiste du PRC
5 décembre 2011 - 14h08 - Posté par Roberto Ferrario

Je ne comprends pas ou tu peux trouver une comparaison avec le FDG ????

Refondation dernièrement essaie d’unir tous les partis communistes italien, n’a pas comme secrétaire ou comme "leader" un socialiste, ni essaie de faire "l’union avec le Parti Démocrate".

Cet position a été encore plus claire dans le 7eme congres ou Vendola et Bertinotti on perdu et on quitte le PRC, aujourd’hui ces deux essaie de entre dans le PD en se constituent en courent avec leur nouveau parti...

L’histoire de Refondation est complétement différent du PCF, par exemple Paolo Ferrero proviens d’un parti politique ne a gauche du PCI la "Democrazia Proletaria" et que lui même provient d’un unification des plusieurs partis politique extraparlementaires des années 70’ donc "Avanguardia Operaia" été la composant la plus important.

L’autre composant historique de Refondation sont les ancien du PCI qui n’ont pas accepte de disparaitre au moment de la dissolution de leur parti, bien sur maintenait sont les camarades les plus ancien ...

Un autre particularité est que Paolo Ferrero été un ouvrier communiste et non un "sénateur" paye par le contribuable et apparatchik du PS pour plus de 30 ans...

Un foi dit ca faut préciser deux choses, le terme "gauche" en Italie n’a pas tout fait le même signification d’ici, a bien plus une connotation radical voir communiste, les "sociaux-démocrates" du PD sont au centre-gauche, la deuxième chose est que la bataille politique interne au PRC ne pas fini, c’est évident que le parti n’est pas monolithique, différentes tendances sont présent donc une a droite que effectivement veux crée un truc comme le FDG française ou le DieLink mais que pour le moment ne pas tout a fait majoritaire.

Je écrit pas par un hasard la phrase suivant : Pendant le congres il n’a eu aucun problème pour parler de "mouvement ouvrier", "prolétaires", "patrons" et de montrer fièrement la faucille et le marteau. chose que dans le FDG la "faucille et le marteau" est totalement disparu (comme dans le NPA...) et ou la phraséologie marxiste est considéré comme un "animal" en voie d’extinction...

Refondation fait part effectivement d’une coalition qui peux crée de confusion avec la traduction française.

La "Fédération de la gauche" ou les trois porte parole consécutives ont été tous des COMMUNISTES

Bref la différence est substantiel entre les deux formations, la française a tendance "socialiste" (abandon du symbole de la faucille-marteau et de l’analyse marxiste, le PCF qui a cédé son leadership est pour l’alter-capitalisme...) et l’italienne a tendance "communiste"... sacre différence qui n’empêche des convergence qui faut combattre...

Définition de wikipedia :

La Fédération de la gauche (Federazione della Sinistra, FdS) est un mouvement politique italien fondé en décembre 2009 par plusieurs formations politiques ayant constitué la Liste anticapitaliste :

 Le Parti de la refondation communiste, issu du Parti communiste italien.
 le Parti des communistes italiens, lui-même issu du précédent.
 Socialisme 2000, issu des Démocrates de gauche.
 l’Association 23 mars Travail et solidarité, regroupant des syndicalistes de la Confédération générale italienne du travail.
 le Réseau des communistes (membre observateur).

Oliviero Diliberto, ancien ministre des Grâces et de la Justice et secrétaire national du PdCI, est porte-parole de la Fédération de la gauche depuis le 21 novembre 2010. Il succède à Paolo Ferrero, secrétaire du PRC et à Cesare Salvi, responsable de Socialisme 2000.

Son 1er congrès s’est tenu les 20 et 21 novembre.


(video) La résurgence communiste du PRC
5 décembre 2011 - 16h06 - Posté par richard PALAO

Je ne suis pas un spécialiste de L ITALIE comme ROBERTO mais il me semble évident que le projet du PRC n ’ a pas pour objet de constituer un rassemblement du type FDG , mais au contraire de replacer le communisme au centre de la politique alors que le FDG essaie de l’évacuer , alors même si ce n est qu’un début et que cela sera difficile , saluons cette initiative qui peut permettre de voir renaitre un grand parti communiste en ITALIE en en EUROPE .


(video) La résurgence communiste du PRC
5 décembre 2011 - 19h11 - Posté par Pierre

La FDS ne s’interdit pas non plus de discuter avec SEL (de Vendola) me semble-t-il, ni même une alliance électorale plus large si les modalités électives restent les mêmes (ce qui ne sera peut-être pas le cas).
Alors si sur la forme, la FDS revendique plus clairement son identité communiste que le FDG (ou même qu’Izquierda Unida en Espagne), sur le fond les différences ne sont peut-être pas aussi caricaturales.
Le retour à la base est un passage obligé des mouvements communistes et/ou anticapitalistes, il se fait selon des modalités différentes selon les pays ; IU a initié les "convocatoria social", le FDG impulse les assemblées citoyennes, le PRC retourne dans les usines etc ...
Quant au pedigree du porte-parole, ou porte étendard, on s’en fout (en tout cas je m’en fous) : l’important c’est ce que les gens font pas ce qu’ils sont (sauf pour les intimes ce qui n’est pas notre cas), encore moins ce qu’ils furent.
C’est aux militants de les tenir à l’oeil.


(video) La résurgence communiste du PRC
5 décembre 2011 - 22h10 - Posté par Roberto Ferrario

Alors mon "cher" Pierre, je adore discuter avec qui marche masqués...

Tu veux comparer ok, donc parler c’est se soumettre ???

Faisons la comparaison :


Le PCF comme le PG négocié des place avec le PS pour les prochaine législative

Le PRC refuse de négocié avec le DP


Le PCF est pro nucléaire

Le PRC est contre le nucléaire


Le PCF avec le PG a voté pour l’intervention en Libye

Le PRC a été contre et est contre tous le guerre


Le PCF est dispose pour survivre de se vendre a un socialiste

Le PRC préfère donner confiance a des communistes...


Le PCF pense a une société alter-capitaliste

Le PRC a une société socialiste


Le PRC est pour la gréve générale contre la politique gouvernemental

Le PCF n’est pas chaud pour ca...

— -

Le mot "prolétaire" dans le PCF ne existe pratiquement plus

Dans le PRC le "vocabulaire" marxiste existe encore...


Dans le FDG on essaie de se plier a les exigence socialiste et donc on "parle" a des formation pour les suivre et accepte leur chantage

Dans le FDS, oui il parle avec le SEL , mais pour le ramener avec les communiste et pas pour suivre le PD


Si tu veux on peux faire une liste d’un kilomètre pour voir les différences, mais le problème ne pas la, pour quelqu’un, comme je dise au début, qui marche masqués n’est pas important discuter, la mauvaise foi règne...

Toi que tu donne des leçons de bonne conduite, disant que "l’important c’est ce que les gens font pas ce qu’ils sont " et donc pour se que tu fait qui peux te croire que tu est la pour discuter et tu ne pas la pour manipuler et dénaturé un débat avec des informations fausses ou tendancieuses ?????


(video) La résurgence communiste du PRC
5 décembre 2011 - 23h05 - Posté par Pierre

Euh, je n’ai pas commenté ici depuis au moins deux ans, donc je ne vois pas de qui tu parles mais ce n’est pas moi (je te laisse mon mail, tu pourras vérifier).
Mais je n’ai pas dit que PRC=PCF=PCE. Je pense simplement que les différences tactiques ou plus profondes (importantes en effet, tu en as citées) masquaient peut-être plus de convergences qu’on ne croit.
Et notamment sur le seul moyen qu’ont les communistes (ou socialistes véritables ou anti-capitalistes etc...) de reprendre de l’influence est de retourner au travail de base. Les échéances électorales sont à la fois de bons moments pour cela car les citoyens sont plus enclin à la politisation et des moments risqués car le risque de tambouille électoraliste est grand.
Ceci dit, il n’est pas interdit de faire de la tactique électorale, encore plus en Italie où la coalition électorale a un sens arithmétique plus que politique en fait).

Et je maintiens qu’un rapprochement avec SEL est à l’ordre du jour, en tout cas du côté de la FDS et que SEl étant proche des idées du PG, même si c’est une scission de droite de PRC quand le PG est une scission de gauche du PS, et bien à l’arrivée, du point de vue paysage politique on n’est pas si loin du FDG.

Cordialement.


(video) La résurgence communiste du PRC
6 décembre 2011 - 00h12 - Posté par Roberto Ferrario

Je ne comprendre encore pas comme tu peux compare un but de confluence vers un seul parti communiste entre différent parti communiste pour le PRC et un absorption dans un "nouveau" parti socialiste pour le PCF ??????????????????

Si tu veux faire une comparaison tu peux le faire avec le période que a précédé la dissolution du PCI, la ok je suis d’accord...

Tu parle des différence "tactique" quand en réalité sont des profond différence d’approche et des objectif...

Mais pourquoi tu insiste a déformer la réalité ??? Personne a nie que Ferrero comme tous le PRC a fait un appel au SEL pour que reviens vers Rifondation je ne lu en aucun moment proposer un "rapprochement" mais un union des tous les communistes contre le nouveau gouvernement italien soutenu par le Parti Démocrate...

Mort de rire (mais je commence a comprendre ou tu veux arriver...) Vendola on peux ne pas l’aimer mais reste un communiste, la grande différence est que cet union dans la FDS est entre communistes, ok de droite ou de gauche mais communistes, c’est impossible de parler de comparaison avec le FDG avec un PG que c’est un parti politiquement et historiquement "non communiste", voir socialiste et ou la "solution" pour que le Front de Gauche va continuer après le présidentiel c’est la dissolution du PCF... ou dans tous le cas un plus fort abandon du communisme pour le PCF..

La différence est énorme et donc incomparable... mais bon si tu veux faire de la propagande du FDG et en particulier du PG... je compris....


(video) La résurgence communiste du PRC
6 décembre 2011 - 01h37 - Posté par NMSIIS

Oulah les esprits s’échauffent ! Je posais une simple question n’y voyez aucunement une attaque ! Comme je l’ai dit dans mon post précédent, je ne connais pas bien ce parti et de ce que je voyais celà m’apparaissait comme un FdG ,mais avec vos éclaircissements je vois mieux de quoi il s’agit. (Pas la peine de s’enerver pour rien).

Par contre je ne partage pas votre analyse sur le NPA, car comme vous devez le savoir il existe plusieurs courants dans ce parti (parfois difficile de comprendre tout ce qu’il s’y passe mais çà vaut le coup). L’actuelle majorité du NPA de ce que je vois a récemment déclaré vouloir retourner vers un Parti orienté "luttes de classes" "marxiste" et "révolutionnaire" (ne pas faire la même erreur que Onfray pour qui le fait d’abandonner la faucille et le marteau est égal a l’abandon de la classe ouvrière), or cela ne semble pas être le cas du courant "Gauche anticapitaliste" qui lui semblerait vouloir se diriger dans une ligne unitaire avec le FdG. Et au NPA il y a également selon des amis a moi une tendance Trotskyste Revolutionnaire , donc je ne sais pas comment tout çà se finira pour le NPA mais de là a les catégoriser de la sorte vous allez vite en besogne (Et si dans quelques mois ils éclataient en deux partis, l’un "unitaire" et l’autre "revolutionnaire" ?)

Bref merci pour vos eclaircissements sur le PRC !


(video) La résurgence communiste du PRC
6 décembre 2011 - 13h57 - Posté par Roberto Ferrario

Écoute je dit seulement (comme dans le NPA...)... c’est qui "l’énervé" ? ;-))))

Une réalité incontestable, le symbole du NPA n’a bien plus la "faucille et le marteau" mais un "mégaphone" vrais ou faux ????

Mais pour te répondre...

Si tu dit : "(ne pas faire la même erreur que Onfray pour qui le fait d’abandonner la faucille et le marteau est égal a l’abandon de la classe ouvrière)", pourquoi alors l’avoir abandonner et avoir fait disparaitre le symbole communiste, qui permettre de éliminer tous doute sur la caractéristique politique du parti en question ?

Dit çà je ne partage en rient tous ce que dit Onfray... mais c’est un autre problème... ;-)


(video) La résurgence communiste du PRC
6 décembre 2011 - 11h52 - Posté par A.C

Grain de sel dans le débat :

Je serais tenté de dire que , sous des formes diverses,compte tenu des des histoires différentes, des spécificités de chaque pays, un certain nombre de communistes, partout dans le monde-et notamment certes dans cette Europe ou le courant léniniste a été preignant des décennies, tel Parti -PRC-, telles sphères du PCE -même engluées dans I.U), le PCP, y compris le KKE , ou chez nous, ici ou là.. en France -hélas frappée davantage des dégâts du" die linkisme "que d’autres par le Frontisme de Gauche et des séquelles de dures confrontations entre communistes du PC et" gauchisme de groupes, ou partis issus du trotskysme,

.....................partout donc, se "cherche" une efficacité dans la LDC passant par une réactivation des critères de CLaSSE.de façon ORGANISEE.

Ce qui rassemble , hélas, toutes ces tentatives , c’est que selon moi,peu n se posent de façonà cequ’elle soit en débat de"masse" la question que le NPA prétendait porter:le"NOUVEAU" ????

Ce"nouveau" peut certes accoucher de l’"ancien"

Mais s’imaginer que les structures existantes, tant en Italie qu’en Grêce ou en France ,peuvent servir de cadre permettant à la force communiste, divisée, éparpillée, "sonnée" par la chute duMur et les dégâts que le Capital a occasionné en trois décennies -y compris bien sur dans le champ"idéologique"- , croire que "son Parti existant sera la future grande maison Commune du Communisme, c’est selon moi, ne rien voir dans cequi, aujourd’hui traverse la société, notamment la jeunesse.

A tort ou à raison, cette dernière a perdu confiance dans tout e qui a pu s’identifier à son "camp" sur le plan politique, c’est à dire à une incarnation de société du Bonheur..

Mais qui a"faili"

L’heure n’est qu’à la CONSTRUCTUION deNEUF ou à la croyance à un espèce de spontanéité des masses qui, dans LUTTE , SE construirait SON ORGA nécessaire, sans intervention , maintenant et dans chaque pays, de celles et ceux qui portent en eux l’Histoire, la mémoire COMMUNISTE..

C’est pourquoi, -et c’est pas simple pou moi d’écrire ce que je pense car je fais "de la peine" à des copains sincères ,voire je commenbce à salement faire C..er d’autres"ex amis", je ne souhaite pas que telle évolution intéressante certes, n’entretienne des illusions en terme de futur.

Cela peut sembler"hautain" "délire" voire condescendant vis à vis des travaux du PRC..

Ce n’est qu’un sentiment personnel :

ces dernières 10 années de SDF de Communisme, ce travail de deuil qui demande courage et retenue-ceque je ne réussis pas toujours-, m’ont convaincu que rien ne poussera sur champ de ruines.

c’est avec des charrues modernes, sur un terrain vierge , avec l’arrosage deMASSE , qu’"EX" ...ou "futurs " nous bâtirons le Parti du Communisme , avec tous ceux qui pensent que ce dernier ne saurait nâitre de géniteurs s’auto -décrétant d’avant garde, avec leurs recettes d’accouchement datés signées de la fin du 19° siècle , mais sur terrain NOUVEAU, ou se mettront au boulot,(1) vieux cons comme moi, et jeunes révoltés qui refusent le retour à la vie de l’Homme des cavernes.

Cordialement

A.C.

Si tels ou telles amis(ES) ne se moquaient pas en privé, de ma façon de mélanger des astuces nulles aux idées que je crois avoir à défendre,

 :))
.......... j’aurais dit que je suis disponible pour ce travail dans le champ,et sur le champ !-... même si je ne suis pas....".bêcheur !"

Mais on aurait pensé que je ne suis pas sérieux... !!



(video) La résurgence communiste du PRC
6 décembre 2011 - 15h16 - Posté par Roberto Ferrario

Salut Alain primo je essaie de te expliquer une chose ; je répondu a les autres commentaires parce que je trouvé un peux naïf pour certaine et carrément de mauvais fois pour d’autre au lieu de commenter le sujet comme tu le fait, bien sur avec ça propre opinion, on a essaie de faire des comparaison hasardeuse, uniquement pour essayer de justifier l’importance du FDG pour un et ou du NPA pour d’autre...

Par contre je préfère discuter du sujet de cet article que comme habitude est écrit par le rital qui je suis et donc n’écrit pas en bon française... mais je continue ;-)

croire que "son Parti existant sera la future grande maison Commune du Communisme, c’est selon moi, ne rien voir dans cequi, aujourd’hui traverse la société, notamment la jeunesse.

mmm je cherche mais je n’écrit en nulle part ni la phrase ni le concept, et je pense comme toi que même le PRC est bien loin d’être une solution, mais en même temps je n’arrive pas a pense que sont expérience est ni a jette ni a considéré inutile et c’est donc un bon exemple.

Tu parle aussi de : Ce"nouveau" peut certes accoucher de l’"ancien", je suis que "relativement" d’accord, l’histoire du PRC est bien particulier et original très différent des autres partis communistes en Europe, la premier chose est que cet parti dit "nouveau" a déjà en réalité 20 ans d’histoire et a déjà passe tous les différent phases de critique et autocritique, des division et de réunification, chose que d’autres commence juste maintenant a le faire...

Née en 1991 après la dissolution du PCI le PRC à réussi a ca naissance a unifie tous les courent communistes en Italie des stalinien ex PCI au ML des ultras stal au trotskistes, mais la forte composant de cet parti a ete la formation qui n’a pas d’autre exemple en Europe, le parti que s’appelle "Democrazia Proletaria" un parti communiste nee en 1978 qui a de son début refuse de suivre les courant stalinistes ou trotskistes mais a essaje de etre comme tu le dit proche de la base des gens, dans les usine et le quartiers...

Faut préciser que "Démocratie Prolétarienne" a été un parti qui lui même est le resultat de un union des différent parti politique des annee 70’ donc le plus important été "Avanguardia Operaia (AO)", et par une partie du "Partito di Unità Proletaria per il comunismo (PDUP)", du "Movimento Lavoratori per il Socialismo", et dans une facon encore mois important par un petite parti des militant des suivant : l’"Organizzazione Comunista marxista-leninista", la "Lega comunista rivoluzionaria IV internazionale", la "Lega dei comunisti" et de "Lotta Continua (LC)"

La composant la plus important de DP donc fu "Avanguardia Operaia (AO)" cet parti est née à Milan en 1968 (ma ville et aussi mon parti je ne le cache pas....) de tout suit (donc dans le annee70’) cet parti a pose en terme très claire leur différence d’approche a propos du "travail" politique dans les usines et entreprises, les lycée - université et les quartiers, et a facilite la naissance des structure ditte de "masse" et ouvert en plus des ces "cellules" le début des premier "CUB" Comités Unitaires de Base dans les usine, le "CDA" Comites d’Agitation dans les lycée et le "CDQ" Comités de Quartiers, les "Centri Sociali"... pratiquement tous cet comités sont existent encore maintenant...

Les "indignes" sont arrive après plus de 40 ans d’expérience pratique en Italie....

L’histoire est longue et complique, mais ce que je veux dire que le PRC a dans son sein des composent qui pratique le concept et l’expérience d’un "alternative politique" depuis plus de 4 décades !!!!!

Le combat a l’intérieur du PRC est dur pour essaie de "faire différent" et proposer autre choses que le "parti traditionnel", n’est pas un hasard qui le "forum sociaux" née en Brazil on fait un tabac comme forme d’organisation "politico-sociale différent", c’est pas un hasard qui le seul parti politique a être accepte dans ces "Forum social" et donc reconnue par ca "différence" en Italie fu le PRC.

Bref je suis d’accord qui la forme parti n’est pas peut ettre la forme d’organization moderne adapte a notre réalité, mais on ne peux pas non plus élimine l’expérience que tende justement "Rifondazione" qui sans abandonner le communisme, l’analyse marxiste et le symbole cherche activement de "faire autrement" ....


(video) La résurgence communiste du PRC
6 décembre 2011 - 18h37 - Posté par A.C

Nous sommes assez proches.

Je ne faisais pas allusion à un propos de toi ,en écrivant

croire que "son Parti existant sera la future grande maison Commune du Communisme, c’est selon moi, ne rien voir dans cequi, aujourd’hui traverse la société, notamment la jeunesse

Dans le cadre de la réflexion sur le PRC et élargissant aux diverses tentatives qui peuvent aussi tenter d’émerger dans le monde et de l’intérieur de certaines organisations se réclamant du communisme je donnais mon opinion sur ce qui est pour moi impossible : rassembler dans ce qui existe déjà.

Ceci dit, je suis à100 pour cent d’accord pour dire

mais on ne peux pas non plus élimine l’expérience que tende justement "Rifondazione" qui sans abandonner le communisme, l’analyse marxiste et le symbole cherche activement de "faire autrement" ....

Pas question de jeter le bébé ..

Ce que je dis aux Communistes encartés en France, et y compris valable pour d’autres Partis étrangers,-même si là c’est un peu prétentieux de ma part ! _ :)

Camarades, Il faut vous y faire..Pour qu’on soit nombreux dans la piscine , il suffit pas de la rincer..Faut en construire une autre, parce que celle qui a pu attirer le nageurs, "ils" n’y viendront pas..

Tu me diras,.. pour le PC devenue affront de Gauche, la question se pose même pas !


Depuis qu’il y a plus d’eau
et QU’ILS ONT ETOUFFE le BEBE, EUX, ils continuent, comme Sarton, à plonger des 12 m..

Résultat : ça donne des maitres-nageurs à la LAURENT, à cause des chocs sur le crâne et la fuite de cervelle du papa

 :),
Ciao Roberto

Jesuis sur qu’encore ce soir avec ma connerie, j’élargis le cercle de ceux qu im’"aiment" et qui logent dans les combles peints en ROSE ou vivent, dos courbés, cervicales en bouille, émasculés et presque rigolos, les valets de DON Francisco Lamégri , Baron de CORREZE, et son Chambellan Juan LUCHO de Melanchone, rabatteur de gibier populaire pourchasse à courre élyséenne...en 2012..

A.C






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite